Guide de la visite du quartier de la pomme : église Notre-Dame. © 412.

 

 

Provence 7

La Pomme quartier-village à visiter

Marseille 11ème

 

 

 

 

 

  • Guide de la visite du quartier : situation, nature, histoire, monuments, célébrités, bonnes adresses, vie pratique…

 

 

 

 

 

 

Le 11ème Arrondissement de Marseille

 

 

 

 

Situation de La Pomme

Marseille 11ème

 

 

  • Le noyau villageois s’est développé le long de la RD2 avec des propriétés agricoles ou campagnardes qui ont été transformées en grands ensembles immobiliers  (Air-Bel, La Grognarde, Parc Bel-Ombre…) ou en villas.
  • Le noyau villageois existe encore.

 

 

Quartiers limitrophes ou proches de La Pomme

 

 

Accès à La Pomme

 

  • RD2. Petite Route d’Aubagne.
  • Lignes bus. 12 – 12B – 12S -40 – 91.
  • Ligne Tramway T1 Noailles-Les Caillols. Stations : Air Bel – La Grognarde – William Booth – Les Caillols.
  • Gare. TER.
    1. La voie ferrée Marseille – Toulon traverse le quartier-village de la Pomme.

 

 

Principales rues de La Pomme

 

  • Allée de la Grande Bastide Cazaulx.
  • Avenue Bernard Lecache.
  • Avenue d’Air-Bel.
  • Avenue de la Grognarde.
  • Avenue des Fauvettes.
  • Avenue du Dr. Heckel. Limite Est du quartier.
  • Avenue Emmanuelle Allard.
  • Avenue Gabriel Roquelaure.
  • Avenue Jean Lombard.
  • Avenue Pierre Chevalier. Limite Nord du quartier.
  • Avenue Raoul Follereau.
  • Avenue William Booth.
  • Avenue Ysnard.
  • Boulevard Bézombes.
  • Boulevard Brune.
  • Boulevard de La Pomme.
  • Boulevard de la Valbarelle. Limite Sud du quartier.
  • Boulevard de Saint-Loup.
  • Boulevard des Genêts.
  • Boulevard Mireille Lauze.
  • Boulevard Netty.
  • Boulevard Pierre Ménard.
  • Chemin de La Parette. Limite Ouest du quartier.
  • Rue Angèle.
  • Rue de la Falaise.
  • Rue de la Pinède.
  • Rue de la Traverse.
  • Rue des Myosotis.
  • Traverse de la Dominique.
  • Traverse des Faïenciers.

 

 

La Nature à La Pomme

 

 

  • La Pomme occupe la rive droite du fleuve Huveaune.
  • Le canal de Marseille permet le développement maraîcher de La Pomme qui reçoit le surnom de « petite Normandie« .
  • La Pomme est dans la plaine fluviale, au sud du plateau de La Fourragère.
  • 16e s. C’est à La Pomme que les eaux nécessaires à l’alimentation de Marseille sont captées depuis l’Huveaune.
  • Fin 19e s.  Alfred Saurel écrit « un ruisseau venant des collines d’Allauch contient une si grande quantité de fer hydraté en dissolution que les eaux, rouges comme le sang, déposent cette matière colorante sur les rocs calcaires au milieu desquels elles coulent. »

 

 

Histoire de La Pomme

Marseille 11ème

 

 

