Mouette et Goéland. © Soleg et Farinosa – Fotolia.com

 

 

 Provence 7

Mouettes et Goélands en Provence


 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Comment reconnaître mouettes et goélands ? Quels sont les comportements de ces oiseaux de mer ?

 

 

Mouette : mot commun

 

 

  • Le mot mouette est un nom commun d’usage vaste et relativement flou. Il désigne des oiseaux côtiers blancs et gris reconnaissables à leurs cris aigus.
    1. En fait, ce mot désigne souvent ce que les scientifiques désignent par familles de Larini et des goélands (plus grands).
    2. Le mot « mouette » est issu de l’ancien normand mowe avec le diminutif -ette.

 

 

Mouettes et Goélands en Provence

 

 

  • En Provence, le terme « mouette » concerne principalement la Mouette Rieuse (Chroicocephalus ridibundus).
  • On rencontre également en Provence :
    1. La Mouette Mélanocéphale (Larus melanocephalus) qui a des ailes blanches au bout.
    2. La Mouette Pygmée (Larus minutus) qui est l’une des plus petites mouettes au monde et qui se distingue par son vol léger et ses ailes arrondies au bout.
  • Les goélands les plus fréquemment rencontrés en Provence sont :
    1. Le Goéland Railleur (Larus genei). Son cou est long.
    2. Le Goéland Leucophée (Larus cachinnans), fréquent sur les décharges et les champs.
    3. Le Goéland Brun (Larus fuscus).

 

 

Comment reconnaître une Mouette d’un Goéland ?

 

 

  • La taille. Les goélands sont plus gros que les mouettes.
    1. La mouette rieuse fait en moyenne un mètre d’envergure
    2. Le goéland argenté fait 1m40 à 1m50 et le goéland leucophée mesure jusqu’à 1m50 d’envergure.
  • La couleur du plumage.
    1. La mouette, dans son plumage nuptial en été, est blanche avec un capuchon noir sur la tête. Son bec et ses pattes sont rouge foncé.
    2. Le goéland est toujours gris avec un bec jaune orné.
  • Le cri
    1. Le ricanement de la mouette se distingue du cri plus classique du goéland.
  • La fréquence.  Quatre mouettes pour un goéland.
    1. 885.000 mouettes rieuses évaluées en France (comptages hivernaux).
    2. 180.000 goélands argentés et 41.000 goélands leucophées.
  • L’endroit où vous êtes.
    1. A l’intérieur des terres, il est assez rare de rencontrer des goélands.

 

 

Comportements à l’égard des mouettes et des  goélands

 

 

  • Respecter ces espèces protégées.
    1. Ne pas  ramasser les poussins tombés du nid. Les parents savent les retrouver.
    2. Mouettes et goélands ne sont pas agressifs sauf si on est trop près de leur nid.
      1. Ils n’attaquent pas les humains mais peuvent pousser des cris de menace.

 

 

Mouettes rieuses

 

 

Identification des mouettes rieuses

 

  • Les deux sexes sont identiques.
  • L’adulte en plumage nuptial a le dos et le dessus des ailes gris clair.
    1. Les primaires externes sont blanches avec les extrémités noires.
    2. Le bord d’attaque est d’un blanc pur, mais il devient noir vers les primaires les plus externes.
    3. Le dessous des primaires est sombre.
  • La mouette rieuse a un capuchon brun-foncé qui s’étend jusqu’à l’arrière de la partie auriculaire, et des croissants blancs autour de l’œil.
  • Les parties inférieures sont blanches, parfois teintées de rose sur la poitrine au printemps. La queue est blanche.
  • Le bec, les pattes et les doigts sont rouge noirâtre. Les yeux sont foncés.
  • L’adulte en plumage d’hiver a des taches sombres nettes en arrière des yeux. Le capuchon sombre disparaît après la saison nuptiale. On peut voir deux barres noires indistinctes en travers de la calotte. Le bec est rouge avec l’extrémité noire. Les pattes et les doigts sont rouges.
  • Le juvénile et l’immature n’ont pas de capuchon noir.

 

Cri des mouettes rieuses

 

  • Les mouettes sont des oiseaux très bruyants.
  • Le cri typique de la mouette rieuse est rauque.
  • La mouette rieuse émet de longs glapissements et des sortes de jappements courts et répétés.

 

Habitat des mouettes rieuses

 

  • La mouette rieuse se reproduit aux lisières des marais, des étangs et des lacs, et dans les clairières dans les régions de forêt boréale.
  • Elle hiverne dans des habitats côtiers variés, depuis les eaux côtières jusqu’aux ports, aux marais salants et dans les estuaires.
    1. On peut la trouver en ville, dans les parcs urbains avec de l’eau.

 

Comportements des mouettes rieuses

 

  • La mouette rieuse est très grégaire en dehors de la période de reproduction. Elle se nourrit et dort en grands groupes.
  • Elle  « nettoie » les villes et les plages, et se nourrit dans les champs labourés de vers et autres invertébrés.
  • La mouette Rieuse se nourrit aussi en marchant, en nageant, et en plongeant pour saisir des poissons en suivant des bateaux de pêche.
  • La mouette peut se disputer avec les voisins de nids.
  • La mouette rieuse est monogame et fidèle au site du nid où elle revient chaque année.
  • La mouette peut former des colonies mixtes avec des sternes.
  • La parade nuptiale est à son point culminant quand le mâle régurgite de la nourriture à la femelle.
    1. L’accouplement a lieu juste après.

 

Vol des mouettes rieuses

 

  • La mouette rieuse effectue un vol rapide et actif.
  • La mouette plane et glisse et sait capturer des insectes en vol.

 

Nidification des mouettes rieuses

 

  • La mouette rieuse nidifie en grandes colonies, jusqu’à 1000 couples ou plus.
  • Les nids sont à environ un à cinq mètres les uns des autres.
  • Le nid est assez grand sur le sol ou dans la végétation basse et humide. Il est tapissé de végétation.
  • La femelle dépose 2 à 3 œufs brun-olive, mouchetés de brun, vers fin avril-début mai. L’incubation dure environ 22 à 26 jours.
  • Les jeunes restent au nid environ une semaine et sont semi- nidicoles. Ils quittent vraiment le nid vers l’âge de 32 à 35 jours.

 

Régime des mouettes rieuses

 

  • La mouette est une espèce omnivore.
  • La mouette rieuse se nourrit surtout d’insectes aquatiques et terrestres, d’invertébrés marins, de poissons, de vers de terre.
    1. Elle consomme aussi des fruits, des graines, des débris variés et parfois des souris.

 

Populations de mouettes rieuses

 

  • Autour du Monde, colonisant petit à petit d’autres pays, depuis les latitudes moyennes en Europe et en Asie, jusqu’aux zones subarctiques.

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.