Les Pennes-Mirabeau. © Verlinden.

 

 

Provence 7

Les Pennes-Mirabeau à visiter (13)


 

 

 

 

 

 

  • Remarquable village perché des Bouches-du-Rhône (13) .
    1. Il suffirait de peu de chose pour qu’il figure parmi les plus beaux villages français…
  • Code postal. 13170.
  • Habitants. Les Pennois.
  • Superficie. 33,66 km2.
  • Altitude. 56 m – 287 m.
  • Population. 20.018 habitants (2013).
  • Nom. Pennes est issu du pré-Latin, probablement Ligure penna : hauteur rocheuse plus ou moins pentue dans la Gaule du Sud.
  • Coordonnées et Carte. N  43°24’35.9″ E   5°18’33.0″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune.

 

 

 

Situation de Les Pennes-Mirabeau (13)

 

 

  • Les Pennes-Mirabeau sont au cœur d’un réseau de transports exceptionnel
    1. Position de carrefour routier et autoroutier.
    2. Proximité de l’Aéroport Marseille-Provence.
    3. Proximité du Port de Marseille.
    4. 2/3 de Plan-de-Campagne, la plus grande zone commerciale de France sont sur le territoire communal.
  • Au centre de ce dispositif, le noyau villageois réussit à garder un caractère qu’il doit  à sa construction à flanc de coteau.
  • Village perché.
    1. Voir article Villages Perchés.
  • Construction par étages.

 

Communes limitrophes de Les Pennes-Mirabeau

 

 

Accès de Les Pennes-Mirabeau

 

 

Distances de Les Pennes-Mirabeau

 

 

 

La Nature aux Pennes-Mirabeau

 

 

Reliefs, sols

 

  • Territoire de reliefs calcaires alternant avec des vallons.
  • Point culminant : Les 3 Frères 287 m.
  • Petite vallée est-ouest du Merlançon.
  • Carrières.

 

Rivières, eau

 

  • Merlançon.

 

Forêts, arbres

 

  • Site agréable des Barnouins, au nord-est : pinèdes.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Horticulture.
  • Vergers.
  • Elevage.

 

Activités dans la nature

 

  • Equitation.

 

 

Histoire des Pennes-Mirabeau

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Vestiges préhistoriques à la Grotte de la Grande Baume.
  • Oppidum à la Teste-Nègre / Tête Noire.
    1. A environ  2,5 km à l’ouest du village, au nord de la chaîne de la Nerthe.
    2. Classé Monument Historique.
    3. 3e s.
    4. Habitat de la Tène et Ligure.
    5. L’oppidum domine de ses 120 m la plaine de Marignane et le ravin des Poiriers.
  • Oppidum de La Cloche.
    1. Parking du Plan des Pennes.
    2. 2000. Classé Monument Historique.
    3. Ville fortifiée d’une superficie estimée à 7.600 m2.
    4. Occupation estimée au 3e s. avant notre ère.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 11e s. Seigneurie appartenant à l’Abbaye de Saint-Victor, à Marseille.
  • La Seigneurie est cédée aux évêques de Marseille.
  • 13e s. Un important péage est établi.
  • Les Comtes de Provence deviennent les seigneurs du fief.
  • 1348. La reine Jeanne donne la seigneurie à son mari, Louis de Tarente.
  • 1382. La mort de la reine Jeanne 1ère ouvre une crise de succession.
    1. La communauté des Pennes adhère à l’Union d’Aix (13821387), qui soutient Charles de Duras contre la Maison d’Anjou.
    2. Les Pennois sont parmi les plus déterminés de l’Union puisqu’ils poursuivent leur soutien  même après la reddition d’Aix.
  • 1481. La Provence devient française sous Louis XI et la seigneurie des Pennes passe à la Maison du Luxembourg.
  • 1552. et jusqu’à la Révolution. Les Vento sont les seigneurs des Pennes.
  • 1678. La Seigneurie est élevée au Marquisat par Louis XIV au bénéfice de Louis-Nicolas Vento, 1er consul d’Aix-en-Provence.
  • 17891790. Le château est pillé et le marquis s’exile à l’étranger.
  • 1790. Les Pennes et Septème qui formaient une seule communauté se séparent.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1902. La commune prend le nom de Pennes-Mirabeau.
  • 1962. 7.615 habitants.
  • 2013. 20.016 habitants.
  • Eté 2016. Important incendie parti de Rognac.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables des Pennes-Mirabeau

