© netsign – Fotolia.com

 

 

Accueil Provence 7

Base Aérienne 125 d’Istres-Le Tubé


 

 

 

 

  • Code AITA. QIE.
  • Code OACI. LFMI.
  • Altitude 49 m / 162 ft.
  • 1 piste. 5 000 m. En béton.
    1. La plus longue piste d’Europe.

 

 

Situation de la Base aérienne 125 d’Istres-Le Tubé


 

 

Transall-1-Fotolia_52231280

Transall. Avion de transport de l’Armée de l’Air© Unclesam –  Fotolia.com.

 

 

 

 

Histoire d’Istres-Le Tubé


 

 

 

  • 1917. Mai. Installation de l’école d’aviation.
    1. L’une des plus anciennes bases de France.
  • 1930. 28 janvier. Départ de Girier et Weiss pour les Indes françaises à bord du Breguet Bidon. Ils sont accueillis en liesse à Pondichéry.
  • 1931. 10 juin. Istres. 10.372 km : record de distance en circuit fermé sans ravitaillement pour Doret et Le Brix sur le monoplan Dewoitine D.33 Trait d’Union.
  • 1933. Mermoz établit la liaison Istres-Port-Etienne, actuelle Nouadhibou en Mauritanie sur l’Arc-en-Ciel.
    1. Parti du Bourget, Mermoz s’arrête à Istres pour rallier Port-Etienne, Saint-Louis du Sénégal et traverser l’Atlantique Sud.
    2. Mermoz atteint Rio, au Brésil, en 14h27 à 240 km/h de moyenne.
  • 1933. 8 novembre. Istres. Départ de la Croisière Noire d’André Citroën.
    1. Partis du Bourget, les vingt-huit Potez 25 s’envolent vers Los Alcazares en Espagne (Murcie).
  • 1934. 25 décembre. Arrivée de la Croisière Noire à Istres.
  • 1934. Istres. Raymond Delmotte bat le record du Monde de vitesse pour avions terrestres à 505,848 km/h sur un Caudron 460.
  • 1937. 21 août. Course aérienne Istres-Damas-Paris.
    1. Les Italiens prennent les trois premières places sur Savoia-Marchetti S 79 devant un Anglais et quatre Français.
  • 1937. 23 décembre. Partie d’Istres, Maryse Hilsz pose son Caudron Simoun à Saigon (Indochine) franchissant les 10.135 km en 92h 36 mn.
  • 1938. 13 mai. Elizabeth Lion réalise la liaison Istres-Abadan (Iran), 4.063 km, record féminin sans escale que lui ravit Andrée Dupeyron 2 jours après avec 4.360 km.
  • 1951. 23 février. Istres. Essai du Mystère de Dassault.
    1. Acheminé par la route depuis Saint-Cloud, l’appareil est piloté par Constantin Rozanoff.
    2. Le MD 452 n°1 Mystère se présente comme un Ouragan doté d’ailes en flèches.

 

 

Leduc, avion d’exception

 

 

