Village perché de Callian. © Pascal06 – Fotolia.com.

 

 

Provence 7

Callian à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

 

Situation de Callian (83)

 

 

  • Commune toute en longueur du nord au sud sur 12 km.

 

Communes limitrophes de Callian

 

 

Accès à Callian

 

  • RD 37 vers Mons, au nord, et Montauroux, à l’est.
  • RD 96 vers Mons, au nord.
  • RD 562 vers Tourrettes, à l’ouest, et vers Peymeinade, à l’est.

 

Distances depuis Callian

 

 

 

La Nature à Callian

 

 

Depuis les Romains, Callian a toujours été apprécié comme lieu de villégiature pour son climat tonique, son calme et les paysages qui l’entourent.

 

Reliefs, sols

 

  • Paysage de plateaux et collines.
  • Au nord, roches du Trias.
  • Au sud, roches de schistes cristallins.
  • Point culminant : les Adrechs 579 m, à 3 km au nord du village.
  • Grottes des Marines de la Siagne, au nord.
  • Mines de Spath-Fluor.

 

Rivières, eau

 

  • Cours du Biançon et ses affluents.
    1. Le Blanc.
    2. Le Couraire.
    3. Le Haut Serminier.
    4. La Camiole.
    5. La Signole
  •  Proximité du lac de Saint-Cassien qui est alimenté par les cours d’eau de la commune.

 

Forêts, arbres

 

  • Coteaux boisés.
    1. La forêt recouvre plus de la moitié de la commune.
    2. Résineux et feuillus, clairsemés d’espaces de maquis.
  • Bois communal du Defens.
  • Forêt de l’Ermite.
    1. Résineux.
    2. Chênes- verts.
    3. Chênes-lièges.
  • Exploitation forestière.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Aviculture.
  • Fruits.
  • Légumes.
  • Fleurs destinées à la parfumerie.
  • Oliviers.
  • Vigne.

 

Activités dans la nature

 

  • Randonnées, promenades.

 

 

Histoire de Callian

 

 

Antiquité

 

  • L’activité de la période gallo-romaine est attestée par de nombreux vestiges.
    1. Cippe gallo-romain, à la mairie.
    2. Marbre blanc.
    3. Encadrement de feuillages à volutes.
    4. Inscriptions.
    5. Aqueduc.
    6. Sarcophages.
    7. Linteau de mausolée.
    8. Vases cinéraires.
    9. Lampes.
    10. Mobilier.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 9e s. Calianum est cité dans les actes de l’abbaye de Lérins.
  • 11e s. Capitale d’une principauté étendue dirigée par Hugues, gendre de Guillaume 1er, comte de Provence et « Libérateur de la Provence » de l’oppression musulmane.
  • Seigneurie des Moustiers.
  • Seigneurie des Villeneuve.
  • 1391. Raymond de Turenne saccage le territoire.
  • La seigneurie passe aux de Grasse qui bâtissent le château actuellement en ruine.
  • 16e s. Le connétable de Bourbon et le duc d’Epernon saccagent le fief.
  • Les Rafélis succèdent aux de Grasse.
  • 1707. Le duc de Savoie ravage le territoire.
  • 1745. Callian  est en partie épargné pour un fait inattendu :
    1. La femme d’un général autrichien qui avait mis au monde un enfant lors de la première occupation intercède en faveur de Callian.
  • La famille de Lisle-Callian (ou Lyle) est la dernière à contrôler la seigneurie.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Callian

 

 

  • Village perché de charme.
    1. Callian est perché sur un piton rocheux.
    2. Le vieux bourg s’enroule autour de son beau château-forteresse Renaissance.
    3. Lieu de villégiature où abondent les résidences secondaires.
  • Château médiéval de Callian.
    1. Le château accueille la mairie.
    2. Tours rondes des 12e s. et 13e s.
    3. Forme d’un quadrilatère autour de la cour principale.
  • Château Goerg.
    1. Édouard Goerg, peintre et graveur expressionniste français. 1893 1969.
  • Château de la Colle-Noire.
    1. 2 km au sud sur la RD562.
    2. Relais de poste remarquablement restauré par Christian Dior qui l’avait acheté très délabré en 1950.
  • Bastide Ardisson.
    1. 2 km au nord-est.

