Anciens élèves de Polytechnique Paris liés à la Provence © ParisPhoto et Maya – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Polytechniciens Célèbres en Provence


 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Liste d’anciens élèves de l’école Polytechniques Paris liés à la Provence par leur vie ou leur carrière.

 

 

Polytechnique Paris

 

 

Identité de Polytechnique Paris

 

  • Surnom.  X.
  • Devise. Pour la Patrie, les Sciences et la Gloire.
  • Symboles.
    1. Le Bicorne.
    2. L’uniforme.
    3. Le blason.

 

Coordonnées et lien de Polytechnique Paris

 

 

 

Histoire de Polytechnique Paris

 

  • 1794. Création de l’Ecole Centrale des Travaux Publics.
  • 1795. L’école est renommée Ecole Polytechnique.
  • 1972. L’admission des femmes est autorisée.
    1. 7 femmes sont admises. Anne Chopinet entre Major.
    2. Les polytechniciennes sont parfois surnommées Xettes ou X7.
  • 1976. Déplacement de Paris (75) à Palaiseau (91).
  • Milieu 19e s. Ecole surnommée l’X. 2 explications possibles.
    1. Présence de deux canons croisés sur l’insigne de l’École.
    2. Prééminence des mathématiques dans la formation des polytechniciens.
  • 1985. Création du Doctorat.
  • 2002. HEC Paris fait partie des écoles de spécialisation et propose trois spécialisations : X-HEC Strategic Management, X-HEC Finance et X-HEC Entrepreneurs.
  • 2005. Création des Masters.
  • 2007L’École Polytechnique de Paris devient membre fondateur de ParisTech et membre associé d’UniverSud Paris.
  • 2016. Changement de statut. L’école devient un Établissement Public à caractère Scientifique, Culturel et ¨Professionnel de type Grand Etablissement.

 

Formations de Polytechnique Paris

 

  • Ecole d’ingénieursEtablissement Public à caractère Scientifique, Culturel et Professionnel de type Grand Etablissement (EPSCP – GE).
  • Grande Ecole Militaire.
    1. Statut militaire des élèves ingénieurs.

 

 

Classes Préparatoires en Provence

 

 

  • Recrutement concours à l’issue des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles des filières MP, PC, PSI, PT et, de façon symbolique, TSI.
  • Marseille (13).
    1. Lycée Thiers.
  • Nice (06).
    1. Lycée Masséna.

 

 

Anciens élèves de Polytechniques Paris liés à la Provence

 

 

 

