Colline de Mouans-Sartoux © 412

 

 

Provence 7

Mouans-Sartoux à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 06370.
  • Habitants. Mouansois.
  • Superficie. 13,52 km2.
  • Altitude. 40 m – 321 m.
  • Population. 9 544 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N 43°37’10.9″ O 6°58’11.6″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Mouans-Sartoux.

 

 

Situation de Mouans-Sartoux (06)

 

 

  • Entre Cannes et Grasse, la commune a la forme d’un papillon avec des « ailes » de chaque côté de l’autoroute. Ces « ailes » correspondent à 2 communes rassemblées : Mouans et Sartoux.
    1. Mouans est  dans la plaine, dans la partie ouest.
    2. Sartoux est installée sur la colline du Castellaras, dans la partie est.

 

Communes limitrophes de Mouans-Sartoux

 

 

Accès à Mouans-Sartoux

 

  • L’autoroute Cannes-Grasse traverse le territoire communal de Mouans-Sartoux.
  • Ancienne RN 587. La Route NapoléonRoute de CannesRoute de Grasse.
    1. Traverse le centre de la commune vers Mougins, au sud et vers Grasse, au nord.
    2. Les anciennes communes de Mouans et de Sartoux sont de part et d’autre de cet axe.
  • RD 209. Vers Pégomas, à l’ouest.
  • RD 404. Vers Plascassier – Grasse, au nord.
  • RD 409. Vers la Roquette-sur-Siagne.

 

Distances de Mouans-Sartoux

 

 

 

La Nature à Mouans-Sartoux

 

 

Reliefs, sols

 

  • Territoire en majorité de plaine avec des petits vallons.
  • Ligne de crêtes à est : de Plascassier au Castellaras (327 m).
  • Carrières.

 

Rivières, eau

 

  • Petits cours dans des vallons.
    1. La Mourachonne, à l’est.
    2. Source de la Foux.
  • Canal d’irrigation de La Siagne.

 

Forêts, arbres

 

  • Collines boisées à l’est du Castellaras et à l’ouest (le Défends, bois des Maures).
  • Nombreux espaces verts communaux.
  • Ecrin de verdure du Castellaras.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Oliviers.
  • Cultures florales et maraîchères. Plus rares.

 

 

Histoire de Mouans-Sartoux

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Présence des Ligures au niveau du Castellaras.
    1. Le site fait partie des éléments de résistance rencontrés par les Romains et auxquels l’Empereur Auguste met fin au 1er s.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 11e s. Castrum Morsanis et Castrum Sartopolis sont cités.
  • 1199. L’abbaye cistercienne Notre-Dame-des-Prés s’établit à Sartoux.
  • 13e s. Mouans co-seigneurie des Grasse-Bar et du chapitre de Grasse et Sartoux co-seigneurie des Grasse-Bar et de plusieurs familles.
  • v. 1350. Mouans et Sartoux sont abandonnés pour cause d’insécurité et de peste.
  • 15e s. Le notaire Étienne Jusbert devient coseigneur de Sartoux.
  • 15e s. Mouans. Seigneurie des Grasse en totalité.
  • 1496Pierre de Grasse, seigneur de Mouans, fait venir soixante familles de Figons dans la région de Gênes pour repeupler son territoire.
    1. Un acte d’habitation est signé.
    2. Le voyage se construit alors.
  • 1572. Pompée de Grasse est assassiné après avoir suivi la Réforme.

 

Période contemporaine

 

