Village perché de Cabriès © Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Cabriès à visiter (13)


 

 

 

 

 

 

  • Cabriès est un village perché et fortifié des Bouches-du-Rhône (13) qui fait partie de la Communauté du Pays d’Aix.
  • Cabriès partage l’importante zone commerciale de Plan-de-Campagne avec les Pennes-Mirabeau.
  • Code postal. 13170. 13480.
  • Habitants. « Les habitants de Cabriès  » est le plus utilisé. sinon « Cabries(s)iens  – Cabries(s)iennes ».
  • Superficie. 36,55 km2.
  • Altitude. 124 m – 261 m.
  • Population. 9.251 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N 43° 26′ 31″ E  5° 22′ 49″. Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune.
  • Nom : Cabriès. Il serait lié au « Piton » que seuls les caprins pouvaient escalader.

 

 

 

Situation de Cabriès (13)


 

 

Communes limitrophes de Cabriès

 

 

Accès à Cabriès

 

 

Distances de Cabriès

 

 

 

La Nature à Cabriès


 

 

Reliefs, sols

 

  • Paysages pittoresques de plaines et collines boisées, peu élevées.
  • Vallée du Grand Vallat.
  • Carrière.
  • Village perché sur une butte calcaire « Le Piton« .

 

Rivières, eau

 

  •  Bassin du Réaltor.
    1. Joli plan d’eau entouré de pinèdes.
    2. Sur le canal de Marseille.
  • Grand Vallat.

 

Forêts, arbres

 

  • Bois de Jussieu.
  • Pinèdes.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

Activités dans la nature

 

 

 

Histoire de Cabriès


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Cabriès est positionné à proximité de la grande route romaine Via Aurelia / Voie Aurélienne.
  • Agglomération primitive près de Calas sur l’emplacement probable de Calcaria.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

 

Ancien-Château-de-Cabries

Ancien château de Cabriès.

 

 

  • 1098. Premières citations de l’ecclesiam de Caprarium (église) comme possession de l’Abbaye Saint-Victor de Marseille.
  • 1200.  Mention du château (Castrum de Caprerio) dans la liste Pergam.
  • 13e s. Le fief de Cabriès et celui de Trébillane (aujourd’hui Calas) appartiennent longtemps à la famille des Porcellet. La famille d‘Agoult succède aux Porcellet.
    1. Bertrand Porcelet viguier d’Aix (1335) et de Nice (1363), chevalier, est seigneur de Cabriès. Il est le père de Bertrand d’Agoult, seigneur de Cabriès.
  • 1382. La mort de la reine Jeanne, après 39 ans, 3 mois et 22 jours de règne, ouvre une crise de succession à la tête du comté de Provence.
    1. Les villes de l’Union d’Aix (13821387) soutiennent Charles de Duras contre Louis Ier d’Anjou.
    2. 1382. Le seigneur de Cabriès, Bertrand d’Agoult, soutient le duc d’Anjou.
  • Milieu 15e s. Les comtes de Vintimille sont les nouveaux seigneurs.
  • 1708.  Les deux seigneuries de Cabriès et de Calas sont séparées.
    1. La famille de Cipriani de Cabriès vend au sieur Boyer, notable de Marseille, le fief de Trébillane (ancien nom de Calas).
  • Révolution française.
    1. La famille Maurellet de la Roquette représente les derniers seigneurs de Cabriès. Gaspard-Louis, héritier de la famille, est pendu sur le cours Mirabeau, d’Aix.
    2. Le seigneur de Trébillane, Louis Balthazar Dauphin, échappe à la mort.
  • 1859. Louise Garavaque, descendante de Louis Balthazar Dauphin, est à l’origine de l’aménagement du hameau de Trébillane qui est rebaptisé Calas.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1962. 1.614 habitants.
  • 2013. 9.251 habitants. Très forte progression démographique depuis 1962.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Cabriès


 

 

 

Cabriès.-Tour.-P.-Verlinden

Mur du château et Clocher © Verlinden.

 

 

Cabriès.-remparts.-P.-Verli

Porte médiévale © Verlinden.

 

 

  • Le village conserve une partie de ses remparts et une porte de la ville médiévale.

 

 

Cabries.-Entree-chateau.-P.

Cabriès. Entrée du château © Verlinden.

