Bargemon, beau village de France. © Verlinden

 

 

Provence 7

Bargemon à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

  •  Bargemon est un village du département du Var (83).
  • Code postal. 83830.
  • Habitants. Bargemonais. Bargemonaises.
  • Superficie. 31,14 km2.
  • Altitude. 319 m – 1085 m.
  • Population. 1 484 habitants (2014).
  • Coordonnées et carte.  N  43° 37′ 12″   E  6° 33′ 01″. Cliquer sur le lien pour voir la carte.

 

 

Situation de Bargemon (83)

 

 

 

Communes limitrophes de Bargemon

 

 

Accès à Bargemon

 

 

Distances depuis Bargemon

 

 

La Nature à Bargemon

 

 

  • Station de villégiature très appréciée.

 

Reliefs, sols

 

  • Bargemon est blottie au pied des Préalpes face à un cirque que domine la barre de Blaque-Meyanne.
  • Col du Bel-Homme. 951 m.
    1. Beau panoramas.
    2. Table d’orientation.
  • Colline Sainte-Anne.
  • Colline Blaque Meillanne. 1.033 m.
    1. Très beaux points de vue.
    2. Table d’orientation.
  • Le Pierrion. 1.085 m.

 

Rivières, eau

 

  • Station réputée pour la pureté de ses eaux.
  • Sources associées à de belles fontaines.
    1. Source et fontaine de la Doue.
    2. Source à Favas.
  •  Cascades.
  • Rivières.
    1. Le Riou de Claviers. Longueur 17,8 km. Affluent de l’Endre.
    2. Le Beaudron. Affluent de la Nartuby. En limite avec Montferrat.
    3. Le Vallon de Duech.
    4. Le Vallon de Carlière.
    5. Le Vallon de l’Hubac.
    6. La Doux (Doue).

 

Forêts, arbres

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

Activités dans la nature

 

  •  Randonnées.

 

 

Histoire de Bargemon

 

 

Préhistoire

 

  • Vestiges préhistoriques dans la Grotte de Belhomme.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 814. Bergemulum est cité.
  • 885. Le roi de France Charles le Gros, restitue la terre de Bargemon à l’Abbaye de Saint-Martin d’Autun.
  • 10e s – 11e s. La seigneurie appartient aux rois d’Arles qui créent le château, les remparts et les quatre portes fortifiées de la ville qui sont toujours en place.
  • 1075. L’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon cède ses églises rurales Sainte-Marie de Favars et du Monastier (Sanctae Mariae in valle Vergemonis) à l’abbaye Saint-Victor de Marseille.
  • 11e s. Barjamo est cité.
  • 13e s. La famille Villeneuve qui joue un rôle majeur dans l’histoire de la Provence est originaire de Bargemon.
  • 13e s. Le château de Fayas appartient aux Hospitaliers.
  • Les hameaux de Fayas et de Baudron disparaissent suite aux Guerres de religion.

 

Période contemporaine

 

  •  1962. Le village ne compte plus que 668 habitants (moins de la moitié de la population actuelle).

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Bargemon

 

 

  •  Très beau village.
  • Vieilles rues avec passages voûtés.
    1. 1582. Porte de l’ancienne prison.
  • Restes de remparts.
  • 4 portes.
    1. 12e s.
  • Château.
    1. 11e s. La château appartient aux De Ricavi.
    2. 1351. la famille Villeneuve récupère le château par mariage.
    3. Jusqu’en 1977. Le château est la propriété de la famille de Charrin.
  • Plusieurs fontaines.
    1. Fontaine Philippe Chauvier.
      1. 16e s.
      2. Classée Monument Historique.
      3. La fontaine a perdu le déversoir qui servait de lavoir du fait de sa position au croisement des routes.
    2. Fontaine de la place de la mairie.
      1. 1805. Conservée dans son état d’origine.
      2. La fontaine possède un mélarguier, bassin destiné à abreuver les bêtes, laver le linge ou les peaux des tanneurs.
    3. Fontaine de la poissonnerie.
      1. 1er Empire.
      2. Le nom, Peïssounarié en provençal, serait une déformation du mot pélissarié, peausserie.
      3. Son bassin, démoli depuis, servait à laver les peaux.
    4. Fontaine de Couchoire.
      1. Son eau est réputée. L’analyse chimique la montre très proche de celle de l’eau d’Evian.
      2. L’eau a la réputation de bien faire cuire les pois chiches ou les haricots du fait de son absence de calcaire et de la cuisson plus rapide qu’elle permet.
    5. Lavoir Couchoire.
  • Musée Camos.
    1. Ancienne Chapelle Saint-Étienne des Pénitents Noirs.
  • Château du Reclos.
    1. 1 km au sud-est.
  • Château de Favas.
  • Vieux moulin.
    1. Sur la Doux. 1 km au sud-ouest.
  • Autres moulins.
  • Rares vestiges du hameau de Fayas.