  • 1858. 28 mars. La commune est créée par la réunion des 2 villages.
    1. Décret impérial signé par Napoléon III.
  • 1962. A la fin de  la guerre d’Algérie, un hameau de forestage est bâti pour des familles de harkis.
    1. Ce hameau  a été appelé « le camp de Timgad ».
    2. 1980. Le hameau cesse d’être habité.
  • 1988.  Création du Festival du Livre.
  • 1989. Acquisition du château de Mouans-Sartoux par la mairie.
  • 1989. Distinction « Maison de l’Architecte » pour le gymnase municipal et le cimetière paysager.
  • Trophée 1989 d’environnement.  Décerné par le Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) des Alpes-Maritimes pour la politique de protection de la forêt.
  • 1990. Installation de l’Espace Art Concret.
  • 1990. Trophée EDF qualité ville pour le bilan énergétique de l’école F. Jacob.
  • 1991. Prix de l’Académie Nationale des Arts dans la Rue pour la politique de restauration des façades du village et de l’établissement du plan de coloration.
  • 1991. Création des colloques de l’association Art Sciences Pensée.
    1. Rendez-vous annuel des artistes, scientifiques et philosophes.
  • 1993. Écharpe bleue : Prix national pour la qualité de l’eau.
  • 1994. Prix Roger Masson. Décerné par la Fondation de France pour la protection de la Forêt Méditerranéenne contre l’incendie.
  • 1997. Construction de l’Espace Art Recherche Imagination.
  • 2003. 1er Prix national des Eco-Maires pour la politique environnementale globale.
  • 2003. 2ème Fleur au Concours régional des Villes et Villages Fleuris.
  • 2003. Diplôme d’Honneur de la Protection des Paysages et l’Esthétique de la France.
  • 2003.  Inauguration de Le Préau, Musée pour l’art des enfants.
  • 2003. Plan éco-énergie. Mouans-Sartoux est site pilote du programme régional de maîtrise.
  • 2004. Équerre d’Argent. Nomination pour les architectes Gigon -Guyer, concepteurs du bâtiment pour la donation Albert-Honegger.
  • 2004. Trophée du Vélo pour la mise en place des vélos bus permettant aux enfants de se rendre à l’école à vélo.
  • 2004. Label Ville Amie des Enfants remis par l’Unicef.
  • 2004. Ville anti-corrida et amie des animaux – la première de France.
  • 2004. Juin. Inauguration du Musée pour la donation Albers-Honegger : plus de 500 œuvres d’ « Art concret » de 250 artistes).
  • 2005. 2e prix du CAUE Alpes-Martimes pour la réalisation du Gymnase du collège.
  • 2006. Création du cinéma médiathèque la Strada.
  • 2006. Écharpe d’Or de la Prévention Routière.
  • Mouans-Sartoux connaît une explosion démographique.
    1. 1946. 1 188 habitants.
    2. 1982. 5 119 habitants.
    3. 2013. 9 941 habitants.

 

 

Monuments et Bâtiments remarquables de Mouans-Sartoux

 

 

  • Mouans est un village de plaine.
    1. Plan quadrillé en damier dit « de Lérins« .
    2. Ruelles étroites coupées à angle droit.
    3. Maisons 17e s., 18e s. et 19e s.
    4. Quelques jolis porches.
    5. Jolie fontaine sur la place.
  • Domaine de Mouans-Sartoux. Hameau privé de Castellaras.
    1. Situé sur l’ancienne position ligure de Sartoux prise par les Romains.
    2. Le village néo-médiéval de Castellaras a été conçu dans les années 60 par l’architecte Jacques Couëlle, il abrite plusieurs grandes fortunes.
      1. Château-hôtel de style médiéval 14e s. bâti autour d’un donjon carré d’époque.
      2. Bastides provençales fidèlement reproduites et regroupées autour du château.
      3. Parties d’habitations semi-troglodytiques de style contemporain.
    3. Perchées sur les hauteurs, les propriétés, qui valent des millions, jouxtent celle de l’émir du Qatar.
  • Château de Mouans.
    1. Fin 15e s. – début du 16e s. Construction du château.
    2. Jusqu’en 1750. Le château est la propriété de la famille des Grasse.
    3. Les Villeneuve prennent la suite des Grasse.
    4. Révolution française. Destruction quasi-totale du château de Mouans par la ville de Grasse ».
    5. Début 19e s. La famille Durand de Sartoux acquiert le château et entreprend sa réhabilitation à partir des plans d’origine.
    6. Architecture triangulaire (rare), trois tours à empattements et une cour intérieure.
      1. 17e s. – 18e s. Beau mobilier.
    7. 19e s. Collection peintures allemandes.
    8. L’Espace de l’Art Concret fait du château un centre d’art contemporain de réputation internationale.
    9. Les anciennes écuries du château accueillent un musée rural sur la vie d’antan.
  • Fours à chaux.
    1. Place du Général-Leclerc.
    2. 1861. Les nombreux fours à chaux ont été bouchés pour des raisons d’hygiène.
      1. La surface est carrelée et aménagée en place publique destinée au séchage des grains.
  • Place du Grand-Pré.
    1. Devant la mairie.
    2. Ancienne aire de battage et de séchage du blé.
  • La Bastide du Parfumeur.
    1. Association loi 1901.
    2. Conservatoire des plantes à parfum du pays de Grasse qui prend le nom de « Les Jardins du Musée International de la Parfumerie ».
  • Moulin des Canebiers.
  • Tour de Laure.
    1. Sur le plateau, dans une zone pavillonnaire.
    2. Petite tour de faible diamètre surmontée d’un campanile et agrémentée d’un escalier intérieur.
    3. A noter, les bossages sur certaines pierres.

