Village perche de St-Martin-de-Castillon © P. verlinden.

 

 

Accueil Provence 7

Saint-Martin-de-Castillon à visiter (84)


 

 

 

 

 

Guide de la visite de la commune de Saint-Martin-de-Castillon dans le département de Vaucluse.

 

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fêtes, manifestations…
  • Code postal. 84750.
  • Habitants. Saint-Martiniens, Saint-Martiniennes
  • Superficie. 38,21 km2.
  • Altitude. Moyenne 486 m. Mini 268 m. Maxi 1057 m.
  • Population. 767 habitants (2015).
  • Coordonnées et Carte. N 43°51’33.5″  E 5°30’42.5″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de St-Martin-de-Castillon.
  • Nom.

 

 

Situation de Saint-Martin-de-Castillon (84)


 

 

 

Communes limitrophes de Saint-Martin-de-Castilllon

 

 

Accès à Saint-Martin-de-Castilllon

 

 

Distances de Saint-Martin-de-Castillon

 

 

Hameaux de Saint-Martin-de-Castillon

 

  • Courenne
  • les Basses Courennes
  • la Bégude
  • le Boisset
  • la Tuilière
  • le Griffon
  • Glorivette.

 

 

La Nature à Saint-Martin-de-Castillon


 

  • Parc Naturel Régional du Luberon.
  • Ici, le ciel est réputé être le plus pur d’Europe.

Reliefs, sols

 

  • Massif du Luberon.
    1. Une partie du versant nord du Grand Luberon s’étend sur le sud de la commune.
    2. Point culminant : Rocher de l’Aigle (1057 m).
    3. Relief entaillé de nombreux vallons parallèles.
  • Monts de Vaucluse.
    1. Dans la partie nord de la commune où est construit le village.
  • Vallée du Calavon / Coulon.
    1. Zone de petites vallées et plans de cultures coupés de collines.
  • Ancienne exploitation de lignite.
  • Mines de Soufre.

 

Forêts, arbres

 

  • Petits bois sur les collines.
  • Forêt sur le Massif du Grand Luberon.

 

Rivières, eau

 

Le Calavon © P. Verlinden.

 

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

Activités dans la nature

 

  • Pittoresque Chemin du Grand Luberon.
  • Passage du GR 9.
  • Terrain d’aviation désaffecté à La Bégude.
  • Piscine municipale.
    1. Mosaïque de Louis Fulconis.
  • Camping.
  • Théâtre en plein air.
  • Vélo et VTT.
  • Pétanque.

 

 

Histoire de Saint-Martin-de-Castillon


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

⇒ Voir portail Provence Romaine.

 

  • Néolithique. Vestiges : oppidum de Courennes sur promontoire-forteresse.
  • Age du Bronze. Découverte d’une épée en bronze au quartier de Fournas.
  • Antiquité Pré-Romaine. 2 000 oboles massaliotes datées du 2e s. avant notre ère ont été retrouvées à Courennes.
  • Antiquité Gallo-Romaine. Plusieurs pièces importantes mises à jour:
    1. Autel à Minerve.
    2. Pièces de monnaies impériales d’Auguste à Constantin.
    3. Le passage de la grande route romaine Via Domitia / Via Domitienne a entraîné des passages très nombreux de soldats, commerçants, religieux et des plus hautes autorités de la Réublique et de l’Empire.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

 

 

⇒ Voir Portail Provence Médiévale.

 

  • 6e s. Implantation d’un monastère de Bénédictins.
  • 8e s.9e s. Les invasions musulmanes ravagent le territoire dans lequel la toponymie du Luberon a retenu la mémoire : Barbière, Barbeiras, Tour d’Embarbe, Testanières, les Vallons des Roumis
  • 835. Abbatia S. Martini est cité.
  • 896. Nouvelle citation du monasteriolum S. Martini.
  • Fief des évêques d’Apt puis des Pontevès.
  • 1099. Près de la Bégude, Saint-Pierre le Reclus, est la propriété de l’abbaye camarguaise de Saint-Pierre de Psalmody.
  • 12e s. Village primitif de Castillon, situé 2 km à l’est de l’actuel village.
    1. Ce village est pratiquement rasé au cours des Guerres de Religion.
    2. Les habitants s’établissent alors sur l’emplacement actuel qui correspondait à l’établissement de l’abbaye de St-Martin, aujourd’hui disparue.
    3. La communauté prend alors le double vocable de Castillon et de St-Martin.
  • 1119. Les d’Agoult entrent en conflit avec le Comte de ForcalquierGuillaume, qui prend d’assaut le château.
  • 1122Laugier d’Agoult, évêque d’Apt, inféode le fief de Castillon à ses neveux Bertrand et Guiraud.
  • 1178. Le village de Saint-Martin est protégé par un castrum.
  • Légende d’un trésor Templier.
  • 1209. Le comté de Forcalquier perd son indépendance à la mort de Guillaume II.
    1. Guillaume de Sabran, l’un des neveux de Guillaume II tente de relever le Comté.
    2. Une guerre d’une dizaine d’année oppose Guillaume de Sabran à Raymond Bérenger IV, Comte de Provence qui est aussi héritier du Comté de Forcalquier.
    3. 1220. 29 juin. L’accord de Meyrargues met fin au conflit.
      1. Guillaume de Sabran conserve ainsi Saint-Martin jusqu’à sa mort vers 1250.
  • 1314. Les deux bourgs et leurs hameaux sont devenus les fiefs des Simiane, branche jumelle des d’Agoult.
  • 1321. Signature d’un acte par lequel Mabille de Simiane, dame de Castillon, octroie à ses gens le droit de nommer leurs syndics.
  • La seigneurie passe ensuite aux familles de la Voulte et de Ventadour.
  • 1481. 10 décembre. La Provence devient française.
  • 1540. Pierre de Forti, prince-évêque d’Apt, lancent les premières attaques avant les Guerres de Religion.
    1. Castillon et son château sont saccagés et ruinés. Les habitants se réfugient à Saint-Martin qui est mieux défendu.
  • 17e s. Le village prend le nom de Saint-Martin-de-Castillon lorsqu’il devient le fief des Pontevès de Buoux.
  • 1734 jusqu’à La Révolution. Fief des Barons du Piguet.
    1. Les Pontevès de Buoux cèdent leur seigneurie décimée par la Grande Peste de 1720 1721.
  • Révolution française. Le nom de la commune devient, pour un temps, Luberon – La Montagne.
  • 1793. 12 août. Création du département de Vaucluse par réunion des districts d’AvignonCarpentrasAptOrange et du canton de Sault.
  • 1793. 1352 habitants.

