Vieux Travaillan. Porte fortifiée © eb 84

 

 

Accueil Provence 7

Travaillan à visiter (84)


 

 

 

 

Guide de la visite de la commune de Travaillan dans le département de Vaucluse.

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fête, manifestations…
  • Code postal. 84850.
  • Habitants. Travaillanais, Travaillanaises.
  • Superficie. 17,65 km2.
  • Altitude. Moyenne 85 m. Mini 75 m. Maxi 112 m.
  • Population. 512 habitants (2015).
  • Coordonnées et Carte. N 44°10’57.0″ E 4°54’08.3″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Travaillan.
  • Nom. L’origine vraisemblable serait le nom d’un homme latin, Trebellius, auquel aurait été ajouté le suffixe – anum, signifiant la possession.

 

 

Situation de Travaillan (84)


 

 

Communes limitrophes de Travaillan

 

 

Accès à Travaillan

 

  • RD 23 vers  Camaret-sur-Aigues, au sud-ouest, et vers Sablet, à l’est.
  • RD 93 vers Cairanne, au nord-est, et vers Camaret-sur-Aigues, au sud-ouest.
  • RD 154 vers Sainte-Cécile-lès-Vignes, au nord.
  • RD 975 vers Rasteau, au nord-est, et vers  Camaret-sur-Aigues, au sud-ouest.
  • Aérodrome Orange – Plan-de-Dieu.
    1.  Aérodrome militaire interdit à la circulation aérienne publique et à tous les aéronefs non autorisés.
    2. Seuls les aéronefs de l’aéroclub du Plan de Dieu peuvent être autorisés par le commandant de la Base Aérienne 115 Orange-Caritat.

 

Distances de Travaillan

 

 

 

La Nature à Travaillan


 

 

Reliefs, sols

 

  • Territoire de la plaine fertile de l’Aigues qui le traverse suivant l’axe nord/sud-ouest.
  • Terrain plat avec une légère pente vers l’Aigues. Ecart de seulement 37 m entre le point le plus haut et le point le plus bas.
  • Sol est majoritairement constitué d’alluvions quaternaires : dépôt de galets roulés et substrat d’argile rouge apportés à la fin des glaciations par l’Ouvèze et l’Aygues.

 

Forêts, arbres

 

  • Bois de la Cadenière.
  • Bois de la Garrigue.

 

Rivières, eau

 

  • L’Aigues.
    1. Cours étalé et ramifié sur la commune.
    2. Affluent du Rhône en rive gauche. Confluence à Caderousse.
    3. Longueur 114,2 km.
    4. Noms. Eygues ou Aigues ou Aigue ou Aygues.
    5. Source. Dans le Massif des Baronnies, entre Drôme et Hautes-Alpes.
  • Ruisseau de la Gayère.
  • Canaux d’irrigation.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Vastes domaines agricoles.
  • Vignes et Vins.
    1. Pépinières de plans de vignes.
    2. Vins AOC Côtes-du-Rhône.
    3. Vins AOC Côtes-du-Rhône-Villages.

 

Activités dans la nature

 

  • Sentier de petite randonnée.
    1. Point de départ à la Mairie, place de l’église.
    2. Découverte du patrimoine communal et des produits viticoles.
    3. Nature et flore.

 

 

Histoire de Travaillan


 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1137. De Travillano est cité.
  • 1237. Acte de donation fait par Raymond de Toulouse, Comte de Provence à Raymond Ier des Baux, Prince d’Orange, sous la dénomination de Trevillon.
  • Jusqu’au 13e s. Il n’y a qu’un prieuré bénédictin.
  • 1216 1418. Seigneurie de la Maison des Baux.
  • 1237. Il est fait mention de « la ville » et du « château de Travaillan« , relevant alors du Comte de Toulouse.
    1. Le village primitif est au bord de l’Aigues.
  • 14181538. Seigneurie de la Maison de Poitiers.
  • Jusqu’à la Révolution française, le site est une dépendance des Barons de Sérignan.
  • 1481. 10 décembre. La Provence devient française.
  • 15381789. Seigneurie de la Maison de la Marck et D’Egmont.
  • 1793. 12 août. Création du département de Vaucluse par réunion des districts d’AvignonCarpentrasAptOrange et du canton de Sault.
  • 1793. 158 habitants.

