Village de Caromb et vignoble. © Dar1930 – Fotolia.com.

 

 

Accueil Provence 7

Caromb à visiter (84)


 

 

 

 

 

 

  • Caromb est un village du département de Vaucluse (84) situé au nord-est immédiat de Carpentras.
  • Code postal. 84330.
  • Habitants. Carombais – Carombaises.
  • Superficie. 17,98 km2.
  • Altitude. 129 m – 453 m.
  • Population. 3 199 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  44° 06′ 43″  E   5° 06′ 30″. Cliquer sur le lien pour voir la carte de la commune.
  • Nom. Caromb est issu du provençal quairoum qui signifie pierre taillée. Le nom est lié aux carrières locales.
  • Labellisée « Ville d’Art et d’Histoire« .

 

 

Situation de Caromb (84)


 

 

Communes limitrophes de Caromb

 

 

Accès à Caromb

 

Distances de Caromb

 

 

 

La Nature à Caromb


 

 

 

Caromb proche du Mont Ventoux © Dar 1930 – Fotolia;com.

 

 

  • Micro-climat protégé très doux.

 

Reliefs, sols

 

  • Village bâti sur l’un des derniers contreforts du mont Ventoux.
    1. Beaux points de vue sur la plaine du Comtat.
  • Plaine irriguée du Comtat.
    1. La plaine se relève au nord vers les contreforts du mont Ventoux.
  • Carrières qui donnent leur nom au village (quairoum « pierre taillée » en provençal).

 

Rivières, eau

 

  • La Mède.
    1. Au sud.
  • Le Gouredon.
  • Le Brégoux.
  • Vallat de Chaderolles.
  • Torrent de la Malagnone.
    1. Affluent de la Mède.
  • Lauron.
  • Lac de retenue du Paty.
    1. 18e s. Création du lac sur le Lauron.
    2. 4 ha.
    3. Le lac est apprécié des pêcheurs.
    4. Jolie route d’accès.
    5. Belles promenades.

 

Forêts, arbres

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

Figues de Caromb © helenedevun – Fotolia.com.

 

 

  • Les plants de vignes de Caromb sont réputés pour leurs Côtes-du-Ventoux.
  • Lhuile d’olive bénéficie de l’appellation AOC de Provence.
  • Figues.
  • Cerises.
  • Spécialité culinaire : le tian de fayot.

 

Activités dans la nature

 

  • Promenades, excursions.
    1. Sentier botanique autour de « La maison hantée ».
    2. 17e s. La « maison hantée » est celle dans laquelle les frères Barbérini, neveux du pape Urbain VIII, se seraient réfugiés après leur dispute avec le pape Innocent X.
  • Pêche dans le lac.
  • Nautisme.
  • Baignades.

 

 

Histoire de Caromb


 

 

Préhistoire

 

  • Territoire occupé à la Préhistoire.
    1. 100 000 av. J.C. Site acheuléen. Nucleus taillés.
    2. Paléolithique et Néolithique. Sur la route de Malaucène, près de la grange de Marignane.
      1. Silex taillés du paléolithique.
      2. Pointes de flèches et anneaux du néolithique.

 

Antiquité

 