Période contemporaine

 

  • 1860.  La famille Légier fait construire  le Tombeau de la Musulmane en tant que chapelle funéraire.
  • 1896. 1011 habitants.
  • Avant 1900. Fours à chaux. Usine de détrituration du soufre. Mines de Soufre.
  • 1944. 22 juin. Roger Bernard, poète engagé dans la Résistance aux côtés de René Char, dans le Groupe de Céreste, est exécuté lors d’une mission de liaison sur le bord de la route, à Saint-Martin-de-Castillon.
    1. Une stèle a été dressée.
    2. Une pierre latérale mentionne « la douleur d’un Allemand », en référence à Curd Ochwadt, professeur, ethnologue, auteur d’une étude sur René Char.
  • 1954. 365 habitants.
  • 1982. 528 habitants.
  • 1999. 563 habitants.
  • 2015. 767 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Saint-Martin-de-Castillon


 

 

Village de St-Martin-de-Castillon © P. Verlinden.

 

 

  • Beau village perché de plan circulaire.
    1. Rues étroites en escaliers, calades.
    2. Quelques belles maisons anciennes.
    3. Vestiges de remparts.
    4. Tour ronde.
    5. Porte.
  • Ruines de l’ancien Castillon.
    1. 2 km à l’est.
    2. Enceinte.
    3. Ruines du village.
    4. Ruines du Château des d’Agoult.
  • Bories que l’on nomme ici Cabannes.
    1. Cabane de pierre sèche permettant au paysan de stocker (serrer en provençal) ses instruments agraires, de protéger sa récolte, de garder une réserve d’eau, de se reposer et, le cas échéant de passer la nuit.
    2. A Saint-Martin on dit la cabane du Loup, la cabane d’Orsini.
  • Hameau de Boisset.
    1. Ancienne communauté médiévale sur le Calavon.
    2. Eglise à clocheton déporté et abside hexagonale.
    3. Minuscule chapelle de style Roman; à proximité du cimetière.
    4. Belle route au milieu des vignes et des lavandes vers St-Martin. Beau panorama.
  • A noter la découverte de curieuses cupules destinées à recevoir le sel, le long de la transhumance vers la vallée d’Apt.

 

 

Monuments chrétiens de Saint-Martin-de-Castillon


 

 

  • Eglise paroissiale de l’Assomption.
    1. Origine romane.
    2. 1820. Reconstruction avec la conservation de quelques éléments d’origine.
    3. 16e s. Christ en bois.
    4. Canons d’autel enluminés par Pertus.
  • Chapelle des Pénitents Blancs.
    1. Voir article Pénitents en Provence.
    2. Ancienne chapelle castrale.
    3. Porte romane.
  • Chapelle.
    1. 19e s. Style ogival.
    2. Dans le village.
  • Chapelle votive Saint-Placide.
    1. 1720.
    2. Clocher-arcade.
  • Chapelle Notre-Dame-des-Courennes.
    1. Perchée au nord-est. Au-dessus de la Buye.
    2. Romane. Restaurée au 19e s. et plus récemment.
    3. Une pierre carolingienne à entrelacs, volée en 1985, a été copiée et remise en place.
  • Ancien Prieuré Saint-Pierre.
    1. Origine Romane. Ruiné.
    2. Quelques pierres sculptées d’origine.
  • Oratoire de la Vierge.
  • 5 cimetières.

 

 

Célébrités liées à Saint-Martin-de-Castillon


 

 

  • Famille des d’Agoult/Simiane. Noblesse de Provence.
  • Roché (Henri-Pierre). Paris, 28 mai, 1879 – Sèvres, 8 avril 1959. Inhumé à St-Martin-de-Castillon. Ecrivain français.
    1. Marchand d’art, collectionneur, critique et, par intermittence, journaliste.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Saint-Martin-de-Castillon


 

 

  • Août. 15. Fête votive.
  • Ascension. Pèlerinage à Notre-Dame-de-Courennes.

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.