Ambre en Provence


Ambre © Hans Braxmeier – Pixabay.com

 

Accueil Provence 7

Ambre en Provence


 

Ambre Minéral


 

  • L’Ambre est un minéral de Classe IX : substances organiques.
  • Formule chimique.  C12H20O. Formule brute : C40H64O.
  • Système cristallin : amorphe. Sans cristaux.
  • Dureté : 2 à 2,5 (fragile).
  • Densité : 1.

 

Histoire de l’Ambre


 

  • Antiquité grecque. L’ambre est associé au dieu Apollon.
  • 5e s. et 4e s. av. J.-C. Les navigateurs marseillais (Pythéas, Euthymènes) partent à la recherche de nombreuses matières parmi lesquelles l’ambre.

 

Caractéristiques de l’Ambre


 

© Hans Braxmeier – Pixabay.com

 

Etymologie
  • Arabe alanbar (doré).

 

Composition de l’ambre
  • Résine fossile.

 

Couleurs de l’ambre
  • Brune, jaune, or, orange, rouge.
  • Eclat gras.

 

Propriétés chimiques

  • Fond à la flamme.

 

Nettoyage
  • Eau.

 

Fossiles
  • L’ambre peut contenir des restes fossiles : végétaux, insectes…

 

Symboles et superstitions
  • Noces d’ambre. 34 ans de mariage.
  • Expression « L’ambre porte en lui la mémoire ».
  • Un anneau d’ambre, porté en permanence par un homme, permettrait de garder confiance en sa virilité.
  • Les Chinois sculptaient dans l’ambre de petits animaux afin de favoriser la fécondité.
  • Un anneau de poignet porté par une femme et provoquant des rougeurs, indiquerait que cette dernière est adultère.
  • Les Slaves associaient l’ambre aux larmes pétrifiées.

 

Formation de l’ambre


 

  • Principalement sédimentaire, alluvions.
  • Littoral.
  • Minéral assez abondant.

 

Utilisations de l’Ambre


 

© Gilaslonim – Pixabay.com

 

  • Bijouterie.
  • Glacis à l’huile utilisés par les peintres.
  • Ornementation.
  • Médecine. Magie.
    1. L’ambre chauffé produit de l’huile d’ambre qui était autrefois combinée avec de l’acide nitrique pour créer un  musc artificiel.
  • Médiums oléo-résineux.
  • Parfumerie.
    1. Chine ancienne. L’ambre est brûlé lors de grandes festivités.
    2. Parfum du bois de pin.
    3. La parfumerie moderne utilise assez peu l’ambre qui dégage trop peu de parfum.
    4. Des parfums sont, en revanche, créés et brevetés sous le nom d’ambre afin de communiquer l’image de l’ambre : chaleur dorée opulente associée à la résine fossile, part de mystère…
  • Vernis.
  • La présentation la plus spectaculaire d’ambre est  une pièce aux murs recouverts d’éléments sculptés dans de l’ambre baptisée la « Chambre d’ambre » offerte au début du 18e s. par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume Ier au tsar de Russie Pierre le Grand et qui fut installée au Palais Catherine à Tsarskoïe Selo.

 

Gisements d’ambre en Provence


 

  • Les gisements de Provence présentent tous des grains de quelques millimètres à quelques centimètres de diamètre.
    1. Ils se remarquent au Crétacé Supérieur, associés à des niveaux de lignite, dans des dépôts marins proches du littoral.
    2. 2 périodes distinctes sont concernées : Albo-Cénomanien et Santonien.

 

Sisteron © Der Dilettant– Fotolia.com.

 

 

BelcodèneEnsuès-la-Redonne © Verlinden

Martigues © Philippe Leridon – Fotolia.com.

 

 

 

  • Vaucluse (84)
    1. Piolenc. La plus belle concentration d’ambres avec Martigues.
      1. Dans des bancs de lignite.
      2. Nodules refermant des insectes et des restes végétaux.
    2. Mormoiron.
    3. Monts de Vaucluse.

 

Livres liés à Ambre en Provence


 

2015. Pierres de Provence. Jean-Marie Triat. Une somme écrite par un Docteur es-Sciences sur la géologie des ocres.

 

Minéraux,-Roches-et-Fossile

2010Minéraux, Roches & Fossiles de méditerranéeGilles Cheylan. Yves Dutour. Thierry Tortosa. Eric Turini. Editions Edisud.

 

Articles liés à Ambre en Provence


 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

             

Translate »