Canari  © Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Oiseaux de Compagnie en Cage, en Provence


 

 

 

 

 

 

 

 

A à Z des Oiseaux de compagnie en cage et en volière, en Provence


 

 

  • Amadine cou-coupé
  • Amazone (oiseau)
  • Amazone à front bleu
  • Astrild cendré
  • Astrild à joues orange
  • Bengali du Japon
  • Caille peinte
  • Calopsitte élégante
  • Canari
  • Capucin bec-d’argent
  • Capucin damier
  • Cordonbleu à joues rouges
  • Diamant de Gould
  • Diamant mandarin
  • Diamant à bavette
  • Géopélie diamant
  • Inséparable rosegorge
  • Inséparable
  • Loriquet
  • Mainate
  • Moineau du Japon
  • Paon bleu
  • Passerin arc-en-ciel
  • Passerin Indigo
  • Passerin varié
  • Perroquet
  • Perroquet jaco
  • Perruche
  • Perruche de Pennant
  • Perruche omnicolore
  • Perruche ondulée
  • Perruche à croupion rouge
  • Pione de Maximilien
  • Pione noire
  • Pione violette
  • Pione à bec rouge
  • Pione à couronne blanche
  • Pione à tête bleue
  • Poule (animal de compagnie)
  • Scotch fancy
  • Serin
  • Tourterelle domestique

 

 

 

    

©  kajornyot – Sharon – Leca Isabelle – khmel – maglsl /Fotolia.com – Skeeze – magee/Pixabay.com

 

 

Histoire des oiseaux de compagnie 


 

 

Dès l’Antiquité les oiseaux sont conservés en cage pour le plaisir des accueillants avec le plus grand respect de l’oiseau

 

 

  • L’aviculture à des fins alimentaires est très ancienne et difficile à dater.
  • L’aviculture pour le plaisir a plus de 4 000 ans.
    1. Les Egyptiens de la Vallée  du Nil ont des cages rectangulaires.
      1. Des hiéroglyphes représentant une grande variété d’oiseaux ont été mis à jour.
        1. Canards, colombes, ibis, perroquets…
      2. Pharaons et reines, notamment la célèbre Hatsherpsout constituent de véritables ménageries.
    2. Les peuples de l’Indus font usage de cages cylindriques.
      1. Des mainates sont exposés sur des chars tirés par des bœufs en Inde lors de grandes fêtes.

 

 

Paon, symbole de réussite chez les Romains © Public Domain Pictures / Pixabay.com

 

 

Les oiseaux domestiques sont l’objet d’une attention toute particulières des Grecs et des Romains

 

 

  • Antiquité Grecque. Les Grecs pratiquent l’élevage de ce qu’ils nomment étourneaux sacrés.
    1. Grecs et Romains apprécient particulièrement le paon pour son plumage et le chardonneret pour son chant.
    2. Les choucas, en liberté dans les jardins, amusent les enfants.
      1. Les pennes coupées des oiseaux permettaient de les empêcher de s’envoler.
      2. Konrad Lorenz, le père de l’éthologie a fait de nombreuses recherches sur cet oiseau.
        1. Certains choucas savent mettre au point des outils, comporté jusqu’alors réservé aux grands singes.
      3. Il a été récemment démontré que les choucas sont sensibles à la direction du regard humain.

 

 

Choucas des Tours © Mabel Amber/Pixabay.com

 

 

  • Les références aux oiseaux domestiqués sont nombreuses dans la culture Gréco-Romaine.
    1. Aristophane, auteur grec du Ve s. av. J.-C. cite fréquemment les chardonnerets.
  • Le nom de Perruche Alexandre indique que le goût des oiseaux chez les Grecs était très profond.
    1. On estime que les officiers supérieurs d’Alexandre le Grand ont rapporté des spécimens d’oiseaux de leurs conquêtes jusqu’en Inde en 327 av. J.-C.
    2. L’intérêt des Grecs pour les oiseaux parleurs était grand.
      1. Début Ve s. av. J.-C. l’oiseau parleur Bittakos est décrit par des marchands indiens à Catésiphon, médecin et naturaliste du roi perse Artaxerxès Ier (465-424 avant J.C.).
      2. A peine connus, les perroquets  sont très prisés en Grèce.
        1. Des cages forgées dans des métaux précieux, avec incrustations d’ivoire et d’autres matériaux rares sont attribuées eux perroquets.
  • Les oiseaux occupent une place très privilégiée dans la civilisation romaine.
    1. Leur vol est observé avant d’agir.
    2. Le mot « région » désigne à l’origine une partie du ciel dans laquelle passe un oiseau.
    3. Le lien entre Oiseau Avis et Ave je te salue n’est pas anodin.
      1. Ainsi, les propos Ave Maria/ Je Te Salue Marie de l’Ange Gabriel (personnage ailé) s’envolent ils vers l’oreille et le cœur de Marie
  • A Rome, des perroquets sont inscrits à des cours d’imitation de voix humaine.
    1. Les perroquets apprenant des mots de bienvenue et les répètent avec les esclaves chargés de leur éducation….
    2. Pline l’Ancien, Ier siècle avant J.C., nous a laissé les instructions les plus détaillées pour le dressage des perroquets :
      1. Chaque oiseau doit disposer d’un habitat personnel et plutôt sombre qui l’aide à se concentrer ; à l’abri d’éventuelles distractions, il ne tarde pas à répéter des mots isolés, puis des phrases complètes.
    3. Un cordonnier contemporain de l’empereur Tibère (14-37 après J.C.) aurait possédé un corbeau capable de réciter la généalogie de l’empereur.
      1. L’oiseau fut tué par un voisin envieux et des amis de l’artisan allèrent lyncher le coupable.
      2. On, rapporte qu’il y eut foule aux funérailles du corbeau.
    4. Les oiseaux parleurs étaient particulièrement appréciés des barbiers qui les positionnaient dans leur échoppe pour attirer les clients.
    5. Les Romains appréciaient également le chant du bouvreuil.
      1. Des mélodies étaient enseignées au Bouvreuil avec une technique semblable à celle que l’on utilise de nos jours pour les canaris rouleurs.

