Territoire de transition entre la haute et la moyenne montagne © aze

 

 

Provence 7

Châteauneuf-d’Entraunes à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

 

  • Guide de la visite de la commune de Châteauneuf-d’Entraunes dans le département des Alpes-Maritimes (06) au nord de Guillaumes.
  • Code postal. 06470.
  • Habitants.
  • Superficie. 29,81 km2.
  • Altitude. 880 m – 2 813 m.
  • Population. 46 habitants (2013). L’une des communes les moins peuplées des Alpes-Maritimes.
  • Coordonnées et Cartes. N 44°07’45.2″  E 6°49’55.0″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune de Châteauneuf-d’Entraunes.

 

 

Situation de Châteauneuf-d’Entraunes (06)

 

 

Communes limitrophes de Châteauneuf-d’Entraunes

 

 

Accès à Châteauneuf-d’Entraunes

 

  • RD 174. Route en cul-de-sac qui se termine sur la commune au hameau des Tourres.
    1. Route de jonction avec la RD 2202 vers Guillaumes, au sud, et vers Villeneuve-d’Entraunes, au nord.
    2. Belle route d’accès avec de larges vues.

 

Distances de Châteauneuf-d’Entraunes

 

 

 

La Nature à Châteauneuf-d’Entraunes

 

 

  • La commune est comprise dans le périmètre du Parc National du Mercantour.
    1. La limite du Parc suit le Vallon de la Barlatte qui passe par les Gorges de Saucha Négra.

 

Reliefs, sols

 

  • Territoire de transition entre la haute et la moyenne montagne constitué, pour l’essentiel, de massifs rocheux.
  • Le village occupe un site désolé et sauvage de schistes noirs.
  • Plusieurs hauts sommets.
    1. La Cime de Pal.  2 818 m. Au nord.
    2. Le Mont Rougnous. 2 673 m. A l’est.
    3. Peyre de Vic. 2 581 m. A l’est.
    4. La Cime de l’Aspre à 2 471 m. A l’ouest.
  • Vallon central nord/sud de l’Oule. 1 400 m – 1600 m.
  • Gorges de la Sauche-Nègre.
  •  L’altitude la plus basse de la commune se trouve au pont de Panier sur le Var à 872 m.

 

 

Rivières, eau

 

  • Le Var.
    1. La commune a un petit point commun, le pont du Panier, avec la rive gauche du grand fleuve provençal.
    2. Point le plus bas de la commune, à l’extrémité sud-ouest du territoire communal.
    3. Voir article Le Var fleuve de Provence.
  • Nombreux ruisseaux et ravins.
  • Cascade du Ray de l’Oule.

 

Forêts, arbres

 

  • Bois de la Pinatelle.
  • Bois de Roumegier.

 

Activités dans la nature

 

  • Excursions.
    1. Col des Tourres.
    2. Gorges de la Barlatte.
  • Ski de randonnée.

 

 

