Cigale. © Cyril Comtat. Fotolia.com

Provence 7

La Cigale en Provence

 

Cicadidae. Insecte de l’ordre des hémiptères.
Elle est l’emblème de la Provence dont elle possède de nombreux attributs :

  • Le nom grec. Cigale vient de kiccos (membrane) et ado (chante).
  • L’été. Le chant de la cigale annonce une température extérieure dépassant les 25° c.
  • La poésie. La Fontaine reprend la fable du Grec Esope mais il  fait de la cigale un symbole d’insouciance voire de paresse face à la fourmi très besogneuse… Un comble pour la cigale qui travaille au soleil et qui prépare l’avenir alors que l’on sait qu’il y a des fourmis « paresseuses »…
  • Sa vie aérienne est la dernière étape de son cycle de vie. Elle se fixe alors sur un tronc ou sur une pierre.

Vie de la Cigale

 

  • La cigale se nourrit de la sève des arbres et arbustes qu’elle extrait avec le rostre situé sous sa tête.
  • L’été, la cigale pond ses oeufs à la base d’un arbre.Les oeufs deviennent des larves l’automne suivant.
  • Les larves s’enfouissent dans le sol où elles restent entre 10 mois et plusieurs années.
  • Suite à sa sortie de terre, la cigale opère sa dernière mue. Elle devient un insecte adulte « parfait » ou imago qui se reproduit pendant un mois et demi.

 

Histoire de la Cigale

 

1802. L’entomologiste français Pierre-André Latreille  décrit la famille des cicadidae.

 

Cigale_ceramiqueLa cigale décorative

 

Avec l’essor du tourisme, les cigales de décoration se multiplient dans tous les matériaux, dans toutes les tailles pour se fixer à leur tour sur les murs où leur imago s’est fixée !

Mots Clés : ,
.