Ile Verte au large de La Ciotat et de son « bec de l’Aigle ». © Verlinden

 

 

Provence 7

Ile Verte et ses plages (La Ciotat) à visiter


 

 

 

 

 

 

Guide de l’Ile Verte et de ses plages.

 

 

Nom de l’île Verte

 

 

 

 

Site de l’Ile Verte

 

Ile Verte © Jackin – Fotolia.com

 

 

  • Superficie. 1,12 km2.
  • Dimensions. 430 m X 260 m.
  • Point culminant. Fort Saint-Pierre (53 m).
  • Population. Aucune.
  • Coordonnées. N  43°15’99 »43  E  6°15’75 ». Cliquer sur le lien pour voir la carte.

 

 

Géologie de l’Ile Verte

 

 

  • L’histoire géologique de l’Ile Verte et du Cap Canaille est surprenante.

 

Il y a 80 millions d’années…

 

  • La période de référence est le Turonien (fin du Crétacé Supérieur, fin de l’ère Secondaire).
  • La géographie des lieux était totalement inversée par rapport à celle d’aujourd’hui :
    1. Le continent était au Sud,
    2. La mer était au Nord .
    3. La rivière coulait du Sud vers le Nord, poussant devant elle des alluvions.
  • La roche est formée des alluvions de l’époque (galets et sables) arrachés à un ancien massif Pyrenéo-Corso-Sarde.
  • Les alluvions ont été apportés par une rivière qui se terminait par un delta.
  • En durcissant, le sable a formé cette roche particulière le poudingue.
  • L’alternance de sable et de gros galets s’expliquerait par des âges géologiques et des climats différents :
    1. Les périodes de fortes précipitations voyaient la rivière charrier sable et galets.
    2. Lors des périodes de basses précipitations, seul le sable était charrié.

 

Il y a 20 Millions d’années

 

  • Le continent Pyrenéo-Corso-Sarde s’effondre avec la formation des Alpes.
  • La Méditerranée prend les formes préfigurant celles que nous lui connaissons aujourd’hui.
    1. La mer et le vent érodent le poudingue, taillent dans les falaises de profondes échancrures et créent un paysage de falaises spectaculaires.
    2. La dégradation du poudingue fournit un sol sableux relativement acide.

 

 

Histoire de l’Ile Verte

 

 

  • 17e s. Le Maréchal de Trouville fait construire les forts Saint-Pierre et Saint-Louis (disparu).
    1. Il dote l’Ile Verte de 12 canons et de 2 mortiers.
  • 1808. Les Anglais, qui procèdent au blocus de la France, débarquent sur l’Ile Verte et s’en servent pour bombarder La Ciotat.
  • 1812. Nouvelle attaque anglaise mise en échec par l’officier Gery qui fait construire le fort qui portera son nom.
  • 1914-18. Quatre pièces d’artillerie sont installées.
  • 1940-44. Les Allemands intègrent l’Ile Verte à leur système de Défense des côtes de la Méditerranée.
    1. Les soldats allemands veulent notamment empêcher tout débarquement allié.
    2. Les Allemands transforment l’Ile Verte en bastion en rasant le Fort Géry  jusqu’à deux mètres du sol et en le couronnant d’une chape de béton d’un mètre d’épaisseur.
  • 1944. 12 août. Les bombardements alliés détruisent toutes les fortifications et les défenses de l’Ile Verte. Il en reste encore quelques vestiges.
  • 1957. 12 septembre. Un incendie ravage l’Ile Verte et détruit son tissu boisé.
  • 1963. L’Ile Verte devient un domaine départemental géré par le Conseil général 13.
  • 2012. L’Ile Verte fait partie du périmètre du Parc National des Calanques.

 

 

Plages de l’Ile Verte

 

 

  • 3 plages toutes situées sur la côte est de l’île.
    1. Plageolle. La plus petite et la plus proche de la côte.
    2. Saint-Pierre. La plage est dans la calanque Saint-Pierre, point d’arrivée des navettes maritimes.
    3. La Seynerolle. Plage située dans la calanque la plus au sud.

 

 

Anse du Grand Mugel – Plage Ile Verte (à gauche) © Laurent – Fotolia.com

 

 

Points remarquables de l’Ile Verte

 

 

  • Un sentier fait le tour de l’île. Il permet de voir les plages et les vestiges du fort.
    1. Compter un peu moins d’une heure.
  • Les points de vue sur le littoral sont remarquables.
    1. Ils offrent une vue panoramique de la rade et surtout une belle vision du bec de l’Aigle qui ravira les photographes.

 

Bec de l’Aigle

 

 © tangofox – Fotolia.com

 

  • Falaise effilée et usée par les vents.
  • Extrémité de Cap Canaille avec la plus haute falaise d’Europe dominant la baie de Cassis.

 

 

Particularités de l’Ile Verte

 

 

  • Prévoir un sac pour les déchets car il n’y a pas de poubelle sur l’île.
  • L’été, les Scouts de France participent à la surveillance de la forêt contre les incendies et  à l’information des visiteurs.
  • Les plantes, pins d’Alep surtout, sont couchées par la force du travail du vent.

 

 

Parc National des Calanques

 

 

  • 2012. L’Ile Verte fait partie du périmètre du Parc National des Calanques.

 

Accès à l’Ile Verte

 

 

  • Navettes maritimes depuis le port de La Ciotat.
    1. Traversée d’une dizaine de minutes.

 

 

 

Liens avec Ile Verte

 

 

Cliquer sur l’image ou te texte lien pour afficher l’article lié.

 

 

       

© Fotolia.com – Verlinden – Pixabay.

 

 

La Ciotat : A visiterPlagesCap Canaille – Bonnes adressesHébergementsGastronomieEden Cinéma.- Images.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.