Rue de Vallauris. © william mounceFotolia.com.

 

 

Provence 7

Vallauris-Golfe-Juan à visiter (06)

 

 

 

 

 

 

 

  • Vallauris fait partie de la technopole de Sophia Antipolis et fait partie intégrante de la communauté d’agglomération de Sophia Antipolis.
  • Vallauris est considérée comme la capitale mondiale de la céramique.
  • La ville reçoit le label « Ville et Métiers d’Art ».
  • Code postal. 06220.
  • Habitants. Vallauriens.
  • Superficie. 13,04 km2.
  • Altitude. 0 m –  285 m.
  • Population. 26 302 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N 43°34’35.8″ E 7°03’21.9″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Vallauris- Golfe-Juan.

 

 

 

Situation de Vallauris-Golfe-Juan (06)

 

 

  • Vallauris occupe une cuvette arrosée par de nombreux cours d’entrée.
  • La commune est entourée de collines qui la font bénéficier d’un micro-climat et de l’abri des vents.

 

 

Communes limitrophes de Valauris-Golfe-Juan

 

 

 

Accès à Vallauris – Golfe-Juan

 

  • RD 103. Vers Valbonne.
  • RD 135. Route de Grasse. Vers Le golf de Mougins et Mougins (06). Elle relie Vallauris et Golfe-Juan.
  • RD 803. Entre Cannes et Vallauris, par le Super-Cannes (col Saint-Antoine).
  • RD 6007. Entre Cannes (06) et Antibes (06) par Golfe-Juan. Parcours de l’ancienne Nationale 7.
  • A 8. L’Autoroute La Provençale tangente le nord de la commune sans entrée ou sortie. Utiliser les sorties Le Cannet et Antibes.
  • Gare ferroviaire de Golfe-Juan.
    1. La gare est desservie par le TER Provence-Alpes-Côte d’Azur.
  • 2 Ports de plaisance de Golfe-Juan.
  • Aéroport Nice-Côte-d’Azur à environ 20 km.

 

 

Distances de Vallauris-Golfe-Juan

 

 

 

Histoire de Vallauris-Golfe-Juan (06)

 

 

Antiquité : forte présence romaine après celle des Celto-Ligures.

 

  •  2e s. et 1er s. av. J.-C. Oppidum des Encourdoules.
    1. Le site devient le centre d’un pagus nommé Cantabe avec une entrée monumentale avec une clé de voûte portant une dédicace au patron du pagus.
    2. 1er s. Une borne milliaire avec une inscription de 19 ap. J.-C. (sous le règne de Tibère successeur d’Auguste) a été trouvée au 19e s. au quartier de la Pertuade. La borne est conservée au Château-Musée Magneli de Vallauris. Elle pourrait confirmer plusieurs hypothèses :
      1. Le passage de la Via Augusta par Vallauris-Golfe-Juan. Venant d’Italie, on sait qu’à partir d’Antibes, elle suit à peu près le parcours de la Nationale 7 jusqu’à Fréjus.
      2. La datation de cette voie romaine qui a vraisemblablement été ouverte par Auguste après la pacification de la région au 1er s.
      3. Tibère aurait fait poser une borne milliaire par la suite.
  • 2e s. Les nombreux bassins de pressage (vin et huile) semblent abandonnés avec la création de grandes exploitations agricoles (viticoles et oléicoles), notamment au Candéou à Peymainade.
  • Au pied de l’ancien oppidum, un important mausolée vraisemblablement dédié à une grande famille locale.
    1. Ce mausolée est démonté dans les années 1980 pour être transporté dans les jardins du Musée d’Archéologie d’Antibes.
  • L’un des deux aqueducs qui alimentait Antipolis (Antibes)  passait par le territoire de la commune .
    1. Le pont aqueduc du Goa est un vestige de cet aqueduc dit de la Bouillide originaire de Valbonne. Il a conservé quatre piles et trois arches dans la forêt de la Valmasque.
    2. Le second aqueduc de Font-Vieille longe le littoral à proximité de Biot.

