Village médiéval de caractère © Verlinden

 

 

 

Accueil Provence 7

Auribeau-sur-Siagne à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

 

Situation d’Auribeau-sur-Siagne


 

 

auribeau-sur-s-11

Table d’orientation du Syndicat d’initiative © Verlinden.

 

 

Communes limitrophes d’Auribeau-sur-Siagne

 

 

 

Accès à Auribeau-sur-Siagne

 

  • RD 9 vers Pégomas, au sud-est, et vers Grasse – Les Quatre-Chemins, à l’est.
  • RD 609 vers Grasse, au nord.

 

 

Distances depuis Auribeau-sur-Siagne

 

 

 

La Nature à Auribeau-sur-Siagne


 

 

Reliefs, sols

 

  • Petit territoire accidenté.
  • Sur le mont Peygros (301 m), un contrefort du massif du Tanneron.
  • Vallons de La Frayère et de Valcluse.

 

 

Rivières, eau

 

Fleuve côtier La Siagne © Verlinden

 

  • Le village domine la rive gauche de La Siagne.
    1. Fleuve côtier provençal qui rejoint la Méditerranée à Mandelieu-La Napoule.
    2. La Siagne entre sur le territoire communal au débouché de ses gorges.
    3. La vallée de la Frayère, affluent de la Siagne, coupe le territoire communal dans le sens nord/sud.
    4. Voir article La Siagne fleuve de Provence.
  • Le Vivier.
    1. Cours d’eau traversant le sanctuaire de Valcluse.
    2. Petites cascades.

 

 

Forêts, arbres

 

 

Mimosa © Fotolia.com- Eucalyptus © Jovo – Adobephotostock

 

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

 

auribeau-3-pv

Village dans un écrin de nature © Verlinden.

 

  • Cultures florales.
  • Village fleuri.
  • Pisciculture à Valcluse.

 

Activités dans la nature

 

  • Voir réglementation locale
  • Chasse.
  • Pêche.
  • Baignades dans la Siagne.
  • Campings.

 

 

Histoire d’Auribeau-sur-Siagne


 

 

Antiquité

 

  • v. 600 av. J-C.  Un oppidum est établi au sommet de Peygros par des celto-ligures.
  • 14 av. J.-C. La victoire de l’empereur romain Auguste sur les tribus ligures marque un tournant dans l’histoire.
    1. Désormais la route du littoral est sécurisée.
    2. Le réseau de voies romaines s’étend. La Via Julia Augusta prolonge la Via Aurelia le long du littoral établissant des communications terrestres directes entre l’Italie et l’Espagne, par Arles.
    3. La construction de l’exceptionnel Trophée de la Turbie célèbre cet événement.
    4. Une voie romaine secondaire relie Mandelieu à Auribeau en longeant la Siagne.

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 973. La Libération de la Provence de l’occupation sarrasine par Guillaume Le Libérateur ouvre une nouvelle ère de Paix.
    1. Le pouvoir s’organise et des actions se mettent en place sous l’autorité de l’Eglise.
  • 1155. Auribel est cité.
  • 1158. Dans un acte, le pape confirme la possession des domaines et des dîmes sur les églises d’Auribeau, Pégomas, Notre-Dame-de-Valcluse et Mouans aux évêques d’Antibes.
  • 1242. Un texte confirme l’existence d’Auribeau église et château avec son village.
  • Jusqu’en 1399. Pillages de Raymond de Turenne.
  • 1400. Les guerres et l’épidémie de peste contribuent à vider le village d’Auribeau de sa population. Le site est inhabité et dévasté.
    1. Le château est complètement détruit et l’église est en partie abattue.
  • 1497. 5 juin. Mgr Jean-André Grimaldi, évêque de Grasse et seigneur temporel, fait appel à des colons liguriens pour repeupler et reconstruire le village.
    1. Les colons arrivent des diocèses italiens d’Albenga et de Vintimille.
    2. L’église est alors située hors les murs.
    3. La Siagne, navigable entre Auribeau et Mandelieu sert de voie d’échanges.
  • Début 16e s. Début de la reconstruction du village actuel.
  • 1692. Opposition aux réquisitions d’ouvriers pour reconstruire les fortifications d’Antibes.
  • 1707. Guerre de Succession d’Espagne.
    1. Auribeau est envahi et ravagé par les troupes françaises et austro-sardes.
  • 1720. La Peste qui ravage la Provence depuis Marseille conduit à la fermeture du village.
  • 1765. Auribeau compte 560 habitants.

