Village de Piolenc © André Cuzel – Fotolia.com

 

 

Accueil Provence 7

Piolenc à visiter (84)


 

 

 

 

Guide de la visite de la commune de  dans le département de Vaucluse.

 

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fête, manifestations…
  • Code postal. 84420.
  • Habitants. Piolençois, Piolençoises.
  • Superficie. 24,8 km2.
  • Altitude.Moyenne 47 m. Min. 22 m. Max. 170 m.
  • Population. 5083 habitants (2015).
  • Coordonnées et Carte. N 44°10’36.0″ E  4°45’56.6″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Piolenc.
  • Nom. L’étymologie de Piolenc est attribuée à Odilon et procéderait du nom latin Podiolanum.
    1. Nom est composé de Podium, signifiant puy, sommet et Odolinum, pour Odilon, abbé de Cluny au moment où la seigneurie passe dans le domaine de cette abbaye.
    2. Devise de Piolenc « Dulcius Melle, Fortius Leone » : Doux comme le miel, Fort comme le lion.
  • Intercommunalité.
    1. Piolenc fait partie de la Communauté de Communes Aygues Ouvèze en Provence avec six autres communes : Camaret-sur-Aigues, Sainte-Cécile-les-VignesSérignan-du-Comtat, Travaillan, Uchaux et Violès.
    2. 1993. 31 décembre. Création de la Communauté.
  • Jumelage. Kirchheim am Neckar (Allemagne).

 

 

Situation de Piolenc (84)


 

 

Communes limitrophes de Piolenc

 

 

Accès à Piolenc

 

  • Autoroute A7. Traverse la commune dans le sens Nord-Sud entre Mornas et Orange.
  • Nationale 7. Traverse la commune dans le sens Nord-Sud, en parallèle de l’Autoroute A7. entre Mornas (4 km) et Orange (6 km).
    1. Dans le centre du village la RN7 prend le nom d’Avenue de Provence.
  • RD 11. Limite Est de la commune sur un axe Nord-Sud, entre Uchaux et Orange.
  • RD 43 vers Sérignan-du-Comtat, à l’Est.
  • RD 172. vers Sérignan du-Comtat, à l’Est. Route plus longue et plus au nord.

 

Distances de Piolenc

 

 

 

La Nature à Piolenc


 

 

Reliefs, sols

 

  • Plaine d’alluvions du Rhône.
    1. Partie principale du territoire de la commune de Piolenc.
    2. Ancienne gravière de l’Ile aux Rats.
    3. Plaine riche et fertile faite d’anciens paluds asséchés.
    4. Collines de calcaire gréseux, daté du Crétacé Supérieur qui forment un léger relief dans la partie ouest.
      • Sol riche en fossiles, notamment Les Valbonnettes.
      • 3 points culminants : Le Paty (159 m) – Les Valbonettes (139 m) et les Cargaules (119 m).
      • Falaises à stratifications obliques sur la partie ouest

 

Forêts, arbres

 

  • Forêts sur les collines.
    1. Chênes-Verts et épineux.
  • Forêt communale. 159 ha.
  • Site boisé du Paty.

 

Rivières, eau

 

  • Le Rhône  forme partiellement la limite ouest de la commune.
    1. 1974. La Compagnie Nationale du Rhône  crée des canaux de dérivation du fleuve.
    2. L’ancienne gravière du Rhône a été reconvertie en plan d’eau de loisirs, Li Piboulo.
      1. Superficie de 75 hectares.
    3. La plaine du Rhône est quadrillée de mayres.
  • Le Rieu du Foyro ou le Gourd.
    1. Affluent du Rhône.
    2. Traverse le village.
  • L’Aygues ou Eygues.
    1. Affluent du Rhône.
    2. Marque la limite sud de la commune de Piolenc.
  • Ancien canal de Perrelatte.
    1. Le canal traverse la commune au sud immédiat du Massif d’Uchaux.
  • Eau potable de la commune.
    1. La nappe phréatique du réseau alluvionnaire du bassin d’Orange, dont la station de pompage est située dans la commune voisine de Mornas, fournit l’eau potable de Piolenc.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

  

Ail et Ail Rose © Brad Pict – Ina Schoenroc – Fotolia.com.

