Village de Péone ©  Standard S – Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Péone à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

 

 

Situation de Péone (06)


 

 

Communes limitrophes de Péone

 

 

 

Accès à Péone

 

 

 

Distances depuis Péone

 

 

 

La Nature à Péone


 

 

Reliefs, sols

 

 

peone-dolomites-fotolia_938

Aiguilles dolomitiques © Standard S – Fotolia.com.

 

 

  • Territoire communal allongé nord/sud.
  • Paysage dominé par les montagnes.
    1. La Montagne de l’Alp coupe le nord de la commune en deux.
    2. Le col de Crous (2 204 m) marque le passage avec la vallée de La Tinée.
    3. Plusieurs sommets.
      1. Cime Nègre. 2 553 m.
      2. Crête de l’Alp. 2 553 m.
      3. Barre du Mounier. 2 412 m.
      4. Crête de Rougnoux. 2 237 m.
      5. Tête de Méric. 2 048 m.
  • Le village est adossé aux célèbres aiguilles dolomitiques.
  • 2 vallées
    1. Le Tuébi.
    2. L’Aygue-Blanche.

 

Rivières, eau

 

  • Le Tuébi.
    1. Torrent affluent du Var qu’il rejoint à Guillaumes.
    2. Vallée est-ouest.
  • L’Aygue-Blanche.
    1. Affluent du Tuébi.
    2. Confluent sous le village.

 

Forêts, arbres

 

  • Bois de la Maure.
  • Bois de l’Homesti.
  • Bois de Bonfaric.
  • Forêt de Valberg.
    1. Pins
    2. Sapins.
    3. Mélèzes.
    4. Epicéas.
    5. Chênes.

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Elevage bovin et ovin.

 

 

Activités dans la nature

 

 

Stations de Sports d’hiver en Provence © ChantalS – Fotolia.

 

Valberg © nathcoco – Fotolia.com

 

Site de Valberg © MissKlik – Fotolia.com

 

 

  • Parc National du Mercantour.
  • Station de Sports d’hiver de Valberg.
    1. Partagée avec Guillaumes.
    2. Station à 1600 m.
  • Randonnées.
    1. Passage du GR5, au nord.
    2. Nombreuses promenades et excursions.
  • Escalade.
  • Chasse.
  • Pêche.

 

 

Histoire de Péone


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • 1er s. Dans les Gaules réorganisées par l’empereur Auguste, le territoire actuel de Péone dépend de la Province des Alpes-Maritimes.
    1. Ce territoire appartient à la civitas (cité)  de Glanate / Glandèves.
  • 5e s. Le diocèse chrétien de Glandèves reprend les limites de la civitas romaine.

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • v. 1200. Le château fort appartient aux Glandèves.
    1. Le site dépend de la baronnie de Beuil.
  • 1252. Le fief relève des comtes de Provence.
  • 13e s. Péona est cité.
  • 13 e s. Le comte de Provence d’origine catalane Raimond Bérenger IV aurait repeuplé le territoire avec des familles d’origines catalanes.
    1. La tradition explique par ce fait l’origine du surnom Catalans autrefois donné aux habitants de Péone.
    2. Une autre tradition explique l’implantation sur ce territoire et le nom de Péone par le fait que des ouvriers ayant travaillé à la construction de Barcelonnette seraient passés par cet endroit.
    3. Des spécialiste de la toponymie font remonter le nom de Péone à Pédona (hauteur rocheuse).
  • 16181648. Pendant la Guerre de Trente Ans, les milices locales du capitaine Boniface de Sauze capitulent à Péone.

