Santons habillés. © Fotolia.com

Provence 7

Santonnier en Provence

 

 

Santonnier, métier d’art

 

 

Le santonnier est un spécialiste de la conception, la fabrication et le commerce des santons.

 

Les santons sont des petites figurines représentant les personnages de la Nativité et ceux traditionnels des pastorales provençales.

 

La tradition de ce métier remonte au 18e s.

 

La technique du santonnier

 

  • Le santonnier sculpte ses personnages dans de l’argile rouge.
  • Plus souvent, il réalise des moules et des matrices qui lui permettent de réaliser des petites séries.
  • La retouche et l’ébardage se font à la main.
  • La figurine sèche plusieurs jours avant de passer au four à une température d’environ 980)C.
  • Une fois refroidi, le santon est peint à la gouache en commençant par le visage et les mains, puis les cheveux et les vêtements. La finition des accessoires et du socle finissent le travail.
  • Il existe des santons habillés qui ne sont pas peints intégralement. Le santonnier doit alors couper et coudre les morceaux de tissus et les ajuster à la taille de la figurine.
  • Aucune formation spécifique pour le métier de santonnier. Les entreprises sont dans ce domaine souvent familiales et le métier se transmet souvent au sein de la famille.
  • Des formations de niveau V ou IV dans le domaine de la céramique peuvent toutefois être utiles.
  • Il existe des stages et des séminaires pour de l’initiation ou du perfectionnement.
  • Aix-en-Provence, Aubagne et Marseille constituent les points forts de l’activité de santonnier.
  • On évalue à 150 le nombre d’entreprises artisanales de santonniers.
  • Saint-François d’Assise est le saint patron des santonniers.

 

 

Mots Clés : , ,
.