 

 

Monuments chrétiens de Callian

 

 

  • Eglise paroissiale Notre-Dame-de-l’Assomption 
    1. 17e s. Millésime 1685 sur le seuil.
    2. Architecture classique.
    3. Reliques de sainte Maxime, patronne de Callian.
    4. 17e s. Châsse de sainte Maxime en bois.
    5. Bénitier. Pierre tumulaire avec inscription latine martellée.
    6. Toile attribuée à Van Loo.
    7. Angelots de l’école de Pierre Puget.
  • Chapelle Saint-Donat.
    1. 500 m à l’est.
    2. On attribuait au saint le pouvoir de guérir les épilepsies.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Callian.
    1. 2 km au sud-est.
  • Chapelle des Pénitents.
    1. Site d’expositions.

 

 

Célébrités liées à Callian

 

 

  • Adam (Juliette). 18361936. Ecrivain.
    1. Enterrée à Callian.
  • Aubin (Joseph Marius Alexis). Tourrettes, 18 juillet 1802Callian, 7 juillet 1891. Paléographe américaniste et collectionneur.
    1. 1857. Co-fondateur  de la Société Américaine de France, première tentative d’établir une société d’américanistes en France,.
    2. 18641867. Membre de la Commission scientifique du Mexique, comité histoire, linguistique, archéologie.
  • Bauquier (Georges). Artiste-peintre.
  • Bouge (Charles). Toulon, 12 septembre 1763Callian, 25 mai 1826. Militaire.
    1. 1807. Colonel.
    2. 1809. Baron d’Empire.
    3. Il participe à toutes les campagnes de la République et de l’Empire.
  • Burgess (Anthony). Manchester, 25 février 1917 – 25 novembre 1993. Ecrivain. Musicien. Linguiste.
    1. 1962. Il est particulièrement connu comme l’auteur de L’Orange mécanique.
    2. Il écrit « L’art, parce qu’il est liberté, est aussi subversion. Aucun Etat ne peut aimer les artistes, à moins qu’ils ne disent ce qu’il souhaite entendre. Ce qui est la négation de l’art. ».
  • Clémenceau (Georges). 18411929.
    1. Le célèbre homme politique a fait de nombreux séjours à Callian.
  • Dior (Christian). Granville, 21 janvier 1905  –  Montecatini Terme (Italie) 24 octobre 1957. Couturier.
    1. 1950. Chistian Dior rachète Le Château de la Colle Noire à Montauroux.
    2. Christian Dior est enterré à Callian.
  • Galka. Artiste peintre.
    1. 2004. Ouverture de son atelier, La Taupinière, au cœur du village.
  • Goerg (Edouard). Peintre.
    1. Enterré à Callian.
  • Jacob (Carl). Belgique, 1947. Artiste peintre .
    1. Classé comme l’un des plus forts coloristes de la Provence.
    2. 2000. Il devient résident de Callian.
  • Léger (Nadia). Peintre.
    1. Avec son époux Fernand Léger.
  • Loirette (Michel). Paris, 1943. Romancier contemporain.
    1. 2003. Auteur du livre Cool ! le lycée coule !
    2. 2010. Il écrit Louis Dumoulin, peintre des colonies.
    3. Il réside une partie de l’année à Callian.
  • Sainte Maxime. Maxime de Callian. 6e s. ou 8e s. Sainte Chrétienne.
    1. Elle est issue de la famille de Grasse.
    2. Sainte patronne de Sainte-Maxime et de Callian.
      1. Les églises de Sainte-Maxime et N.-D. de l’Assomption de Callian abritent des reliques de Maxime.
    3. Elle aurait vécu au monastère de Saint-Cassien avant de fonder un couvent à Callian dont elle aurait été abbesse.
    4. Le buste-reliquaire de la sainte est promené lors de la procession de la fête votive de Sainte-Maxime le 15 mai.
    5. Sainte Maxime est fêtée le 15 mai en Occident et le 16 mai en Orient.
  • Sœur Emmanuelle. Madeleine CinquinBruxelles, 16 novembre 1908  – Callian,  20 octobre 2008. Religieuse. Enseignante. Ecrivain.
    1. Surnommée la « petite sœur des chiffonniers » ou « petite sœur des pauvres ».
    2. 19932008. Sœur Emmanuelle se retire dans la Maison de repos des religieuses de Notre-Dame-de-Sion jusqu’à son décès.
  • Thorez (Maurice). Homme politique.
  • Vermeersch (Jeannette). Femme politique.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Callian

 

 

  • Marché hebdomadaire.
  • Mai. 16. Fête de Sainte-Maxime.

 

 

Liens internationaux

 

 

  • Jumelages avec deux villes italiennes.
    1. Calliano d’Asti.
    2. Calliano di Trento.

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.