Ruines du château © Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Guillaumes à visiter (06)


 

 

 

 

 

  • La commune de Guillaumes se situe dans la partie nord-ouest du département des Alpes-Maritimes (06).
  • Code postal. 06470.
  • Habitants. Guillaumois.
  • Superficie. 87,02 km2. Très grande commune.
  • Altitude. 678 m – 2 582 m.
  • Population. 673 habitants.
  • Coordonnées et Carte.  N 44°05’26.8″ E  6°51’11.8″. Cliquer sur le texte lien pour afficher la carte de la commune de Guillaumes.
  • Nom. La bien nommée porte le nom du libérateur de La Provence qui crée la place-forte au 10e s.

 

 

Situation de Guillaumes


 

 

Communes limitrophes de Guillaumes

 

 

 

Accès à Guillaumes

 

 

 

Distances depuis Guillaumes

 

 

 

La Nature à Guillaumes


 

 

  • Beau territoire de montagne coupé au centre par les vallées du Var (nord/sud) et du Tuébi (ouest/est).
  • Parc National du Mercantour.

 

 

Reliefs, sols

 

 

Gorges Daluis © udiernst – Fotolia.com.

 

 

  • Magnifiques et vertigineuses gorges de Daluis.
    1. Gorges creusées par le Var dans les roches rouges sang.
    2. Plus de 300 m de défilé.
    3. Pont de la Mariée.
    4. Rocher ruiniforme de la Tête de Femme ou de la Gardienne des Gorges.
  • Plusieurs sommets avoisinent les 2 000 m.
    1. La Peyre-de-Vic. 2 581 m. Au nord.
    2. Le Dôme de Barrot. 2 100 m.
    3. La Cime de Raton. 2 066 m.
    4. La Tête du Sapet. 1 851 m. A l’est, vers Valberg.
    5. Mont St-Honorat. Magnifiques panoramas.
  • Col des Champs.

 

 

Rivières, eau

 

Le Var à Entrevaux (04)© PHB.cz – Fotolia.com

 

 

  • Guillaumes est au confluent du Var et de la Tuebi.
  • Le Var.
    1. Le plus grand fleuve de Provence traverse dans le sens nord/Sud la commune de Guillaumes.
    2. Le fleuve creuse sont lit dans les spectaculaires Gorges de de Daluis.
    3. Voir article Le Var, fleuve en Provence.
  • Le Tuebi.
    1. Affluent du Var.
    2. Torrent des Alpes maritimes, long de 12 km.
    3. Sa source est au nord de Péone sous la montagne de l’Alp.
    4. La rivière coule vers le sud, se renforce à gauche de l’Aygue Blanche à Péone puis coule vers le sud-ouest.
    5. Le Tuebi atteint la rive gauche du Var à Guillaumes.

 

 

Forêts, arbres

 

  • Forêt de La Palu.
  • Bois de Silve-Longue.

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Ovins.

 

 

Activités dans la nature

 

 

valberg-fotolia_78859239

Station de Valberg © nathcoco – Fotolia.com

 

 

valberg-fotolia_4458491

Site de Valberg © MissKlik – Fotolia.com

 

 

  • Parc National du Mercantour.
  • Station de Sports d’Hiver de Valberg.
    1. A cheval sur les communes de Guillaumes et de Péone.
    2. Pistes du Vasson et de Barzès.
  • Canoë-Kayak.
  • Tennis.
  • Pêche à la truite.
  • Réserve de chasse.
  • Camping et caravaning.
  • Colonies de vacances.

 

 

Histoire de Guillaumes


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Néolithique.
    1. Occupation de la grotte sépulcrale de Tremens dans le vallon de Cante.
    2. Mines de cuivre des gorges de Daluis, exploitées par les hommes de la Préhistoire.
  • Site peuplé avant l’arrivée des Romains.
  • Présence romaine attestée par des vestiges.
    1. Voies romaines dallées encore visibles.
    2. Traces d’habitat.
    3. Le territoire de Guillaumes fait partie de la province romaine des Alpes-Maritimes. Il est rattaché à la civitas (Cité) de Glanate / Glandèves.
  • À la fin de l’Antiquité, le diocèse de Glandèves reprend les limites de la civitas romaine.
  • Fin 5e s. Afin de fuir devant les invasions barbares qui se multiplient, les habitants se réfugient dans les cavernes du Mont Riciamet.

