Ocre dans le Luberon en Provence © Julien David – Pixabay.com.

 

 

Accueil – Provence 7

Ocre dans tous ses états


 

 

 

 

  • L’Ocre et la Lavande sont 2 grandes couleurs symboliques de la Provence.

 

 

Origines de l’Ocre


 

 

  • Origine du mot.
    1. ὤχρα / ốkhra  en grec ancien.
  • L’ocre est une roche colorée.
    1. Roche ferrique composée d’argile pure (kaolinite) colorée par un pigment d’origine minérale.
    2. Les pigments sont des hydroxydes de fer qui donnent des couleurs différentes.
      1. La limonite donne l’ocre brune.
      2. La goethite donne l’ocre jaune.
      3. L’hématite donne l’ocre rouge.
      4. Le nuancier de l’ocre est large et subtile, il inclut également des couleurs oranges, vertes et grises.
    3. L’argile colorée est amalgamée à des grains des sable qui contiennent du quartz que l’on trouve à plus de 80% dans les sables ocreux.
  • Origines historiques.
    1. La formation de l’ocre remonte au Crétacé.
      1. 110 millions d’années. Période de l’Albien.
        1. 30 m d’épaisseur de dépôts de sables et de grès verts marins sur des marnes grises de l’Aptien.
    2. L’utilisation de l’ocre naturelle comme pigment remonte à la Préhistoire.
      1. 250 000 ans. Usage humain le plus ancien connu. Sites C et F de Maastricht.
        1. L’homme de Néandertal utilise de l’ocre rouge issu d’un site distant de 40 km.
      2. 77 000 ans. Fragments d’ocres gravés mis à jour en Afrique australe, à Blombos.
      3. 32 00 ans. Premières peintures pariétales d’Europe.
      4. 18 000 ans. Ocres du site de Lascaux.

 

 

Peintures de la grotte de Lascaux à base d’ocre  © pict rider – Fotolia.com

 

 

  • Origines géographiques.
    1. La France est un pays important avec la Bourgogne et surtout la Provence.
      1. Le Luberon, avec le Colorado Provençal, et les Monts de Vaucluse rassemblent les sites majeurs.
      2. Colorado provençal ou ocres de Rustrel désigne un site semi-naturel exploité depuis la fin du 17e s.  jusqu’en 1992 date à laquelle le dernier ocrier prend sa retraite.
        1. Le site est situé sur la commune de Rustrel.
        2. Paysages spectaculaires constitués de sable ocreux d’origine latéritique ; cheminées de fées, passage du GR 6.

 

 

Ocre en Provence et dans le Monde


 

 

 

La Provence haut-lieu de l’ocre dans le Monde

 

 

Rustrel-3-Fotolia_93554400

Colorado de Rustrel © shine73 – Fotolia.com.

 

 

  • Le Massif du Luberon et les Monts de Vaucluse concentrent les hauts-lieux de l’Ocre en France et dans le Monde.
    1. Apt. Siège de la Société  des Ocres de France.
    2. Gargas. Carrière encore en activité.
    3. Roussillon.
  • Fin du 18e s. Débuts de l’exploitation dans le Vaucluse.
    1. Peu après 1780. Jean-Pierre Astier est le 1er fabricant d’ocre à Roussillon.
      1. Astier invente un traitement permettant d’extraire le pigment du sable.
  • Début 20e s. Le Pays d’Apt produit 36 000 tonnes d’ocre, notamment à Gargas.
    1. 98% du tonnage produit est exporté.
    2. Les pigments ocreux sont alors très à la mode.

 

 

Hauts-lieux de l’Ocre dans le Monde

 

 

Ocres dans la nature


 

 

 

   

Ocre jaune et orange de Roussillon © vapernin – Pixabay.com.  © Yvann K – laurenthuet – Fotolia.com.

 

 

Se promener dans l’ocre à Roussillon © BriF – Pixabay.com

 

 

Ocre et symbolique


 

 

  • L’ocre se distingue par ses propriétés de non-toxicité et par sa longévité utilisée dans les beaux-arts, la décoration et la maçonnerie.
  • L’ocre, couleur de la Préhistoire.
    1. L’ocre est identifié comme couleurs sur des statues dites de Vénus paléolithiques  sur plusieurs sites.
    2. Dordogne. Vénus impudique de Laugerie-Basse.
    3. Vénus de Lassel.
    4. L’ocre est associé à des peintures corporelles ou à des bracelets, colliers…
    5. L’ocre est également associé à des sépultures préhistoriques.
  • Symbolique de l’ocre dans des civilisations.
    1. Associations à la Terre Mère.
    2. Références à la chasse.
    3. Utilisation dans des rituels liés à la mort : retour du corps à la Terre.
    4. Ocre symbole de l’origine de l’Homme.
    5. Ocre rouge associé à la maturité en Afrique.

 

 

Ocre et Santé


 

 

  • Utilisation de l’ocre par des tribus afin de protéger le corps du Soleil, des insectes, de la sécheresse de l’air
  • Sans l’Antiquité, les Egyptiens utilisent l’ocre en médecine ; propriétés apaisantes et cicatrisantes.
    1. Lors de l’embaumement, l’ocre rouge pour les hommes et l’ocre jaune pour les femmes teignent les corps pour éviter le noircissement de la peau.
  • Longtemps et dans plusieurs civilisations, l’ocre est utilisé pour conserver les peaux entre l’abattage et le tannage.

