Vipère d’Orsini en Provence : la plus petite vipère


Vipère Orsini © Jean Nénert – Flickr.com

 

Accueil Provence 7

Vipère d’Orsini en Provence : la plus petite vipère


 

  • La Vipère d’Orsini est le plus petit serpent de France et la plus petite vipère d’Europe.

 

Appellation et Classement de la Vipère d’Orsini


 

Vipère d’Orsini © Jean Nénert – Flickr.com

  • Espèce
    1. Vipera ursinii (Bonaparte, 1835).
  • Classification selon Reptile DB.
    1. Règne. Animalia.
    2. Embranchement. Chordata.
    3. Classe. Reptilia.
    4. Sous-Classe. Lepidosauria.
    5. Ordre. Squamata.
    6. Sous-ordre. Serpentes.
    7. Infra-ordreAlethinophidia.
    8. Famille .Viperidae .
    9. Sous-Famille. Viperinae.
    10. Genre. Vipera.
  • L’espèce compte 5 à, 6 sous-espèces selon les auteurs.
    1. Elle fait partie d’un complexe taxonomique vieux d’environ 10 millions d’années.

 

Territoires de la Vipère d’Orsini


 

  • En Europe, la vipère d’Orsini est présente dans le Sud en Albanie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, France, Grèce, Hongrie, Italie, Macédoine, Monténégro, Roumanie, Serbie.
  • Dans le Monde, le territoire de la vipère d’Orsini s’étend à l’Asie Centrale et à la Chine sur des zones fragmentées.

 

Territoires en France et en Provence

  • La Vipère d’Orsini n’est présente que dans la Région Provence, dans les Alpes du Sud ce qui en fait une espèce rare et menacée.
    1. Alpes du Sud :  Alpes-de-Haute-Provence (04), les Alpes-Maritimes (06), ponctuellement dans le Vaucluse (84) et le Var (83). 
      1. Ex. Plateau de Calern, site du Mourteiret (04).
  • Le comportement et la petite taille de cette vipère rendent plus complexe l’évaluation de sa population.
  • Plusieurs menaces pèsent sur l’espèce.
    1. Réduction des pelouses favorables.
    2. Feux pastoraux ou brûlages dirigés non contrôlés
    3. Aménagement et gestion des stations de tourisme en montagne réduisant son habitat.
    4. Développement important de certaines activités récréatives : hors-piste motorisé et randonnées non-motorisées.
    5. Destructions volontaires et commerce illégal/collecte de serpents sur le terrain.

 

Protection juridiques

  • Protection réglementaire de l’espèce au niveau international, européen et français.
    1. La vipère d’Orsini est inscrite sur la Liste des espèces protégées de France, sur la Liste des espèces prioritaires européennes et de plusieurs conventions internationales.
    2. La vente et la détention sont interdites et punies par la loi.
  • Le Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur, agit en tant coordinateur du Plan national d’actions Vipère d’Orsini.
    1. Travail de coordination du réseau d’acteurs travaillant sur cette espèce.
    2. Application du Plan national d’actions qui définit une stratégie sur le long terme pour son maintien et celui de ses habitats, allant de la valorisation de l’expérience de gestion et de la connaissance de l’espèce acquise, à la connaissance exhaustive de sa répartition, en passant par la communication auprès de publics variés et par la gestion et la protection de ses habitats.
    3. 1992. La Vipère d’Orsini fait l’objet d’attentions particulières, grâce au financement par l’Etat de missions pour mieux la connaître et la protéger.
    4. Dans un premier temps, l’Office National des Forêts et le CEN PACA ont mené des campagnes de prospections, puis proposé des mesures en faveur de sa protection dans un document préliminaire en 1998, qui a servi de base à la rédaction d’un Plan de restauration pour l’espèce en 2005.
    5. 20062011. Le plan de restauration a été mis en œuvre dans le cadre d’un programme LIFE de Conservation de la Vipère d’Orsini porté par l’Agence Régionale pour la Biodiversité et de l’Environnement de Provence-Alpes-Côte d’Azur (ancienne ARPE) et financé par la Commission Européenne (50 %), les départements des Alpes-de-Haute-Provence (04) du Var (83) et du Vaucluse (84).

 

Description physique de la Vipère d’Orsini


 

Vipère d’Orsini © Clo-09 Flickr.com

 

  • Longueur. Généralement moins de 50 cm. Certaines sources indiquent que des spécimens ont pu atteindre 60 cm.
    1. Les femelles sont plus grandes que les mâles.
  • Poids. 58g maximum pour les mâles. 84g maximum pour les femelles.
  • Couleurs.
    1. Couleur générale grisâtre à marron, voire jaunâtre, olivâtre ou beige.
    2. Coloration dorsale marquée par un zigzag brun foncé ou gris-noir net voire jaunâtre, beige ou olivâtre, souvent continu, sur un fond gris clair ou marron clair.
    3. Sa petite taille et ses couleurs lui fournissent un camouflage parfait qui la protège.
    4. La couleur de la face ventrale peut aller du blanchâtre au noir, en passant par le grisâtre et le rosé.
    5. Des cas de mélanisme ont été observés chez cette espèce.
  •  Corps trapu.
  • Tête étroite, ovale et peu distincte du corps.
  • Ecailles. 19 rangées d’écailles dorsales au milieu du corps très apparentes et carénées. Moins de 130 plaques ventrales.

 

Cycle de vie et reproduction


 

  • Vie diurne.
  • Ovovivipare, cette vipère ne pond pas d’œufs.
    1. Après un accouplement en mai, la femelle accouche de 3 à 4 vipéreaux entre la fin du mois d’août et le début du mois de septembre.

 

Circaète Jean-Le-Blanc © 6franc6 – Pixabay.com – Sanglier © Michal Renco – Pixabay.com

Couleuvres Vertes et Jaunes © Patrick Straub – Flickr.com

Prédateurs nombreux

  • Blaireau.
  • Circaète Jean-le-Blanc.
  • Corbeau.
  • Coronelles lisse.
  • Couleuvre verte et jaune.
  • Sanglier.

 

Comportements de la Vipère d’Orsini


 

  • La Vipère d’Orsini est présente sur les pelouses et les landes sèches, situées aux étages montagnards et subalpins (entre 1000 et 2200 m d’altitude).
  • Cette vipère n’est pas considérée comme dangereuse pour l’Homme.
    1. Les morsures répertoriées n’auraient pas nécessité d’hospitalisation.
    2. Son venin est trois à quatre fois moins toxique que celui de la Vipère aspic.
      1. Son venin est considéré comme essentiellement insectotoxique.
    3. L’auteur de cet article a eu le désagrément d’être mordu au niveau du tendon arrière du pied mais d’épaisses chaussettes l’ont protégé.
      1. La morsure intervenant après une longue marche et à environ 1 km d’une pharmacie de Château-Arnoux-Saint-Auban (04) a provoqué un gonflement local qui s’est dégonflé assez vite avec un aspi-venin.
      2. Les chaussettes ont limité l’incidence de la morsure.
  • Régime alimentaire unique pour une vipère.
    1. La Vipère Orsini se nourrit presque exclusivement de sauterelles et de criquets.
    2. A l’occasion, la vipère Orsini peut consommer des petits vertébrés.

 

Articles liés à Vipère d’Orsini


 

  • Cliquer sur une image lien pour afficher l’article correspondant.

 

   

Translate »