Crillon-le-Brave. Maison du village. © Patrick Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Crillon-le-Brave à visiter (84)


 

 

 

  • Code postal. 84410.
  • Habitants. Crillonnais, Crillonnaises.
  • Superficie. 7,63 km2.
  • Altitude. 395 m (minimum 208 m – maximum 443 m).
  • Population. 475 habitants (2015).
  • Coordonnées et Carte. N  44° 07′ 08″   E   5° 08′ 39″Cliquer sur le lien pour voir la carte de la commune de Crillon-le-Brave.
  • Nom et armoiries.

 

Crillon-Blason-Verlinden

Armoiries de Crillon-le-Brave © Verlinden.

 

  • L’armorial de Vaucluse décrit ainsi  le blason: « D’or aux cinq cotices d’azur, au dextrochère armé de gueules empoignant une dague du même, brochant sur le tout ».

 

 

Situation de Crillon-le-Brave (84)


 

 

 

Superbe village soigné ©  nitrousdirk – Fotolia.com

 

 

Communes limitrophes de Crillon-le-Brave

 

 

Accès à Crillon-le-Brave

 

 

Distances de Crillon-le-Brave

 

 

 

Nature à Crillon-le-Brave


 

 

Relief, sols

 

  • Plaine agricole au centre et au sud-est.
  • Collines boisées eu nord.
  • Belles vues sur le Ventoux.
  • Carrières de pierres de taille et de sable.
  • Roches fossilifères.

 

Forêts, arbres, jardins

 

  • Forêts de pins maritimes et de pins à crochet en altitude.
  • Reboisement par les Eaux et Forêts : plantation de chênes.
  • Beaux jardins de la Mairie avec la statue du Brave Crillon.
  • Oliviers, cerisiers…

 

Rivière, eau

 

  • Petits cours d’eau.
    1. Merdaye.
    2. La Salle.

 

Productions agricoles, gastronomie

 

 

  • Truffe.
  • Raisin de table et de cuve.
  • Vins.
  • Oliviers.
  • Cerisiers.
  • Asperges.
  • Miel.

 

Activités extérieures

 

  • Camping.
  • Randonnées.
  • Cyclisme.

 

 

Histoire de Crillon-le-Brave


 

 

Préhistoire

 

  •  Occupation du site attestée au néolithique.
    1. Fouilles ayant produit des grattoirs et des perçoirs au quartier des Espelettes et de l’outillage lithiques sur les sites de Camas et de Sous-les-Roques.

 

Antiquité

 

  • Occupation gallo-romaine.
    1. Amphores trouvées aux Carrières.
    2. Poteries et dolia mis à jour.
    3. Autel à Jupiter.
    4. Cippe.
    5. Restes d’un four de potier daté du 3e s. trouvés sur le site de l’Auberte.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1157. Plus ancienne mention du nom (Crilo)  du village. Le fief est alors placé sous la suzeraineté des Comtes de Toulouse.
  • Guillaume de Raymond est le premier seigneur connu.
  • 13e s. Seigneurie des d’Astouaud lorsque Alasacie, desecndante de Guillaume de Raymond, épouse un Astouaud,
  • L’église, alors désignée sous le vocable de Saint-Romain, est  unie à celle de Saint-Jean-de-Vassols qui appartient à de l‘abbaye arlésienne de Montmajour.
  • Pendant la papauté d’Avignon, le fief appartient à la Révérende Chambre Apostolique – Ministère des Finances des papes.
  • 1408. Lors des guerres consécutives au grand schisme d’Occident (nomination du pape), le Capitaine Tailulo s’empare de Crillon tenu par les troupes du pape Benoît XIII.
  • 1557. 22 mars. Le fief de Crillon, qui appartient depuis le 13e s. aux Astouaud, seigneurs de Mazan, est vendu par François à son beau-frère, Gilles des Balbes de Berton.
    1. Son fils Louis, est connu comme le chevalier surnommé le Brave Crillon.
    2. Il est à l’origine du qualificatif actuel de la commune, Crillon-le-Brave.
  • 1563. Le village est pris par les calvinistes, lors des guerres de Religion.
  • 1722. Le village est touché par l’épidémie de peste partie de Marseille en 1720.
  • 1793. Le 12 août. Création du département de Vaucluse.
  • 1794. Le village est renommé Roc Libre en raison de sa situation géographique  sur un rocher.