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 987. Vallauris appartient aux évêques d’Antibes.
  • 11e s. Valle Auris, la Vallée de l’Or, est identifiée comme une seigneurie des abbés de Lérins qui y ont érigé un important prieuré et château (musée actuel).
  • Fin 15e s. Le site est déclaré inhabité après des guerres et des épidémies.
  • 1501. Acte d’habitation conclu entre le seigneur, dom Reynier Lascaris, moine de Lérins et prieur de Vallauris, et des colons originaires du comté de Vintimille afin de repeupler le territoire.
  • 16e s. Des familles venues d’Italie apportent leur savoir-faire en matière de poteries et d’ustensiles de cuisine.
    1. Ils savent tirer partie de l’excellente qualité de l’argile locale en donnant à Vallauris sa réputation internationale en matière de poteries.
    2. Très tôt, Vallauris se distingue par sa spécialisation dans la poterie culinaire.
  • 1568. Le château est construit dans un style Renaissance sur les soubassements du prieuré du 13e s.
  • 1787. Sécularisation de l’abbaye de Lérins.

 

 

Epoque contemporaine

 

  • 1815. 1er mars. Golfe-Juan est le lieu historique du débarquement de Napoléon 1er à son retour de l’île d’Elbe.
    1. Voir articles. Bonaparte et Napoléon 1er en Provence – Villes et Villages liés à Napoléon 1er.
    2.  Milieu 19e s. La station balnéaire de Golfe-Juan est lancée par Juliette Adam, femme de lettres, qui reçoit de nombreuses célébrités dans sa villa du golfe : George Sand, Léon Gambetta, Adolphe Thiers
    3. L’arrivée du chemin de fer est décisive dans le développement du tourisme.
  • 1899. Installation du tramway et création de l’école de garçons.
  • v. 1900. Arrivée de l’eau du canal de la Siagne.
    1. L’eau est à l’origine du développement de la culture de l’oranger à fleur, le bigaradier.
  • 1904. Création de Nérolium, coopérative produisant de l’eau de fleur d’oranger.
  • 1908. Création de l’école de filles.
  • 1919. Installations de l’électricité.
  • 1923. Monument aux Morts signé par le sculpteur Delfoly.
  • Années 1940. la céramique « industrielle » cède la place à la céramique d’art.
  • 19481955. Pablo Picasso s’installe à Vallauris.
    1. Picasso contribue au renouveau de la céramique.
    2. Sans le sillage de Picasso, des peintres et des sculpteurs de renom tissent des liens autour de Vallauris.
    3. Picasso travaille en étroite collaboration avec l’atelier Madoura. Il s’implique dans la linogravure.
    4. Entre 1952 et 1954. Pablo Picasso peint deux fresques monumentales La Guerre et la Paix qui figurent dans la chapelle du château qui devient musée national.
    5. L’artiste fait don à la ville de la statue en bronze l’Homme au mouton qui est exposée face à l’église, au centre-ville.
  • 1975. Jean Marais ouvre une galerie d’art.
  • 1987. On dénombre près de deux cent potiers.
  • 2010. Vallauris est récompensée par le label  Ville Internet @@@.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Vallauris-Golfe-Juan

 

 

  • Château
    1. 1568. Construction
    2. le château abrite la donation Alberto Magnelli, pionnier de l’art abstrait.
      1. Le musée Magnelli est l’un des rares lieux de France présentant de la création céramique contemporaine.
    3. Des œuvres de Picasso sont présentées.
    4. Un musée de la céramique est ouvert.
    5. 1986. La Biennale Internationale de la Céramique d’Art est organisée.
  • Château Robert.
    1. 1867. Construction de la Villa Gazan par Ferdinand Dervieu, maire de Vallauris.
    2. v. 1914. La Villa devient la propriété du Baron Pierre de Caters .
    3. Architecture orientale.
    4. Parc botanique de 15 ha.
    5. La commune a racheté le domaine à l’abandon
  • Château de l’Horizon.
  • Centre héliomarin de Vallauris.
    1. Situé sur la voie Julia.
    2. Le Centre surplombe la rade de Cannes.
    3. 1934. Construction par l’architecte parisien Pierre Souzy pour le docteur Jean Saidman qui imagine un sanatorium héliothérapique  pour le traitement  des tuberculoses osseuses ou articulaires.
    4. L’exposition au Soleil est au centre de la thérapie proposée par le docteur Saidman. Afin d’optimiser  l’exposition aux rayons solaires des patients, il y avait à l’origine un solarium tournant. Il n’a fonctionné que deux ans.

