Le village perché de Brantes au nord du mont Ventoux. © Verlinden.

 

 

Accueil Provence 7

Brantes à visiter (84)


 

 

 

 

 

  • Adorable village perché dans le département de Vaucluse (84).
  • Brantes est situé à la frontière nord de Vaucluse, aux limites de la Drôme provençale.
  • Le village est au nord-est de Malaucène, son chef-lieu de canton.
  • Code postal. 84390.
  • Habitants. Brantulois, Brantuloises.
  • Superficie. 28,18 km2.
  • Altitude. 546 m (minimum 425 m – maximum 900 m)
  • Population. 78 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  44° 11′ 39″   E   5° 20′ 03″. Cliquer sur le lien pour voir la carte de la commune de Brantes.

 

 

Situation de Brantes (84)


 

 

Brantes est un village perché de la montagne de Bluye.

 

  • Brantes se dresse face au grandiose ubac du Mont Ventoux.
  • Le village domine la vallée du Toulourenc.

 

Communes limitrophes ou proches de Brantes

 

 

Accès à Brantes

 

  • RD 40 qui se poursuit, à l’est, par Savoillan vers Montbrun-les-Bains et Sault et, à l’ouest, vers Entrechaux. La route emprunte la vallée du Toulourenc.

 

Distances de Brantes

 

 

 

La Nature à Brantes


 

 

 

 

Brantes. Vue sur le Ventoux © Verlinden.

 

 

La Montagne

 

  • La commune partage le massif du Mont Ventoux sur une large surface qui monte face au village.
  • Le col des tempêtes (1 829 m) offre un superbe panorama.
  • La barre du Charles (836 m).
  • La montagne de Geine (1 ?67 m).

 

Eaux et rivières

 

  • Le Toulourenc.
    1. Cette rivière à caractère torrentiel prend sa source au pied du château d’Aulan près de Montbrun-les-Bains,.
    2. Le Toulourenc coule sur environ  30 kilomètres avant de se jeter dans l’Ouvèze sur la commune d’Entrechaux (84).

 

Randonnées

 

  • 2 sentiers de Grande Randonnée traversent le territoire communal.
    1. GR4.
    2. GR9.
    3. L’ascension du mont Ventoux au départ de Brantes est recommandée aux sportifs. Compter 5 – 6 h. Départ du hameau de la Frache, en face du village.

 

Cyclisme et VTT

 

  • Nombreuses possibilités pour ceux qui veulent pratiquer les montées.

 

Chasse, pêche

 

 

Productions agricoles

 

 

 

Histoire de Brantes


 

 

Préhistoire

 

  • Gisement paléolithique dans les abris du cimetière.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 12e s. Seigneurie des Baux.
  • 1163. Brantule est citée.
  • 1254De Brantulis est citée.
  • 1320. Le fief est acquis par la Chambre apostolique.
  • 1402. Le 4 avril. A Brantes, en présence de son épouse Alix des Baux, Odon de Villars fait donation à son neveu Philippe de Lévis des fiefs de Brantes, Plaisians et leurs dépendances, des seigneuries de Saint-Marcel, Roquefort, le Castellet, Cassis et Port-Miou, dépendantes de la baronnie d’Aubagne, ainsi que de La Fare-les-Oliviers, et Éguilles.
    1. La contrepartie de cet accord est de servir de caution vis-à-vis de Raymond de Turenne dans l’observation d’un accord passé entre le vicomte, Odon de Villars et son épouse Alix.
  • 1674. Le site est élevé en marquisat.
  • 1697. Pierre du Blanc, seigneur de Buisson, achète le marquisat.
  • Les Protestants occupent le village pendant les guerres de religion.

 

Epoque contemporaine

 

  • Fin du 20e s.  Le village est restauré par des passionnés.
  • Le village sort d’un long déclin démographique.
    1. 1901. 265 habitants.
    2. 1946. 114 habitants.
    3. 1962. 100 habitants.
    4. 1968. 90 habitants.
    5. 1982. 85 habitants.
    6. 1990. 63 habitants.
    7. 1999. 65 habitants.
    8. 2011. 83 habitants.
    9. 2015. 81 habitants.
  • Brantes fait partie de la Communauté de Communes Pays Vaison Ventoux, elle-même faisant partie du Syndicat Mixte d’Aménagement de l’Aygues et du Syndicat mixte d’Aménagement du bassin de l’Ouvèze (SIABO).

 

 

Village, monuments et bâtiments de Brantes


 

 

Sublime village avec vue sur la face nord du Ventoux © Michael – Fotolia.com

 

 

  • Le principal cachet du village vient de ses ruelles en calades, de ses passages voûtés, de ses portes anciennes et de ses vieilles maisons de pierre.
  • Les vues panoramiques sur le massif du Mont-Ventoux et la vallée du Toulourenc sont splendides.
  • Deux portes fortifiées.
    1. 14e s.
    2. L’une des deux portes contient la mairie.
  • Château-fort des seigneurs des Baux.
    1. Face à l’église paroissiale
    2. Vestiges : pans de murs et citernes.
    3. Manoir Renaissance avec beau portail sculpté.
  • Ancien lavoir fontaine.
  • Fontaine.
    1. Près de l’église.
    2. 1900.
  • Pont à une arche.
    1. 13e s. De style « romain ».

 

 

Monuments chrétiens de Brantes 


 

 

Clocher de l’église © Verlinden.

 

 

  •  Église paroissiale Saint Sidoine.
    1. Dans le village.
    2. 1684 (1648 ?). Décor intérieur en trompe-l’œil.
    3. Petit clocher.
  • Chapelle des Pénitents Blancs.
    1. Dans le village.
    2. Début 18e s.
    3. Utilisée maintenant comme salle d’exposition et point d’information.
  • Chapelle Saint Roch.
  • Chapelle Saint-Jean-Baptiste.
    1. Au cimetière. Ancienne paroissiale.
    2. 12e s.
  • Oratoires du Sacré-Cœur, de Saint-Joseph et Saint-Gens (19e s.)..

 

Un village accueillant avec de bonnes adresses


 

 

Brantes est un petit village vivant avec de charmants atouts :

 

  • Une librairie qui édite des livres.
    1. Les éditions du Toulourenc.
  • Un artisanat de la faïence créatif.
  • Deux bonnes tables à chacune des extrémités du village.
    1. L’Auberge.
    2. La Poterne.

 

 

Tournage de film


 

 

  • 2014. La Vallée des Mensonges.
    1. Téléfilm.
    2. Réalisation. Stanislas Grazini.
    3. Avec  Julie de Bona, Andrée Ferréol, Stéphane Rideau, Augustin Legrand.
    4. Tournage en Ardèche et 1 jour à Brantes.
    5. Diffusé le 24 juin 2014 sur France 3.
    6. Rediffusé le 4 juin 2016 sur France 3.

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.