  • Possible oppidum pré-romain.
  • 9e s. Les moines de Saint-Victor créent sur le site « Le Moulin du Colombier« .
    1. Le Domaine du Colombier s’étend alors de la Pomme à Saint-Loup et de l’Huveaune au chemin d’Aubagne (actuelles avenue Mireille Lauze et avenue Emmanuel Allad).
    2. On trouve le nom de Colombier dans les actes notariés jusqu’à la fin du 18e s.
    3. Le moulin se situait à environ 200 m au  Sud Ouest de l’ensemble immobilier Bel Ombre.
    4. Le moulin deviendra Moulin de la Pomme. Il était alors le deuxième Moulin du Colombier et se situait pratiquement face au logis de la Pomme.
  • 1499. Les Dominicains construisent une chapelle sur le plateau du Padeau.
    1. C’est le 1er lieu de culte du quartier.
    2. Le site deviendra le hameau de Saint-Dominique, et le chemin adjacent, sera nommé traverse Saint Dominique.
    3. Aujourd’hui, l’ensemble d’HLM, La Dominique, occupe le site.
  • 1517. Le nom de La Pomme figure sur les limites de la paroisse de Saint-Marcel dans les registres de la cathédrale de la Major.
  • 1596. L’Histoire de Marseille par Ruffi nous apprend que la « La Pomme est une hôtellerie dans le terroir de Marseille et distante d’une lieue ».
    1. On peut en déduire qu’il n’existe aucun village et que le nom de la Pomme est celui du « logis » cité.
    2. Le Logis de la Pomme occupait l’emplacement de l’immeuble du 67 avenue Emmanuel Allard.
      1. Cet endroit était précédemment connu sous le nom de « Plan de Padéou – Plateau du Padeau« , en raison du fait qu’il se situait à l’extrémité sud est du plateau de la Grande Bastide- La Pommeraie.
  • 1596. Nuit du 16 au 17 février. Des comploteurs mettent au point l’assassinat du dictateur Casaulx (1747 – 1586). Voir CV dans célébrités ci-dessous.
    1. Parmi les comploteurs, Pierre Bayon de Libertat (1532 – 1597) qui plonge son épée dans le corps de Casaulx. Voir CV dans célébrités ci-dessous.
    2. L’événement est majeur puisqu’il libère Marseille d’une dictature et qu’il rend Marseille au roi de France Henri IV.
  • 1599. Achèvement d’une prise d’eau sur l’Huveaune et d’un aqueduc qui conduisent l’eau 7,2 km plus loin, à la Place d’Aix.
  • 1630. 601 habitants.
  • 1664. 8 avril. Un village nommé La Pomme à 5,5 kilomètres de Marseille est cité dans un registre de la cathédrale de la Major.
  • 1670. Les habitants de La Pomme bâtissent une chapelle sous le titre de Notre-Dame-de-Lumière.
    1. Des querelles de clocher oposent cette chapelle à celle des Dominicains.
