Pêche à la ligne sur l’étang  © Balalov – Fotolia.com

 

 

Accueil Provence 7

Aubignan à visiter (84)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide de la visite de la commune d’Aubignan dans le département de Vaucluse.

 

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fête, manifestations…
  • Code postal. 84810.
  • Habitants. Aubignanais, Aubignanaises.
  • Superficie. 15,7 km2.
  • Altitude. Moyenne 56 m. Mini 41 m. Maxi 153 m.
  • Population. 5533 habitants (2015).
  • Coordonnées et CarteN 44°05’56.1″ E 5°01’32.0″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune d’Aubignan.
  • Nom.

 

 

Situation d’Aubignan  (84)


 

 

Communes limitrophes d’Aubignan

 

 

Accès à Aubignan

 

 

Distances d’Aubignan

 

 

 

La Nature à Aubignan


 

 

Reliefs, sols

 

  • Plaine alluvionnaire horticole et vinicole du Comtat Venaissin.
  • Piémont détritique des Dentelles de Montmirail, au nord.
    1. Secteur particulièrement favorable à la vigne.

 

Forêts, arbres

 

  • Quelques bois de pins au nord : La Pinière.

 

Rivières, eau

 

  • Plusieurs cours d’eau.
    1. Le Brégoux traverse la commune.
    2. La Bordune, Le Lauchun, le Rioulas, La Salette arrosent le territoire.
  • Canal de Carpentras.
  • Plan d’eau du Moulin-Neuf.
    1. 1 km du village.
    2. Etang prisé des pêcheurs.
    3. Poissons blancs.
  • Fontaines et lavoirs apportent l’eau à la partie basse du village.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Anciennes productions de la garance, du safran et des mûriers pour l’élevage des vers à soie.
  • Oliviers.
  • Primeurs.
    1. Asperges, petits pois, tomates…
  • Production d’ingrédients et condiments.
  • Vergers.
  • Vignes, raisins, vins.
    1. Importante commune de France pour la production de plants de vigne ou greffés-soudés depuis le 19e s.
    2. Raisins de table et de cuve.
    3. Vins AOC  Muscat de Beaumes-de-Venise. Côtes-du-Rhône et Ventoux.

 

Activités dans la nature

 

  • Pêche dans l’étang.
  • Camping.
  • Courses de taureaux.

 

 

Histoire d’Aubignan


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Antiquité Gallo-Romaine. Présence Romaine attestée.
    1. Des fouilles du 19e s, sur le versant occidental de la colline (à l’opposé du village actuel), ont produit des monnaies, des médailles, des tegulae (tuiles) et des vestiges de constructions gallo-romains.
    2. L’hypothèse de l’existence d’une villa rustica dont le propriétaire appartenait à la gens Albinius est hautement probable.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 951. Albegnagum est cité.
  • 1095. Consécration d’une première église Saint-Victor par Guillaume 1er, évêque d’Orange.
  • Domaine des Comtes de Toulouse, marquis de Provence, le fief est en coseigneurie avec une partie du paréage qui est détenue par les Princes d’Orange de la Maison des Baux.
  • 12e s. L’église rurale Saint-Pierre et le Prieuré Saint-Sauveur avec leurs revenus appartiennent à l’Abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon.
  • 1274. Le fief des Comtes de Toulouse est cédé au pape et intégré au Comtat Venaissin.
  • 1359. Construction des premiers remparts.
  • 1481. 10 décembre. La Provence devient française.
  • 1588. Les Protestants dirigés par Lesdiguières prennent la ville.
  • 1602. Première Confrérie vigneronne.
  • Seigneurie des Pazzi d’Avignon.
    1. 1645. Les Pazzi font construire un pont-levis.
  • Seigneurie des Panisse.
    1. 1667. Le fief de Claude Panisse, seigneur de Loriol, est élevé en Marquisat par le pape Clément IX.
  • 18e s. Seigneurie des Seguins-Pazzis d’Aubignan.
    1. 1728. Construction de la Halle aux Blés.
    2. 1745. Construction de l’Hôtel-Dieu et restauration du pont-levis de la Porte de France.
  • 1793. 12 août. Création du département de Vaucluse par réunion des districts d’AvignonCarpentrasAptOrange et du canton de Sault.
  • 1793. 1289 habitants.