 

 

Période contemporaine

 

  • 1946. 436 habitants.
  • 2013. 3 106 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables d’Auribeau-sur-Siagne


 

 

  • Auribeau-sur-Siagne est un village médiéval d’un grand caractère perché sur un éperon.

 

 

auribeau-sur-siagne-1

Plan stylisé façon mosaïque à l’entrée du village © Verlinden.

 

auribeau-1-pv

Maison-rempart © Verlinden.

 

 

  • Le village est cerné de hautes maisons-remparts.

 

 

auribeau-2-pv

Portail Soutran. Entrée du village côté Siagne © Verlinden.

 

  • Le village conserve deux portails d’entrée du 15e s.
    1. Portail Soutran qui domine la Siagne.
    2. Portail Soubran, proche de la place de l’Orme.
  • Rues à calades tortueuses ou en escalier.
  • Nombreuses maisons anciennes et placettes intéressantes.

 

 

auribeau-4-pv

© Verlinden.

 

 

auribeau-village-1-pv

© Verlinden.

 

 

 

 

 

 

Monuments chrétiens d’Auribeau-sur-Siagne


 

 

 

auribeau-eglise-1-pv

Eglise paroissiale © Verlinden.

 

 

  • Eglise paroissiale.
    1. Au sommet du village.
    2. 18e s. Style Néo-Gothique.
    3. Clocher latéral.
    4. 18e s. 2 bustes reliquaires de St-Antoine et Ste-Concorde.
    5. Belle chaire sculptée.
    6. 15e s. et 16e s. Orfèvrerie provenant de St-Honorat de Lérins. Abritée ailleurs.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Valcluse.
    1. 3 km au nord-est. Site ombragé dans le vallon du Vivier .
    2. 1650. Chapelle actuelle sur bases plus anciennes.
    3. Sur l’emplacement de la grotte de saint Aygulf.
    4. Statue miraculeuse qui avait été cachée lors de la Révolution française.
    5. Nombreux ex-voto. Les plus anciens sont du 17e s.
    6. Pèlerinages célèbres.
    7. Litanies de la Vierge dans les métopes de la corniche intérieure.
    8. 1950. La statue de la Vierge est couronnée par le cardinal Clément Roques, archevêque de Rennes et Mgr Paul Rémond, évêque de Nice.
      1. Mgr Rémond  fait embellir la chapelle à la suite du vœu qu’il a fait le 20 août 1944 si la région est épargnée par la Seconde Guerre mondiale.
    9. 1986. Des Sœurs de Saint-Joseph du Puy assurent l’accueil.
    10. 1995. Des membres de la Communauté des Béatitudes prennent la suite des Sœurs.

 

 

Célébrités liées à Auribeau-sur-Siagne


 

 

  • Casy (Joseph Grégoire).  Auribeau-sur-Siagne, 8 octobre 1787Paris, 19 février 1862.  Militaire et homme politique.
    1. Officier dans la Marine nationale. 
    2. 1839. Contre-amiral et Major général de la marine à Toulon.
    3. 1845. 17 décembre. Vice-amiral.
    4. 1848. Vice-président du Conseil d’Amirauté et Ministre de la Marine.
    5. 1848. Député à l’Assemblée constituante.
    6. 1852. Sénateur.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés d’Auribeau-sur-Siagne


 

 

  • Lundi de Pentecôte. 50 jours après Pâques. Pèlerinage à Valcluse.
  • Mai. Dimanche après le 16. Fête villageoise.
  • Août. Dimanche après le 15. Fête villageoise.

 

 

Articles liés à Auribeau-sur-Siagne à visiter


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.