 

  • Château de Cabriès.
    1. 15e s 16e s. sur des bases plus anciennes, probablement mérovingiennes (première mention en 1200).
    2. Remanié.
    3. Belle porte en arc brisé construite dans un tour carrée du 12e s.
    4. Forme générale d’un quadrilatère.
    5. Mur fortifié bien conservé.
    6. Au premier étage, des plafonds à la française restaurés en 1979.
    7. Musée consacré au peintre Edgar Mélik, peintre et dernier propriétaire du château.
      1. Le Musée possède également les vestiges gallo-romains découverts sur la commune.
  • Hameau de Calas
    1. Eglise,
    2. Chapelle.
    3. L’« Oustaou per touti » (Maison pour Tous) de Trébillane.
      1. Demeure seigneuriale.
      2. v. 12 e s. Construction.
      3. Dans le village de Calas.
  • Gare TGV d’Aix-en-Provence TGV.
    1. Pour moitié sur la commune.
  • Zone commerciale de Plan de Campagne.
    1. La plus grande de France.
    2. Un tiers de sa surface sur le territoire de la commune, les deux autres tiers sur Les Pennes-Mirabeau.

 

 

Monuments chrétiens de Cabriès


 

 

 

Cabriès.-Façade-eglise.-P.-

Façade de l’église Sainte-Marie-de-la-Nativité © Verlinden.

 

  •  Eglise Saint-Raphaël ou Sainte-Marie-de-la-Nativité

    1. Au cœur du village où elle fait corps avec le château (12e s.).
    2. 12e s – 13e s.
    3. Style Roman Provençal.
    4. Clocher orné d’un élégant campanile.
    5. Toiles de Nativité.

 

 

Calas.-NEglise-Notre-Dame.-

Calas. Eglise N-D-de-l’Assomption. Monument à Saint-Laurent Imbert © Verlinden.

 

  • Eglise Notre-Dame.
    1. Village de Calas.
    2. 1866 – 1869. Construction par monsieur Huot à l’initiative de Louise Garavaque, bienfaitrice descendante des Dauphin (seigneurs de Trébillane) et des Garavaque.
    3. Ancienne église de Trébillanne.
    4. Architecture de style Classique.
    5. Façade dotée de niches figurant plusieurs saints.
    6. Tour de clocher de 20 m surmontée  d’une girouette de fer forgé à l’effigie d’une chèvre, emblème de Calas.
    7. Sur le parvis de l’église, statue de Laurent Imbert, évêque de Corée ayant vécu à Calas, au domaine de la Bory.
      1. Sculpture signée par H. Ferrat.
      2. L’évêque est représenté en martyr levant les yeux au ciel, les bras attachés à un poteau.
  • Chapelle Saint-Michel.
  • Chapelle Saint-Raphaël.
    1. A l’ancien cimetière.
    2. Origine romane.
    3. Très restaurée.
    4. Bénitier Renaissance à anse double qui provient de la chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.
  • Ancienne chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.
    1. 17e s.
    2. Transformée en jardin public.

 

 

Calas.-Chapelle.-P.-Verlind

Calas. Chapelle Notre-Dame-de-la-Salette © Verlinden.

 

  • Chapelle Notre-Dame-de-La-Salette.
    1. Dans le hameau de Calas sur la colline de Trébillane.
    2. 5e s. Origines de l’édifice ce qui en fait l’un des édifices chrétiens les plus anciens de Provence et de France.
    3. 1869. La chapelle a subi une restauration qui n »a pas été très heureuse.
    4. Style néo-grec.
    5. Façade large avec six pilastres cannelés surmontés de baies géminées.

 

 

Célébrités liées à Cabriès


 

 

  • Mélik (Edgar). Paris, 1904Cabriès (devant sa cheminée), 1976. Peintre français d’origine d’origine arménienne. Il est le cousin du poète Rouben Mélik.
    1. 1940. Le peintre devient le dernier propriétaire du château.
      1. Son lointain prédécesseur, Gaspard de Maurellet de la Roquette était mort pendu à la Révolution française, pendu à Aix,  sur le cours Mirabeau, devant son hôtel particulier (actuel magasin Monoprix).
      2. Edgar Mélik décore la chapelle du 17e s. du château avec une scène le montrant au Paradis, entouré de ses amis.
  • Saint Laurent Imbert. 17961839. Religieux.
    1. Evêque.
    2. Monument à sa mémoire devant l’église de Calas.


 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.
// Exit if accessed directly if ( !defined('ABSPATH')) exit; /** * Footer Template * * * @file footer.php */ /* * Globalize Theme options */ global $responsive_options; $responsive_options = responsive_get_options(); ?>