 

 

  • Capitale de l’ail provençal.
    1. Voir articles Ail en Provence et Ail Rose de Provence.
  • Viticulture.
    1. Vins classés en Côtes-du-Rhône.
    2. Vins de Pays de la Principauté d’Orange.
    3. Concours annuel Piolenc Millésimes.
  • Maraîchage.
  • Arboriculture.
  • Disparition des activités traditionnelles du 19e s. : sériciculture et plantation de sorgho, destiné à la fabrication de balais.

 

Activités dans la nature

 

  • Clubs de VTT.
  • Centre de Loisirs Plein Soleil.
  • Football.
  • Tennis.
  • Tir à l’Arc.
  • Randonnées pédestres.
  • Équitation.
  • Animations Nature.

 

 

Histoire de Piolenc


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Habitat de cabanes, poterie, industrie lithique et osseuse mis à jour à la Station des Rochers.
  • Abri sous roche avec sépulture, poteries, haches et pointes de flèches.
  • Castrum romain.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 843. Le traité de Verdun partage le Royaume de Charlemagne.
    1. La Provence, la Bourgogne et la Savoie, sont rattachées au royaume de Lothaire Ier.
  • La sombre occupation sarrasine laisse des éléments de toponymie comme le quartier des Moricauds.
  • 9941002. Le comte Roubaud, frère de Guillaume II et premier comte du Venaissin, cède à l’Ordre de Cluny la moitié de l’oppidum situé au centre du village de Piolenc sur l’emplacement actuel de l’église Saint-Pierre.
    1. Odilon de Mercœur représente l’Ordre de Cluny.
  • 998. Poiodolen est cité.
  • 1016. Le Pape Benoît VIII exhorte les évêques de Provence à défendre les propriétés que convoitent les seigneurs locaux. Piolenc est concerné.
  • 1037. Le château-fort est déclaré Prieuré et rebaptisé : Est castrum quod nominatur Podium Odolinum.
  • 11e s. Podioleno est cité avant de se transformer en Piolenne ou Piolen.
  • 1266. Traité de paréage entre le prieur de Piolenc et le comte de Toulouse.
  • 1274. Le roi de France Philippe III le Hardi, cède le territoire de Piolenc, comme celui du Comtat Venaissin, au Pape Grégoire X.
  • Fin du 13e s. Déclin moral et financier du Prieuré qui est rattaché à la commende de Saint-Saturnin-du-Port.
    1. Disputes entre un moine et le neveu du prieur.
    2. Absence de missel et de bréviaire…
  • 1339. Interdiction de l’accès au Prieuré des visiteurs.
    1. Le Cardinal de Montolieu est loué pour sa bonne gestion du Prieuré.
  • 1378. Le Prieuré est rattaché au Collège Saint-Martial d’Avignon fondé par Jacques de Cozan.
    1. L’objectif est de permettre de dégager des revenus permettant d’abord d’entretenir ses étudiants puis de verser la pension annuelle de 450 florins au Cardinal d’Albano, son nouveau maître.
  • 1562 et 1563. Sous le règne de Charles IX, les Guerres de Religion font rage et le village est attaqué et ravagé par deux fois.
    1. Les religionnaires du terrible Baron des Adrets s’emparent du Château de Mornas et massacrent une partie des habitants.
    2. Le capitaine pontifical Fabrice Serbelloni ravage le site.
  • 17e s. Par décret, le Conseil de Ville interdit la cueillette dans les vignes pendant la floraison.
  • 17e s. – 19e s. Exploitation du Lignite qui compte 85 entrées de mines.
  • 1789. Piolenc est cité. La commune subit la disette.
  • 1791. Piolenc et toutes les communes de l’Enclave des Papes sont rattachés à la France.
  • 1793. 12 août. Fondation du département de Vaucluse composé des districts d’Avignon, de Carpentras, d’Apt, d’Orange et du canton de Sault.
  • 1793. 1575 habitants.

 

Période contemporaine

 

  • 19e s. Exploitation de 2 carrières avec des galeries creusées dans le sable.
  • 1861. 2188 habitants.
  • 1926. 1441 habitants.
  • 1944. 26 août. La Résistance et une patrouille de l’armée américaine prennent d’assaut la Château de Crochans dans lequel un détachement de 180 soldats allemands fortement armés s’est réfugié.
  • 1075. 2594 habitants.
  • 1993. 31 décembre. Création de la Communauté de Communes Aygues Ouvèze en Provence.
  • 1999. 4296 habitants.
  • 2010. Piolenc adopte son premier Plan Local d’Urbanisme (PLU).
  • 2015. 5083 habitants.

