Concorde © Tashen

 

 

Provence 7

Concorde en Provence


 

 

 

 

 

 

  • Avion Franco-Anglais
  • Conception, production. Aérospatiale/BAe
  • Avion commercial long-courrier supersonique quadriréacteur à ailes surbaissées.

 

 

La personnalité de Concorde

 

 

  • L’appareil est essentiellement constitué d’aluminium avec des pièces en alliage à base d’acier inox, de titane et de nickel résistant à la chaleur.
  • Le « nez » est inclinable afin de permettre une meilleure visibilité au décollage et à l’atterrissage.
  • Concorde se passe d’empennage horizontal.
    1. La gouverne et les gouvernes de profondeur combinées avec les ailerons se trouvent sur les arêtes des déflecteurs des ailes.
  • Le Super avion : supersonique, super beau… super dramatique !
  • Concorde est le 1er avion supersonique capable de transporter des passagers à deux fois la vitesse du son sur une très longue distance.
  • Concorde est l’un des plus beaux avions jamais construit .
    1. Son fuselage effilé et les courbures douces de sa vaste voilure delta gothique sont beaux sous tous les angles.
    2. Ses réponses au défit de la vitesse maximale pour transporter 100 personnes font du « grand oiseau blanc » une merveille de la création humaine.
  • La fin du Concorde provoquée par le tragique accident du 25 juillet 2000 lors d’un décollage de Paris-Charles-de-Gaulle est un drame absolu par le nombre de morts, par le mystère qui continue d’entourer les conditions de l’accident et par le fait qu’il s’est produit devant des gens et des caméras.
  • La machine porte le magnifique nom de Concorde en raison de ses origines franco-britanniques.
  • Concorde noue avec l’excellence de l’histoire de l’aviation en Provence.
    1. De nombreux ingénieurs,techniciens et ouvriers de Provence ont travaillé pour Concorde dans des entreprises de pointe.
    2. Concorde a été piloté pour la 1ère fois par un Marseillais, polytechnicien et expert en art chrétien, André Turcat.
  • Les chiffres parlent.
    1. Paris-New York en 3 heures 30, deux fois la vitesse du son.
    2. 16 à 18 km d’altitude.
    3. 185 tonnes au décollage.
    4. 95 tonnes de carburant.
    5. 10 tonnes de passagers.
    6. Une longueur qui s’allonge de 25 cm pendant le vol.
    7. Un nez qui s’échauffe de 127 degrés…
    8. Les coïncidences sont curieuses : si l’on rapporte sa consommation de carburant par passager, on constate que chaque personne à bord du Concorde consommerait autant de carburant que pour faire Paris-New York en voiture !
  • Machine à remonter le temps.  La traversée de l’Atlantique ne durant que trois heures et demie, le Concorde se pose à l’Ouest plus tôt qu’il n’a décollé en Europe.
  • A contre-temps ? Concorde succombe sous les coups de ses concurrents… et les coûts du Pétrole.
    1. Avant-gardiste, Concorde s’est aussi trouvé en décalage avec son temps…
    2. La flambée des prix du pétrole le met hors course.
    3. Les questions d’environnement, bruit, pollutions… le mettent au banc des accusés.
    4. Les années 1990 sont celles du transport de masse incarné par le Boeing 747.
    5. L’accident de Roissy porte au Concorde  le coup de grâce.

 

 

Histoire du Concorde

 

 

  • 1962. Un accord est signé entre Sud-Aviation (Aérospatiale en 1970) et B.A.C. (British Aircraft Corporation).
  • 1969. Début de la construction.
  • 1969. 2 mars. 1er vol à Toulouse-Blagnac. Aux commandes, le Marseillais André Turcat. Jacques Guignard second et Michel Rétif mécanicien naviguant composent l’équipage.
  • 1969. 1er octobre. 1er passage supersonique.
  • 1972. Les compagnies aériennes américaines retirent leurs commandes.
    1. Désormais seules Air France et British Airways assurent le développement commercial du Concorde.
  • 1976. 21 janvier. Mise en service avec le 1er vol commercial Paris-Dakar-Rio par Air France sur les routes de l’Aéropostale et Londres-Bahrein par British Airways.
  • 1977. 22 novembre. C’est le mythique vol vers l’Amérique New York après Washington.
  • 1989. 2 mai. Le pape Jean-Paul II prend le Concorde sur un vol depuis l’île de la Réunion vers Lusaka via Gillot.
  • 1995. Le 12 juin. Concorde est à Nice (06).
  • L’agence TMR France de Marseille (13) organise les tours du Monde en Concorde.
  • 2000. 25 juillet. Terrible accident de Paris (Gonesse) qui coûte la vie à 113 personnes (100 passagers, 9 membres d’équipage et 4 personnes au sol).
    1. L’accident met provisoirement fin à la vie de l’oiseau blanc transformé en milliers de bouts de ferraille noirâtres.
    2. La cause ? Probablement un morceau de métal fiché dans une roue… Le rapport officiel évoque pas moins de quinze facteurs différents conjugués à l’origine du crash.
  • 2001. Six mois après l’accident, le Concorde quitte Roissy pour la base militaire d’Istres (13) afin de faire des essais au sol pendant deux semaines.
  • 2003. 24 juin. Dernier vol commercial aux couleurs d’Air France.
  • 2003. 24 octobre. British Airways fait ses adieux au Concorde.
  • 2003. 26 novembre. Retrait définitif du Concorde.

 

 

Caractéristiques du Concorde

 

 

  • Longueur. 62,74 m.
  • Envergure. 25,60 m.
  • Moteurs. 4 turboréacteurs SNECMA ou Rolls-Royce Olympus 593-MK-610 de 19.312 kp chacun.
  • Autonomie. 6.667 km.
  • Vitesse. 2200 km/h. Max. 2368 km/h.
  • Passagers. 92-100. (128 sièges)
  • Exemplaires produits. 20 dont 6 pour le développement et 14 pour les vols commerciaux.

 

 

 

 

 

Mots Clés : ,
.