Notre-Dame-de-Lure © Verlinden

 

 

Provence 7

Saint-Etienne-les-Orgues à visiter (04)


 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 04230.
  • Habitants. Stéphanois – Stéphanoises.
  • Superficie. 48,43 km2.
  • Altitude. 549 m – 1827 m.
  • Population. 1 234 habitants (2012).
  • Coordonnées et carte. N 44°02’36.8″  E  5°46’51.9″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune de St-Etienne-les-Orgues.

 

 

Situation de Saint-Etienne-les-Orgues (04)

 

 

  •  Saint-Etienne-les-Orgues est un village des Alpes-de-Haute-Provence (04).
  • Le village est à une dizaine de km au nord de Forcalquier et au sud de la Montagne de Lure dont une partie est sur le territoire communal.

 

Communes limitrophes de St-Etienne-les-Orgues

 

  • Cruis
  • Fontienne
  • Lardiers
  • Ongles
  • Montlaux
  • Noyers-sur-Jabron
  • Revest Saint-Martin
  • Saint-Vincent-sur-Jabron

 

Accès à St-Etienne-les-Orgues

 

  • RD 12. Vers Fontienne, au sud.
  • RD 13 vers Limans, au sud.
  • RD 113 et RD 53 vers Valbelle, au nord.
    1. Belle route sinueuse bordée de cèdres.
    2. La route atteint le Signal de Lure (1826 m).
  • RD 951 vers Ongles, à l’ouest, et Cruis, à l’est.

 

Distances de St-Etienne-les-Orgues

 

 

 

La Nature à Saint-Etienne-les-Orgues

 

 

Reliefs, sols

 

  • La Montagne de Lure.
    1. Important massif, un peu « dans l’ombre  » du Mont Ventoux qui est à peine plus haut et nettement plus connu.
    2. Comme le Mont Ventoux, la Montagne de Lure sert de support à des compétitions sportives multiples.
      1. Son ascension devient une épreuve sportive presque initiatique pour les cyclistes et les randonneurs.
    3. La Montagne de Lure culmine au Signal de Lure, 1827 m.
    4. Le passage de la végétation luxuriante de la forêt aux espaces désertiques est brutale comme sur le Mont Ventoux.
    5. Le Signal de Lure accueille de nombreuses antennes et relais.
    6. La vue panoramique est exceptionnelle.
  •  Le village est à environ 690 m d’altitude.

 

Rivières, eau

 

  • La Laye.
    1. Rivière.
  • Le Lauzon.
    • Source sur le territoire communal.

 

Forêts, arbres

 

  • Forêt de la Montagne de Lure.
  • Autour de la chapelle et de l’ermitage.
    1. Trois magnifiques tilleuls et un noyer bicentenaires.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

Activités dans la nature

 

  • Excursions, randonnées.
    1. Passage du GR6.
  • Station de ski.
    1. 1930. Création.
    2. L’enneigement insuffisant explique le relatif abandon de cette activité qui se limite à de l’initiation.
  • Chasse.

 

Faune

 

  • Vipère d’Orsini.

 

 

Histoire de Saint-Etienne-les-Orgues

 

 

Antiquité

 

  • Le peuple celto-ligure des Sogiontii / Sogiontiques est établi sur la Montagne de Lure.
    1. Les Sogiontii sont  fédérés aux Voconces.
    2. Après la Conquête romaine, au 2e s., ils sont détachés des Voconces pour former une civitas distincte dont la capitale est Segustero / Sisteron.
  • Une route romaine secondaire venant  de la Via Domitia / Voie Domitienne  en direction de Cruis, traverse la commune.
  • Une petite ferme d’époque romaine a été retrouvée dans la vallée.
  • 510. Le roi des Ostrogoths Théodoric le Grand fait la conquête de la région entre la Durance, le Rhône et l’Isère alors que les Burgondes contrôlent le reste du sud-est.
    1. Jusqu’en 526. La commune dépend brièvement de l’Italie.
    2. 526. La régente ostrogothe Amalasonthe rend ce territoire au roi burgonde Gondemar III.
    3. De cette époque, date la nécropole mise au jour à l’Abadié en 2012 : 90 tombes de la fin du 5e s. au début du 6e s.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • Le village primitif était situé sur la colline des Orgues, au sud.
  • 1379. La seigneurie est rattachée à la vicomté de Reillanne.
  • v. le 15e s. Le village « descend ».
  • 15e s. Saint-Etienne-les-Orgues naît de la fusion de Saint-Etienne et des Orgues.
    1. Les deux communes sont alors détruites par la peste et les exactions de Raymond de Turenne.
  • 1720 . La seigneurie est rattachée au marquisat d’Oraison.

