Scorpions en Provence


Variété de scorpions, les plus noirs sont les moins dangereux, le plus marron est le pire… © Alexander Lesnitsky – Pixabay.com

 

Accueil Provence 7

Scorpions en Provence


 

  • Serpent et Scorpion sont les 2 mots qui inquiètent le plus dans la faune provençale.
  • Ne cachons pas la vérité : les scorpions sont très nombreux dans les campagnes, dissimilés sous des pierres, dans des dallages anciens ou dans les crevasses des vieux murs.
  • Les scorpions sont nombreux et certains (pas tous) sont particulièrement dangereux.
  • Cet article vise à apprendre à mieux les connaître et à en protéger les plus vulnérables, enfants en particulier.
  • Pour se rassurer, il suffit de penser au nombre de personnes que nous connaissons qui ont été attaquées par des scorpions…

 

Classification et morphologie des Scorpions


 

  • Classe des Arachnidés (araignées…).
  • Ordre des Scorpiones.
  • Embranchement des Arthropodes et sous-embranchement des Chélicérates.
  • On compte plus de 1300 espèces dans le groupe.
    1. La France compte 5 espèces seulement et 4 sont notamment en Provence.
    2. Les espèces « françaises » sont bien moins dangereuses que celles d’Afrique du Nord, notamment.

 

© Ali Pixalli – Pixabay.com.

 

  • Partie avant du corps. Cephalothorax : tête + thotax formant un « bouclier dorsal ».
    1. 2 Chélicères. Appendices en forme de pinces qui entourent la bouche.
    2. 2 Pédipalpes. Appendices développés en pinces et jouant un rôle dans l’alimentation.
  • Partie arrière du corps.
  • 6 Pattes.
    1. Les 4 pattes arrières assurent la locomotion.
    2. Les 2 pattes antérieures servent à attraper et à mastiquer les proies.
  • Sternum. Plaque dure placée entre les pattes sur la partie ventrale.
  • Le Telson ou partie arrière qui comprend le dard et la vésicule à venin.
    1. Cette partie est la plus dangereuse avec la vésicule à venin qui comporte 2 glandes en forme de sac contenant un venin plus ou moins dangereux pour les humains.

 

Espèces de Scorpions en Provence


 

Le plus dangereux : plus gros, plus venimeux… © Josch 13 – Pixabay.com

 

  • Parmi les 5 espèces présentes en France, 4 espèces sont présentes en Provence.
    1. Scorpion Languedocien. Buthus occitanus.
    2. Scorpion Italien. Euscorpius italicus.
    3. Scorpion de Trieste. Euscorpius tergestinus.
    4. Scorpion à pattes jaunes. Euroscorpius flavicaudis.
  • Le Buthus occitanus est le plus gros avec le venin le plus nocif et le plus abondant.
    1. Surnommé Scorpion Jaune.
    2. Grande taille. Plus de 50 mm.
    3. Couleur jaune paille parfois un peu brunâtre.
    4. Pinces assez fines et longues.
    5. Sternum en triangle allongé.
    6. Territoires : Frange littorale + 84 + Partie sud-est du 04.
    7. Garrigues rocailleuses et ouvertes. Peu de végétation.
      1. Le scorpion jaune se fait souvent un petit terrier de quelques centimètres sous la pierre.
    8. Altitude inférieure à 600 m en principe.

 

Euscorpius italicus © Siala – Pixabay.com

 

  • Euscorpius italicus.
    1. 45-50 mm.
    2. Brun sombre, presque noir. Pattes brun-jaune.
    3. Queue fine.
    4. Pinces fortes.
    5. Essentiellement dans le 06.
    6. Plaines, éboulements, zones d’habitations. Boisement épars.
  • Euscorpius tergestinus.
    1. Le plus petit. Moins de 40 mm.
    2. Brun très foncé. Pattes jaunes-oranges.
    3. Queue et pédipalpes trapus.
    4. Partie Est du 13 et du 84. Très présent dans 04, 06, 83.
    5. Zones boisées, hêtraies, sapinières, litière du sol, sol humide rocailleux.
    6. Plutôt sur les zones plus hautes sans être en montagne.
  • Euscorpius flavicaudis.
    1. Brun sombre à noirâtre.
    2. Pattes jaunes, ocres ou orangées.
    3. Pinces de forme cubique.
    4. Partout en Provence, un peu moins dans le 05 et le 06.
    5. Territoire de garrigue, litière de sous-bois, fractures rocheuses, habitations…

 

Ne pas confondre avec les scorpions
  • Les faux-scorpions ou pseudoscorpions.
    1. Ils ressemblent aux scorpions à cause de leurs pinces.
    2. Ils sont bien plus petits : moins d’un centimètre.
    3. Ils n’ont pas d’aiguillon.