  • 19e s. R. Daniel écrit « La ligne de chemin de fer à Toulon, bientôt prolongée sur Nice et l’Italie, a coupé en deux le terroir et bouleversé la vie locale. Car il a fallu dresser un long remblai, construire cinq ponts et bâtir une gare avant que les convois apportent bruit et fumée dans ce paysage bucolique« .
    1. 1858. La ligne de chemin de fer vers Toulon bouleverse la paysage.
  • v. 1878. Louis Ginouvès invente la recette des « Paquets« .
    1. Les pieds paquets connaîtront un nouvel élan avec la cuisine de la mère Maurel dans son restaurant le Chalet.
    2. v. 1900. 5 restaurants servent des pieds paquets.
    3. Les Marseillais « de la ville » viennent le dimanche en calèche déguster le plat.
    4. Les bords de l’Huveaune sont un beau site de promenade.
    5. Une chanson, sur l’air d’Au clair de la lune commence alors par « Allons à la Pomme manger les paquets et nous ferons comme les vrais Marseillais« .
    6. Alfred Saurel, grand historien des quartiers de Marseille,  écrit « De nos jours (1878), on trouve dans ce hameau, non pas un seul, mais dix logis au moins et plusieurs restaurants qui, depuis un certain nombre d’années, ont acquis cette vogue pour la manière dont on y prépare le ragoût qui, en Normandie, par exemple, est appelée les tripes à la mode Caen. La préparation culinaire de la Pomme s’appelle tout simplement paquets« .
  • 1880. 680 habitants.
  • 1896. Une soixantaine de fabricants de pâtes alimentaires existent à Marseille, certains sont à La Pomme.
    1. Les minoteries alimentent largement le trafic marchandises.
  • 1902. Le tramway électrique remplace l’omnibus à cheval.
  • v. 1906. Les fabricants de la Pomme garantissent leurs pâtes « fabriquées exclusivement avec de pures semoules de blé dur sélectionnées et des meilleures provenances« .
  • 1910. 1 500 habitants.
  • Entre 2 guerres. André Roussin passe ses vacances à la Villa Air-Bel.
  • 1941. Mars. Un groupe de surréalistes réunis la villa Air-Bel invente le Jeu de Marseille inspiré par le Tarot de Marseille.
    1. Le jeu est conçu pour refléter « la mythologie et les préoccupations propres de chacun des surréalistes« .
    2. Les 4 couleurs sont associées à des symboles.
      1. Roue Sanglante – Révolution.
      2. Flamme – Amour.
      3. Etoile Noire – Rêve.
      4. Serrure – Connaissance.
    3. Le Roi devient Génie ou Mage. La Dame devient Sirène. Il n’y a pas de Valet.
    4. Les 20 cartes sont dessinées par Victor Brauner, André Breton, Max Ernst
  • 19711973. Construction de l’ensemble HLM Air-Bel.
  • 1986. Destruction de la Villa Air Bel.
  • La population s’est stabilisée.
    1. 1990. 18.596 habitants.
    2. 1999. 18.153 habitants.
    3. 2006. 17.681 habitants.
    4. 2012. 17.787 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de La Pomme