 

Période contemporaine

 

  • Retour des familles nobles après la Restauration.
    1. 1825. Les Oraison ouvrent et perdent un procès contre la commune à propos des droits d’usage de la forêt de Lure.
  • L’activité économique est pros père et la population s’accroît.
    1. Une fonderie de fonte exploite la forêt de la Montagne de Lure.
    2. Des charbonniers auvergnats s’installent. Ils exploitent le commerce du bois et du vin.
  • 1851. 2 décembre. Le coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte provoque le soulèvement des pays de Sisteron, Forcalquier et Manosque.
    1. Les insurgés prennent la préfecture à Digne. L’armée réprime le mouvement.
    2. 35 habitants de Saint-Étienne-les-Orgues, dont deux femmes, sont jugés, une majorité d’entre eux est condamnée à la déportation en Algérie.
  • 1942. Novembre. Les troupes italiennes occupent le département jusqu’en septembre 1943. Les troupes allemandes leurs succèdent jusqu’en août 1944.
  • 18361962. La population chute de 1326 habitants à 477.
    1. Depuis, la tendance démographique s’est inversée.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Saint-Etienne-les-Orgues

 

 

  • Beau  village ancien homogène dans un écrin de verdure.
  • Quelques maisons de la fin du 15e s. et du 16e s.
  • L’Abbadié.
    1. Ancien cellier de l’abbaye?
  • Château du Truyas.
  • Château du Tondu.
    1. 18e s. Construction.
    2. Corps de logis rectangulaire prolongé par une aile avec une tour circulaire.
    3. Deux tours d’angles.
  • Edifice dit « l’abbaye »
    1. 12e s. et 13e s. Construction.
    2. La vocation du bâtiment pourrait bien être uniquement civile de grange.
    3. Beau portail roman.
    4. Vestiges d’un aqueduc alimentant un moulin disparu.
  • Pigeonniers et fermes.

 

 

Monuments chrétiens de Saint-Etienne-les-Orgues

 

 

  • Eglise paroissiale Saint-Etienne.
    1. 1032. 1ère construction.
    2. 15e s. et 16e s. L’église devenue trop petite est reconstruite.
  • Notre-Dame-de-Lure.
    1. Accès par la très belle route RD113.
    2. 6e s. Un monastère est fondé par saint-Mary sur la tombe de saint Donat. Il est détruit par les Sarrasins.
    3. 1165. Une abbaye bénédictine de l‘Ordre de Chalais, est fondée par Guigues-de-Revel, abbé de Boscodon.
      1. L’abbaye suit la règle chalaisienne, ses moines sont des bûcherons et des bergers.
    4. Jusqu’en 1388, la haute réputation des abbés est à l’origine de la prospérité des lieux.
    5. L’abbaye est ensuite rattachée au chapitre d’Avignon.
    6. 1637. L’abbaye est remaniée et restaurée.
    7. Les bâtiments sont mutilés à la Révolution.
    8. Dépouillement, austérité et pureté de style attendent le visiteur.
    9. A noter le travail notamment accompli par les chantiers de jeunes bénévoles qui ont redonné vie au sanctuaire.
    10. L’édifice actuel garde des éléments du 12e s. roman dans sa nef.
    11. A proximité de l’abbaye, se trouve le désert de Saint-Donat, un ermitage dans lequel les moines se retiraient pour vivre plus intensément leur vie contemplative.
    12. Reconstruits, les bâtiments servent de refuge aux randonneurs.
  • Autres édifices chrétiens.
    1. Chapelle rurale Saint-Joseph. Toit de lauzes.
    2. Chapelle rurale Saint-Sébastien. 19e s.

 

 

Artisanat à Saint-Etienne-les-Orgues

 

 

  • Artisanat créatif.

 

 

Célébrités liées à Saint-Etienne-les-Orgues

 

 

  • Roche-Galopini (Gisèle). Ecrivaine.
    1. La plupart de ses livres sont édités par Alpes Lumières et C’est à dire.
    2. Ancienne universitaire, elle étudie abondamment les archives des Alpes-de-Haute-Provence et de Savoie dont elle est originaire (Maurienne).
      1. Image manquante Monsieur Nicot (1736-1811), négociant de Lyon, de la montagne de Lure aux rives de la Saône.
      2. Saint-Étienne-les-Orgues et la gloire de la Montagne, notables et gens du peuple face au coup d’État de 1851.
      3. Les marchands droguistes de la montagne de Lure.
      4. Bourgeois à la campagne, les domaines avec bastides de Saint-Étienne-les-Orgues.
      5. Adrien Gastinel notable Bas-Alpin et médecin à Paris (1856-1937).

 

 

Cinéma à St-Etienne-les-Orgues

 

 

  • Tournages.
    1. 1960.  Crésus. Film de Jean Giono.
    2. 2001.  Les âmes fortes. Film de Raoul Ruiz.
  • Salle de Cinéma.
    1. Cinéma de Pays.
      1. Médiathèque.

 

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Saint-Etienne-les-Orgues

 

 

  •  Août. 15. Pèlerinage à Notre-Dame-de-Lure.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.