 

 

Monuments chrétiens de Vallauris-Golfe-Juan

 

 

  • Eglise Saint-Martin- Sainte-Anne.
    1. L’église est édifiée sur deux chapelles contigües Sainte-Marie-Saint-Martin et Saint-Bernardin de la Confrérie des Pénitents Blancs.
    2. 1882. Large et belle façade baroque avec un clocheton.
    3. Clocher au chevet de forme carrée et de facture romane.
    4. A l’intérieur, une nef centrale avec 2 bas-côtés.
    5. Voir article Anne en Provence.
  • Eglise Saint-Pierre.
    1. 19e s. A Golfe-Juan. 2 avenue Pierre Chalmette sur la RN 7.
  • Chapelle Castrale.
    1. 12e s. ou 13e s. Magnifique édifice roman. Classé.
    2. La nef est utilisée pour l’espace Picasso ce qui rend son entrée payante.
    3. La chapelle est l’héritage du prieuré reconstruit au 16e s. sous forme de place-forte avec quatre tours massives reliées par des bâtiments conventuels.
  • Chapelle Notre-Dame-des-Grâces.
    1. Chemin Notre-Dame et Chemin des Pertuades.
    2. La chapelle se situe un peu à l’écart du centre-ville, sur une petite élévation, à l’ombre ds cyprès.
    3. Un vaste auvent à piliers destiné à abriter les pèlerins précède la façade.
    4. La chapelle est décorée d’imposantes toiles murales réalisées par J. Goujon (1957).
    5. La taille des personnages (le Christ mesure près de quatre mètres) et la peinture fluorescente lui confèrent une indéniable originalité.
    6. Plus classique, le beau retable en bois doré (1694) et les ex-voto.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Miséricorde.
    1. 1664. Avenue de Cannes.
    2. Ancienne chapelle des Pénitents-Noirs devenue une salle d’expositions et de concerts.
    3. 1724. Bel autel baroque.
  • Chapelle Saint-Roch.
    1. La chapelle se situe au croisement des chemins des Brusques et Notre-Dame.
    2. La chapelle possède porche et cul-de-four.
  • Chapelle Saint-Bernard.
    1. A proximité de l’écomusée de la pétanque sur la route de Nice et d’Antibes.
    2. 16e s. Construction.
    3. La chapelle appartient à la Confrérie des Ames-du-Purgatoire et devait protéger la ville contre la peste.
  • Chapelle Saint-Antoine.
    1. 16e s. Construction.
    2. Dédiée à saint Antoine l’ermite.
    3. Un oratoire de 1850 jouxte la chapelle.

 

 

La Nature à Vallauris-Golfe-Juan

 

 

Plages de Golfe-Juan

 

  • Dans le prolongement des plages de Juan-Les-Pins, la station de Golfe-Juan s’étire le long d’une vaste baie avec 2 ports de plaisance et des belles plages de sable fin.
  • Plage de la Promenade du Midi.
    1. Le long du Boulevard du Littoral sur environ 1 km.
    2. Parking le long de la route.
    3. Belle plage de sable souvent large.
    4. Plage publique et privée.
    5. Douches. WC.
    6. Surveillée l’été.
    7. Accès handicap.
  • Plage du  Soleil.
    1. Située après le port de Golfe-Juan, en direction de Cannes.
    2. Le long de l’avenue des Frères Roustan.
    3. Parking.
    4. Longue plage de sable d’environ 1 km.
    5. Vue sur les Iles de Lérins.
    6. Plage large.
    7. Surveillée l’été.
    8. Douche. WC. Accès handicap.
    9. Proche du centre-ville.