  • 1951. 27 novembre. Istres. Essai raté du Leduc 010 n°2.
    1. Le pilote Jean Sarrail réussit à se poser dans la Crau mais il est sérieusement blessé et l’appareil est détruit.
  • 1952. 21 février. Accident mortel de Claude Dellys.
    1. Alors qu’il mène lArsenal VG 90-02 de Melun à Istres, un incident technique s’est produit.
    2. Le pilote tente alors en vain de s’éjecter et l’avion s’écrase près de Moulins.
  • 1953. 17 janvier. Istres. Essai du planeur Sfecmas 1 301 à aile delta qui est conçu pour faire des tests sur l’aile delta d’un futur avion de combat.
  • 1953. Lors des essais de largage de réservoirs à basse altitude et à haute vitesse, l’un d’eux brise les gouvernes d’un Mystère II piloté par Charles Monier, dit Popoff qui perd la vie.
  • 1953. 1er août. Istres. Essai du SE-5000-01 Baroudeur qui décolle d’un chariot et se pose sur patin.
  • 1954. 3 août. Istres. André Turcat franchit le mur du son en vol horizontal sur le Gerfaut I.
  • 1956. 17 avril. Istres. Michel Chalard réalise les premier essais du Gerfaut II.
  • 1956. 20 avril. Istres. Essai du SE 212 Durandal.
  • 1956. Istres. Essai du Leduc 0.22.
    1. Pour la première fois, cet appareil décolle sans porteur.
    2. Jean Sarrail est aux commandes.
  • 1957. 31 mars. Istres. André Turcat bat trois records de vitesse ascensionnelle (6.000 m, 9.000 m et 12.0000 m) sur le Gerfaut II à stratoréacteur.
  • 1957. 31 mars. Istres. Yves Brunaud réalise l’essai du Breguet 1100, biréacteur monoplace d’appui tactique.
  • 1958. 25 avril. Istres. Record de vitesse sur base sur un Breguet Taon.
  • 1958. 2 mai. Istres. Le Trident atteint 24.217 m d’altitude, record du monde ! Aux commandes Roger Carpentier.
  • 1958. 27 octobre. Istres. André Turcat dépasse Mach 2, trois jours après le Mirage III A. Le machmètre indique 2.05.
  • 1959. 5 octobre. Istres. Nouveau record pour André Turcat et le Griffon avec Mach 2.19, record du monde de vitesse en circuit fermé.
  • 1961. 21 – 24 avril. Putsch d’Alger.
    1. Plusieurs officiers font partie du complot.
  • 1961. 5 avril. Istres. Essai du Mirage III E destiné à l’attaque au sol. Son radar lui permet de voler par visibilité nulle à 150 m du sol.
  • 1962. 22 juin. Istres. Jacqueline Auriol explose de 587 km/h le record du monde féminin sur 100 km en volant à 1.850,2 km/h sur Mirage III C.
  • 1963. 15 mai. Istres. Record d’altitude pour un Mirage III A-03.
  • 1963. 14 juin. Istres. Nouveau record de vitesse pour Jacqueline Auriol avec 2.030 km/h sur 100 km. Elle pilote un Mirage III R de reconnaissance et reprend le record à l’Américaine Jacqueline Cochran.
  • 1963. 25 juillet. Istres. L’hélicoptère lourd triturbine Super Frelon remporte deux records de vitesse avec 351,2 km/h sur base de 15 à 25 km et 334 km/h en circuit fermé de 100 km.
  • 1964. 14 janvier. Istres devient base des F.A.S. (Forces Aériennes Stratégiques). La Force de Frappe est composée de 36 Mirage IVA répartis par 4 sur 9 grandes bases (Istres et Orange, en Provence).
  • 1964. 4 juin. Istres. Essai du Mirage III T, premier avion bisonique équipé d’un turboréacteur à double flux avec réchauffe. Il est piloté par Jean Coureau.
  • 1964. 19 juin. Jean Coureau porte à 446,45 km/h le record de vitesse sur circuit fermé de 2.000 km aux commandes d’un Marquis bi-turbopropulseur.
  • 1966. 12 juin. Istres. 1er vol du Mirage F2.
  • 1966. 12 juin. Istres. Jean Coureau fait décoller le Mirage F2, initialement appelé Mirage III F2, pour ses premiers essais.
  • 1966. 28 novembre. Istres. Le Mirage III-V.02, avion supersonique à décollage vertical, s’écrase après avoir réussi le 24 mars les vols de transition et avoir atteint Mach 2.04 le 12 septembre.
  • 1966. 29 décembre. Istres. Le Mirage F2-01 dépasse mach 2 lors de ses essais.
  • 1967. 19 mai. Istres. Aux commandes du Mirage F1-01, René Bigand dépasse Mach 2 avant de s’écraser et de perdre la vie.
  • 1967. 30 novembre. Istres. Essai du Mirage G8, avion à géométrie variable.
  • 1968. 9 mars. Istres. Décès de René Leduc, âgé de 70 ans.
    1. Le père de la turbine thermopropulsive ne sait pas à quel point il a été en avance sur son temps.
  • 1968. 8 septembre. Istres. Essai du Jaguar, fruit de la coopération franco-britannique.
  • 1971. 8 mai. Istres. Essai du Mirage G8, avion d’attaque à aile en flèche variable, équipé d’un radar multifonction Cyrano IV.
    1. Aux commandes, Jean-Marie Saget.
  • 1972. 21 juin. Istres. Un hélicoptère SA 315 Lama, piloté par Jean Boulet, porte le record mondial d’altitude toute catégorie d’hélicoptères à 12.442 m.
  • 1973. 13 juillet. Istres. Le pilote d’essai Jean-Marie Saget, aux commandes du Dassault Mirage G8-02 atteint la plus haute vitesse jamais réalisée en Europe : Mach 2.34 à 15.000 m.
  • 1973. 26 octobre. Istres. 1er vol de l’Alpha-Jet 01.
    1. Ce prototype du biplace d’entraînement est le produit de la coopération de Dassault-Breguet et de l’Allemand Dornier.
  • 1974. 17 janvier. Après 80 mn de vol depuis Munich, l’Alpha-Jet 02 se pose à Istres.
    1. Il représente la version d’attaque du biplace d’entraînement franco-allemand.
  • 1974. 22 décembre. Istres. Vol d’essai du Mirage F1 E qui atteint Mach 1.32 dès sa première sortie.
  • 1975. 28 mars. Istres. Vol d’essai du Super-Etendard 02.
  • 1975. 19 décembre. Istres. Départ du dernier Mercure destiné à Air Inter.
  • 1976. 22 juillet. Istres. 30ème anniversaire de l’Epner (Ecole du Personnel Naviguant d’Essai et de Réception), une des quatre existant au Monde.
  • 1977. 4 novembre. Istres. Essai du 1er Alpha Jet de série.
  • 1978. 10 mars. Istres. 1er vol du Mirage 2000, monoréacteur à aile delta.
    1. La puissance de son cerveau électronique lui assure notamment une grande stabilité et une maniabilité accrue.
  • 1979. 9 mars. Istres. 1er vol du Mirage 4000 (16 tonnes), version agrandie du Mirage 2000 (9 tonnes), qui se pose en concurrent des F-15 et F-18 américains.
  • 1979. 7 avril. Lors d’un vol d’essai sur Mirage 2000, le chef pilote de Dassault, Jean Coureau, est victime d’un spasme de la carotide.
    1. A moitié paralysé, il parvient à regagner le sol mais sa carrière de pilote d’essai est terminée.
  • 1980. 11 octobre. Istres. Vol initial du Mirage 2000 B, version biplace du Mirage 2000. Aux commandes, Michel Porta.
  • 1985. 21 mai. Istres. Essai du Falcon V 10F réalisé en coopération par Dassault-Breguet et Aérospatiale.
    1. C’est le 1er avion civil à avoir une voilure entièrement fabriquée en fibres de carbone.
  • 1985. 26 août. Istres. Livraison du premier ravitailleur en vol Boeing C-135 FR à l’armée de l’Air.
  • 1986. 4 juillet. Istres. Essai du Rafale A dont Marcel Dassault avait déclaré avant sa mort « Il volera bien parce qu’il est beau« . Le pilote est Guy Mitaux-Maurouard.
  • 1989. 1er août. Istres devient une base de formation de pilote d’essais, fruit de la collaboration de l’Epner et du CEV (Centre d’Essai en Vol).
  • 1990. 1er Novembre. Un pont aérien contre Saddam Hussein est mis en place.
    1. Istres et Orange sont, en Provence,  les bases de départ de l’armée de l’Air pour l’Arabie Saoudite.
  • 1991. 3 mai. Istres. Liaison depuis Biarritz avec un Mirage F1 CT.
  • 1991. 19 mai. Istres. Essai du Rafale C 01. Pilote Guy Miaux-Maurouard.
  • 1991. 26 novembre. Istres. Un hélicoptère AS 365 établit deux nouveaux records du monde de vitesse sur base de 3 km. Il atteint notamment 371 km/h soit 31 km/h de mieux que le Sikorsky S-76.
  • 1991. 12 décembre. Istres. 1er vol du Rafale M01 destiné à l’Aéronavale.
    1. Son pilote Yves Kerhervé le fait monter à 12.800 m en atteignant la vitesse de Mach 1.4 pour cette première sortie…
  • 1992. Prolongement de la piste qui passe de 3750 m à 5000 m pour le comte d’Airbus Industries.
  • 1992. 5 janvier.
    1. Essai du Rafale.
    2. 2ème essai du Rafale.
  • 2001. Jusqu’au retrait du service de la Navette Spatiale américaine, la base permet d’accueillir la navette en cas de Transatlantic Abort Landing.
  • Années 2010. La base d’Istres héberge la fabrication des ballons dirigeables du projet Stratobus.
  • Importants essais sur l’Airbus A 380.
  • 2014. 27 août. La 31e Escadre Aérienne de Ravitaillement et de Transport Stratégiques est activée sur la base.