 

 

  • Village étagé à flanc de coteau qui est dominé par les vestiges de l’enceinte fortifiée : château-forteresse.
  • Château-Forteresse – Mairie actuelle.
    1. Le château défend l’entrée du vallon de l’Assassin, voie de passage vers les étangs.
  • Moulin de Pallières.
    1. En haut du vieux village, au-dessus du cimetière.
    2. Probablement vieux de deux siècles.
    3. 1982. Restauration.
    4. Voir article Moulins à Vent.
  • Fontaine des Quatre-Canons.
    1. Dans le village ancien, sur la place Léon-Depeyres.
  • Tour Maguit (privée).
    1. En contrebas du vieux village.
    2. La Tour se distingue par ses deux tourelles pointues aux tuiles vernissées et par sa couleur marron.
    3. 19e s. Moulin à vent.
    4. Le propriétaire aménage le moulin avec beaucoup d’originalité :
      1. Construction d’une pièce en demi cercle avec, à chaque extrémité, des tourelles couvertes de tuiles vernissées multicolores.
      2. Devant la maison, un théâtre de verdure fréquenté par de nombreux acteurs des années 20/30.
      3. Le nom est inspiré par le prénom de la fille du propriétaire Marguerite.
  • La Lanterne du Souvenir.
    1. Ancien moulin appartenant à Léon Depeyres qui l’offre aux anciens combattants.
    2. 1928. 30 septembre. Inauguration.
    3. Le nom de la Lanterne évoque la tradition ancienne selon laquelle on disposait des veilleuses sur les tombes.
  • Maison.
    1. A la Gavotte.
    2. 17e s.
    3. Centre culturel.
  • Tour de Guet.
    1. La Gazanne.

 

 

Monuments chrétiens de Les Pennes-Mirabeau

 

 

  • Eglise Saint-Blaise.
    1. Dans le village des Pennes-Mirabeau sur l’emplacement d’un temple païen.
    2. Style Néo-Roman.
    3. 1869. Pose de la 1ère pierre.
    4. 1871. Inauguration.Elle s’élève sur l’emplacement d’un temple païen et son style est inspiré des monuments grecs et romains.
    5. Clocher surmonté d’un magnifique campanile.
  • Chapelle de l’Assomption.

    1. A la Gavotte juste au-dessus de l’école Sainte-Élisabeth.
  • Chapelle Saint-Dominique.
    1. Aux Cadeneaux.
    2. 1739.
  • Chapelle de Pénitents.
    1. 17e s.
  • Chapelle Saint-Roch.
    1. Dans la partie sud de la commune.
  • Chapelle ruinée.
    1. Au Plan-de-Campagne.

 

 

Célébrités liées aux Pennes-Mirabeau

 

 

  • Marty (Eric). Paris, 3 janvier 1955. Editeur des œuvres complètes de Roland Barthes.
    1. Il y possède une villa sur les hauteurs.
    2. 1990. Auteur de  René Char. Le Seuil. Réédition Le Seuil, 2006, coll. « Points-poche ».
  • Morgane (Emmanuelle Aurélie Munos dite Clara). Marseille, 25 janvier 1981. Actrice de films pornographiques. Comédienne. Chanteuse. Mannequin. Animatrice de télévision.
    1. L’actrice possède une maison aux Pennes-Mirabeau.
  • Nasri (Samir). Marseille, 26 juin 1987. Joueur de Football international. Double nationalité Française et Algérienne.
    1. 19931995. Salir Nasri est remarqué dans le club de football des Pennes-Mirabeau, la JSPM (Jeunesse Sportive des Pennes-Mirabeau).
    2. 19952008. Olympique de Marseille.
  • Onoratini (Paul). Les Pennes-Mirabeau, 16 décembre 1920La Roque-d’Anthéron, 9 janvier 2010. Elu. Mécène.
    1. Fondateur du Festival de musique de La Roque-d’Anthéron.
  • Zidane (Famille).
    1. Les parents et le frère du joueur de Football y résident.

 

 

Manifestations aux Pennes-Mirabeau

 

 

  • Mai. Festival de Musique Prog’Sud,
  • MaiJuin. Fête médiévale Lou Mirabeou.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.