 

 

Monuments chrétiens de Mouans-Sartoux

 

 

  • Eglise paroissiale Saint-André.
    1. 16e s. Remaniée ensuite.
    2. Plan en croix latine.
    3. Petit clocher avec cloche de 1760.
    4. Beau narthex gothique.
    5. 18e s. et 19e s. Toiles.
  • Chapelle de Pénitents dite « chapelle romane ».
    1. Fronton sculpté rapporté.
  • Ancienne chapelle Saint-Bernardin des Pénitents blancs.
    1. 15e s16e s. Style Roman
    2. Domaine privé Pénitents Blancs.
    3. Voir article Pénitents en Provence.
  • Chapelle de Castellaras.
    1. Inscription paléo-chrétienne.

 

 

Célébrités liées à Mouans-Sartoux

 

 

  •  Galliano (Richard).  Cannes, 12 décembre 1950. Musicien franco-italien.
    1. Accordéoniste, bandonéotiste, compositeur.
    2. Formation au Conservatoire de Nice, dirigé par l’organiste Pierre Cochereau.
    3. Au Conservatoire, Richard Galliano commence le trombone à coulisse, dont il obtient le 1er prix d’excellence en 1969.
    4. 1992. Nommé musicien de Jazz de l’année par l’Académie du Jazz français et récipiendaire du Prix Django-Reinhardt.
    5. 2008. 19 janvier. Parrain de l’espace audio de la médiathèque.
  • Honegger (Gottfried). Zurich (Suisse), Zurich, .
    1. 1990. Créateur de l’Espace de l’Art Concret, à Mouans-Sartoux.
    2. 2000. Gottfried Honegger sa femme Sylbil Albers-Barrier  font donation à l’État français de leur collection d’art.
      1. La collection compte 500 œuvres de 160 artistes (abstraction, minimalisme, art conceptuel).
      2. 2004. La collection est présentée à l’Espace de l’Art Concret de Mouans-Sartoux dans un bâtiment spécifique
  • Marin (Jacques). Paris, . Acteur.
    1. Jacques Marin passe à Mouans-Sartoux la fin de sa vie.
  • Vanel (Charles). Rennes (Bretagne), 21 août 1892Cannes, 15 avril 1989. Acteur de cinéma.
    1. En 77 ans, Charles Vanel tourne dans plus de 200 films.
    2. Son nom a été donné au Centre Culturel de Mouans-Sartoux.
  • Famille princière du Qatar.
    1. Domaine de Mouans-Sartoux : 30 ha sur les collines de Castellaras.
    2. Le domaine est composé de 7 villas qui accueillent la famille al-Thani, notamment l’été.
    3. Chaque maison possède sa piscine et de nombreuses chambres.
    4. Un lac à truites, des terrains de tennis…
    5. L’un des domaines les plus protégés et des plus sécurisés des Alpes-Maritimes :  garde rapprochée constituée de militaires armés, service français de protection des hautes personnalités et Gendarmerie…
    6. 1995. L’émir du Qatar Hamad ben Khalifa Al-Thani achète une propriété.
    7. 2003. La commune de Mouans-Sartoux aurait cédé, pour 1€ symbolique, une portion de 700 m2 du chemin communal de Saurin en échange d’un don de 225 000 € pour la construction d’un centre de secours.
    8. 2010. Agrandissement.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Mouans-Sartoux

 

 

  • Mai. Printemps musical organisé par l’OMAJ (Office Mouansois d’Action pour la Jeunesse).
    1. Entre 8 000 et 10 000 jeunes assistent au Printemps Musical.
  • Eté. Concerts au château.
  • Octobre. Week-end Festival du Livre.
  • Festival Levez de Rideau (Théâtre Amateur) organisé par l’association « Les soi-disant ».
  • Décembre. Foire aux santons.

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.