 

 

Monuments chrétiens de Bargemon

 

 

  • Eglise Saint-Etienne.
    1. Accolée à l’une des 4 portes de la cité. L’église était insérée dans le système défensif.
    2. Fin 14e s. – Début 15e s.
    3. Portail gothique flamboyant.
    4. Grande nef voûtée.
    5. Croisillons à clefs historiés.
    6. Nombreux retables.
    7. 1662. Clocher-tour carré reconstruit après un effondrement en 1642. Cloche actuelle datée de 1937.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Montaigu.
    1. Sur les hauteurs du village.
    2. 1610. Projet de construction d’une chapelle dédiée à la Vierge sous le vocable Notre-Dame-de-l’Annonciation.
    3. 1635. 14 mars. Le père Sébastien Gache, originaire de Bargemon offre à son village une statuette confectionnée dans le bois de chêne dans lequel la Vierge Marie est apparue dans la forêt flamande de Montaigu, en Belgique.
    4. 1635. Dans la nuit du 16 au 17 mars, madame Caille – habitante de Bargemon atteinte d’une maladie incurable – passe une nuit paisible (contrairement aux nuits précédentes). Elle se réveille entièrement guérie et décrit à son mari qu’une belle Dame lui est apparue et lui a offert un vêtement alors que le sien était en lambeaux.
    5. 1635. 18 mars. Trois Pénitents blancs reçoivent en don les bijoux de madame Caille qui souhaite offrir le plus beau reliquaire à la statue en bois.
    6. L’enquête faite par l’église conclue à l’authenticité des faits.
    7. Les ex-voto, dont une bonne partie a malheureusement disparu, témoignent de la foi des pèlerins et des Grâces qu’ils ont reçu.
    8. Nef voûtée d’arêtes.
    9. Vaste tribune de bas-côté.
    10. Clocher à flèche.
    11. Statuette miraculeuse de la Vierge.
    12. 17e s. Trois beaux retables à colonnes torses.
    13. Têtes d’anges attribuées à Puget.
    14. Ex-voto.
  • Chapelle Saint-Michel de Favas.
    1. 3 km à l’ouest.
    2. Inscrite aux Monuments Historiques.
    3. Ancien Prieuré de Lérins.
    4. Très belle chapelle médiévale.
    5. Nef voûtée en berceau brisé.
    6. Double clocheton latéral qui fait penser à l’église du Vieux Gréolières (06).
  • Chapelle Notre-Dame.
    1. 800 m à l’est du village.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Favas.
    1. 2,5 km à l’est. Sur le plateau de Favas qui domine le village.
    2. Ancienne propriété de l’abbaye de Lérins, à Cannes.
  • Chapelle de la Bastide Vincens.
  • Ancienne Chapelle Saint-Étienne.
    1. Chapelle des Pénitents Noirs, jusqu’en 1912.
    2. Actuel Musée Camos.
  • A noter.
    1. 2008. 8 septembre. Création du couvent des Petites Sœurs du Bon Pasteur, fondé par l’Institut du Bon-Pasteur.

 

 

Artisanat à Bargemon

 

 

  • Artiste peintre.
  • Potier.
  • Galeriste.

 

 

Célébrités liées à Bargemon

 

 

  • Arbaud (Etienne d’). Originaire de Bargemon. Religieux.
    1. Evêque de Sisteron.
  • Bargemon (Guilhem de). Originaire de Bargemon   ?1285. Troubadour.
  • Chauvier (Philippe). Originaire de Bargemon ?1903. Félibre. Poète provençal.
  • Moreri (Louis). Bargemon, 25 mars 1643 Paris, 10 juillet 1680. Originaire de Bargemon. Religieux. Erudit.
    1. L’abbé Moreri signe notamment un dictionnaire historique.
  • Puget (Guillaume de).
    1. Chevalier. Coseigneur de Puget-Théniers. Seigneur de Figanières, Bargemon, Flayosc
    2. 13471348. Viguier d’Avignon.
    3. 1353. Vice-sénéchal de Provence.
    4. Conseiller et chambellan de la reine Jeanne qu’il suit à Naples.
    5. Il a au moins deux fils, Guillaume et Honorat, coseigneurs de Figanières.
  • Puget (Manuel de). ?Arles, 1384.
    1. Chevalier, coseigneur de Puget-Théniers et Figanières.
    2. Seigneur de Bargemon.
    3. 1350. Conseiller de la reine Jeanne.
    4. 1374. Viguier-capitaine de Nice.
    5. 13741384. Viguier d’Arles.
    6. 1384 avant le 1er août. Il est assassiné par Bertrand Sanneri d’Arles.
  • Famille Villeneuve.
    1. Bargemon est le berceau de cette très grande famille provençale d’origine espagnole.
    2. Christophe 1er de Villeneuve-Vauclose. Il  empêche le massacre de la Saint-Barthélemy en Provence.
    3. –  Marseille,
    4. Jean-Baptiste de Villeneuve-Bargemon. Bargemon, 28 novembre 1788  – Le Beausset, 6 août 1861. Officier de marine. Homme politique.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Bargemon

 

 

  •  Août. Fête.

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.