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

 

  • 10e s. La Provence est libérée de l’occupation musulmane par Guillaume 1er dit Le Libérateur, comte de Provence qui crée une place-forte sur le site qui portera son nom.
    1. Le territoire dépend directement des comtes de Provence qui lui accordent des privilèges favorisant sa prospérité.
  • 1ère partie du 13e s. Raymond Béranger V, comte de Provence, fonde le château, probablement entre 1233 et 1235.
    1. v. 12351240. Le bourg est fondé en tant que ville neuve et à son emplacement actuel.
  • 13e s. Castrum de Guillermo est cité.
    1. Le château qui domine la ville dit de la reine Jeanne fait référence à la fidélité du village à Jeanne de Provence.
  • Falconis Roche, Baile-clavaire de Villeneuve (1340) et de Vence (1341), damoiseau est originaire de Guillaumes.
    1. Il est le fils du seigneur de Guillaumes Faraud Roche.
  • 14e s. La Maison d’Anjou accorde des privilèges et valeurs aux habitants de Guillaumes :
    1.  Le pouvoir de s’administrer librement par des consuls élus.
    2. L’organisation des marchés et des foires.
      1. Guillaumes accueille une foire qui se maintient jusqu’à la fin de l’Ancien Régime.
    3. L’exemption du fouage, de la taille, de la dîme.
    4. La reine Jeanne l’autorise à porter ses couleurs dans ses armoiries et lui accorde l’assurance de ne jamais être aliéné du domaine comtal.
  • 1382. L’assassinat de la Reine Jeanne 1ère à Naples et la crise de succession qu’il entraîne ont des fortes implications sur Guillaumes.
    1. Les villes de l’Union d’Aix (13821387) soutiennent Charles de Duras contre Louis Ier d’Anjou.
    2. 1385. A la mort de Louis 1er, la communauté de Guillaumes se rallie à son jeune fils, Louis II d’Anjou.
    3. 1390. Guillaumes est désigné par Marie de Blois, comtesse de Guise, comme chef lieu de viguerie.
  • 1450. Reconstruction du château par le Roi René,seigneur de Guillaumes.
    1. Le château est doté d’un véritable donjon.
  • 1481. Chef-lieu de viguerie, Guilllaumes est la seule ville française du Haut-Var après la réunion de la Provence à la France.
  • Fin 15e s. Le roi de France Charles VII fait reculer les remparts de la ville.
  • Guillaumes reçoit de François Ier le titre de ville royale.
  • 1682. Le bourg est partiellement détruit par un incendie.
  • 17001706. Le site est fortifié par Vauban.
    1. L’architecte militaire de Louis XIV séjourne deux fois à Guillaumes pour en dresser les plans de défense.
  • 1744. 4 – 8 juillet. Avant d’attaquer Entraunes et St-Martin-d’Entraunes,  les troupes franco-espagnoles stationnent dans Guillaumes.
  • 1748. Suite au traité d’Aix-la-Chapelle, Louis XV réduit la garnison de Guillaumes à deux compagnies d’invalides, puis à une seule.
    1. Sont alors désignés « invalides » les soldats blessés affectés à la défense des places.
  • 1760. Le château est démantelé après sa cession au Roi de Sardaigne.
    1. Le  traité du 24 mars 1760 redéfinit les frontières entre les royaumes de Louis XV et de Charles-Emmanuel III de Savoie.
    2. Guillaumes est cédée à la Maison de Savoie. 
    3. Le commissaire sarde prend possession de la ville le 20 octobre.
  • 1792. L’armée révolutionnaire française s’empare de Guillaumes qui reste française jusqu’au Traité de Vienne.
  • 1796. 15 mai. Le Traité de Paris oblige le roi de Sardaigne à céder ses droits sur le comté de Nice à la France.
    1. La résistance est engagée par les Barbets, volontaires locaux nombreux dans le Haut Var et la Vallée de la Vésubie jusqu’à leur élimination totale en 1818.

 

 

guillaume-historique-p-ve

Souvenir des Sapeurs de 1814 © Verlinden.