  • Alexis (Jean). Roquevaire 24 novembre 1885Marseille 14 novembre 1960. Ecole Polytechnique.
  • Allest (Frédéric, Jean, Pierre d’). Marseille 1er septembre 1940. Ecole Polytechnique. Ingénieur. Carrière au C.N.E.S.
    1. 1961. Promotion de l’Ecole Polytechnique.
    2. 1966. Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace.
    3. Début de carrière au Centre National d’Etudes Spatiales (CNES). Il travaille notamment sur le moteur de la fusée Diamant B.
    4. Haut responsable des programmes spatiaux français et européens.
    5. 1er PDG d’Arianespace.
    6. 19851989. Représentant de la France  au conseil d’administration de l’Agence Spatiale Européenne.
  • Bosler (Jean). Angers, 24 mars 1877Marseille, 25 septembre 1973. Ecole Polytechnique. Astronome.
    1. 1908. A l’Observatoire de Paris, Bosler découvre dans le spectre de la comète Morehouse des bandes d’azote ionisé, ce qui est alors inconnu dans les astres.
    2. Ses travaux portent largement sur les comètes.
    3. 1912. Bosler écrit une thèse, sous la direction d’Henri Poincaré, sur le Soleil qui met à jour deux conclusions :
      1. La faiblesse du champ magnétique du Soleil.
      2. L’action majeure du vent solaire.
    4. Bosler est le 1er à expliquer la forme circulaire des cratères lunaires par l’impact des météorites.
    5. 19231948. Bosler dirige l’Observatoire de Marseille. Il enseigne alors à l’Université de Marseille.
      1. Bosler devient l’un des pionniers français de l’astrophysique.
      2. Ses travaux ont été confirmés par d’autres éminents chercheurs (Fabry, Michelson, Perot) et par les mesures de Hubble.
  • Bussy (Alexandre). Marseille 1794Paris 1882. Ecole Polytechnique. Pharmacien.
  • Cazemajou (Gabriel Marius). Marseille 10 décembre 1864Zinder (Niger) 5 mai 1898. Ecole Polytechnique. Officier.
    1. 1882. Entrée à l’Ecole Polytechnique.  Il sort dans le Génie de l’Ecole de Fontainebleau.
    2. 18841885. Campagne du Tonkin. Cazemajou est promu capitaine à 25 ans.
    3. 1893. Muté à Gafsa dans le Sud de la Tunisie.
      1. Avec le lieutenant des spahis Dumas, Cazemajou réussit le périple Nefta-Ghadames et retour en vingt-huit jours sans la moindre aide.
    4. 1898. 5 mai. Cazemajou opère au Tchad sur le territoires du sultan Ahmandou de Zinder qui le fait assassiner avec son interprète
      1. Après la découverte des corps des deux hommes au fond d’un puits, une expédition punitive obtient la mort du sultan Ahmadou.
    5. Une rue de Marseille a été nommée en son honneur.
  • Chevalier (Roger). Marseille 3 mai 1922 2011. Ecole Polytechnique. Ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure d’Aéronautique. Ingénieur-Général de l’Armement. Diplômé du Centre d’Etudes Supérieures de Mécanique des fluides.
    1. Rôle majeur à Nord-Aviation, à la SEREB (Société d’Etude et Réalisation d’Engins Balistiques), à l’Aérospatiale et à la SNIA.
    2. L’un des pères de la 1ère fusée française Diamant, ancêtre du lanceur Ariane.
      1. 1965. 26 novembre. Depuis la base algérienne d’Hammaguir, la fusée Diamant lance et met sur orbite le 1er satellite français pesant 39 kgs et baptisé Astérix A1.
      2. 19651975. 12 lancements dont 9 succès se succèdent, 3 depuis l’Algérie et les 9 suivants depuis Kourou en Guyane.
    3. 19701975. Directeur Générale Délégué de l’Aérospatiale.
    4. Président de l’Académie de l’Air et de l’Espace.
  • Fabre (Paul). Marseille 6ème 9 avril 1915 – 12 février 2009. Ecole Polytechnique. Ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure du Génie Maritime. Chef d’entreprise.
    1.  Institution Mélizan et Lycée Thiers à Marseille.
    2. Croiseur-école Jeanne-d’Arc.
    3. 19651969. Vice-président de l’Union Patronale inter-professionnelle de Marseille et des Bouches-du-Rhône.
    4. 1969. Directeur général adjoint  puis Vice-président-directeur général, en 1978 d’Onet SA.
    5. 1969. Administrateur, Président (1977) puis Président honoraire (1980) du Port Autonome de Marseille,.
    6. 19691989. Administrateur de la Société Nationale maritime Corse-Méditerranée (SNCM).
    7. 19701996. Président du Comité Régional d’Expansion de la région Provence-Côte d’Azur-Corse.
    8. 1971. Membre, Vice-président,1977, Président,1980, et Président honoraire,1983, de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Marseille.
    9. 19721990. Administrateur puis Vice-président honoraire, en 1991, de la Compagnie Nationale du Rhône.
    10. 19741990. Membre, Vice-président, 1990-92, du Conseil Economique et Social Provence-Côte d’Azur.
    11. 19781982. Gérant puis Président (en 1982) de l’entreprise H. Reinier (manutention et prestation de services).
    12. 1985. Membre de l’Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille.
    13. 1986. Président honoraire de la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie Provence Alpes Côte d’Azur.
    14. Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN) et du Centre des Hautes Etudes de l’Armement (CHEA).
  • Fabre (Robert). Marseille 5 février 1885 – 14 juillet 1965. Ecole Polytechnique. Ingénieur.
  • Fabry (Charles). Marseille 11 juin 1867Paris 11 décembre 1945. Ecole Polytechnique. Physicien.
  • Fabry (Louis). Marseille 20 avril 1862St-Cyr (Var) 26 janvier 1939. Ecole Polytechnique. Astronome.
  • Gourret (Léon). Marseille 17 septembre 1892Marignane 2 septembre 1941. Ecole Polytechnique. Ingénieur.
    1. Très peu connu à Marseille, son nom est mis en avant avec… la création des Terrasses du Port qui Jouxtent le Môle Léon Gourret !
