Les Accates. Place de l’église. © Anne Verlinden.

 

 

Accueil Provence 7

Les Accates quartier-village à visiter

Marseille 11ème


 

 

 

 

 

 

 

Cliquer sur les visuels pour afficher les articles.

 

 

 

 

 

 

 

Les Accates quartier-village de Marseille


 

 

Quartiers-11e-Les-Accates

Marseille 11ème. Quartier des Accates. © Verlinden.

 

 

  • Quartier résidentiel avec une part majeure de l’habitat en maisons individuelles.
  • Les Accates sont redevenues un village vivant notamment par l’aménagement soigné de la Place de l’Eglise et grâce à l’arrivée de nouveaux habitants dans le lotissement qui a réussi à ne pas détruire les équilibres.
  • D’abord connu sous le nom de Pique Nose, le quartier doit son nom aux baux emphytéotiques «Ad accaptum» (bail immobilier dans la longue durée directement inspiré par le droit romain) clairement établis par Jacques de Forbin en octobre 1596 et déjà mentionnés en 1577 lorsqu’il est fait état des Achaptes de Forbin.
    1. Pique nose désigne la trace de noyers dont on piquait / frappait les noix à l’aide d’une gaule.
  • Les anciens reconnaissaient trois hameaux les Fabres (le vallon de Bertrand Fabre est cité en 1455), les Romans et les Accates.
  • Le ruisseau de la Gadelonne est intéressant pour sa double étymologie : Gast désigne le gué ou passage et Lona ou Alona est utilisé spécialement pour les bras détachés de La Durance (les Lones). La rivière a donné le nom d’un lieu dit.
  • Ce charmant petit village bien exposé au soleil et protégé du Mistral, s’est développé autour d’activités agricoles, essentiellement la vigne et les arbres fruitiers.
    1. La culture de la vigne pourrait y être très ancienne et remonter aux Romains.
    2. Les terres fertiles sont réputées et la vocation agricole a été relancée par l’arrivée de l’eau du Canal de Marseille qui traverse le quartier à ciel ouvert et dans un passage souterrain de 90 m.

 

 

Les Accates dans le 11ème Arrondissement de Marseille


 

 

 

Marseille-11-Accates

Les Accates . Marseille 11e. © 412.

 

 

 

Armoiries-des-Accates

  • Armoires des Accates. Les armes sont celles des Forbin, seigneurs qui y consentirent des baux emphytéotiques (Ad Accaptum).
  • « D’or à un chevron d’azur accompagné de 3 têtes de léopards sable ; au chef cousu d’azur à 2 étoiles d’or et un croissant du même ».

 

 

Situation des Accates

Marseille 11ème


 

 

Quartiers limitrophes ou proches des Accates

 

 

Communes limitrophes ou proches des Accates

 

 

 

Accès aux Accates

Marseille 11ème


 

 

  • Autoroute A 50 depuis Marseille-Centre ou depuis Aubagne.
  • Route des Trois-Lucs depuis Marseille-Centre.
  • Petite Route d’Aubagne (D2) depuis Les Caillols.
  • Route nationale Marseille-Aubagne avec l’embranchement de La Barasse.
  • Bus RTM par les lignes 4 (Métro la Rose – Centre Commercial La Valentine) – 1212b12s (depuis La Timone – Saint-Pierre) – 15s (depuis Métro Sainte-Marguerite – Dromel) – 50 (place Castellane, autoroute, centres commerciaux) – 240 (Métro La Fourragère – Gare routière d’Aubagne)..

 

 

Histoire des Accates

Marseille 11ème


 

 

