Eglise Saint-Michel. © Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Céreste à visiter (04)


 

 

 

 

 

  • Céreste est un village du département des Alpes-de-Haute-Provence (04).
  • Code postal. 04280.
  • Habitants. Cérestains.
  • Superficie. 32,54 km2.
  • Altitude. 370 m – 971 m.
  • Population. 1 242 habitants (2012).
  • Coordonnées et carte. 43°51’21.9″  E  5°35’22.8″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune de Céreste.

 

 

Situation de Céreste (04)

 

 

 

Communes limitrophes de Céreste

 

 

Accès à Céreste

 

 

Distances de Céreste

 

 

 

La Nature à Céreste


 

 

 

Territoire du Luberon – Villes et Villages du Luberon © Verlinden

 

 

Reliefs, sols

 

  • Céreste est à la croisée des vallées du Calavon et de l’Encrême.
  • Le territoire est borné par 3 massifs.
    1. Les contreforts de la Montagne de Lure, au nord.
    2. Le massif du Luberon, au sud.
    3. Le plateau de Fortcalquier, à l’est.
  • Nid d’Amour.
    1. Vallon à l’entrée des gorges de l’Encrême.

 

Rivières, eau

 

  • Le Calavon.
    1. Affluent de la Durance.
    2. Longueur. 86,9 km.
    3. Source à Banon.
  • L’Encrême.
    1. Affluent du Coulon, lui-même affluent de la Durance.
    2. Longueur. 10,5 km.
  • Aiguebelle.
    1. Source sulfureuse.
    2. Affluent du Coulon.
    3. Longueur. 10,5 km.
  • Ravin de Cure.
  • Site du Prieuré de Carluc.

 

Forêts, arbres

 

  • 1612 ha de bois et forêts.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Commune rurale à vocation agricole.
    1. Oliviers.
    2. Vignes.

 

Activités dans la nature

 

  • Excursions, randonnées.
    1. Passage du GR4.

 

 

Histoire de Céreste


 

 

  • La position de carrefour explique très largement l’importance prise par le site à toutes les époques.

 

Préhistoire

 

  • Site paléolithique de première importance mis à jour  à la Combe Joubert, dans un dépôt alluvial.
    1. Bifaces et  produits Levallois.
    2. Eléments datés de la fin du Pléistocène moyen mais présentant une grande similitude avec l’Acheuléen supérieur méditerranéen.

 

Antiquité

 

  • Age du Bronze. Tombes trouvées dans la grotte de Carluc.
  • v. 400 av. J.COppidum du Grand Clappier.
  •  Cité romaine de Catuiaca qui deviendra Citharistan au 5e s.
    1. Four de potier gallo-romain mis à jour.
    2. Vestiges gallo-romains à Saint-Sauveur hypogée (tombe creusée), sarcophages…
  • Idéalement placée sur la grande route romaine Via Domitia / Voie Domitienne.
    1. Les Romains font construire un pont sur la rivière Aiguebelle. Des vestiges ont été mis à jour.
    2. Un important relais routier (mansio)est établi sur la Via Domitia.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 13e s. Ceresta citée.
  • Seigneurie des Forcalquier, puis des Brancas.
  • 1752. L’ancienne baronnie est érigée en marquisat.

 

Période contemporaine

 

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Céreste


 

 

  •  Le village actuel est composé de deux parties :
    1. L’ancien village médiéval fortifié enroulé autour du château.
    2. L’agglomération commerciale.
  • Ruines du château médiéval.
  • Maisons  anciennes
    1. 15 e s.-18e s.
  • Porte Notre-Dame.
  • Remparts.
  • Pont dit romain.
    1. Sur l’Encrême.
    2. Haut Moyen-Âge.
  • Ferme de Montblanc.
    1. A proximité des gorges.
    2. 16e s.
  • Tour d’Embarbe.
    1. Romane.
  • Gué antique de l’Encrême.
  • Petit Musée.