    2. Inspecteur Général des travaux publics sous Léon Blum.
  • Leenhardt (Arnaud, Alain). Marseille 16 avril 1929. Ecole Polytechnique. Grand patron.
  • Montricher (Jean-François Mayor de). Canton de Vaud (Suisse) 19 avril 1810Naples 28 mai 1858. Ecoles Polytechnique et Ponts et Chassées. Ingénieur.
    1. Son père, un négociant suisse, s’installe avec sa famille à Marseille rue Grignan.
    2. Jean-François effectue ses études secondaires au lycée Thiers de Marseille.
    3. 1827. Montricher est reçu 17e au concours d’entrée à l’École Polytechnique et en sort  9e en 1829.
    4. 1832. Montricher est diplômé de l’École des Ponts et Chaussées.
    5. 1836.Attaché à l’arrondissement de Marseille, Montricher travaille sur un projet de dérivation des eaux de la Durance sur une distance de 82 km afin d’alimenter Marseille en eau.
    6. 18381849. Montricher dirige les travaux de construction du Canal de Marseille.
      1. 18401847. Montricher réalise le pont-aqueduc de Roquefavour, sur la commune de Ventabren.
    7. 1842. Montricher s’oppose au projet de tracé de la ligne de chemin de fer entre Avignon et Marseille conçue par Paulin Talabot, un autre X,  et Charles Didion.
      1. Montricher préconise un passage par la vallée de la Durance.
    8. 1843. Nommé ingénieur en chef des Ponts et Chaussées.
    9. 1848. Montricher est chargé du département des Bouches-du-Rhône (13) avec des fonctions étendues au service maritime et aux voies de chemin de fer avec le tronçon sud de la ligne Avignon-Marseille.
    10. 1857. Montricher dirige les travaux du chemin de fer à Marseille.
    11. 1858. 28 mai. Mort de la fièvre typhoïde à Naples, en Italie, lors d’une visite des travaux d’assèchement du lac Fucin.
    12. Un buste en marbre de Jean-François de Montricher, sculpté par André-Joseph Allar, figure au Palais Longchamp, à Marseille.
  • Pascal (Hilarion). Saint-Saturnin lès Apt 22 octobre 1815Aubagne 29 août 1896. Ecole Polytechnique-Ponts. Ingénieur.
  • Rastoin (Edouard). Marseille 2 mars 1895 – 27 juin 1994. Ecole Polytechnique. Industriel.
    1. Il est le père spirituel de Fos.
    2. Chrétien convaincu.
    3. Président de l’Hôpital Saint-Joseph.
  • Rondel (Auguste). Marseille 1er janvier 1858 – 6 juin 1934. Polytechnique. Banquier.
    1. Passionné de théâtre, sujet sur lequel il accumule 80.000 ouvrages, ainsi que de géographie (1.500 ouvrages).
    2. 1916. Membre de l’Académie de Marseille.
    3. 1920. Rondel lègue ses collections à l’État.
      1. Ces fonds constituent le noyau des collections du Département des Arts du Spectacle de la Bibliothèque Nationale de France.
  • Salmona (Jean). Marseille 30 janvier 1936. Ecole Polytechnique. Diplômé de l’IEP (Sciences Po) et de l’ENSAE. Economiste. Auteur.
    1. 1999. Co-gérant de l’entreprise J et P Partners qui est alors créée.
    2. 2015. Auteur du livre « Une fugue de Bach« .
  • Talabot (Paulin). Limoges 18 août 1799Paris 21 mars 1885. Ecole Polytechnique. Ingénieur. Homme d’affaires. Saint-Simonien.
    1. Paulin Talabot contribue au développement du chemin de fer en France et dans le Monde.
    2. Banquier important, Paulin Talabot est l’un des fondateurs du Crédit Lyonnais et de la Société Générale.
    3. Homme politique, Paulin Talabot est député et président du conseil général du Gard. Il échouer à la députation dans les Basses-Alpes (actuelles Alpes-de-Haute-Provence).
    4. Sa contribution à la Provence est considérable :
      1. Constructeur des premières lignes du  Sud-Est de la France avec pour proche collaborateur Charles Dombre.
      2. 18451847. Talabot étudie la jonction de la Méditerranée à la mer Rouge.
      3. Par fusions, Talabot contribue à former la compagnie du chemin de fer Paris-Lyon-Méditerranée (PLM), qu’il dirige (18621882).
      4. Avec Jules Mirès, Talabot modernise le Port de Marseille.
      5. v. 1856. Avec l’ingénieur Gustave DesplacesTalabot fait reconstruire les Docks de Marseille.
      6. A Marseille, Talabot fait construire, par l’architecte Jules Bouchot, une somptueuse Bastide, le Château Talabot.
  • Tchuruk (Serge Tchurukdichian, dit Serge). Marseille 13 novembre 1937. Ecole Polytechnique.
    1. 1922. Sa famille originaire d’Arménie s’installe à Marseille.
    2. Ancien élève du Lycée Thiers.
    3. Il occupe le poste de trois-quarts dans l’équipe de rugby à XIII du RC Marseille XIII.
    4. Promotion  X 1958.
    5. 19861990. PDG d’Orkem (auparavant CDF-Chimie).
    6. 19901995. PDG de la société pétrolière Total.
    7. 1995. PDG d’Alcatel-Alsthom
    8. 2000. Manager de l’Année.
    9. 2008. 1er octobre. Serge Tchuruk démissionne de son poste de Président du Conseil d’Administration du groupe Alcatel-Lucent.
    10. Novembre 2014 –  Décembre 2015. Serge Tchuruk est président et CEO de Joule Unlimited.
  • Turcat (André). Marseille 23 octobre 1921Beaurecueil (13) 4 janvier 2016.Ecole Polytechnique. Ingénieur. Pilote d’essai notamment du Concorde.
    1. Neveu de Léon Turcat.
    2. Voir articles André Turcat et Concorde.
  • Villeneuve Flayosc (Hippolyte de). Lorgues 19 avril 1803Paris 11 mai 1874. Ecoles Polytechnique et Mines. Ingénieur spécialiste de la production de la chaux hydraulique.
    1. Villeneuve Flayosc est surtout connu pour  ses découvertes sur les propriétés des ciments.
    2. Il est l’auteur de nombreuses cartes géologiques et hydrographiques en Provence.

 

 

 

 

Mots Clés :
.