Epoque contemporaine

 

  • 1900. Apparition de l’appellation Côtes-du-Ventoux.
    1. Ce baptême est prononcé lors d’un repas de noce.
    2. Sur le menu est calligraphié « vins des Côtes du Ventoux et des Crans« .
    3. Les vins sont tous millésimés et datés de 1870, 1890 et 1895.
  • 1939. Les vignerons du secteur forment le syndicat des vins du Ventoux.
  • 1946. 142 habitants.
  • 1953. Les vins du Ventoux sont classés en Vin Délimité de Qualité Supérieure (VDQS).
  • 1973. Les vins du Ventoux obtiennent l’AOC.
  • 2013. 470 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Crillon-le-Brave


 

 

  • Statue du Brave Crillon.
    1. Sculptée par Louis Veray.
    2. La statue est d’abord placée sur la Place de l’Horloge en Avignon.
    3. 1891. Elle est déménagée devant le Palais des Papes.
    4. 1942. Confisquée par les troupes allemandes, la statue est retrouvée par miracle au lendemain de la guerre et replacée au même endroit.
    5. La statue est de nouveau démontée pour cause de travaux.
    6. La statue est installée sur la place principale de Crillon.
  • Château.
    1. Ses deux tours datent probablement du 15e s.
    2. Le corps de bâtiment pourrait avoir été reconstruit au 19e s.
    3. Phénomène rare, il ne domine pas le village, mais se trouve en contrebas de celui-ci.
    4. Le château a été racheté dans les années 1990, restauré et transformé en hôtel.
  • Belles maisons.

 

Crillon-Mairie-Verlinden

Mairie de Crillon-le-Brave © Verlinden.

 

  • Mairie.

 

 

Crillon-Porche-Verlinden

Passage de Crillon-le-Brave © Verlinden.

 

 

Monuments chrétiens de Crillon-le-Brave 


 

 

Crillon-Eglise

Eglise de Crillon-le-Brave © Verlinden.

 

  • Eglise paroissiale Saint-Romain.
    1. Architecture est de style roman avec transformations gothiques.
    2. Une nef de quatre travées.
    3. Retable en bois du Bernus .
    4. Epitaphe au Brave Crillon : « Henri IV l’aima, les pauvres le pleurèrent ».
    5. 19e s. Clocher octogonal avec petit campanile.
  • Chapelle Saint-Michel.
    1. 11e s.
    2. 12e s.
    3. 14e s. Vestiges de fresques très dégradées qui laissent deviner un Christ, des anges, un bœuf, un lion, la Cène et saint Michel.
  • Chapelle Notre-Dame des Accès.
    1. 1721. Edifiée en l’honneur de Saint Roch contre la peste qui, partie de Marseille en 1720, s’étend à la Provence.
    2. 1722. Crillon est touchée à son tour en dépit d’un mur érigé entre Durance et Ventoux pour tenter de la limiter.
    3. 1818. Crillon est touchée par une épidémie de fièvre maligne. Les habitants font alors le vœu de fêter solennellement la Vierge chaque 8 septembre et de réciter  une neuvaine de prière.
    4. 1846. Nouvelle maladie épidémique. Le village renouvelle son vœu et modifie la dédicace de la chapelle qui devient  Notre-Dame des Abcès. « Abcès » se  transforme ensuite en « Accès » ce qui donne la dédicace actuelle « Notre-Dame-des-Accès ».
    5. La tradition de la neuvaine de prière se poursuit  chaque 8 septembre.
    6. Clocher-arcade à croix (symbole) en  fer forgé.
    7. 1846. Ajout d’un auvent.
    8. Nombreux ex-voto.

 

 

Célébrités liées à Crillon-le-Brave


 

 

Crillon-Verlinden

Statue de Crillon-le-Brave © Verlinden.

 

 

  • Louis de Balbes de Berton.
    1. Murs (Vaucluse) 1541Avignon 1615.
    2. Surnommé « Brave Crillon »
    3. Seigneur du lieu et homme de guerre français.
    4. Colonel-général des gardes françaises.
    5. Henri IV  le qualifie de « meilleur Capitaine du monde« .
    6. Faits d’armes : Bataille de Dreux – Bataille de Jarnac – Bataille de Moncontour – Bataille de Lépante – Premier siège de la Rochelle- Siège de Ménerbes.

 

 

Bonnes adresses de Crillon-le-Brave


 

 

  • Hôtel de Luxe  installé dans l’ancien château.
    1. Hôtel Crillon le BraveRelais & Châteaux.

 

 

Fêtes, manifestations à Crillon-le-Brave


 

 

  • Août.1ère semaine. Fête votive.
  • Septembre. Pèlerinage à Notre-Dame-des-Accès.

 

 

Livres liés à Crillon-le-Brave à visiter


 

 

 

Lees-Côtes-du-Ventoux

2000. Crillon, le meilleur capitaine du Monde dans Les Côtes du Ventoux, origines et originalités d’un terroir de la vallée du Rhône. Jean-Pierre Saltarelli. Editions  A. Barthélemy,

 

 

dictionnaire-des-communes-v

1961. Dictionnaire des Communes Vaucluse – Géologie, Préhistoire, Histoire, Archéologie, Coutumes, Ressources. Robert Bailly. Editions Jean-Yves Baud.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.