Tiers-Lieux en Provence


Tiers-Lieux en Provence © Verlinden – Pixabay.com

 

Accueil Provence 7

Tiers-Lieux en Provence


 

Définition et Histoire du Tiers-Lieux


 

  • Tiers-lieux.be définit en janvier 2020 le Tiers-Lieux comme « Espace physique prévu pour accueillir une communauté afin de permettre à celle-ci de partager librement ressources, compétences et savoirs, répondant aux critères établis par Ray Oldenburg« .
    1. Le Tiers-Lieux se rapporte à des espaces où les personnes peuvent se rencontrer, se réunir et échanger.
    2. La notion de lieu prend une importance particulière depuis l’explosion des réseaux sociaux qui s’opèrent dans des espaces virtuels, des non-lieux physiques.
    3. Réseaux sociaux et Tiers-Lieux se complètent. Des analystes parlent de Quart-lieux. Par ailleurs, la notion de Tiers Lieux n’exclut en rien celle d’espace virtuel.
  • Ray Oldenburg, professeur émérite de sociologie urbaine de l’Université de Pensacola, en Floride, développe l’idée de Third Place dans son livre The Great Good Place publié en 1989.
    1. Le Premier lieu était le Domicile.
    2. Le Deuxième lieu était l’Emploi.
    3. Le Tiers-Lieux remplit 7 critères :
      1. Terrain neutre. Aucune obligation invité/hôte, recherche de création et d’amitié.
      2. Ouverture à tous. Le Tiers-Lieu n’est ni fermé, ni secret.
      3. Communication partant du principe que « l’homme est bon par nature » (Oldenburg, Ralph Waldo Emerson).
      4. Lieu accessible, le plus souvent possible, voire en permanence, possibilité d’y rencontrer un ami.
      5. Noyau communautaire dur.
      6. Lieu avant tout chaleureux, ni prétentieux, ni snob, ni extravagant.
      7. Ambiance joyeuse des réunions dans le respect de l’autre.
    4. Le Tiers-Lieux peut s’appuyer sur plusieurs lignes de force :
      1. Espaces de rencontres entre personnes et compétences variées n’ayant pas nécessairement vocation à être ensemble.
        1. Au départ, le Tiers-Lieu s’appuyait sur des espaces de coworking, les FabLab, les HackerSpaces, les Repair’Cafés, les jardins partagés, les entreprises ouvertes… qui en font toujours partie.
      2. Culture libre.
      3. Logiciels libres.
      4. Images et sons libres.
      5. Innovations sociales.
      6. Nouvelle économie : collaboration, mutualisation, partage d’expérience.

 

Effets recherchés – Objectifs – Leviers
  • Notion de Bien Commun.
    1. Bien-Commun informationnel.
  • Maison hors de la Maison.
    1. Lien partagé quotidiennement.
    2. Ancrage physique.
    3. Sentiment d’appartenance.
  • Tissage de liens.
  • Co-créer ou conserver la valeur sur des territoires.

 

Effets évités
  • Toute forme de concurrence, compétition.
  • La notion de secret, de droit d’auteur.
  • Prosélytisme, envie de voir une initiative se reproduire ailleurs.

 

Exemples d’attributs de Tiers-Lieux
  • Accès équitable aux technologies de l’information, de la communication…
  • Espace neutre.
  • Espace de coworking.
  • Espace vivant.
  • Formes de travail collaboratives, innovatives et créatives entre travailleurs indépendants.
  • Lieu d’habitude.
  • Meilleure gestion des mobilités dues au travail : permettre de travailler plus près de chez soi…
  • Second chez-soi.
  • Horizontalité des rapports.
    1. Nivellement des différences entre les gens : âges, éducation, formation, hobbies, carrières, activités…
  • Lieu créateur de Communauté.
  • Lieu favorisant la conversation.
  • Lieu accessible, simple, accommodant…
  • Lieu procurant une expérience ludique.
  • Revitalisation d’espaces et de zones.

 

Délicate question des rapports au Politique

  • Récupération.
    1. Centres culturels, espaces publics numériques, bibliothèques… transformés en lieux d’endoctrinement, de formation, d’entraînement…
  • Transformation en lobbies.
  • Cohabitation avec des systèmes totalitaires et/ou mafieux.
  • L’histoire des Révolutions montre le rôle des cafés, restaurants, tavernes… et leurs difficultés (récupération, destruction…).