 

 

  • Air Bel. La plus grande cité de Marseille.
    1. 19711973. Construction de la résidence HLM, au nord-ouest du centre villageois, en bordure du plateau de la Fourragère.
    2. 1199 Logements sociaux sur un terrain de 18 ha.
    3. Plus de 76 bâtiments dont 4 tours et deux groupes scolaires.
    4. Gestion par les groupes Logirem et Phocéenne d’Habitations.
  • Eglise Notre-Dame-de-Lumières de La Pomme.
    1. 78 avenue Emmanuel Allard. 13011.
    2. 1670. Construction d’une chapelle.
    3. 1827. Agrandissement de l’église et mise en place de la cloche.
    4. 1860. Croix de la place ornée du millésime 1860.
  • Chapelle des Comtes. Notre-Dame du Rosaire.
    1. Fin 15e s. Bernard Comte, tenancier, met en valeur ses terres auxquelles il donne son nom.
    2. 1697. Les habitants reconstruisent la chapelle.
    3. La chapelle existe toujours.
  • Château de la Médaille devenu Lycée Professionnel René Caillé.
    1. 18e s. Construction de cette grande bastide.
    2. Plusieurs propriétaires se succèdent.
      1. Les Rians.
      2. Les Raymond qui comptent deux peintres François (1804-1865) et Casimir (1870-1965).
    3. Années 1930. La bastide abrite l ‘Œuvre Provençale des Orphelins de Guerre.
    4. La bastide est intégrée au Lycée Professionnel René Caillé.
  • Château de la Pomme.
    1. 18e s. Propriété de la famille d’Arcussia qui se disent descendants de Guillaume Tell, héros légendaire de l’indépendance helvétique.
      1. La famille choisit des armoiries devenues celles du quartier : « D’or à une fasce alésée d’azur : en pointe de l’écu trois arcs cordés de gueules ».
      2. Le musicien Liszt y donne des concerts.
    2. 1916. L’Œuvre Provençale des Orphelins de Guerre occupe le château qu’elle rachète en 1924.
    3. 1988. Le bâtiment devient maison de retraite pour les veuves de guerre.
    4. 1998. Fermeture de l’établissement.
  • Gymnase du Lycée René Caillé.
    1. 171 Boulevard de Saint-Loup. 13011.
    2. 2006. Architectes. J. Apack – C. Flachaire.
    3. Architecture originale avec une salle – boîte aveugle prenant toute sa lumière par la toiture.
  • Moulin à farine.
    1. A proximité de l’église.
    2. 1454. Propriété des Forbin.
    3. 1672. Propriété des Vias.
    4. 1790. Propriété de Rolland de Sillans.
    5. 1860. Propriété de Montval.
    6. 1898. Le moulin à farine devient une minoterie avec les Mallard père et fils.
    7. 1938. Les frères Nègre succèdent à M. Jabre.
    8. 1957. Arrêt de l’activité.
  • La Villa Air Bel.
    1. 1940. 14 août. Arrivée à Marseille du  journaliste américain Varian Fry , représentant l’Emergency Rescue Committee (en français CAS pour Centre Américain de Secours).
      1. Le Centre est financé par la milliardaire américaine Mary Jayne Gold. Il est placé sous le patronage d’Eleanor Roosevelt.
      2. Sa mission est de permettre à des personnalités politiques, savants, intellectuels de fuir en Etats-Unis.
      3. La maison est louée au docteur Thumin.
      4. Les premiers occupants sont : Mary Jayne Gould, Varian Fry, Théo (secrétaire particulière de Varian Fry) et Daniel Benedite, l’écrivain Victor Serge, sa compagne Laurette et leur fils Vlady, André Breton, sa femme Jacqueline Lamba et leur fille Aube.
    2. Pendant la guerre, la villa accueille les dimanches après-midi de très nombreuses personnalités :
      1. Arthur Adamov, Hans Bellmer, Victor Brauner, René Char, Frédéric Delanglade, Oscar Dominguez, Marcel Duchamp, Max Ernst, Peggy Guggenheim, Jacques HéroldSylvain Itkine (comédien), Wifredo Lam, André Masson, Péret, Tristan Tzara, Remedios Varo, Wols, Ylla (Camilla Koeffler)…
      2. Le photographe André Gomès réalise alors de nombreuses photos.
    3. 1986. Destruction de la villa.
  • Résidence Bel Ombre.
    1. 548 Boulevard Mireille Lauze. 13011.
    2. 1965. Architecte. A. Henry.
    3. La résidence est construite sur le terrain d’une ancienne bastide avec son allée de platanes.
    4. La façade Est montre les axes de circulation du bâtiment principal.
      1. 4 Cages d’ascenseurs sorties des bâtiments et placées dans des fûts verticaux.
      2. Des passerelles relient les fûts des ascenseurs aux étages.
      3. Circulation des personnes sur des coursives.
    5. L’ensemble s’inscrit dans les principes d’un village vertical ou d’une cité spatiale.

