Puy-Saint-Vincent dans Alpes du Sud


Puy-St-Vincent 1400 Les Prés © Verlinden

 

Accueil Provence 7

Puy Saint-Vincent à visiter dans les Alpes du Sud


 

 

Situation et accès à Puy-Saint-Vincent


 

  • Alpes du Sud.
  • Hautes-Alpes (05).
  • Briançonnais.
  • Code Postal. 05290.
  • Population. 284 habitants.
  • 3 hameaux.
  • Altitude. 1155 m – 3303 m.
  • Superficie. 22,98 km2.
  • Communes limitrophes.
    1. L’Argentière-La-Bessée.
    2. Vallouise
    3. Les Vigneaux.
  • Lien.
  • Accès
    1. Par la RD4 depuis Les Vigneaux en venant de Briançon au Nord-est ou d’Embrun, au Sud-est.
    2. Depuis Puy-Saint-Vincent, la D 994E conduit à Pelvoux, au nord-ouest.
  • Cliquer sur le lien pour afficher la carte Google  N  44°49’10.1″  E  6°29’11.4″.

 

La Nature à Puy-Saint-Vincent


 

Puy-St-Vincent 1400 Les Prés © Verlinden.

 

  • Puy-Saint-Vincent est le seul village construit sur l’ubac de la Vallée de la Vallouise.
  • La Pendine culmine à 2750 m.
    1. Ses pentes constituent le domaine skiable de Puy-Saint-Vincent.
  • Puy-Saint-Vincent est réputé pour son ensoleillement, son enneigement et sa vue imprenable sur le Massif des Ecrins et le Pelvoux.
  • Beaux arbres : bouleaux, frênes, mélèzes.

 

Station d’hiver et d’été


 

Plein Soleil à Puy-Saint-Vincent 1 600.

 

Stations d’hiver

 

  • 13 Remontées mécaniques
    1. 3 télésièges débrayables et 5 télésièges fixes.
    2. 5 Téléskis.
  • 33 Pistes.
    1. 4 Vertes – 13 Bleues – 14 Rouges – 2 noires.
    2. 75 km de pistes.
  • 25 km de Ski de Fond.

 

Loisirs d’été

 

©  Fotolia.com – Hans – Pixabay.com.

 

 

Histoire de Puy-Saint-Vincent


 

  • 13991403. Saint-Vincent Ferrier vient combattre l’hérésie vaudoise.
  • Début 15e s. Puy-Saint-Romain devient Puy-Saint-Vincent.
  • 1842. Commune formée par la réunion des paroisses des Prés et de Puy-Saint-Vincent.
  • 1797. Détachement de Vallouise.
  • 1968. Création de la station de sports d’hiver au Hameau des Prés (station – village 1 400 m).
  • 1974. Construction de la Station à 1 600 m et de nouvelles remontées mécaniques.

 

Monuments de Puy-Saint-Vincent


 

Eglise Sainte-Marthe  et Chapelle Saint-Vincent © Verlinden.

  • Eglise Sainte-Marthe.
    1. 1817. La plus récente des églises de Puy-Saint-Vincent.
    2. Au cœur du vieux Puy-Saint-Vincent.
    3. Liée à la Confrérie des Pénitents Blancs jusqu’à l’entre-deux guerres.
    4. Tribune en bois Louis XV.
    5. Bannières, lanternes et bâtons de processions.
    6. Clocher pointu à 2 étages de baies.
  • Eglise Sainte-Marie-Madeleine.
    1. Sur un tertre rocheux dominant la vallée de la Vallouise,.
    2. Liée à la Confrérie des Pénitents Noirs des Prés.
    3. 17e s. Fresques découvertes en 2000. puis restaurées.
    4. 1718. 2 cadrans solaires qui ont été restaurés.
  • Chapelle Saint-Romain.
    1. 12e s. Edifiée sur un promontoire qui domine toute la vallée.
      1. L’une des plus anciennes chapelles de La Vallouise.
    2. Jusqu’au 15e s. Unique église du village auquel elle donne son premier nom Puy Saint-Romain.
    3. Inscrite aux Monuments Historiques.
    4. Très remaniée.
    5. 19771978. Restauration avant de devenir le Musée de la Vie Agricole et un lieu d’expositions temporaires.
  • Chapelle Saint-Vincent.
    1. 15e s.
    2. Classée Monument Historique.
    3. Petite chapelle de pèlerinage qui n’a pas été nommée d’après Vincent Ferrier, contrairement à ce qui est souvent affirmé, (il n’a été canonisé qu’après sa construction).
    4. La chapelle fait référence à saint Vincent de Saragosse.
      1. La vie du saint est illustrée par de superbes fresques du 15e s., dégagées et restaurées en 1978-1979 (mur nord).
      2. Autres représentations : La Tentation de saint Antoine, le Christ lors du repas chez Simon, avec Marie Madeleine.

 

Chapelle Saint-Roch © Verlinden

 

  • Chapelle Saint-Roch.
    1. A l’entrée du hameau des Prés et en surplomb de l’ancienne unique route d’accès à Puy-Saint-Vincent,
    2. 1630. Construction de cette minuscule chapelle (15 m2) à l’époque d’une terrible épidémie de peste qui ravage les Hautes-Alpes.
    3. Saint Roch est le saint patron des pestiférés.
    4. La chapelle est édifiée afin de protéger les habitants des maladies contagieuses importées par les marchands et soldats venant de l’extérieur.
    5. 1960. Chapelle à l’abandon.
    6. 1996. Réhabilitation avec une exposition  La Peste et les Pénitents.
  • Cadrans solaires.
      1. Aux Prés, aux Alberts et au Puy.

 

Articles liés à Puy-Saint à visiter


 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

               

 

Translate »