  • 1577.  Le registre de l’évêché fait mention d’achaptes de Forbin.
  • 1595. Le hameau des Accates compte 11 familles.
  • 1596. Baux emphytéotiques (ad accaptum) établis par Jacques de Forbin. Il s’agit de la cession de jouissance d’une métairie.
  • 1630. Des Marseillais fuyant la Peste se réfugient aux Accates sans apporter la maladie.
  • 1685. M. de Foresta-Collongue ouvre sa chapelle privée aux villageois des Accates.
  •  1709. La population des Accates compte 140 personnes et 33 familles.
  • 1720. La peste qui emporte 50 000 des 90 000 Marseillais fait 48 victimes aux Accates.
  • 1736. Avant cette date les près de 400 habitants des trois hameaux des Fabres, des Romans et des Accates ne disposent que d’une chapelle exiguë. Ils supplient par requête Mgr. de Belsunce de les autoriser à construire une église.
    1. Avec l’accord de l’évêque et le don du terrain et de la chapelle par M. de Foresta-Colongue qui demande comme contrepartie que les habitants « entretiennent  trois rangées d’arbres », l’église est vite construite.
    2. La nouvelle église intègre l’ancienne chapelle.
  • 1737. Le 1er mai, Mgr. de Belsunce vient bénir le sanctuaire.
  • 1746. Denis Nicolas passe reconnaissance de propriété chez le notaire de Saint-Marcel. Elle prend son prénom comme nom et devient «La Denise».
  • 1818. En raison des difficultés de la culture de la vigne, les Accates ne comptent plus que 206 habitants.
  • 1819. Construction du petit cimetière des Accates.
  • 1823. Dans l’église, une nouvelle chapelle latérale est construite en vis-à-vis de celle qui existe et qui est dédiée à saint Christophe. L’église transformée prend alors le vocable de Saint-Christophe.
  • 1828. Construction du clocher de l’église Saint Christophe des Accates.
  • 1851. Lors du jubilé une croix de mission est plantée sur la place de l’église tandis qu’une fontaine est mise en place.
  • 1867. Création de l’école des filles des Accates.
  • 1869. Création de la Pharmacie des Accates.
  • 1865. 1ère chapelle Notre-Dame-de-la-Salette, aux Accates.
  • 1872. 252 habitants.
  • 1872. Le 19 septembre, les travaux de l’Eglise Notre-Dame-de-la-Salette, aux Accates, sont terminés le jour anniversaire de la guérison miraculeuse de Gaspard Nicolas.
  • 1874. Création de l’école de garçons des Accates.
  • 1876. 263 habitants.
  • Fin 19e s. Le village est « tout petit mais les quelques maisons qui le composent… trompent le regard à leur avantage » (Saurel).
    1. Le canal de Marseille transforme le terroir. Ses eaux « ont permis de convertir en prairies des champs consacrés naguère à de chétives cultures«  (Saurel).
  • Depuis une date inconnue jusqu’aux années 1920, la Saint-Eloi rassemble les chevaux et les mulets du village.
    1. Pendant l’année qui suivait les équidés arboraient le Gaillardet, harnachement de galons rouges, de pompons et de boutons de cuivre présentés au bout d’une hampe.
  • Fin 19e s. Les Sœurs du Saint-Sacrement de Romans dans la Drôme rachètent la Jouvène.
  • Début de 20e s. Les Accates ne comptent que 214 habitants.
  • 1920. Mgr. Champavier, évêque de Marseille bénit  les chevaux pour la Saint-Eloi.
  • Années 1920. Avec son église dédiée à saint Christophe, les Accates est le premier et seul quartier du diocèse à organiser une bénédiction officielle des automobiles.
    1. 7 ou 8 voitures sont bénies à la première édition qui devient ensuite un rendez-vous très réputé.
  • 1919-1928. La Jouvène abrite l’Ecole Lacordaire.

 

 

Hameaux, monuments et bâtiments remarquables des Accates

Marseille 11ème


 

 

  • Hameau des Quatre-Saisons.
    1. A l’intersection de la Route des Camoins et de la Route d’Allauch.
    2. Les avis divergent sur l’origine du nom Quatre-Saisons.
      1. Nom d’un marchand de fruits et légumes du début du 19e s. qui proposait des produits toute l’année.
      2. Une auberge de Luis Jayne, dite des Quatre Saisons (1868).
    3. L’emplacement était magnifique : vers Allauch, Camoins-les-Bains et les Camoins.
      1. Sur les bords du ruisseau de Carpourière.
    4. Marcel Pagnol décrit l’accès à sa Bastide Neuve :
      1. « Nous arrivâmes devant le bar rustique des Quatre-Saisons. C’était la bifurcation de la route, une petite maison cachée sous deux grands platanes, derrière une haute fontaine de rocaille moussue ».
  • Hameau les Fabres.
    1. 1455. 9 juin. Un acte d’acquisition d’une part d’une plâtrerie au lieu-dit Corporières (Camoins-les-Bains) mentionne Les Fabres, un nom très répandu dans la région.
    2. 1876. Saurel précise « Les communications entre les Fabres et les Accates ne sont pas faciles : pour les relier, il n’existe que des sentiers peu praticables« .

