4 facettes de l’île : Soleil Levant, naturisme, tortues et missiles. © pcbang / i3alda / typau / dmitrydesigner – Fotolia.com – P. Verlinden

 

 

Provence 7

Ile du Levant à visiter (83)


 

 

 

 

 

Nom de l’île du Levant

 

 

  • Ile du Levant ou Le Levant.
  • L’île doit son nom au fait d’être la plus à l’est des îles d’Hyères, côté du Soleil Levant.
  • L’antique île Hypea (inférieure).

 

 

Situation et population de l’île du Levant

 

 

  • Dans le département du Var (83).
  • Sur le territoire communal de Hyères.
  • Face à la Corniche des Maures, l’une des plus belles routes de France.
  • L’Ile du Levant appartient à l’archipel des îles d’Hyères.
    1. L’archipel est également appelé Iles d’Or en raison du scintillement provoqué par le Soleil sur le mica.
    2. L’archipel est constitué de 4 îles principales : Le Levant, Port-Cros et Porquerolles, Bagaud.
    3. L’Ile du Levant est voisine de l’Ile de Port Cros.
  • Superficie. 9 km2 (comparable à celle de Port-Cros).
  • Point culminant. 138 m.
  • Etroite arête rocheuse avec une grande diversité minéralogique.
    1. Grenats – Mica – Pierre de Fer – Quartz – Schistes cristallins – Tourmaline.
    2. Calanques et criques.
  • Coordonnées. N 43° 01′ 48″ – E 6° 28′ 18″. Cliquer sur le lien pour voir la carte.
  • Population. 100 habitants (2004).
  • Village d’Héliopolis.

 

 

Accès à l’île du Levant

 

 

 

 

Plages de l’Ile du Levant

 

 

  • Sur l’île du Levant, la baignade est exclusivement naturiste.
  • Plage des Grottes.
    1. Ici, le naturisme est obligatoire.
    2. Sable fin.
    3. Petite crique charmante avec rochers et plantes constituant une belle rocaille.
    4. Eau claire.
    5. Environnement naturel d’arbres procurant de belles ombres en été.
  • Pierres plates.
  • Plusieurs solariums sont  aménagés le long de la côte rocheuse.
    1. Chacun possède un accès à la mer.

 

 

Loisirs de l’Ile du Levant

 

 

Naturisme

 

 

Héliopolis, cité rustique. © pict rider-Fotolia.com

 

 

  • « Héliopolis doit être, dans l’esprit de ses fondateurs, non pas une ville ou un village (…), mais une simple cité rustique où les amateurs d’air et de soleil viendront dans le cadre d’une nature splendide se reposer (…) avec le seul souci d’une santé plus robuste« .
  • La nudité est permise et souhaitée partout dans la partie publique de l’île.
  • Il est toutefois nécessaire de porter un paréo ou un string à proximité du port et sur la place du village.
  • Il est prévu d’être habillé dans les restaurants en dehors du centre du village, le « topless » ou le minimum sont cependant tolérés.

 

UCPA

 

  • Centre réservé à ses membres.
  • Activités de plongée sous-marine.

 

 

Points remarquables et monuments de l’Ile du Levant

 

 

Héliopolis

 

  • Le village possède les équipements municipaux de base tout en faisant partie de la commune d’Hyères.
    1. Mairie annexe.
    2. Poste.
    3. Ecole Primaire.
    4. Police Municipale.
    5. Chapelle.
    6. Boulangerie.
    7. Commerce d’alimentation.
    8. Bazar.
    9. Plusieurs bars.
    10. Plusieurs restaurants.
    11. A noter. Absence d’éclairage public afin de profiter du ciel étoilé.
    12. Interdiction de circulation de voitures.
  • Les possibilités de logements touristiques sont nombreuses et variées.
    1. Camping.
    2. 10 hôtels et villas d’hôtes.
    3. 85 logements, villas et appartements, en résidence ou auprès de particuliers.
  • Phare du Titan et Sémaphore.
  • Fort Napoléon.

 

 

Faune et Flore de l’Ile du Levant

 

 

  • 1993. Création d’une réserve d’Arbousiers sur 20 ha.
    1. Dans la partie nord du domaine naturiste d’Héliopolis.
    2. Accès libre.
    3. D’autres espèces sont conservées : bruyères arborescentes, cristes-marines, euphorbes, filaires…
  • Faunes d’oiseaux migrateurs ou sédentaires.
  • Faunes de reptiles.
    1. Couleuvre de Montpellier.
    2. Gecko.
    3. Lézards.
    4. Tortues d’Hermann.
  • Zone boisée au centre de l’île.
    1. L’île est réputée abriter les plus beaux arbousiers de la Méditerranée.

