Mornas. Le château. © Verlinden.

 

 

Accueil Provence 7

Mornas à visiter (84)


 

 

 

 

  • Village pittoresque allongé dans la plaine du Rhône, dans le département de Vaucluse (84).
  •  Le village est adossé à la falaise qui porte les ruines de son château fort à 137 m plus haut.
  • Entre Orange et Bollène.
  • Code postal. 84550.
  • Habitants. Mornassiens, Mornassiennes.
  • Surface. 26,09 m2.
  • Altitude. Moyenne 38 m. Mini. 31 m. Maxi. 234 m.
  • Population. 2 405 habitants (2015).
  • Coordonnées et CarteN 44°12’10.6″ E  4°43’39.9″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

Situation de Mornas (84)


 

 

Mornas-Chateau-Fotolia_6464

Château de Mornas.© Cyril Comtat – Fotolia.com.

 

 

Communes limitrophes ou proches de Mornas

 

 

Accès à Mornas

 

 

Autoroute A7 vue du Château © Verlinden

 

 

  • Autoroute A7. L’autoroute traverse la commune du nord au sud.
  • Nationale 7. La route traverse la commune du nord au sud.
  • RD 74. Vers Uchaux.

 

Distances de Mornas

 

 

 

La Nature à Mornas


 

 

Eau

 

  • Le Rhône traverse la commune du nord au sud, dans la partie ouest de Mornas.
    1. 2 îles sur le Rhône : ile de Salignon et ile des Brotteaux.

 

Carrières

 

  • Carrières de calcaire servant à fabriquer de la chaux.

 

Activités agricoles

 

  • Cultures fruitières et maraîchères variées.
  • Vignobles  fournissant des AOC Côtes-du-Rhône et  des Vins de pays de la Principauté d’Orange.

 

 

Histoire de Mornas


 

 

Village de Mornas © Verlinden

 

 

Antiquité

 

  • Sculpture celtique dite du « Lion de Mornas » représentant un monstre à face humaine, retrouvée dans la chapelle des Pénitents Blancs, est exposée au Musée Lapidaire d’Avignon.
  • Le site est occupé à l’époque gallo-romaine. Il représente un important relais sur la route du sel.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 818. Le village est cité sous le nom de Morenatuso.
  • 911. Le site est donné aux archevêques d’Arles.
  • 1037. Nouvelle citation du village sous les nom de Mornaz.
  • 1125. Les archevêques d’Arles inféodent le territoire avec le Comtat Venaissin à Raymond V, comte de Toulouse qui entreprend la construction de la forteresse.
  • 1229.  Par le  traité de Paris, Raymond VII, Comte de Toulouse, remet le Comtat Venaissin au Saint Siège.
  • Jusqu’en 1274. Mornas est une seigneurie de l’archevêché d’Arles avant de devenir la  possession du Saint-Siège qui inféode les terres à différents seigneurs.
  • 1430. Pellegrin Brunelli, gentilhomme de la maison du pape Martin V, capitule devant l’armée du Cardinal de Foix.
  • Les guerres de Religion sont dramatiques à Mornas.
    1. 1562. Les Calvinistes du marquis de Montbrun s’emparent du château. Les femmes et les enfants sont massacrés. Les soldats de la garnison sont précipités du haut des remparts sur des hallebardes dressées.  Une seule personne échappe au carnage.
    2. 1568Mornas est reprise par François de La Baume, qui se venge en appliquant le même traitement à la garnison protestante.
  •  17e s. Mornas devient un centre de culture du tabac.
  • Edits de triage : le seigneur peut alberger le bois à un fermier qui le défriche, ce qui  prive  la communauté villageoise de sa ressource en bois

 

Epoque contemporaine

 

  • 1946. 805 habitants.
  • 1977. La restauration du château est engagée par une association qui organise des visites animées.
  • 2013. 2 374 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments de Mornas


 

 

Mornas-chateau

Château de Mornas © Verlinden

 

 

Château de Mornas © Verlinden

 

 

Château de Mornas © Verlinden

 

 

  • Château – Forteresse de Mornas.
  • Portes Saint Nicolas et Saint Pierre.
    1. Deux portes fortifiées  crénelées du 11e s.
  • Fortifications / remparts.

 

 

Monuments chrétiens de Mornas


 

 

Mornas-La-Chapelle--Verlind

Chapelle N-D-du-Val-Romigier © Verlinden.

 

 

Mornas-Chapelle-Fotolia_412

Chapelle N-D-du-Val-Romigier © sduteil – Fotolia.com.

 

 

Mornas-Chapelle-Verlinden

Clocher de la chapelle N-D-du-Val-Romigier © Verlinden.

 

 

  • Chapelle Notre-Dame-du- Val-Romigier.
    1. Près du cimetière, dans un site sauvage.
    2. 11e s. et 12e s. Construction.
    3. Joyau d’art roman.
    4. Classée Monument Historique.
    5. Nef en plein cintre avec transept.
    6. Chapelles latérales ogivales.
    7. Tour clocher à trois étages, ancien élément défensif.
    8. Coupole octogonale centrale.
  • Église Saint Georges.
    1. 19e s. Construction.
    2. Néogothique.
  • Chapelle castrale Saint-Georges.
    1. Au sommet de la falaise.
    2. Romane fortifiée.
    3. Crypte comblée sous l’autel.
  • Chapelle Sainte-Baudile.
    1. Isolée sur un éperon en nid d’aigle.
    2. Au nord du château.
    3. Origine pré-romane.
    4. Restaurée au 14e s.
  • Chapelle Saint Pierre.
  • Chapelle Saint Siffrein.

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.