 

Période contemporaine

 

  • 1896. 1543 habitants.
  • 1946. 1465 habitants.
  • 1968. 1819 habitants.
  • 1999. 3887 habitants.
  • 2014. 5404 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables d’Aubignan


 

 

  • Village pittoresque.
    1. Plan concentrique. Légèrement surélevé.
    2. Belles maisons anciennes aux toits de tuiles rondes.
    3. Arcades.
  • Restes des remparts.
    1. Aubignan a gardé une partie de ses remparts du 14e s.
    2. Pierres tumulaires (anciens sarcophages) encastrées dans les remparts où elles sont utilisées en réemploi lors de la construction.
  • 2 Portes de ville.
    1. 14e s. et 15e s. Construction initiale.
    2. Porte de France ou Tour de l’Horloge.
      1. 17e s. Importants travaux.
      2. Précédée de la cabanette : construction carrée à arcades.
      3. Campanile de fer forgé très travaillé.
      4. 19e s. Auvent.
  • Ancien Couvent des Minimes.
    1. Habitation.
  • Château du Rocan.
    1. 3 km est.
  • Château du Domaine Saint-Joseph.
    1. Au sud.

 

 

Courses de taureaux © Catalyseur 7 – Fotolia.com

 

 

  • Arènes d’Aubignan.
    1. Jusqu’en 1974.

 

 

Monuments chrétiens d’Aubignan


 

 

  • Eglise paroissiale de L’Annonciation.
    1. Inscrite aux Monuments Historiques.
    2. 11e s. Origines.
    3. 1732. Reconstruction. Plan Roman, décor Renaissance.
    4. Tableau de Mignard.
  • Chapelle Romane Saint-Sixte.
    1. 2 km à l’est.
    2. Inscrite aux Monuments Historiques.
    3. 12e s.
    4. Arcs en plein cintre.
    5. Abside en cul-de-four.
  • Ancien Prieuré Bénédictin Saint-Sauveur.
    1. 2 km au nord-est.
    2. Transformé en ferme.
  • Oratoires Saint-Marc et Saint-Joseph.
    1. 19e s.

 

 

Célébrités liées à Aubignan


 

 

  • Arnaud (François). Aubignan, 27 juillet 1721 Paris, 2 décembre 1785. Abbé et écrivain. Académie française et Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.
  • Guichard (Louis). Aubignan, 13 juin 1866Aubignan, 7 décembre 1951. Homme politique.
    1. Maire d’Aubignan et député de Vaucluse jusqu’en 1942.
    2. Louis Guichard est à l’origine de textes de loi relatifs à l’activité viticole.
  • Mangani (Thomas).  Carpentras . Footballeur professionnel.
    1. Débuts dans les catégories jeunes au sein du club local de l’Étoile Sportive Aubignanaise (ESA)
    2. 2004. Champion d’Europe avec l’équipe de France des – de 17 ans.
    3. Stade Brestois, AC Ajaccio, AS Monaco, AS Nancy Lorraine, A.C Chievo Verone.  Ligue 1. SCO d’Angers.
  • Richaud (Maxime). Aubignan, le  – , Peintre comtadin dans la lignée du mouvement post impressionniste nabi.
    1. Surnommé « le maître d’Aubignan« .
  • Richaud (Frédéric). Aubignan, 1966. Romancier, biographe et scénariste de bandes dessinées.
  • Shahda (Ibrahim). El Aziya (Égypte), 2 octobre 1929Aubignan, 28 août 1991. Peintre comtadin. Ancien élève de l’École des Beaux-Arts du Caire.
    1. 1957. Arrivée au village.
    2. 1965. Implantation définitive au Domaine de la Mayolle où il réalise une grande partie de son œuvre.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés d’Aubignan


 

 

  • Samedi. Marché hebdomadaire.
  • Juillet. 1er dimanche suivant le 14. Fête.
  • Juillet. Courses de taureaux provençales.

 

 

Liens internationaux – Jumelages


 

 

  • 1985Cheseaux-sur-Lausanne (Suisse)
  • 1986. Barrow-and-Littleton (Royaume-Uni).

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.