 

 

Monuments, bâtiments remarquables et Musées de Piolenc


 

 

  • Bel oppidum néolithique de Cargoules.
    1. 1 km sud.
    2. Vastes enceintes.
  • Village bâti sur le plan circulaire de l’ancien castrum romain.
  • Vestiges de l’enceinte ronde du 14e s.
    1. Portes de ville :
      1. Portail Cadet-Roche. Est.
      2. Porte du Moulin. Ouest.
      3. Portail Neuf. Sud.
  • Cours Corsin.
    1. Place centrale du village.
      1. Vaste place méridionale avec ses platanes et 2 fontaines.
    2. Fontaine des Quatre Bourneu.
      1. 19e s.
      2. 4 vasques. Chacune est surmontée d’une amphore.
  • Château de Beauchêne.
    1. 1,5 km sud-est, dans un cadre boisé.
  • Château de Crochans.
    1. 2 km au sud.
    2. Parc.
    3. Connu sous le nom de Château de Piolenc.
    4. 1806 – avant 1994. Occupé par la famille des marquis de Piolenc.
    5. 2003. 4 juillet. Inscription aux Monuments Historiques.
    6. 1994. Achat par la famille Grüss.
      1. Nouvelle appellation « Château du Cirque« , inscrite sur le portail du Parc.
      2. Haut lieu du Cheval en Provence.
  • Lavoir de la place du Planet
    1. Cours des Marronniers.
  • Espace Acampado – Maison des associations.
  • Monument aux Morts.
  • Musée. Parc et château du Cirque National Alexis-Grüss.
  • Musée. Mémoire de la RN 7.
    1. Voir article Nationale 7.

 

 

Monuments chrétiens de Piolenc


 

 

Clocher de l’église clunisienne Saint-Pierre © Damien – Fotolia.com

 

  • Église Saint-Pierre.
    1. 11e s. Eglise clunisienne.
    2. Style Romano-Gothique.
    3. Massif clocher carré en façade portant un petit campanile.
    4. Portail Roman avec accès par un escalier à deux volées.
    5. 1997. 17 septembre. Inscription aux Monuments Historiques.
  • Chapelle des Pénitents Blancs.
  • Oratoires.
    1. Notre-Dame-de-Bonne Rencontre. 19e s.
    2. Notre-Dame. 20e s.
    3. Notre-Dame-de-Bon-Secours.
  • Niche murale Notre-Dame.
    1. Rue des Chartreux.

 

 

Célébrités liées à Piolenc


 

 

  • Bernard (Emmanuel) 1838 1913. Chanoine. Ecrivain de langue provençale et membre du félibrige.
    1. Auteur de plusieurs pastorales, dont une « pastorale comique en trois actes« .
    2. Le chanoine donne à la ville son école privée.
  • Corsin (André-Philippe). Piolenc, 1773Piolenc, 1854. Général d’Empire et Vicomte sous Napoléon 1er et bienfaiteur de Piolenc.
    1. 17911792. Maire de Piolenc. Créateur de l’école publique et du réseau d’adduction d’eau.
  • Grillet (Pierre). Piolenc, 21 mars 1932 – 10 janvier 2018. International français de football (1954 – 1960). Attaquant.
  • Trintignant (Jean-Louis). Piolenc, 11 décembre 1930. Réalisateur, acteur, scénariste.
    1. Neveu du pilote automobile Maurice Trintignant.
    2. Etudiant à la Faculté de Droit d’Aix-en-Provence.
    3. Père de l’actrice Marie Trintignant et de l’assistant-réalisateur Vincent Trintignant.
    4. 1966. Un Homme et une Femme de Claude Lelouch sur fond de Rallye-Monte-Carlo et de Ford Mustang.
    5. 1968. Ours d’argent du meilleur acteur au Festival de Berlin pour L’Homme qui Ment.
    6. 1969. Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes pour Z.
    7. 1971Sans mobile apparent de Philippe Labro. Dans Nice, autour du Port de Nice et dans le Vieux-Nice.

 

 

Fêtes, manifestations, spectacles, marchés de Piolenc


 

 

Dressage de chevaux – Château du Cirque à Piolenc © familylifestyme – Fotolia.com

 

  • Août. Dernier week-end. Festival Culturel et Folklorique de l’Ail.
    1. Chaque année depuis plus de 25 ans.
    2. Organisé par la Confrérie de l’Ail.
  • Eté. Académie du Cirque National Alexis Gruss.

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.