Hôtel de Ville de Simiane-Collongue  © Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Simiane-Collongue à visiter (13)


 

 

 

 

 

 

  • Le village de Simiane-Collongue se situe dans le département des Bouches-du-Rhône (13).
  • Code postal. 13109.
  • Habitants. Simianais.
  • Superficie. 29,84 km2.
  • Altitude. 192 m – 711 m.
  • Population. 5 437 habitants (2012).
  • Coordonnées et Carte. N  43°25’43.4″  E   5°26’14.6″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune.

 

 

 

Situation de Simiane-Collongue (13)


 

 

  • Le village est  au pied du versant nord de la chaîne de l’Étoile qui le sépare de l’agglomération marseillaise.

 

 

Communes limitrophes de Simiane-Collongue

 

 

Accès à Simiane-Collongue

 

 

Distances de Simiane-Collongue

 

 

 

La Nature à Simiane- Collongue


 

 

Reliefs, sols

 

  • Chaîne de l’Etoile.
    1. Point culminant Le Pilon-du-Roi 711m. Vue panoramique.
    2. Signal de l’Etoile 626 m.
    3. Le Rocher de Sainte-Madeleine domine le village.
  • Défilé dolomitique.
  • 5 grottes troglodytes au vallon du Pilon-du-Roi.
  • Petite plaine, au nord du village.
  • Vallons du Pilon-du-Roi, de Mauvelle, de Fréguières.
  • Carrières.

Rivières, eau

 

  • Sources de Venel et de la Roque.
  • Puits de Lucques.

 

Forêts, arbres

 

  •  Collines boisées.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Vignes. Vins.
  • Elevage.

Activités dans la nature

 

  • Excursions.
  • Escalades.
  • VTT.

 

 

Histoire de Simiane-Collongue


 

 

Préhistoire

 

  • 5000 av. J.-C. Traces d’habitats au col Sainte-Anne et autour du Pilon-du-Roi.
    1. La plaine est alors un grand marécage.
    2. Les tribus vivent  de cueillette et de chasse.

 

Antiquité

 

  • Présence gallo-romaine attestée par de nombreuses découvertes archéologiques :
    1. Bas-relief, colonne, tête de femme.
    2. Vestiges de villa romaine : poteries…
    3. Cimetière gallo-romain sur la route de Venel.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 920. La région est dévastée par les Sarrasins.
  • 975. Avec la libération de la Provence du joug sarrasin, la population réoccupe la plaine et la transformation des marais en cultures commence.
  • 11e s. Les communautés de Venel et de Collongue sont citées.
    1. Chacune possède sa propre église.
    2. Elles sont toutes les deux sous la dépendance de l’Abbaye de Montmajour.
  • 12e s. On compte 6 centres religieux sur le territoire.
  • 13e s. Les comtes de Provence deviennent seigneurs à la place de l’Abbaye de Montmajour.
  • 14301481. Les comtes de Provence, un banquier marseillais et le Roy René se succèdent à la tête du fief.
  • 14811684. La Provence est rattachée à la France.  6 propriétaires se succèdent.
  • 1684. Le dernier des 6 propriétaires est le comte Jean de Siminane.
    1. La famille Simiane prend  le pouvoir sur le fief qui prendra son nom tout comme Simiane-la-Rotonde dans les Alpes-de-Haute-Provence (04).
  • 1684. La seigneurie est érigée en Marquisat en faveur de la puissante famille des Simiane.
  • 1720. le village est victime de la peste qui fait mourir plus de 200 personnes.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1791.  La commune s’appelle Collongue.
    1. Ce nom fait référence à celui de la communauté de Collongue qui, avec celle de Venel, forme la seigneurie primitive.
    2. L’intention révolutionnaire est de faire une rupture avec le nom de la famille Simiane attaché aux seigneurs.
  • 1814. La commune reprend le nom de Simiane.
  • 1919. Le nom de Collongue est adjoint à celui de Simiane.
  • 1962. 1 123 habitants.
  • 2012. 5 437 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Simiane-Collongue


 

 

Simiane-Collongue.-Vue-2.-P

Eglise Saint-Pierre et tour sarrazine © Verlinden

 

 

Simiane-Collongue.-Tour.-P.

 

Tour sarrazine – Tour de l’Horloge © Verlinden.

 

 

  • Belle vue depuis l’ancienne Tour de l’Horloge.
  • Village bâti en pente douce à l’extrémité d’une colline.
  • Places ombragées, beaux platanes, fontaines à vasques, rues étroites…
  • Ancien château de Simiane devenu Hôtel de Ville.
    1. 18e s.
  • Tour sarrasine.
    1. 13e s.
    2. Tour pentagonale à l’extérieur et carrée à l’intérieur.
    3. Correspond à une ancienne église Saint-Pierre.
  • Musée archéologique de qualité dans le bâtiment de la Mairie.

 

 

Simiane-Collongue.-Crayons.

Jolie décoration d’un rond-point face à une l’école © Verlinden.

 

 

Monuments chrétiens de Simiane-Collongue


 

 

 

Simiane-Collongue.-Eglise.-

Eglise Saint-Pierre © Verlinden.

 

 

  •  Église Saint-Pierre.
    1. 1788.
    2. 19e s. Restauration.
  • Chapelle romane Saint-Germain.
    1. A Venel.
    2. 11e s.
    3. Autel mérovingien.
  • Chapelle roman Saint-Jean de Siège.
    1. Transformée en étable.

 

 

Manifestations et activités


 

 

  • Tralalère. Journée des enfants, la fête des tout-petits.
  • Juin. Fête de la musique (spectacle et soupe au pistou).
  • Fin juin. Fête de la Saint-Jean  (retraite aux flambeaux, défilé, bal populaire).
  • Juillet. Fête de la Saint-Éloi (foire, défilés d’attelages).
  • Août. Fête de la Saint-Germain (procession, fête des chasseurs).
  • Septembre. Sardinades  (fête de la sardine grillée).Septembre. Concours de labours  (courses, épreuves).
  • Noël. Messe de minuit, crèche vivante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.