 

 

Voir article Arbousiers en Provence. © Christelle – Adobestockphoto

 

 

Célébrités de l’Ile du Levant

 

 

  • Au début des années 1950, plusieurs célébrités fréquentent régulièrement l’Ile du Levant.
    1. Jean-Louis Barrault.
    2. Errol Flynn.
    3. Madeleine Renaud.
    4. Michel Simon…
  • Les années 19501980 voient arriver de nouvelles célébrités.
    1. Annie Girardot.
    2. Jayne Mansfield.
    3. Georges Moustaki…

 

 

Histoire de l’Ile du Levant

 

 

  • 18001400 av. J.-C. Age de Bronze ancien. Présence humaine attestée.
    1. Gisements au Petit Avis.
  • 5 s av. J.-C. Plus anciens vestiges d’habitations.
    1. Anse du Liserot.
  • v. 1150. Fondation d’une abbaye cistercienne au lieu-dit Castelas.
    1. Fille de l’abbaye du Thoronet (83).
    2. Très peu de temps après sa fondation, l’abbaye est victime de pillages et les moines sont vendus comme esclaves.
  • 1169. Les moines Augustins reconstruisent une abbaye.
  • 11981240. La propriété de l’abbaye est disputée par les moines du Thoronet.
    1. L’affaire est tranchée par le pape Innocent III avec la révocation des droits revendiqués par l’abbaye après qu’ils aient été accordés.
  • 1531. Le roi de France François 1er crée le marquisat des Iles d’Or.
    1. Bertrand d’Ornezan est le 1er marquis d’une lignée de 11 jusqu’en 1785.
    2. La raison d’être de ce marquisat est double : permettre au roi de mieux contrôler le territoire et lutter contre les pirates (sachant les liens étroits qui unissaient François 1er et les Musulmans Ottomans, cette mesure s’exerce contre les Gênois ou les Catalans…).
  • 19e s. Construction du fort Napoléon décidée en 1811.
  • 1841. Mise en service du Phare du Titan.
  • 1855. Le comte Henri de Pourtalès (1815 – 1876) fait l’acquisition de l’île du Levant.
    1. 1860. le comte de Pourtalès reçoit l’autorisation de créer une colonie pénitentiaire pour enfants  avec pour objet de mieux exploiter l’île.
    2. 1861. Février. Arrivée des premiers enfants.
    3. Napoléon III autorise ce type de bagne afin d’éliminer des villes les enfants abandonnés, orphelins ou mendiants…
  • 18611878. La colonie agricole de Sainte-Anne reste en fonctionnement pendant 17 ans.
    1. On estime à un millier le nombre total d’enfants.
    2. 10 % de cet effectif est mort dans l’île.
    3. Une plaque commémorative, récemment posée, leur rend hommage.
  • 1878. Simon Philippart devient propriétaire de l’île du Levant.
  • 1880. Le nouveau propriétaire de l’île du Levant est Édouard Otlet, un entrepreneur belge enrichi par les tramways.
    1. L’île du Levant devient la résidence secondaire de l’homme d’affaire belge.
    2. Ses fils, Paul Otlet et Maurice Otlet, passent leurs vacances estivales sur l’île.
    3. Paul Otlet (1868-1944), le plus jeune des deux frères, conçoit une ébauche de Musée.
  • 1884. Paul Otlet publie le livre L’Île du Levant.
  • 1892. L’Etat français achète 930 ha (90%) de l’île du Levant.
    1. La famille belge Otlet conserve 65 ha.
  • 1928. Une société immobilière rachète les 65 ha de la partie privée appartenant à la famille Otlet et les loue à l’Etat français.
    1. La société prend le nom de Société des Iles d’Or.
  • 1931. Les docteurs Gaston et André Durville reprennent la société.
    1. Les nouveaux propriétaires créent Héliopolis, l’un des premiers villages naturistes d’Europe.
    2. Le premier commerce à ouvrir est une boulangerie.
  • 1932. Célébration du 1er mariage.
  • 1936. Le téléphone arrive sur l’île.
  • 1937. Ouverture de l’école publique.
  • 1943. Les Allemands occupent l’île.
  • 1944. 15 août. L’Ile du Levant fait partie des tous premiers points de débarquement des Alliés venus libérer la Provence.
  • 1948. Travaux de protection de l’appontement du port de l’Ayguade.
  • 1950. Election de la plus belle naturiste de l’île du Levant.
  • 1950. La zone de 65 ha est isolée du reste de l’île, propriété de l’État, qui devient un centre d’essai pour missiles.
  • 1989. L’île du Levant est électrifiée.

 

 

Centre d’essais de lancement de missiles

 

  • 90% de l’île qui appartiennent à l’Etat sont dédiés au Centre d’Essai pour les Lancements de Missiles sous l’autorité de la Direction Générale de l’Armement (DGA).
  • 1950. Octobre. La Marine nationale installe le Centre d’Essais et de Recherche d’Engins Spéciaux (CERES).
  • 1955. Les essais sont confiés au Groupe Technique d’Engins Spéciaux (GTES).
  • 1962. Janvier. Le GTES prend la responsabilité de l’exploitation du Polygone de la Renardière.
    1. Le centre prend ensuite le nom de Centre d’Essais de la Méditerranée (CEM) qui regroupe le CERES, le GTES et la Renardière.
  • 2005. 1er janvier. Fusion du CEM avec le CEL (Centre d’Essais des Landes) et le Gerbam pour devenir le CELM (Centre d’Essais de Lancement de Missiles), baptisé DGA Essais de missiles le 1er janvier 2010.
  • A noter qu’il est formellement interdit de survoler l’île avec un aéronef puisqu’elle est placée en zone aéronautique P63.

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.