 

 

Ocre et Arts


 

 

  • L’ocre occupe une place majeure dans la Peinture et la Décoration.
    1. Acrylique.
    2. Aquarelle.
    3. Fresque.
    4. Pastel.
    5. Peintures à l’huile.
    6. Tempera…
  • Les ocres sont compatibles avec les liants.
    1. Eau.
    2. Graisses animales.
    3. Huiles végétales….
  • Les ocres sont compatibles avec d’autres pigments.
  • Les ocres font partie des rares pigments naturels encore utilisés dans les nuanciers de peinture.
    1. Le Colour Index comprend ainsi des ocres jaunes (PY 43) et des ocres rouges (PR 102).
    2. Leurs concurrents directs sont des oxydes de fer synthétiques (PY 42 ou PR 101) considérés comme plus couvrants et plus réguliers.
  • Les ocres utilisés en décoration sur les murs extérieurs et les cloisons intérieures ont été largement remplacés par des produits de synthèse.
    1. Les couleurs ocres restent, et sont de plus en plus, des marqueurs de l’habitat provençal.
  • 24 teintes d’ocres sont officiellement recensées.
    1. Les teintes vont du gris au vert en passant par le jaune, l’orange et le rouge.

 

 

Autres utilisations de l’ocre


 

 

  • Abrasif pour le polissage fin.
  • Agent colorant dans de nombreuses applications :
    1. Alimentation.
    2. Caoutchouc (rondelles de bocaux rouges…).
    3. Cosmétiques.
    4. Filtres de cigarettes.
  • Indicateur de présence d’or au fond des cours d’eau…

 

 

Formation de l’ocre


 

 

  • La formation de l’ocre en Méditerranée suit un long processus.
    1. Le point de départ est constitué de débris organiques :
      1. Coquilles de foraminifères :  embranchement de protozoaires, caractérisés par leur squelette minéral perforé.
      2. Coquilles de lamellibranches : mollusques d’eau douce et d’eau de mer.
      3. Coquilles d’oursins.
    2. Ces débris se mêlent aux grains de quartz et aux paillettes de micas qui s’accumulent dans une mer peu profonde dite épicontinentale.
    3. L’ensemble forme des sédiments de sable qui se déposent dans 2 types d’endroits :
      1. Des milieux proches de côtes considérés comme des milieux prodeltaïques.
      2. Des milieux provoqués par le rapprochement de la péninsule ibérique.
    4. La glaucomie, une argile d’origine marine et riche en fer termine le cycle de formation de l’ocre.

 

 

Extraction et Production de l’ocre


 

 

 

 

 

Extraction de l’ocre

 

  • L’ocre, très fine, doit être séparée du sable et des impuretés (80 à 90 % de la masse).
    1. L’eau est utilisée avec le procédé de lévigation (Procédé de séparation des particules d une poudre selon leur taille, à l’aide d un courant liquide).
  • Les particules colorantes, plus légères, sont filtrées et séchées.
  • La finition des mottes d’ocre se fait par séchage au grand air ce qui se faisait à partir de la fin du mois de Mai.

 

 

© monamakela.com – Fotolia.com

 

 

Production de l’ocre

 

  • Apt a été le grand pôle mondial de production de l’ocre depuis le 18e s.
    1. L’extraction est encore active sur le site de Gargas qui jouxte Apt.
    2. Dans le Luberon, autour d’Apt, l’ocre est encore bien présent dans le sol avec une vocation touristique et artisanale.
      1. Gargas.
      2. Roussillon.
      3. Rustrel.
    3. Plusieurs grandes sociétés et usines produisaient l’ocre.
      1. Société des Ocres de France (encore active), Mines du Bruoux (Gargas), Usine Benoît, Usine des Baumes (Société des Ocres de France), Usine Janselme (Gargas), Usine Lamy.
  • Les ocres produits à Apt étaient conditionnés en tonneaux et expédiés par la gare ferroviaire d’Apt.
    1. Les usines étaient proches de la gare.
    2. Les tonneaux étaient produits en douves de pin cerclées de châtaignier.
    3. La destination et la qualité de l’ocre étaient marquées au fer rouge ou au pochoir.

 

 

Ocre à voir, à visiter


 

 

  • Musée de l’Aventure industrielle d’Apt.

 

 

Livres liés à Ocres


 

 

Ocres

2013. OcresSophie Mariot Leduc. Ôkhrâ. Editions Eyrolles.

 

 

Les-Ocres

2011Les ocres. Jean-Marie Triat. Georges Pédro. Editions  CNRS.

 

 

Ocres-et-Peintures-decorati

2000. Ocres et peintures décoratives de Provence. Vincent Tripard. Editions Edisud.

 

 

Petite-Anthologie-de-l'Ocre

1999. Petite Anthologie de L’ocre. Régis Ferré. Editions Equinoxe.

 

 

Mots Clés : , ,
.