Loriol-du-Comtat, terre de fruits et légumes © textograf.de – Hquality – Fotolia.com – Verlinden.

 

 

Accueil Provence 7

Loriol-du-Comtat à visiter (84)


 

 

 

Guide de la visite de la commune de Loriol-du-Comtat dans le département de Vaucluse.

 

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fête, manifestations…
  • Code postal. 84870.
  • Habitants. Loriolais, Loriolaises.
  • Superficie. 11,29 km2.
  • Altitude. Moyenne 65 m. Mini 31 m. Maxi 93 m.
  • Population. 2570 habitants (2015).
  • Coordonnées et Carte. N 44°04’36.4″ E  5°00’05.6″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Loriol-du-Comtat.
  • Nom. Etymologie possible. Occitan archaïque Auriol – Loriot dérivé du latin aureolus couleur d’or.

 

 

Situation de Loriol-du-Comtat (84)


 

 

 

Communes limitrophes de Loriol-du-Comtat

 

 

Accès à Loriol-du-Comtat

 

 

Distances de Loriol-du-Comtat

 

 

 

La Nature à Loriol-du-Comtat


 

 

Reliefs, sols

 

  • Territoire de plaine agricole.
  •  Cuvette cernée de coteaux.

 

Forêts, arbres

 

  • Quelques éminences boisées à l’ouest : les Mourres.
    1. L’Eouse.
    2. Le Masque.
    3. Les Pins.
  • Nombreuses haies de cyprès.
    1. Voir article Cyprès en Provence.

 

Rivières, eau

 

  • La Mède ou Vallon des Paillasses ou Ruisseau Le Riaux.
    1. Longueur. 34,8 km.
    2. Source : Mont Ventoux.
    3. 14 communes traversées.
      1.  Aubignan, BédarridesBédoinCarombCarpentrasCrillon-le-Brave, Loriol-du-Comtat, MalaucèneMazanModèneMonteux, Saint-Pierre-de-Vassols, Sarrians, Sorgues.
    4. Affluent de La Sorgue.
    5. Plusieurs affluents parmi lesquels :
      1. L’Eyguette.
      2. La Sauzette.
      3. Le Brégoux. La Mède et le Brégoux s’unissent à l’extrémité sud de la commune pour former le Grand Vallat.
      4. Le Ruisseau des Espérelles...
  • Canaux d’irrigation.
    1. Canal de Carpentras.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • 19e s.  Production de garance, de blé et culture du mûrier pour les vers à soie.
  • Fruits.
    1. Fraises – Melons – Raisin – Tomate.
  • Légumes.
    1. Carottes – Cébette (oignon vert) – Courgette – Navet – Oignon – Poivron.
  • Vignes et vins.
    1. Vins AOC Côtes-du-Ventoux.

 

Activités dans la nature

 

  • Camping.
  • Gites ruraux.

 

 

Histoire de Loriol-du-Comtat


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Le territoire alors couvert de marécages n’a pas pu livrer de vestiges.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • Moyen-Age. Territoire asséché par le travail des moines qui construisent canaux et digues.
    1.  La colline du Mourre di Masco est alors le seul point d’émergence.
  • es moines cisterciens venant de Mazan dans l’Ardèche, commencent à s’installer à Gordes et fondent l’Abbaye de Sénanque.
    1. Des moines commencent à assécher les marécages.
  • 1240. Raymond VII de Toulouse, Marquis de Provence, inféode le fief à Barral des Baux.
  • 1246. Le pape Innocent IV confirme l’inféodation confirmé.
  • 1254. Castrum Aurioli cité.
    1. Un château est édifié sur le Mourre di Masco (la colline des sorciers). Des silos à grains et des cuves vinaires creusées dans le roc entourent le château.
  • 1264.1er octobre. Barral des Baux accorde une charte de privilèges aux Loriolais.
    1. Contre 6 000 sous tournois, payables en trois échéances, les Loriolais se voient accorder le droit d’élire leurs syndics, de lever des impôts et ils sont exonérés de certaines charges.
  • Nicolà de Franzesi, nouvellement nommé recteur du Comtat Venaissin, confisque à Bertrand des Baux, pour défaut d’hommage
  • 1297.  Le fief est rendu à Bertrand des Baux moyennant le versement de 2 000 livres.
  • 1310Raymond Guilhem de Budos, neveu du pape Clément V, seigneur de Clermont et de Lodève, gouverneur de Bénévent et recteur du Comtat Venaissin, épouse Cécile des Baux, dite Rascasse ou Belle Comtesse qui lui apporta Loriol en dot.
  • 1363 1417.  Le fief des Clermont-Lodève change de seigneur après le mariage de Marguerite de Budos avec Astrorg de Peyre, un des barons du Gévaudan et seigneur de Beaumes-de-Venise.
  • 1399. Transaction signée entre Bédarrides, Loriol, Monteux et Sarrians pour l’entretien et le curage des rivières de leurs territoires.
  • Co-seigneurie dispersée.
  • 15e s. Sécularisation de l’ancien Prieuré de Cluny.
    1. La Prioriale de Notre-Dame-des-Anges devient ecclesia de Meyrasso.
  • 1481. 10 décembre. La Provence devient française.
  • 1572. Un acte notarié désigne le futur château comme un harmas, terre en friche.
  • 1585. Un nouvel acte cite le futur château comme étant une grange, donc une exploitation agricole.
  • 16e s. Le fief de Loriol passe aux Allemand de Pazzis, puis aux Pazzis de Seguin et aux Terrasse pendant le 17e s.
  • 1641. Les cisterciens  édifient un nouveau monastère.
    1. Il n’en reste de nos jours qu’une tour.
  • 18e s. 4 Co-seigneurs : Girenton – Limeil – Pluvinel – Roland.
  • Les Tertulle de la Roque et de la Baume sont les derniers seigneurs de Loriol.
    1. 1758. Une branche cadette fait construire le Château de Talaud.
    2. 1777. Une chapelle est adjointe au château.
  • 1793. 12 août. Création du département de Vaucluse par réunion des districts d’AvignonCarpentrasAptOrange et du canton de Sault.
  • 1793. 268 habitants.