  • Présence gallo-romaine attestée par de nombreux vestiges.
    1. Des mosaïques, une centaine de tombes à mobilier et une statue d‘Apollon mis à jour à proximité de la chapelle Saint-Etienne.
    2. Monnaies romaines trouvées sur la montagne du Paty.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 13e s. Mention de Castrum Carumbo.
  • Seigneurie des Baux.
    1. 1240. Raymond VII de Toulouse, marquis de Provence, fait donde ce fief à Barral des Baux.
  • 1315. Cécile des Baux, dite Rascasse ou la « Belle Comtesse », apporte Caromb en dot à Raymond Guilhem de Budos, recteur du Comtat Venaissin, et neveu du pape Clément V.
  • 1374. Amédée des Baux, comte d’Avellino, lègue le fief revenu dans la famille à sa nièce Alix des Baux.
  • 1431. Le fief passe par mariage aux Astorg de Peyre, barons du Gévaudan, devenus seigneurs de Beaumes-de-Venise.
  • 1451. Le fief passe aux Princes d’Orange.
  • Le fief est attribué à Étienne, le bâtard de Chalons-Orange, qui  le vend pour 10 000 écus à Étienne de Vaesc, sénéchal de Beaucaire pour le roi de France Charles VIII.
    1. 1481. Etienne de Vaesc fait construire le château.
    2. 1501. Etienne de Vaesc meurt avant l’achèvement des travaux de son château.
    3. 1506. le château est achevé. On le dit plus beau que le Palais des Papes d’Avignon !
  • Seigneurie des Agoult.
    1. 1553. Jeanne de Vaesc épouse François d’Agoult, comte de Sault.
    2. 1562. La tour du beffroi, la fontaine publique et les remparts sont édifiés.
  • 1562. Le château est détruit par le baron des Adrets.
  • Seigneurie des Labaume-Montrevel.
    1. 1629. Jeanne d’Agoult lègue le fief à son second fils Charles de Labaume-Montrevel.
  • 1623 – 1644. Les deux frères Barberini, tous les deux cardinaux, résident à Caromb où ils se réfugient suite à une dispute avec le pape Innocent X.
  • 1761. Sur autorisation de Gaspard de Lascaris, vice-légat en Avignon, la communauté de Caromb obtient le statut de ville.
  • 1792. Le château est rasé.
  • 1793. 12 août. Création du département de Vaucluse constitué de plusieurs éléments :
    1. Des districts d‘Avignon et de Carpentras.
    2. Des districts dApt et d’Orange, qui  font partie des Bouches-du-Rhône (13).
    3. Le canton de Sault, qui  fait partie des  Basses-Alpes, actuelles Alpes-de-Haute-Provence (04).
  • 18e s. Construction du barrage du Paty afin d’irriguer la plaine.
  • 1793. 2 161 habitants.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1896. 1 862 habitants.
  • 1900. Création de l’appellation Côtes-du-Ventoux et de Crans.
  • 1939. Les vignerons créent un Syndicat des vins du Ventoux.
  • 1946.  1 570 habitants.
  • 1953. Vins classés en « Vin Délimité de Qualité Supérieure » (VDQS).
  • 1968. 1 901 habitants.
  • 1973. 27 juillet.  Vins classés AOC.
  • 1999. 3 1117 habitants.
  • 2015. 3 249 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Caromb


 

 

Fontaine de Caromb.© Dar1930 – Fotolia.com

 

 

  • Village médiéval fortifié.
  • Vestiges de remparts.
    1. 1562.
    2. Tour carrée à mâchicoulis.
  • Beffroi.
    1. 1562. Tour ronde.
    2. 1625. Tour surélevée.
    3. 17e s. Surmonté d’un campanile ornemental en fer forgé. Inscrit aux Monuments Historiques.
  • Fontaine de la Place du Château.
    1. 1562.
  • Château Saint-Clou.
    1. 3 km au sud.
  • Musée des Vieux Outils Noël Morard, à la cave coopérative St-Marc.
  • Petites cabanes en pierre sèche.
    1. Sur la colline du Paty.
    2. Anciennement à usage agricole.

 

 

Passage couvert © Dar1930 – Fotolia.com

 

 

 

Monuments chrétiens de Caromb


 

 

ND-de-Grâces. © Verlinden.