Histoire de Châteauneuf-d’Entraunes

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • 14 av J.-C. L’Empereur Auguste organise les provinces des Gaules.
    1. La Province des Alpes-Maritimes est créée.
    2. Le territoire actuel de Châteauneuf-d’Entraunes appartient aux Alpes-Maritimes avec un rattachement à la Civitas / Cité de Glanate / Glandèves.
    3. Le diocèse de Glandèves reprend ensuite les limites de la civitas.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 13e s. Castrum de Castro Novo est cité.
    1. Des consuls gèrent le territoire villageois.
  • Val d’Entraunes dépend de la viguerie de Barcelonnette.
    1. Les liaisons entre les deux territoires est cependant très aléatoire, notamment en hiver, faute de route praticable.
  • Fin 14e s.  Seigneurie des Glandèves, le fief passe aux Grimaldi de Beuil.
  • 1382. L’assassinat à Naples de la reine Jeanne Ire provoque une crise de succession à la tête du comté de Provence.
    1. Les villes de l’Union d’Aix (13821387) soutiennent Charles de Duras contre Louis Ier d’Anjou.
    2. 1388. Sous l’influence des comtes de Savoie, le fief cesse d’être rattaché à Barcelonnette pour être rattaché à la viguerie de Puget-Théniers.
  • 1621. Le village rachète sa liberté après l’exécution d’Annibal Grimaldi de Beuil. Châteauneuf reste sous la suzeraineté du roi de France.
    1. Annibal Grimaldi (1557-1621), comte de Beuil, ayant la volonté de prendre son indépendance par rapport aux ducs de Savoie, se livre à un jeu d’alliances avec le roi de France et le roi d’Espagne.
    2. 1621. 2 janvier. Convaincu de trahison, Annibal Grimaldi est condamné à mort par le Sénat de Nice.
    3. Encerclé dans son château de Tourrette par une armée de 9 000 hommes, Annibal Grimaldi est livré sans combat par les défenseurs.
    4. Annibal Grimaldi meurt étranglé par deux esclaves turcs le 9 janvier 1621.
  • 1645. Les comtes de Beuil ne payant pas d’impôts, le duc de Savoie exige du village un rappel depuis 1388…
    1. Dans l’impossibilité de payer, le village se vend à l’abbé Collet-Papachno, moyennant une transaction.
  • 1597. Le village résiste victorieusement aux Ligueurs mais il sort éprouvé des combats.
  • Fin de 1792. Près de 1 200 barbets occupent le Val d’Entraunes dans lequel ils se livrent à des pillages.

 

Période contemporaine

 

  • L’une des communes les moins peuplées des Alpes-Maritimes qui a failli disparaître faute d’habitants.
    1. 1946. 79 habitants.
    2. 1968. 19 habitants.
    3. 2013. 46 habitants.

 

 

Monuments de Châteauneuf-d’Entraunes

 

 

  • Petit village perché de Montagne.
    1. Installé sur un alpage de la rive gauche de la haute vallée du Var.
  • Maisons de caractère alpin.
    1. Bardeaux sur les toitures qui forment un long rateau en se joignant au niveau du faîte.
    2. Croix de Malte, millésimes et signes divers sur les linteaux de pierre.
    3. Balcons en fer forgé.
  • Four à pain communal.
    1. Au centre du village.
    2. Cuve baptismale ovale derrière le four à pain.
  • Hameau de Tourres.
    1. Joli site perché entouré d’un cirque montagneux.
    2. Route d’accès très pittoresque : belles gorges, phénomènes érosifs, petit  tunnel.
    3. Parc National du Mercantour.
    4. Siège d’une ancienne communauté médiévale.
    5. Abandonné.
    6. Vestiges d’un château-donjon restauré. Ses ruines passionnent les amateurs de vieilles pierres.
  • Gorges et moulin de la Barlatte.
    1. Jusqu’en 1760. Les gorges de La Barlatte constituent la frontière avec les états de Piémont-Savoie.
    2. 1672. Ecrits mentionnant le moulin.
    3. 1942. Le moulin est toujours en activité.

 

 

Monuments chrétiens de Châteauneuf-d’Entraunes

 

 

  • Eglise Saint-Nicolas.
    1. En haut du village. Sur la motte de l’ancien château détruit après 1597.
    2. 17e s. Décoration baroque.
    3. 1524. Retable attribué à François Bréa, riche en couleurs, sur le Thème des Cinq Plaies du Christ.
      1. Une inscription précise la commande par le notaire Ginesy dans les années 1550.
    4. Tableau de La Vierge au Rosaire peint par Jean Maria d’Avignon.
    5. 1934. Rajout du clocher carré moderne.
    6. Nef unique. Pas de transept.
  • Chapelle Saint-Joseph.
    1. Chapelle rustique du village.
    2. Peintures naïves.
  • Chapelle St-Antoine.
    1. Au nord du village.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Châteauneuf-d’Entraunes

 

 

  • Juillet. Dernier dimanche. Fête patronale.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.