 

Période contemporaine

 

  • 1857. La Canal de Carpentras est inauguré par l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III.
  • 1876. 30 avril. La foudre s’abat sur le clocher de l’église paroissiale qui s’effondre dans la nef.
  • 1896. 580 habitants.
  • 1900.  Première apparition de l’appellation Côtes-du-Ventoux et des Crans.
  • 1939. Les vignerons constituent un Syndicat des Vins du Ventoux.
  • 1946. 803 habitants.
  • 1953. Les vins sont classés en Vins Délimités de Qualité Supérieure (VDQS).
  • 1968. 903 habitants.
  • 1973. 27 juillet. Les vins accèdent à l’AOC.
  • 1999. 1871 habitants.
  • 2015. 2570 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Loriol-du-Comtat


 

 

  • Village de plaine.
  • Quelques jolies maisons groupées autour de l’église.
  • Caves anciennes.
  • Hôtel de Ville.
    1. 18e s.
  • Château de Loriol.
    1. 18e s. Construction.
    2. 19e s. Construction des ailes.
    3. Bâtiment à balustrade.
  • Château des Pins.
    1. Au nord.
    2. 17e s.
  • Château Sainte-Barbe.
    1. 2,5 km au nord-est, quartier de Meyras.
  • Château de Talaud.
    1. 1 km au sud.
    2. 18e s. Construction.
    3. 1988. Inscrit aux Monuments Historiques.
    4. Porte d’entrée avec armoiries.
    5. Fontaine décorative.
    6. Belle allée de platanes.
  • Château de Lantiany.
    1. 18e s.
  • Pont-aqueduc des Cinq-Cantons.
    1. 2001. Monument historique.

 

 

Monuments chrétiens de Loriol-du-Comtat


 

 

  • Eglise paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens.
    1. Origine médiévale.
      1. 12e s. Nef.
    2. 19e s. Reprise et profonds changements.
    3. 2 clochers.
      1. L’un des clochers est surmonté d’une flèche.
      2. L’autre clocher est doté d’un campanile moderne.
  • Chapelle de Notre-Dame-des-Anges.
    1. 11e s. – 12e s.
  • Oratoires.
    1. Saint-Joseph. 19e s.
    2. Notre-Dame. 1940.
    3. Notre-Dame-du-Silence.

 

 

Célébrités liées à Loriol-du-Comtat


 

 

  • de Budos (Raymond Guilhem).  ? – 1363. Neveu du pape Clément V. Epoux de Esclarmonde de la MotheCécile des Baux et Laure Bermond.
    1. Seigneur de Beaumes-de-VeniseBédoin, Budos, Caromb, Clermont, Entraigues, Lodève, Loriol et Mormoiron.
    2. Gouverneur de Bénévent.
    3. Maréchal de la cour pontificale.
    4. 13101317. Recteur du Comtat Venaissin.
  • des Baux – Avellino (Cécile).  dite Rascasse ou Belle Comtesse. Dame de Loriol. Epouse de Raymond Guilhem de Budos.
    1. Parente de Cécile des Baux, dite Passerose pour sa grande beauté1230 – 
    2. Par son mariage, elle apporte à Raymond Guilhem de Budos en dot Beaumes-de-VeniseBédoinCarombEntraigues, Loriol et Mormoiron.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Loriol-du-Comtat


 

 

  • Août. 1er dimanche. Fête.

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.