 

 

Célébrités liées à La Pomme

 

 

  • Nombreuses célébrités liées à la Villa Air Bel.
    1. Arthur Adamov
    2. Hans Bellmer,
    3. André Breton
    4. Victor Brauner
    5. René Char.
    6. Frédéric Delanglade
    7. Oscar Dominguez
    8. Marcel Duchamp.
    9. Max Ernst.
    10. Varian Fry.
    11. Mary Jayne Gould.
    12. Peggy Guggenheim.
    13. Jacques Hérold.
    14. Sylvain Itkine. Comédien.
    15. Wifredo Lam.
    16. André Masson.
    17. Péret.
    18. André Roussin.
    19. Tristan Tzara.
    20. Remedios Varo.
    21. Wols.
    22. Ylla (Camilla Koeffler)…
  • Casaulx (Charles de). Marseille 20 mars 1747Marseille 17 février 1596.
    1. Dans une période où la France connaît une guerre à la fois civile et militaire, Casaulx ambitionne de faire de Marseille une sorte de république maritime indépendante.
    2. Casaulx est à la fois opposé au roi de France Henri IV et à la ligue ultra-catholique.
      1. Charles de Casaulx est un ligueur. Les ligueurs sont sous la direction de Hubert de Vins, neveu de Jean de Pontevès, comte de Carcés (1512-1582).
    3. 15911596. 1er Consul, Casaulx est le maître de Marseille. Il est réputé bon administrateur et bon soldat.
      1. 1593. 25 juillet. L’abjuration du protestantisme par Henri IV et sa reconnaissance par le parlement d’Aix-en-Provence comme roi de France le
      2. 15951596. Casaulx renforce sa dictature et ses ennemis s’organisent.
      3. 1596. 16-17 février. La réunion des conjurés se tient à La Pomme la nuit qui précède son assassinat par Pierre Bayon de Libertat.
  • De Libertat (Pierre). Marseille, septembre 1562Marseille ilitaire français d’origine corse (Calvi), assassin de Charles de Casaulx.
    1. Une statue de Parc Borély le représente.
    2. 1586. Nuit du 16-17 février. Pierre de Libertat et des conjurés préparent à La Pomme l’assassinat de Charles de Casaulx.
    3. 1586. 17 février. Pierre de Libertat plonge son épée dans le corps de Casaulx alors que ce dernier est entouré d’une dizaine de gardes du corps.
    4. La récompense de Pierre de Libertat est très importante.
      1. Titre de viguier à perpétuité.
      2. Revenus d’un grenier à sel.
      3. Crédit de 160 000 écus.
      4. Commandement de la porte Réale et du fort Notre-Dame.
      5. Droits de douane sur les denrées les plus riches.
      6. 1587. 11 avril. Pierre de Libertat ne profite pas longtemps de ses avantages. Il meurt à son domicile situé rue de Lorette.
        1. Ses obsèques sont grandioses.
  • Liszt (Franz). Doborján, 22 octobre 1811 –  Bayreuth 31 juillet 1886. Compositeur, transcripteur et pianiste virtuose hongrois.
    1. 1825. 1ère visite à Marseille non attestée.
    2. 1826. Plusieurs concerts à Marseille.
    3. 1861. Octobre. Concert au Palace Hôtel – La Réserve, à Marseille.

 

 

Bonnes adresses de La Pomme

Marseille 11ème

 

 

La Pomme Gastronomie

 

  • La Pomme a longtemps été réputée pour ses auberges.
  • L’invention des « Paquets » confirme et relance cette réputation.
    1. Les pieds-paquets sont des pieds et tripes de moutons farcis aromatisés et accommodés d’oignons, de vin blanc, de sauce tomate et mijotés à couvert pendant 7 à 8 heures.

 

Loisirs à La Pomme

 

  • Association Boulistes les Grognards.
  • Boules Sociales d’Air Bel.
  • Fitness Attitude.
  • Stade de la Pomme.
  • Vélo-Club La Pomme Marseille.
    1. Club cycliste associé à une équipe professionnelle de réputation internationale.

 

 

Vie pratique à La Pomme

Marseille 11ème

 

 

Administrations à La Pomme

 

  • Mairie.
  • Allo Mairie. 0810 813 813.
  • Samu. 15.
  • Pompiers. 18.
  • SOS Médecins. 04 91 52 91 52.
  • Commissariat.
  • RTM Info. 04 91 91 92 10.
  • Sécurité Gaz. 04 91 08 08 08.
  • Sécurité Eau. 04 91 83 16 15.
  • CAF des Bouches-du-Rhône. Permanence de Marseille Centre – La Vallée de l’Huveaune.

 

 

Education à La Pomme

 

  • Petite Enfance.
    1. Mac la Passer’Aile.
    2. Mac la Pomme.
    3. Multi-accueil la Ribambelle.
    4. Maf la Pomme.
  • Ecoles

    1. Ecole maternelle Air Bel.
    2. Ecole maternelle la Grognarde.
    3. Ecole maternelle la Pomme Mazenode.
    4. Ecole maternelle Pomme Heckel.
    5. Ecole maternelle Pomme Sainte-Madeleine.
    6. Ecole primaire Parette Mazenode.
    7. Ecole primaire Air Bel.
    8. Ecole primaire la Grognarde.
    9. Ecole primaire Pomme Heckel.
    10. Ecole primaire Pomme Sainte-Madeleine.
    11. Ecole Parette Mazenode.
  •  Lycée.
    1. Lycee Marcel Pagnol.

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.