 

 

B-52 Stratofortress © Tashen.

 

 

  • 2016. 24 juin. Le Boeing B-52 Stratofortress se produit à Istres dans le Show aérien.
  • 2019. Avril. 6 Boeing B-52H sillonnent l’Europe.

 

 

Unités actives sur la Base 125


 

 

  • La présence d’unités est variable en fonction des entraînements et des missions. La notion de secret militaire doit par ailleurs être respectée.
  • Près de 60 unités représentant environ 5 000 personnes (militaires et civils) dans près de 500 bâtiments sur 2 400 hectares.
  • 3 grandes unites des Forces Aériennes Stratégiques sont particulièrement liées à la Base 125 d’Istres.
    1. Escadron de Chasse 2/4 La Fayette.
      1. Mirage 2000N puis Rafale.
    2. Escadron de Soutien Technique Spécialisé 15.093.
    3. Groupe de Ravitaillement en vol 02.081 Bretagne.
      1. Boeing C-135 FR et KC-135 RG.
  • 2 groupes.
    1. Escadron de Défense Sol-Air 01.850 Crau.
    2. Ecole du Personnel naviguant d’essais et de réception de la Direction Générale de l’Armement.

 

 

Célébrités liées à la Base aérienne d’Istres


 

 

 

André_Turcat

 

 

Avions et appareils volants liés à la Base aérienne d’Istres


 

 

 

Airbus A 380© kathijung – Fotolia.com.

 

 

Alpha-Jet-Fotolia_59421132

Alpha Jet de la Patrouille de France © Fotolia.com

 

 

Boeing-135-F-Fotolia_856988

Boeing KC 135 © Daoud – Fotolia.com

 

 

C-17 dans le cadre de l’Opération Serval © skeeze Pixabay.com

 

 

Mirage-2000-Fotolia_3573070

Mirage 2000 © mattei – Fotolia.com

 

 

Mirage 2000 © ho7dog – Pixabay.com

 

 

Navette Spatiale pouvant se poser à Istres © Janson-G Pixabay.com

 

 

Rafale. © guitou33 – Fotolia.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.