 

 

Période contemporaine

 

  • 1845. Charles-Albert, roi de Sardaigne, engage d’importants travaux pour protéger Guillaumes des crues.
    1. La rive gauche du Var est endiguée.
  • 1860. 24 mars. Guillaumes est rattaché définitivement à La France. La création de routes impériales est la 1ère grande action française.
    1. Route Impériale n°2. Du confluent de la Tinée à Guillaumes.
      1. 1884. 4 mai. La route arrive à Guillaumes.
      2. La route est prolongée pour devenir la Route des Grandes Alpes.
    2. Route Impériale n°7. Paris-Nice.
    3. Route Impériale n°205. NiceBarcelonnette, par la vallée de la Tinée.
  • 1902. Une petite centrale hydroélectrique est construite par Louis Payany.
    1. L’usine fournit l’électricité de Guillaumes.
    2. 1952. Electricité de France exploite l’établissement quia été nationalisé.
  • 1910. Début de la construction de la ligne de tramway du Haut-Var.
  • 19141918. 46 Guillaumois perdent la vie pendant les combats de la 1ère Guerre Mondiale.
  • 1923. 29 juillet. Inauguration de la ligne de tramway du Haut-Var.
  • 1929. 16 mai. Après 6 ans d’exploitation, la ligne de tramway du Haut-Var est arrêtée.
  • 1944. 14 juillet. Guillaumes est la 1ère commune des Alpes-Maritimes libérée par les F.F.I.
  • 1994. 4 et 5 novembre. Suite aux crues du Var, Guillaumes est classé en zone sinistrée.
  • Peu d’évolution notable de la démographie.
    1. 1946. 748 habitants.
    2. 1968. 594 habitants.
    3. 2008. 694 habitants.
    4. 2013. 673 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Guillaumes


 

 

  • Architecture anciennes du village de type Alpin.
    1. Nombreuses maisons restaurées.
    2. Ruelles étroites.
    3. Fenêtres en plein cintre.
    4. Portes à encorbellement.
    5. Chapiteau à emblème décoratif. Rue Béranger.
  • Vestiges de l’ancienne enceinte.
    1. Tour percée de meurtrières.
  • Ruines du Château dit « de la reine Jeanne ».
    1. Tour ronde.
    2. Logis quadrangulaire.
  • Eco-Musée.
    1. Rue Raymond Béranger.
    2. Le musée conserve la mémoire des traditions locales.
  • Lavoir.
    1. A l’emplacement de l’ancien hôpital Saint-Jacques.
  • Vieux pressoir.
    1. Rue du Roi René.
  • Moulin à farine.
    1. A côté de la chapelle Notre-Dame-du-Buyeï.
  • Fours à chaux.
    1. Les fours jalonnent la route.
  • Hameaux et lieux-dits.
    1. Barzès / Bouchanières / Le Collet / Les Hivernasses / Les Pourchiers / La Ribière / Saint-Brès/ La Saussette/ Valberg (en partie) / Veynas / Villeplane/ Villetale Basse. Villetale Haute.
  • Pont de la Mariée.
    1. 58 mètres d’ouverture.
    2. Le pont permetau tramway de franchir la vallée du Var et d’atteindre Guillaumes par sa rive gauche.

 

 

Monuments chrétiens de Guillaumes


 

 

 

guillaumes-clocher-p-ver

 

 

guillaumes-clocher

Clocher de l’église St-Etienne © Verlinden

 

 

  • Eglise paroissiale Saint-Etienne.
    1. 13e s. Restaurée en 1810, 1898 et 199295.
    2. Massif clocher Roman Lombard surmonté d’une flèche pyramidale en pierres.
    3. La nef en anse de panier se termine par un cul-de-four.
    4. L’église est très décorée avec une profusion de couleurs.
    5. Les vitraux sont modernes.
    6. La construction en pierres taillées très dures, d’un gris bleuté, lui donne un air massif.
    7. A noter, devant l’église, un chapiteau cubique gravé d’un marteau de Justice.

 

 

guillaumes-3

Chapelle ND-du-Buyeï © Verlinden.