 

Champs d’applications et d’usages du Tiers-Lieux


 

  • Les exemples de Tiers-Lieux sont nombreux, variés et en évolution permanente.
  • Tout catalogage est insuffisant mais une liste d’exemples permet de mieux faire comprendre la notion de Tiers-Lieux et de susciter des créations :
    1. Bibliothèques définies comme Tiers-Lieux.
    2. Disco Soupe.
    3. Espaces éducatifs et pédagogiques.
    4. Fabrique de Souvenirs Communs.
    5. Hackerspace.
      1. Création de solutions ouvertes sur internet.
      2. Communauté d’usages et/ou d’usagers…
    6. Linux Users Group Install Parties.
    7. Monnaies locales.
    8. Repair Café.
    9. Makerspace.
    10. Plate-Forme communautaire regroupant plusieurs Tiers-lieux.
      1. Le concept de coopération de Tiers-Lieux se développe.
    11. Potagers communautaires.
  • Espaces hybrides.
    1. La communauté d’appartenance peut s’incarner dans un lieu physique donné (village, quartier, bâtiment…).

 

Sites pour en savoir plus sur le Tiers-Lieux en France et en Provence

  • Actneo
  • Movilab.org
  • Prima Terra.
  • Tiers-Lieux.be

 

Livres pour en savoir plus sur le Tiers-Lieux
  • The great good places : cafés, coffee shops, bookstores, bars, hair salons and other hangouts at the heart pf a community. Ray Oldenburg. 1999.
  • Les Bibliothèques troisième lieu. Mathilde Servet. Bulletin des Bibliothèques de France N°4.

 

Eléments constitutifs de Tiers-Lieux


 

  • Certaines pratiques et outils sont particulièrement reliés au Tiers-Lieux.
    1. Les exemples sont indicatifs.
    2. Le Tiers-Lieu ne se limite pas à un outil et l’usage d’un outil peut être parfaitement positif ou totalement nocif.
    3. Les images fournies par Pixabay.com dans cet article et dans Provence 7 sont de nature collaboratives.

 

Tiers-Lieu-Nature © Gerd Altmann – Pixabay.com

  • Quitter la maison et le bureau pour travailler dans la nature, au milieu des arbres, de jour comme de nuit…
  • Se laisser envahir par les senteurs, les sons, les couleurs, les températures, les souffles du vent, l’eau, les bois, la terre…

 

Travail collaboratif © Hennig Wester kamp – Pixabay.com

  • Bâtir une équipe.
  • Réunir ses forces, ses idées, son enthousiasme.
  • Créer un Bien Commun…

 

Outil Salon pour échanger © Free Photos – Pixabay.com

  • Echanger, s’écouter, partager tranquillement, spontanément, en confiance

 

Outil Post-It © Geralt – Pixabay.com

  • Recueillir les mots, les idées, les agencer; les associer…
  • Ne pas avoir peur de s’exprimer.
  • Tracer le chemin des idées, leurs synergies, leurs effets cumulés…

 

Outil Paper Board © Mohamed Hassan – Pixabay.com

  • Partager les idées d’un groupe.
  • Ecrire avec un marqueur. Effacer, entourer, souligner, colorer…
  • Construire ensemble un schéma, une image, une représentation…

 

Tiers-Lieux Villages et quartiers © Louise Day – Pixabat.com

  • Re-vitaliser un quartier ou un village.
  • Donner vie à un site.

 

Tiers-Lieux en France


 

  • Les concepts sont nés aux Etats-Unis.
  • La France a très tôt marqué son dynamisme dans le secteur.
  • Il convient de distinguer les démarches venant d’en bas et celles venant d’en haut.
    1. Les action venues d’en-bas, sont enchâssées dans la vie, les acteurs vrais et variés, c’est l’essence même du Tiers-Lieux.
    2. Les actions, déclarations venues d’en-haut, du politique et de l’Etat nécessitent une analyse fine car elles sont souvent éloignées des réalités et des personnes et peuvent prendre des formes de récupération.
    3. Par les financements, les accréditations, les visibilités et reconnaissances attribuées dans les médias… les actions soutenues ou développées par en-haut peuvent se révéler « fragilisantes » à terme.

 

Tiers-Lieux en Provence


 

Cotignac dans le Var (83) – Cinéma l’été sous la Falaise © Verlinden – Rencontre-Formation © thumprchgo – Pixabay.com

 

Association ETC : La Tresse
  • Association Espace de Travail Collaboratif – ETC œuvrant dans le village de Cotignac et ses alentours : services, échanges autour du Vivre Ensemble.
    1. Association centrée sur l’innovation sociétale avec les axes formation et transmission.
    2. Raison d’être : « Permettre à chacun de libérer le meilleur qui est en lui en s’appuyant sur la communauté pour réaliser ensemble ».
    3. Tiers-Lieux : La Tresse.
      1. Tiers -Lieux des apprenants (formation).
      2. Tiers-Lieux physique (espace de rencontre et partage).
      3. Tiers-Lieux éphémères (événements).
    4. Objectifs autour du Mieux-Vivre Ensemble » :
      1. Etre dans l’échange et le partage.
      2. Transmettre des compétences.
      3. Redynamiser la vie économique du territoire.
      4. Animer la vie du territoire.
    5. Offre de services numériques.
    6. Dimension pluri-nationale.

 

Articles liés à Tiers-Lieux en Provence


 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

Translate »