La Foux d’Allos © Flickr/alpesdehauteprovence-tourisme

 

 

 

Accueil Provence 7

Val d’Allos – La Foux d’Allos – Alpes du Sud


 

 

 

 

 

 

  • Le Val d’Allos , aux sources du Verdon, est composé de 2 stations.
    1. La Foux d’Allos.
    2. Le Seignus d’Allos.
      1. Limitrophe du Parc du Mercantour, la station bénéficie également du tourisme estival de randonneurs.

 

 

Situations du Val d’Allos, de la Foux d’Allos et de Le Seignus d’Allos


 

 

 

 

 

 

La Nature dans le Val d’Allos


 

 

© Pix 13

 

 

  • Massif des Trois-Evéchés.
  • Du sommet du Vescal ou du Pouret, vue sur le Cirque des sources du Verdon.
  • La Baisse des Eguilles permet d’admirer le Mont Ventoux, à l’ouest, et le Mont Viso, à l’est.
  • Le sommet des pistes de Pra-Loup offre une vue sur Barcelonnette et la Vallée de l’Ubaye.
  • Des piste de ski de fond permettent d’évoluer au milieu des mélèzes et des sapins.

 

 

Lac d’Allos © Florian Villesèche. Fotolia.com

 

 

  • Nombreuses randonnées.
    1. Lac d’Allos.
    2. Circuit du Grand Pré.
      1. Départ : bas de la station au pont de Labrau.
      2. Dénivelé. 200 m.
      3. Balisage.
      4. Durée. 1/2 journée.
    3. Vescal face Sud.
      1. Départ du télésiège du Vescal (2 500 m).
      2. Hors piste recommandé après une chute de neige.
    4. Le Seignus – Les vallons de Valcibière.
      1. Départ télésiège Le Gros Tapy ( 2 374 m).
      2. Exposition plein nord. Neige d’excellent qualité.

 

 

Le Verdon © © Unclesam. Fotolia.com

 

  • La source (ou plutôt les sources) de la rivière mythique est proche d’Allos.
    1. Au pied de la Tête de la Sestrière, entre le col d’Allos et le Pic des Trois-Evêchés.

 

 

Histoire de Val d’Allos


 

 

  • Années 1930. Création du Hameau de La Foux.
    1. La commune d’Allos est alors peuplée d’agriculteurs passionnés qui souhaitent développer le tourisme hivernal sur le modèle de stations nord-alpines.
    2. Le succès est immédiat mais la capacité d’accueil fait défaut.
  • 1937. Création de la SAFA (Société d’Aménagement pour la Foux d’Allos) afin d’exploiter la station.
  • 19391950. Interruption de l’activité du fait de la Guerre Mondiale et de la Reconstruction.
  • Années 1950. Afflux immédiat de touristes avec un bon appui publicitaire.
  • 1957. Augmentation du capital de la SAFA afin de financer la création de 2 nouvelles remontées.
  • 1961. Le Groupe Boissonnas entre au capital de la SAFA et en prend le contrôle.
  • Développement de l’activité touristique hivernale liée à des constructions de logements et de remontées mécaniques.
  • La construction du Pont sur le Verdon est décisive.
  • 1970. Achèvement du projet Soleige après 4 ans de travaux.
    1. Un grande barre de 8 étages accueille 800 lits.
    2. La même année Isola 2000 est inaugurée.
  • 1971. Seignus est racheté à la SAFA par la commune.
  • 1976. Inauguration de la liaison avec la station de Pra Loup.
  • Années 1980. Période difficile dans l’ensemble du secteur qui souffre de difficultés financières.
  • 1988. Reprise en vain de la société exploitante par un repreneur.
    1. La commune doit racheter l’entreprise par la création d’une Société d’Economie Mixte.
  • 19881994. Années particulièrement difficiles pour la station.
    1. Problèmes d’eneigement. Problèmes financiers.
    2. La crue du Var en 1994 met à jour l’enclavement de la station alors que la ligne de chemin de fer est en reconstruction.
  • 1994. Le Conseil Général des Alpes-de-Haute-Provence fait le constat que les stations du département sont toutes en grandes difficultés.
    1. Des subventions sont accordées aux plus importantes stations de ski (Pra Loup et le Val d’Allos).
    2. La Foux d’Allos décide alors de développer ses activités d’hiver et d’été.
  • 2004. Démolition du bâtiment Soleige, abandonné depuis plusieurs années.
  • 2008, Le Syndicat Mixte du Val d’Allos délègue l’exploitation des stations à une nouvelle société (VALD : Val d’Allos Loisirs Développement).

 

 

Domaines skiables de La Foux d’Allos et de Le Seignus d’Allos


 

 

© Pix 13.

 

 

Le Seignus

 

  • Val d’Allos-Le Seignus.
    1. Label « Famille Plus montagne ».
    2. Appellation Station-Village en raison de sa liaison par le téléphérique du Guiinand avec le site de Val d’Allos – Le village; à1400 m.
    3. Caractère familial et montagnard.

 

 

Remontées

 

  • Espace Lumière.
    1. 46 remontées.
      1. 1 Téléphérique. 2 télécabines, 15 Télésièges (4 débrayables), 1 Telémix, 21 Téléskis, 5 tapis, 1 Télécorde.
  • La Foux d’Allos.
    1. 19 remontées.
      1. 8 Téléskis, 8 Télésièges (1 débrayable), 1 Télécorde – 2 Tapis Roulants.
      2. Le télésiège des Chauvets permet de profiter de l’ensoleillement toute la journée.
  • Val d’Allos – Le Seignus.
    1. 8 remontées mécaniques.
      1. 1 Téléphérique, 4 téléskis, 3 télésièges (dont 1 débrayable),

 

 

Pistes

 

  • Espace Lumière
    1. 86 pistes. 180km.
      1. 9 Vertes – 34 Bleues – 37 Rouges – 6 Noires.
  • La Foux d’Allos.
    1. 38 pistes.
      1. 3 Vertes – 17 Bleues – 15 Rouges – 3 Noires.
  • Val d’Allos – Le Seignus.
    1. 24 pistes. 50 km. 1 000 m de dénivelés.
      1. 2 Vertes – 9 Bleues – 8 Rouges – 5 Noires

 

 

Neige artificielle

 

  • 255 canons.

 

 

Equipements loisirs – visites

 

  • Maison des Produits du Pays.
    1. Artisanat d’art, confitures, fromages…

 

 

Articles liés à Val d’Allos


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.