 

 

  • Chapelle Notre-Dame-de-Buyeï.
    1. A Guillaume-les-Plans.
    2. Bases des 11e s. et 12e s.
    3. 17e s. Reconstruction.
    4. La chapelle était le siège d’un Prieuré Bénédictin dépendant de Saint-Eusèbe d’Apt, puis de Saint-Gilles.
    5. Clocher dont les pans sont garnis de tuiles en bois.
    6. La Fête de l’Assomption y est célébrée depuis 300 ans.
      1. 1814. La Fête connaît une ferveur renforcée avec le vœu fait par les sapeurs de l’infanterie de Napoléon de rendre honneur à la Vierge s’ils revenaient vivants des combats.
    7. D’autres pèlerinages y sont célébrés comme celui de Jean-Baptiste.
  • Edifices chrétiens pour le plaisir des randonneurs et la Foi des croyants.
    1. Chapelle Sainte-Claire ou Notre-Dame-de-l’Assomption.
      1. A la sortie de Guillaumes.
      2. Ex-voto en remerciement à la Vierge pour avoir épargné Guillaumes d’une épidémie de Choléra.
    2. Chapelle Notre-Dame-de-la-Paix.
      1. Au sud du village.

 

A Valberg

  • Eglise Notre-Dame-des-Neiges.
    1. Une heureuse réussite de l’art sacré du 20e s. avec un toit formant un auvent-porche.
    2. 1948. Décors peints par Geneviève Mangin et Jean Casarini.

A Villeplane

  • Eglise Saint-Sauveur.
    1. 1660. Construction. Rénovée entre 1993 et 1997.
  • Chapelle Saint-Jacques.
    1. 17e s.

A Villetale

  • Chapelle Sainte-Anne.

A Barzès

  • Eglise Saint-Jean.
    1. 1786. Citation de l’église.

A Bouchanières

  • Eglise Saint-Roch.
    1. 16e s. probable.

Au quartier du Collet

  • Chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.
    1. 18e s.

Au hameau des Auseigues

  • Chapelle Saint-Antoine-de-Padoue.

Au Amen

  • Notre-Dame-des-Neiges.
    1. 1787.

A Points

  • Chapelle du Saint-Esprit.
    1. 1642.

Aux Barels

  • Eglise Sainte-Elizabeth.
    1. 18e s.

Aux Hivernasses

  • Chapelle-Oratoire.

A Saint-Brès

  • Eglise Saint-Brès.
    1. 1786. Citation.

Au Lavigné

  • Chapelle de la Sainte-Trinité.
    1. 1786. Citation.
    2. 1997. Restauration.

 

 

Célébrités liées à Guillaumes


 

 

  • Barety (Léon).  Nice, 18 octobre 1883 –  10 février 1971. Homme Politique.
    1. Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes.
    2. 7e Président de l’Académia Nissarda.
    3. Ministre.
  • Durandy (Alexandre). Guillaumes, 1868Nice1921. Ingénieur. Homme Politique.
    1. Elève de l’École Centrale des Arts et Manufactures.
    2. 19141919. Député.
  • Durandy (Joseph). Guillaumes, 6 mars 1834Borgo San Dalmazzo, 11 août 1912. Ingénieur et homme politique.
    1. 18591890. Conseiller général du canton de Guillaumes.
    2. 18821890. Président du Conseil général des Alpes-Maritimes.
  • Ginésy (Charles). Guillaumes –  . Homme politique.
    1. Sénateur des Alpes-Maritimes.
    2. Président honoraire du Conseil Général des Alpes-Maritimes.
  • Lécuyer (Jacques). . Dit « Sapin« . Résistant. Militaire.
    1. Elève de Saint-Cyr.
    2. Libérateur des Alpes-Maritimes.
    3. Général de division,  attaché des Forces françaises en Allemagne.
    4. Ses cendres reposent sous le monument de la Résistance.
  • Pazzi (Jean).  19201982. Sportif.
    1. 19351952. L’un des piliers de l’équipe de France de ski alpin.
  • Rancurel (Oscar). 19001967. Militaire.
    1. Général.
  • Tarnowsky (Michel de). Nice, 20 avril 1870 – Mai  1946. Sculpteur.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Guillaumes


 

 

 

guillaumes-reconstitution

Fête de l’Assomption et souvenir de 1814 © Verlinden.

 

 

 

guillaumes-1a-pv

Procession à ND-du-Buyeï © Verlinden.

 

 

 

Articles liés à Guillaumes à visiter


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.