 

 

Le Moyen-Age re-développe un culte des oiseaux

 

 

  • La traduction de l’Histoire des Bêtes d’Aristote par l’empereur germanique Frédéric II (1194-1250) est considérée comme le retour en vogue des études ornithologiques et des grandes collections.
  • Rodolphe II de Hasbourg (1552-1612) est notamment connu pour ses collections exceptionnelles d’oiseaux.
  • Au tout début du 15e s., Isabeau de Bavière, épouse de Charles VI, reçoit un canari rapporté des îles par Jean de Béthencourt.
  • 1493.  A son retour triomphal des Amériques, Christophe Colomb offre un couple de perroquets Amazone de Cuba à sa protectrice, la Reine Isabelle la Catholique.
  • 16e s. Le perroquet gris du Gabon du roi d’Angleterre Henri VIII passe son temps à héler les passeurs sur la Tamise et à annoncer lui-même le prix de la traversée.

 

 

Les oiseaux de compagnie dans le monde contemporain

 

 

  • 17e s. La passion des serins se développe en Autriche avant de gagner l’Allemagne au 18e s..
    1. L’oiseau était notamment présent dans les mines et prévenaient les mineurs de la menace du grisou.
  • 1780. Le talent d’imitatrice de la perruche ondulée est détecté par Thomas Watling, un faussaire envoyé en Australie.
  • 1840. Un couple de perruches rapporté d’Australie par le naturaliste anglais John Gould est à l’origine d’un commerce qui portera sur 50 000 perruches à la fin des années 1850.
  • 19e s. En Europe, les serins égayent les cafés d’Europe et attirent les clients.
    1. Des troupes itinérantes montent des spectacles particulièrement appréciés avec le chant mélodieux des serins.
  • 1850. Les paysans des Iles Canaries sont incités à élever des serins des îles pour l’exportation.
  • 19e s. Des scientifiques s’intéressent aux canaris.
  • 1872. Les variétés de perruches jaune clair apparaissent en Belgique.
    1. L’explosion des couleurs suivra.
  • 20e s. La mise au point du facteur rouge permet dans les années 20 d’obtenir un canari d’un rouge vif.

 

 

Pratiques du monde moderne

 

 

  • Début 20e s. Les oiseaux de compagnie arrivent en Europe par bateau.
    1. Le voyage est long, aléatoire et coûteux.
  • 1945. Après la Seconde Guerre Mondiale, les oiseaux sont transportés en avion.
    1. Les voyages sont plus rapides et plus sûrs.
    2. Des espèces inconnues sont découvertes.
    3. La demande en matériel, en aliment et en qualité de soins s’accroît.
  • Internet permet d’changer des informations et des associations d’éleveurs et d’amateurs se forment.
    1. Cet article dans Provence 7 s’inscrit dans ce contexte avec en tête l’intérêt des éleveurs, des amateurs et des oiseaux.

 

 

Equipements et accessoires pour oiseaux de compagnie


 

 

 

Cages à oiseaux © cat_arch_angel – Fotolia.com

 

 

  •  Cage
    1. La détention des animaux en captivité prévoie le plus souvent des dimensions minimales selon les espèces qu’il s’agisse du transport et de l’élevage.
    2. En tout état de cause, il convient d’offrir un espace vital pour le bien-être des oiseaux.
  • Mangeoire

 

Manifestations en Provence : conférences, marchés, expositions….


 

 

  • A développer.

Santé et Alimentation des oiseaux en cage ou volière, services en Provence


 

 

  • A développer.

 

 

Bonnes adresses oiseaux de compagnie


 

 

 

  • Les Jardins de Provence. Route de la Roque. 84210. Althen Les Paluds. Tél. 04 90 12 02 69

 

 

Articles liés aux Oiseaux et Animaux de compagnie dans Provence 7


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.