 

 

Période contemporaine

 

 

Village, monuments et Bâtiments remarquables de Péone


 

 

  • Village montagnard très aggloméré.
    1. Le village ancien est bien groupé en rond.
  • Hautes maisons espacées de ruelles très étroites.
    1. Nombreux escaliers reliant les ruelles.
    2. Maisons de type Alpin et italien.
    3. Balcons à fers forgés en saillie.
    4. Toits en bardeaux.
    5. Linteaux millésimés.
    6. Façades peintes.
    7. Passages voûtés.
      1. L’un est décoré d’une colonne à chapiteau cubique.
    8. Jolie place avec une tête anthropomorphe sculptée sur la clef de voûte du N°16.
  • Ancien château ruiné.
    1. 13e s. Construction.
  • Lavoir couvert.
    1. Le long de la route.
  • Jolie fontaine.
    1. Place Thomas-Guérin.
    2. 19e s.
    3. Statue en bronze.
  • Place du 22e B.C.A.
    1. Belle colonne avec un chapiteau en doucine.
  • Très nombreux hameaux.
    1. Alliège / Aubert (Combarion – La Baumette – Les Amigons – Le Villard – Valberg) / Les Chardonniers / Le Serre / La Serre / Settene/ Le Plan
    2. Le Brac / Le Mians/ Les Mianouns/ Le Parc/ Rabuis/ Fossemagne/ Fossemagnette / La Colle / Les Huerris / Le Lagas / La Colle des Amignons / Charvin / En Garets
  • Granges alpines traditionnelles.

 

 

Monuments chrétiens de Péone


 

 

  • Eglise Saint-Arige-et-Saint-Vincent-de-Saragosse.
    1. 18e s. Sur l’emplacement d’un sanctuaire du 11e s.
    2. Architecture baroque et beau décor baroque à l’intérieur.
    3. Plan de croix grecque.
    4. Anciennes ouvertures.
    5. Dôme hexagonal surmonté d’un lanternon sur le carré du transept.
    6. Portail en anse de panier décoré de croix.
    7. Clocher carré, élevé en façade. Lanternon octogonal.
    8. 17e s. / 18e s. Toiles.
    9. 1948. 29 novembre. Église inscrite sur l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques.
  • Chapelle des Pénitents Blancs.
    1. Linteau orné d’une croix basque.
    2. Faîte de la toiture aménagé de 3 râteaux (barreaux entrecroisés).
    3. Décoration peinte sur le mur latéral.
    4. Voir article Pénitents en Provence.
  • Chapelle Saint-Sauveur.
    1. Au hameau des Amigons.
    2. 18e s. Construction.
    3. Clocheton carré sur porche recouvert de bardeaux.
  • Chapelle St-Jean-Baptiste.
    1. La Baumette.
    2. Sur le Tuébi.
    3. Reconstruite en pierres apparentes.
    4. Gros oculus ébrasé.
  • Chapelle moderne Notre-Dame-des-Anges.
    1. Dans la station de Valberg.
    2. Statue de La Vierge à l’Enfant en bois polychrome. Assez dégradée.
    3. 11e s. Statue en pierre de Vierge reposant sur un chapiteau historié.
  • Nombreux oratoires.

 

 

Célébrités liées à Péone


 

 

  • Clary (Alain). Péone, 21 mars 1938. Homme politique français (PCF).
    1. 19952001. Maire de Nîmes.
    2. 19972002. Député du Gard.
  • Clary (Désirée). Marseille, 8 novembre 1777 –  Stockholm, 17 décembre 1860.

    1. Les racines de la famille sont à Péone.
    2. Sœur cadette de Julie Clary.
    3. Epouse de Bernadotte, reine de Suède.
    4. Sa descendance règne encore.
  • Clary (Julie). Marseille, Florence (Toscane),
    1. Les racines de la famille sont à Péone.
    2. Sœur aînée de Désirée Clary.
    3. Epouse de Joseph Bonaparte, souverain de Naples (18061808) et d’Espagne (18081813).
  • Oury (Fernand). La Garenne-Colombes, Blois,
    1. Pédagogue français, fondateur de la pédagogie institutionnelle, repose à Péone.
    2. Il a collaboré avec Jacques Lacan.
  • Pertinax1er août 126 –  28 mars 193 Empereur romain, qui régne de janvier à mars 193.
    1. L’empereur romain pourrait être né à Péone .
    2. Le village de Peille est parfois évoqué comme lieu de naissance de cet empereur.
    3. Officiellement, Pertinax serait né dans la ville italienne d’Alba Pompeia d’un père affranchi qui s’était enrichi dans la manufacture et le commerce de la laine.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Péone


 

 

 

 

Articles liés à Péone à visiter


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

   

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.