 

Mode de vie des Scorpions


 

Garrigue avec roches

 

Où vivent les scorpions ?
  • Les garrigues thermophiles.
  • Les maisons et les jardins.
    1. Les abris de bois mort, écorces, pierres et les failles rocheuses leurs conviennent parfaitement.
  • Les bois mots ou les litières de sol.
  • Les zones rocailleuses d’éboulis.
  • Les scorpions semblent avoir une préférence pour les zones à végétation rase ou avec des buissons épars où ils se déplacent mieux sans craindre la chaleur.
  • Les scorpions ne se déplacent pas beaucoup. Ils sortent plutôt la nuit afin de capturer leurs proies.
    1. Pour être capturées, les proies doivent être détectées.
      1. Le scorpion voit très mal, ses yeux sont petits et rudimentaires.
      2. Sa perception des vibrations du sol et de l’air sont extrêmement fines.
        1. Le scorpion la doit à  des poils sensoriels très mobiles avec notamment des peignes situés sous l’abdomen.
        2. Ces poils sont également des chémiorécepteurs.
        3. Ils sont plus développés chez les mâles.
  • Les scorpions respirent par 4 paires de poumons situés sur la face ventrale des segments abdominaux.
    1. Ses besoins respiratoires sont faibles puisqu’il se déplace peu.

 

… sur quels territoires de la Provence ?

 

A quels moments de l’année ?
  • Les lieux varient suivant l’altitude et la température.
  • La période d’avril à octobre leur est la plus favorable.
  • Leur activité est plus forte la nuit mais ils sont présents dans la journée principalement sous les pierres et les abris.

 

Alimentation des scorpions
  • Les scorpions sont capables de jeûner parfois relativement longtemps parce qu’ils ne dépensent pas beaucoup d’énergie.
  • Plats principaux : araignées, crustacés, insectes, sauterelles…
  • Les cas de  cannibalisme ne sont pas rares. Ils peuvent se faire aux dépens des mâles qui ont livré leurs spermatozoïdes.
  • Méthode de capture :
    1. Les pinces servent à maintenir la proie.
    2. Le venin est utilisé si la proie est plus grande  (ex. sauterelles)… et humains pour se défendre.

 

Reproduction des scorpions

  • La parade nuptiale se termine par la femelle qui entraîne le mâle vers un lieu propice à son dépôt de spermatozoïdes dans une capsule.
  • Il est recommandé au mâle de s’enfuir très vite après sous peine de se faire dévorer….
  • Ovovipares, la femelle donne plusieurs dizaines de petits dénommés pullus qui montent sur son dos dès la naissance.
    1. Buthus occitanus, le plus dangereux, est aussi le plus prolifique : 30 à 60 petits contre une vingtaine pour d’autres…

 

Croissance et durée de vie des scorpions
  • Le scorpion grandit par mues successives ( 6 mues et 7 stades pour le Buthus occitanus).
  • Durée de vie de 4 à 6 ans dans la nature.

 

Précautions à prendre


 

  • Les déplacement de pierres peuvent les contrarier et boucher des accès…
  • De manière générale le dérangement est la pire de options.

 

Dangers du venin
  • Le Scorpion Languedocien / Buthus occitanus est de loin le plus dangereux.
    1. L’envenimation par ce type de scorpion est considérée particulièrement dangereuse pour :
      1. Les enfants.
      2. Les personnes ayant une sensibilité particulière.

 

Effets des piqûres de scorpions
  • Sensation de brûlure de la peau.
  • Crampes musculaires.
  • Faiblesse générale pouvant durer 24 h.
  • En principe, pas mortel sauf cas particulier.

 

Que faire en cas de piqûre ?
  • Les centres anti-poisons font les recommandations suivantes :
    1. Garder son calme.
    2. Ne pas faire de garrot.
    3. Ne pas faire d’aspiration à la bouche.
    4. Immobiliser la région piquée.
    5. Appliquer de la glace pour lutter contre la douleur.
    6. Appeler le centre antipoison le plus proche.
      1. Numéro pour connaître la pharmacie de garde la plus proche. Tél. 08.92.46.45.45
      2. Centre Antipoison et de Toxicovigilance de Marseille. Hôpital Sainte Marguerite. 270 boulevard de Sainte Marguerite. 13274 Marseille Cedex 09.
        1. Tél. 04 91 75 25 25.
    7. Essayer si possible d’identifier le scorpion mis en cause.

 

Ecarter les scorpions de la maison
  • Asperger le sol d’un mélange d’eau et d’essence de lavande.

 

Utilité des scorpions
  • Les 3 Euscorpius (les moins dangereux) éliminent les araignées et les insectes indésirables.

 

Sources d’informations Scorpions en Provence


 

 

  • Documents » Clé de détermination simplifiée des Scorpions » (Région PACA).
  • Livre « La Garrigue Grandeur Nature« . Editions Pélican. Jean-Michel Renault. 2000.
  • Fabre avait publié  un important mémoire sur les mœurs des scorpions jaunes dans ses « Souvenirs entomologistes« .

 

Articles liés à Scorpions en Provence


 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

Translate »