 

Période contemporaine

 

  • 1856. La nouvelle agglomération s’établit à son emplacement actuel (à l’est).
  • 1896. 359 habitants.
  • 1946. 364 habitants.
  • 1968. 445 habitants.
  • 1999. 676 habitants.
  • 2015. 721 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Travaillan


 

 

  • Depuis le village, vue sur les Dentelles de Montmirail.
  • Ruines du château féodal.
    1. Au Vieux-Travaillan.
    2. Tour avec blason des Princes d’Orange.
    3. Débris de logis et de courtines.
  • Ancienne tour-porte massive des fortifications.
    1. Au Vieux-Travaillan. En limite d’une propriété privée.
    2. 14e s.  Avec pont-levis et grille de fer.
  • Village moderne de plaine, au centre du territoire.
  • Monument funéraire du Baron de Gérente qui fut Président de l’Assemblée du Comtat en 1790.
    1. Bois de La Cadenière.
  • Ferme ou propriété privée.
    1. 17e s. Beau logis.
    2. 18e s. Bel escalier intérieur à rampe en fer forgé.

 

 

Monuments chrétiens de Travaillan


 

 

  • Eglise paroissiale.
    1. 19e s. Style Néo-Roman.
  • Chapelle castrale Saint-Jean.
    1. Style Roman.
    2. Au Vieux-Travaillan.
    3. A moitié détruite à la Révolution.
    4. Grange, restaurée au 20e s.
    5. Petit clocher pignon très simple.
  • Croix de Pierre à double face.
    1. A proximité du vieux village.
    2. Sur un côté, a été sculpté le Crucifié, sur l’autre un personnage non identifié qui semble tenir un livre.

 

 

Célébrités liées à Travaillan


 

 

  • Diane de Poitiers. Dauphiné, 3 septembre 1499 ou 9 janvier 1500 – 26 avril 1566, à Anet.
    1. Baronne de Sérignan, Camaret et Travaillan.
    2. Contrairement à ce qui a longtemps été dit et écrit, la famille de Poitiers est d’origine provençale et n’a aucun lien de parenté avec les comtes de Poitou.
    3. Diane est née dans le Dauphiné où son père possède ses fiefs.
    4. Diane hérite de la baronnie de Sérignan-du-Comtat de son père Jean de Poitiers. Il reste dans cette commune un château qui porte son nom.
    5.  Son grand-père Aymar de Poitiers avait épousé en premières noces, Marie, la fille naturelle du roi Louis XI et son grand-père maternel Imbert de Batarnay avait été un ami intime de ce même roi
  • d’Olivier  (Jean-François).  ? – Travaillan, 1791. Sa tombe se trouve à l’orée du bois de la Cadenière, près des Granges Saint-Jean.
    1. Baron de Gérente.
    2. 1790. Président de l’Assemblée du Comtat Venaissin.
  • Olivier de Gérente ( Joseph Fiacre).  ? – Travaillan (dans sa propriété de Saint-Jean), 21 juin 1837.
    1. Président de l’assemblée représentative du Comtat.
    2. Conventionnel Girondin membre du conseil des anciens, législateur, député à la chambre des cents jours.
    3. Premier président du Conseil général de Vaucluse, réélu plusieurs fois.
    4. Conseiller municipal et maire de Travaillan lors des premières élections directes.
    5. Propriétaire des domaines de St Jean et St Pierre.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Travaillan


 

 

  • Juillet. 1er dimanche Fête.

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.