Place du centre du village © Verlinden.

 

Provence 7

Pégomas à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

  • Pégomas est une commune du département des Alpes-Maritimes (06) entre Mandelieu-La-Napoule et Grasse.
  • Code postal. 06580.
  • Habitants. Pégomassois.
  • Superficie. 11,28 km2.
  • Altitude. 6 m – 483 m.
  • Population. 7 598 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N 43°35’44.2″ E 6°55’57.2″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Pégomas.
  • Nom. Pégomas viendrait vraisemblablement de  latin pegomacium qui désigne la pègue-poix, une résine de pin autrefois récoltée sur les collines de Pégomas.

 

 

Situation de Pégomas (06)

 

 

Communes limitrophes de Pégomas

 

 

Accès à Pégomas

 

 

Distances depuis Pégomas

 

 

 

La Nature à Pégomas

 

 

Reliefs, sols

 

  • Vallées de la Siagne (plus étendue) et de la Mourachonne.
    1. Etangs latéraux de La Siagne.
    2. Voir article Siagne, fleuve de Provence.
  • Collines boisées, au nord-est.
  • Premiers contreforts du massif du Tanneron, au sud.
    1. Sommet du Grand Duc 475 m).

 

Rivières, eau

 

  • Vallée de la Siagne, au point de confluence avec la Mourachonne et la Frayère.

 

Forêts, arbres

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Cultures maraîchères et fruitières.
    1. Fruits exotiques :
      1. Voir article kiwis.
  • Fleurs à parfum.
    1. Coopérative horticole.
  • Fromage de brebis.

 

Activités dans la nature

 

  • Campings.

 

 

Histoire de Pégomas

 

 

Antiquité

 

  • Un castellaras ou oppidum existe très tôt.
    1. L’oppidum est bâti sur un promontoire en surplomb de la vallée de la Siagne.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • Les invasions barbares et l’occupation sarrasine vident le territoire de toute population.
    1. La plaine est alors un vaste marécage insalubre.
  • 1130. Pegomacio apparaît lors de la cession du territoire par les comtes de Toulouse à l’abbaye de Lérins.
    1. La seigneurie restera celle des abbés de Lérins jusqu’à la Révolution française.
  • 1155 Pegomacium est de nouveau cité.
  • 1258. Fixation des limites communales avec Auribeau-sur-Siagne et La Roquette-sur-Siagne.
    1. Plusieurs premiers quartiers se forment alors : le Campaudié, la Fénerie, les Loubonnières, les Mitres, les Ribes.
  • 1513.  Le territoire de Pégomas est vidé de sa population par les épidémies et les raids hostiles.
    1. Les moines de Lérins tentent  de repeupler leur territoire par des actes d’habitation qui définissent les droits et les devoirs des colons qui s’installent.
  • 1581. Le cadastre indique que le territoire est, à nouveau, inhabité.
  • Début 17e s. Nouvelle tentative de peuplement.
    1. Quelques habitants se regroupent sur les collines.
    2. La plaine reste trop insalubre pour être habitée.

 

Période contemporaine

 

  • 1806. 345 habitants.
  • 1808. A la suite d’une importante crue,  une brèche est ouverte sur le front de mer, permettant à la Siagne de creuser un véritable lit.
    1. Les terres favorables à l’agriculture se multiplient.
    2. Le climat devient plus salubre.
    3. La population se développe alors avec l’activité agricole.
  • 1846. 634 habitants.
  • 1954. 1 170 habitants.
  • 2013. 7 598 habitants. Forte poussée démographique.

 

 

Monuments et Bâtiments remarquables de Pégomas

 

 

  • Bourg agricole composé de 3 ensembles.
    1. Quartier de l’église, légèrement surélevé.
    2. Village et château le long de la route.
    3. Le Logis, au carrefour de la Route de Cannes.
  • Château.
    1. Fin 18e s. Le comte de Durée fait bâtir le château en pierres enduites autour d’une ancienne bastide.
    2. Un quartier se crée autour du château avec le personnel et les employés agricoles de la propriété.
    3. 2 avant-corps arrondis agrémentent la bâtisse de pierres crépies et blanchies à la chaux.
    4. Fresques naïves.
    5. 1900. La dernière descendante du comte de Durée cède le château.
    6. Le domaine est finalement partagé plusieurs fois en plusieurs secteurs par les divers héritiers.
    7. Le château est désormais composé d’un ensemble d’appartements.

 

 

Monuments chrétiens de Pégomas

 

 

  • Église Saint-Pierre.
    1. 11e s. Les moines de Lérins construisent une chapelle Saint-Pierre.
    2. 1762. L’évêque de Grasse autorise la destruction de la chapelle pour construire une église et une maison curiale.
    3. 17621768. Construction de l’église en pierre enduite.
    4. Clocher avec campanile en fer forgé de style provençal.
    5. 18e s. Vierge du Rosaire attribuée à Van Loo.
    6. Fresques murales de l’école italienne (non attribuée).
  • Ancienne chapelle rurale St-Pierre.
    1. Sur une hauteur.

 

 

Célébrités liées à Pégomas

 

 

  • Anthony (Richard). Le Caire (Egypte) 13 janvier 1938Pégomas, 19 avril 2015.
    1. Le célèbre chanteur, pionnier du Twist en France, vit à Pégomas où il décède
    2. Ses obsèques ont lieu le à Cabris (06), dans l’intimité familiale.
  • Zidane (Zinédine). Marseille,
    1. Agé de 13 à 15 ans, le footballeur marseillais réside à Pégomas dans la famille d’accueil de Jean-Claude et Nicole Elineau alors qu’il est au Centre de Formation de l’A.S. Cannes.
    2. Le centre de formation cannois est alors sous les ordres de Guy Lacombe.
    3. 2007. Un square proche du château est baptisé à son nom.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Pégomas

 

 

  • Juin. 29. Saint Pierre.

 

 

Liens internationaux

 

 

  • 1988. Jumelage avec Castel San Niccolò en Italie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.