 

 

 

Marseille-Accates-Eglise

Eglise St-Christophe  © Verlinden.

 

 

  •  Eglise Saint-Christophe..
    1. Une chapelle, bien personnel du Marquis de Foresta Colongue sert à la population.
    2. Les habitants pétitionnent afin d’obtenir leur propre lieu de culte.
      1. L’évêque de Marseille donne son autorisation.
      2. Monsieur le Marquis fait don du terrain.
    3. 1736. Construction.
    4. 1737. Eglise bénie par Mgr. de Belsunce.
    5. 1823. Extension de l’église qui prend le titre de Saint-Christophe.
    6. 1851. Croix de mission.
    7. 2013. Travaux importants sur le bâtiment et valorisation de la décoration intérieure ; peinture murale, statues…
    8. L’église se présente comme une édifice relativement classique avec un clocher carré surmonté d’une horloge.
  • Monastère de la Visitation.
    1. Fin 17e s. Le sieur Capus fait construire un château.
    2. 1704. La famille Saint-Jacques possède le château qui passe de mains en mains.
    3. Le domaine devient le second Monastère de la Visitation.
    4. 1908. L’institution Paul Mélizan (1882 – 1968) est formée dans le Monastère.
      1. L’établissement a pour vocation de préparer ses élèves à leur vie d’homme et de Chrétien.
    5. 2004. Les Sœurs Visitandines quittent le couvent.
    6. Le domaine accueille le Lycée Catholique privé Mélizan.

 

 

ND-La-Salette-3-Verlinden

Ruines de l’église Notre-Dame-de-la-Salette © Verlinden

 

 

  • Ruines de l’église Notre-Dame-de-la-Salette.
    1. Les ruines évoquent un passé à la fois riche et douloureux.
    2. La visite du site est une très jolie promenade qui se prolonge vers Allauch par plusieurs chemins. Les vues sur Marseille, les îles, les collines des alentours méritent le détour.
    3. Voir article Notre-Dame-de-la-Salette.

 

 

Marseille-11-Mur-Peint

Mur  signé © 412.

 

 

  • Le mur peint redonne un ancrage humain et de qualité au quartier.
    1. Ce mur  donne déjà l’impression d’avoir une histoire. C’est un peu comme s’il avait toujours été là.
    2. Le mur peint contribue à donner à la place de l’église un charme auquel les commerces (restaurant, boulangerie) participent largement.
  • Le Parc de la Denise.
    1. L’ancien moulin de la Denise a été détruit.

 

 

Célébritités liées aux Accates

Marseille 11ème


 

 

  • Forbin (Jean). 16e s.
  • de Foresta-Colongue. 18e s. L’action du Marquis pour le quartier est considérable et déterminante.
    1. Le marquis offre le terrain pour l’édification de l’église.

 

 

Bonnes adresses des Accates 

Marseille 11ème


 

 

 

 

 

 

Loisirs aux Accates

 

 

Marseille-Tennis-Park-Verli

Les Accates . Marseille 11e. Tennis Park. © Verlinden.

 

 

  •  Tennis Club de Marseille.

 

 

Vie pratique aux Accates

Marseille 11ème


 

 

  • Mairie 11&12e. Tél. 04 91 14 62 40.
  • Allo Mairie. 0810 813 813.
  • Samu. 15.
  • Pompiers. 18.
  • SOS Médecins. 04 91 52 91 52.
  • Commissariat du 11e. 04 91 18 22 50.
  • Office National des Forêts. 04 42 82 18 85.
  • RTM Info. 04 91 91 92 10.
  • Sécurité Gaz. 04 91 08 08 08.
  • Sécurité Eau. 04 91 83 16 15.
  • Fourrière animaux. 0 820 82 08 96.

 

 

Education aux Accates


 

 

  • Petite Enfance.
    1. Mac les Garriguette.
  • Ecoles.
    1. Ecole primaire privée Louise de Marillac.
  • Collège – Lycée.
    1. Lycée privé Mélizan.

 

 

 

Livres liés aux Accates


 

 

 

2016. Les Vieux Quartiers de Marseille. T III. 8e 9e – 10e – 11e arrondissements. Michel Méténier et Fernand Revilla.

 

 

La-Banlieue-de-Marseille-2

  • 1878. La Banlieue de MarseilleAlfred Saurel. Editions Jeanne Laffitte
    1. Livre de référence par excellence.

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.