 

 

  • Eglise paroissiale Notre-Dame-des-Grâces-Saint-Maurice-et-ses-Compagnons.
    1. 1333. Construction.
    2. 15e s 16e s. Reprise.
    3. Classée aux Monuments Historiques.
    4. Impressionnante par ses dimensions : 50 m de longueur. 18 m de largeur. 18 m de hauteur.
    5. Les richesses architecturales et patrimoniales de l’église sont également considérables.
    6. Style roman attardé avec une influence gothique (Rosace, voûtes en berceau brisé…).
    7. Le clocher octogonal est resté inachevé. Il a été repris vers 1900.
    8. Quatre trompes décorées des symboles des Evangélistes soutiennent la coupole.
    9. Porche d’origine surmonté d’une Rosace.
    10. 14e s. Porte latérale dite « juive » marquant l’entrée dans le sanctuaire des Juifs convertis.
    11. Abside à cinq pans avec une clef de voûte décorée de l’Agnus Dei.
    12. Au sol, les dalles, le plus souvent funéraires, portent des restes d’inscriptions.
    13. Fresques de découverte relativement récente.
    14. 15e s. Magnifique retable de Saint Georges de l’école d’Avignon signé Grabuset.
    15. 1522. Maître-autel de Rollier.
    16. 16e s. et 18e s. Plusieurs statues dont un certain nombre sont l’œuvre de Jacques Bernus de Mazan.
    17. 17e s. Retable attribué à Bernus.
    18. 18e s. Deux autels en bois doré.
    19. Orgue de facture provençale.
    20. Collection de bustes reliquaires.
    21. Chapelles latérales des deux côtés.
      1. Une chapelle latérale de style gothique est dite seigneuriale ou des hommes. Elle est de toute beauté avec un pilier central en forme de palmier. Emplacement du  tombeau d’Étienne de Vaesc.
      2. Une autre chapelle latérale est dédiée à Charlemagne.

 

Portail de l’église © Verlinden.

 

 

  • Chapelle des Pénitents-Gris.
    1. Dans le village.
    2. 1993. Restauration.
    3. Clocher carré avec une statue de la Vierge.
    4. Transformée en salle d’expositions.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Paty.
    1. A 3 km, sur une colline au nord du village.
    2. Lieu de pèlerinage situé dans un magnifique site forestier.
    3. Un ermitage jouxte la chapelle.
  • Chapelle Saint-Etienne.

 

 

Célébrités liées à Caromb


 

 

  • Budos (Raymond Guilhem de ). ?1363.
    1. Neveu du pape Clément V.
    2. Seigneur de Beaumes-de-Venise, Bédouin, Budos, Caromb, Clermont, Entraigues, LodèveLoriol et Mormoiron,
    3. Gouverneur de Bénévent.
    4. Maréchal de la Cour pontificale.
    5. 13101317. Recteur du Comtat Venaissin.
  • Jourdan (Pierre-Albert).  Paris, 3 février 1924Caromb, 1981. Ecrivain. Essayiste. Poète.
  • Richaud ( André de). Perpignan, 6 avril 1907 –  Montpellier, 29 septembre 1968. Ecrivain. Dramaturge.
    1. Collégien à Carpentras où il a pour ami Pierre Seghers, qui sera son éditeur.
    2. Étudiant en droit et en philosophie à Aix-en-Provence.
    3. Maître d’internat au lycée Mignet en même temps que Marcel Pagnol.
    4. Le conservateur de la bibliothèque Méjanes lui fait rencontrer André Gaillard, poète et fondateur des Cahiers du Sud et Joseph d’Arbaud, écrivain-félibre, directeur de la revue Le Feu.
    5. 1935. Il se lie d’amitié avec Jeanne Lohy et Fernand Léger, chez qui il vivra 14 ans, à Paris et en Normandie.
    6. Albert Camus aurait décidé de devenir écrivain en lisant son livre La Douleur.
    7. Il vécut plusieurs années à Caromb.

 

 

 Fêtes, manifestations, marchés à Caromb


 

 

  • Mai. Marché quotidien aux cerises.
  • Mai. Joutes au lac de Paty.
  • Juin. Fête de la Cerise.
  • Juillet. Brocante et Fête de la Figue longue noire de Caromb.
  • Septembre. Foire. Fête de la Saint Maurice.

 

 

Liens internationaux, jumelage


 

 

  • 1977. Glashütten (Allemagne. Land du Hesse).

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.