 

 

Bigaradier, oranger à fleurs

 

  • 1900. La culture du bigaradier commence avec l’arrivée de l’eau par un canal.
  • Vallauris est la seule ville de France où cet arbre est encore cultivé.
    1. La fleur de bigaradier est récoltée, puis distillée.

 

 

Célébrités liées à Vallauris-Golfe-Juan

 

 

  • Bassac (Robert). Nice 1910Erquinvillers 1940.
    1. Comédien français mort pour la France. Enterré au cimetière de Vallauris.
  • Capron (Roger). Vincennes 19222006.
    1. Céramiste français.
    2. 1946 Roger Capron s’installe à Vallauris. Il y crée l’atelier de céramique Callis et participe à la renaissance de la céramique à Vallauris où il applique la devise de son maître, René Gabriel, « faire du beau à la portée de tous ».
  • Derval (Jean). Le Berry 1925Vallauris 20 février 2010.
    1. Céramiste français.
  • Erell (Roger). Vrai nom Roger Lelièvre. Charente 1907Vallauris 1986.
    1. Grand architecte , très novateur, qui dote Brazzaville (capitale du Congo) d’une magnifique parure monumentale entre 1940  et les années 1960. Il signe notamment  la basilique Sainte-Anne du Congo.
  • Magnelli (Alberto ). Florence 1er juillet 1888 Meudon 20 avril 1971.
    1. Peintre d’origine italienne  qui  fait toute sa carrière en France.
    2. Son style évolué du figuratif à l’abstraction.
  • Marais (Jean). Cherbourg 1913 Cannes 1998. Il est enterré dans le petit cimetière de Vallauris.
    1. Cascadeur, acteur, metteur en scène, écrivain, peintre, sculpteur, potier.
    2. 1980. Jean Marais s’installe à Vallauris afin de créer (modeler, peindre, sculpter).
  • Massier.
  • Picasso (Pablo).
    1. 1944. Séjours à Vallauris.
    2. 1946. Séjour à Golfe-Juan.
    3. 1947. Naissance de son fils Claude et séjour à Golfe-Juan. Première production de céramique.
    4. 1948. Important production de céramique à Vallauris.
    5. 1949. 19 avril.Naissance de Paloma Picasso, à Vallauris.
      1. Fille de Pablo Picasso et de Françoise Gilot. Sœur cadette de Claude Picasso.
      2. Créatrice de mode et femme d’affaires franco-espagnole.
      3. Paloma signifie « colombe » en espagnol. Picasso réalise le dessin Colombe de la paix en 1949, année de naissance de sa fille.
    6. 1950. Laurent Casanova inaugure l’Homme au mouton à Vallauris.
    7. 1952. Dessin de La Guerre et la Paix pour la chapelle de Vallauris qui deviendra Musée Picasso.
    8. 1961. Mariage à Vallauris avec Jacqueline.
  • Portanier (Gilbert).
  • Ramié (Suzanne). Suzanne Douly mariée à Georges Ramié.
    1. Personnalité majeure de Vallauris.
    2. Suzanne Ramié est très liée à Pablo Picasso qu’elle accueilli dans son atelier Madoura  (Madoura: accronyme composé des premières syllabes des mots maison, Douly et Ramié).
    3. Auteur d’un très grande œuvre céramique originale .
  • Raysse (Martial).  Golfe-Juan 1936 . Plasticien français.
    1. 1949. 27 mai. Mariage à Vallauris du Prince Ali Khan et de Rita Hayworth.

 

 

Liens internationaux, jumelages

 

 

  • Auderghem (Belgique)
  • Hódmezővásárhely (Hongrie)
  • Lindenberg im Allgau (Bavière – Allemagne)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.