Jean-Henri Fabre à Sérignan. Statue d’Auguste Maillard. © Verlinden

 

 

Accueil Provence 7

Sérignan-du-Comtat à visiter (84)


 

 

 

 

 

  •  Sérignan-du-Comtat est un village de Vaucluse (84) limitrophe d’Orange dans Le Comtat Venaissin.
  • Code postal. 84830.
  • Habitants. Sérignanais – Sérignanaises.
  • Superficie. 19,82 km2.
  • Altitude. 53 m – 240 m.
  • Population. 2 508 habitants (2015).
  • Coordonnées et Carte. N 44°11’16.2″ E 4°50’33.3″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Sérignan-du-Comtat.

 

 

Situation de Sérignan-du-Comtat (84)


 

 

Communes limitrophes de Sérignan-du-Comtat

 

 

Accès à Sérignan-du-Comtat

 

 

Distances de Sérignan-du-Comtat

 

 

 

La Nature à Sérignan-du-Comtat


 

 

  • Choisi comme lieu de résidence par Jean Henri Fabre, le plus célèbre entomologiste, Sérignan-du-Comtat est un haut-lieu du culte de la Nature.

 

Reliefs, sols

 

  • Large et fertile vallée de l’Aigues et de son affluent la Ruade.
  • Au nord-ouest, collines boisées.
  • Le point le plus élevé, 240 m, est à l’extrême nord-ouest, en limite de commune.
  • Carrières.

 

Rivières, eau

 

  • L’Aygues ou Aigues.

    1. La rivière longe la limite sud de la commune.
    2. Bras et méandres.
  • La Ruade .
    1. Affluent de l’Aygues.
  •  Etang asséché : 2,5 km au nord-est.
  • Anciens marécages aux Paluds.

 

Forêts, arbres

 

  • Agréables promenades dans les bois par des sentiers.
  • Bois de la Ranjarde.
  • Bois de la Montagne.
  • Bois de la Grande Garrigue, au nord-est.
  • Au pied du massif boisé d’Uchaux.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

Activités dans la nature

 

  • Randonnées, excursions.
    1. GR de pays du massif d’Uchaux, au nord-ouest de la commune.
    2. Sentier botanique au nord du bourg. Il  emprunte partiellement le GR de pays du massif d’Uchaux.

 

 

Histoire de Sérignan-du-Comtat


 

 

Préhistoire

 

  •  Vestiges préhistoriques et celtes dans le bois de la Ranjarde, au nord-ouest.

 

Antiquité

 

  • La période gallo-romaine est particulièrement active et faste avec des grands travaux : marais asséchés, canaux creusés (Béal), carrières de pierres exploitées….

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1137. « de Serignano » est cité.
  • 1215. La Maison d’Orange fait don à l‘Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem ds biens sur le territoire.
  • Seigneurie des comtes de Toulouse, inféodés au 13e s. aux seigneurs des Baux.
  • 1323. Raymond V des Baux cède son droit d’albergue à la commune de Sérignan.  En contrepartie, la commune lui  fait construire une maison contre le rempart.
  • 1327. Charte de franchise.
  • 1512. Le, baron de Sérignan Jean de Poitiers, père de Diane de Poitiers est seigneur du fief.
  • 1565. 26 juin – 6 juillet. Diane de Poitiers, favorite d’Henri II, séjourne au château .
  • 1563. Le village est pris deux fois par les protestants qui dévastent le site et massacrent la population.La seigneurie devient une baronnie.
  • 1777. La communauté rachète la baronnie.
  • 1793. 1 039 habitants.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1896. 1 168 habitants.
  • 1946. 978 habitants.
  • 1968. 1 194 habitants.
  • 1999. 2 254 habitants.
  • 2013. 2 461 habitants.
  • 2015. 2 508 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments de Sérignan-du-Comtat


 

 

 

Sérignan.-Maison.-P.-Verlin

© Verlinden.

 

 

  • Musée National d’Histoire Naturelle / Demeure de l’Hamas.
    1. Jardin botanique.
    2. Collection d’insectes, de fossiles et de coquillages.
    3. Champignons.
    4. Souvenirs.
    5. Cabinets de Travail.

 

 

Sérignan.-Tour.-P.-Verlinde

Tour octogonale © Verlinden.

 

 

  • Tour octogonale.
    1. La tour jouxte l’église Saint-Etienne.
    2. 15e s. Construction.
    3. Remaniée.
    4. 18e s. Surmontée d’un campanile.
  • Atelier de l’artiste munichois Werner Lichner-Aix.
    1. Aménagé en musée.
  • Château dit de « Diane de Poitiers ».
    1. Le château appartient au père de Diane de Poitiers.
    2. 1565. La favorite d’Henri II vient y séjourner à la fin de sa vie.
  • Façades Renaissance.
  • Fontaine.
  • Lavoir.
  • Statue en bronze de Jean Henri Fabre.
    1. Œuvre d’Auguste Maillard.

 

 

Sérignan.-Mante.-P.-Verlind

© Verlinden.

 

  • Statue de Mante Religieuse.

 

 

Sérignan.-Rue.-P.-Verlinden

© Verlinden.

 

 

Sérignan.-Palais.-P.-Verlin

© Verlinden.

 

 

Sérignan.-Passage.-P.-Verli

© Verlinden.

 

 

 

Monuments chrétiens de Sérignan-du-Comtat


 

 

Sérignan.-Eglise.-P.-Verlin

Eglise Saint-Etienne © Verlinden.

 

 

Sérignan.-Nef.-P.-Verlinden

Nef de l’église Saint-Etienne © Verlinden.

 

 

  •  Eglise Saint-Etienne.
    1. 18e s Restauration..
    2. Classé Monument Historique.
    3. Belle façade baroque et imposant portail.
  • Chapelle Notre-Dame-de-la-Tour.
    1. 19e s. Construction.
    2. Processions.
  • Abbaye Saint-Marcel.
    1. Ruinée.
    2. 12e s. Chapelle romane.

 

 

Célébrités liées à Sérignan-du-Comtat


 

 

Sérignan.-Statue.-P.-Verlin

Jean Henri Fabre, le « Virgile des insectes ». Place de l’église. Statue d’Auguste Maillard © Verlinden.

 

 

  • Fabre (Jean-Henri Casimir). Saint-Léons (Aveyron), 21 décembre 1823Sérignan-du-Comtat, 11 octobre 1915 .
    1. Probablement le plus célèbre entomologiste français.
  • Reyne (Henri Michel). Jonquières, 1910. 
    1. 1952. Fondateur de la Messe aux truffes, alors qu’il est le curé de Richerenches.
    2. Retraité, il fait venir plusieurs années de suite le professeur Robert Westmorland Mayberry, théoricien des Rhone Rangers, groupe de vignerons californiens visant à promouvoir l’utilisation des cépages des Côtes-du-Rhône

 

 

 Fêtes, manifestations, marchés à Sérignan-du-Comtat


 

 

Sérignan.-Enseigne.-P.-Verl

© Verlinden.

 

 

 

Timbres liés à Sérignan-du-Comtat


 

 

J-H_Fabre.-France-1956

1956. Jean Henri Fabre. Dessiné et gravé par Robert Cami d’après une photo de Nadar.

 

 

Fabre.-Monaco-1973

1973. Jean Henri Fabre. Timbre Monaco.

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.