 

 

Monuments chrétiens de Céreste


 

 

 

 

Céreste.-Carluc.-P.-Verlind  Céreste.-Carluc-2.-P.-Verli

 

Céreste.-Carluc.-4.-P.Verli Cereste.-Carluc.-Vestige.-P

Tombes rupestres. Prieuré de Carluc

 

Cereste.-Carluc-4.-P.-Verli Cereste.-Carluc.-Colonne.-P

Le Prieuré de Carluc est l’un des sites chrétiens les plus anciens de France  © Verlinden.

 

  • Ancien Prieuré de Carluc.
    1. A 3 km, à l’est du village de Céreste, dans un vallon isolé.
    2. L’ancienneté du site paléochrétien doit être soulignée.
      1. 5e s. Carluc accueille une communauté  quelques années à peine après la création de l’abbaye Saint-Victor de Marseille et à peu près à la même époque que la fondation de l’abbaye de Lérins.
      2. Les premiers chrétiens y venaient en pèlerinage.
      3. Le monastère Carilocus prospère grâce à l’apport de l’aristocratie locale, en particulier les Reillanne famille dont l’Archevêque d’Arles Raimbaud est issu.
      4. 1114 – 1118. Le prieuré est sous la dépendance de l’abbaye-de-Montmajour, à Arles.
    3. Nécropole creusée dans le roc et dans la parties troglodytiques du prieuré. Regrettons que le site ait servi de carrière pendant un temps.
      1. Une seule des trois églises du site a pu être conservée.
  • Eglise romane Notre-Dame.
    1. v. 1150.Construction en pierres de taille à joints fins.
    2. Classée aux Monuments Historiques.
    3. Rare abside pentagonale.
    4. 14e s. Voûte croisée d’ogives.
    5. L’église se distingue également par ses motifs ornementaux : jolies colonnes avec représentations de personnages et d’animaux.
    6. Au chevet, on reconnaît un atlante aux longs cheveux et deux colombes.
    1. Une autre église, sous l’appellation de Saint-Jean-Baptiste, devait vraisemblablement avoir fonction de baptistère.
      1. Il en reste un angle et une amorce de voûte.
    2. Une troisième église dite de Saint-Pierre a pratiquement entièrement disparu.

 

 

Cereste.-Eglise-3.-P.-Verli

Eglise Saint-Michel © Verlinden.

 

  • Eglise Saint-Michel.
    1. Au centre du village.
    2. 18e s. L’église est édifiée sur les ruines d’une ancienne église dont on peut voir une partie de la nef depuis le Jardin de la Cure.
    3. 19e s. Clocher couronné d’un campanile ornemental.
    4. 17e s. Beau reliquaire.
  • Chapelle Saint-Georges.
    1. Dans une pinède.

 

 

Céreste-Chapelle.-P.-Verlin

Chapelle © Verlinden.

 

  • Chapelle Notre-Dame-de-Pitié.
    1. 15e s. – 16e s.
  • Chapelle.
    1. Rue Pasteur.
    2. Style roman tardif.
  • Nombreux oratoires.

 

 

Célébrités liées à Céreste


 

 

  • Barbeyras (Charles). Céreste, 16291699. Médecin du cardinal de Bouillon.
  • Char (René). L’Isle-sur-la-Sorgue, 14 juin 1907Paris, 19 février 1988. Ecrivain. Résistant.
    1. L’écrivain vit à Céreste où il établit son QG de Résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale.
  • Gra (Joan-Baptista). Curbans, 1831 – ?. Religieux et Poète.
    1. Curé de Céreste.
    2. Poète du Félibrige.
  • Panet-La Trémolière (Henri Claude). Céreste, 1783 – ?
    1. Historien des religions.
  • Solliers (Joseph). 17641838. Orateur réputé.
    1. Vicaire général du diocèse d’Avignon.

 

 

Cinéma à Céreste


 

 

  • Tournages.
    1. 2010Le Sang des Atrides. Téléfilm de Bruno Gantillon avec Victor Lanoux.
    2. 2012Inquisitio. Série télévisée de Nicolas Cuche et Lionel Pasquier.
    3. 2015Mal de pierres. Film de Nicole Garcia.
  • Cinéma.
    1. Strada Itinérant.
      1. Salle des Fêtes.

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.