© Springfield Gallery – Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Bûche au Chocolat en Provence


 

 

 

 

 

 

 

 

 

La tradition de la bûche de Noël en Provence


 

 

Tradition ancestrale

 

 

  • Cette tradition pourrait remonter au Moyen-Âge. Elle est particulièrement forte en Provence.
  • Une très grosse bûche est mise dans le feu la veille de Noël.
    1. La bûche doit durer plusieurs jours, un minimum de 3 jours, idéalement jusqu’au jour de l’an et parfois plus.
    2. La bûche devant brûler pendant trois jours est appelée tréfeu ou  tréfouet, mot issu du latin tres foci, « trois feux ».
    3. En Provence, les noms suivants sont courants :  cacho fio, calendaou, chalendon ou calegneaou, cacho fuech.
  • La bûche provenant d’un tronc d’arbre fruitier est préférable.
    1. La bûche doit garantir une bonne récolte pour la nouvelle année.
  • La bûche est préalablement bénie avec une branche de laurier ou de buis conservée depuis les Rameaux.
    1. Les provençaux disaient que l’on cachait l’ancien feu, que l’on allumait le nouveau et que « Dieu nous comble d’Allégresse« .
    2. La bûche est bénie par le plus ancien de la famille.
    3. A Marseille, la bûche est portée par plusieurs qui crient « Noël vient, tout bien vient« .
  • La bûche qui se consume peut être arrosée de sel contre les mauvais esprits et les sorcières ou de vin si la maison dépend du produit d’une vendange.
  • Après, les tisons peuvent être conservés afin de protéger la maison de la foudre.
  • Dans certains villages, les cendres sont répandues sur les champs afin de fertiliser la terre.
  • Le charbon, utile dans certains remèdes, est conservé.

 

 

La bûche – gâteau est récente

 

  • Personne ne sait dater la naissance de la bûche sous forme de gâteau.
  • 19e s. Il existe une tradition du gâteau roulé de Noël dans la région Poitou-Charentes.
  • En Provence, la tradition des Treize Desserts est restée forte. Elle se perpétue encore largement.
  • 1945. Un gâteau crée à cette date est souvent considéré comme la première bûche pâtissière.

 

 

Evolution de la bûche pâtissière

 

  • Les premières bûches de Noël sont des des biscuits génoises.
    1. Une crème au beurre parfumée au chocolat, au café, au Grand Marnier… est étalée sur le biscuit qui est roulé.
    2. Une fine couche de crème au beurre recouvre la bûche.
  • Des versions plus élaborées sont proposées :
    1. La bûche n’est plus roulée mais fabriquée dans un moule.
    2. La garniture peut être faite de crèmes au Mascarpone, de gelée, de biscuits mélangés, de mousse de fruits, de chocolat…
    3. Des versions glacées sont de plus en plus diffusées.
  • La décoration de la bûche connaît également une évolution :
    1. La version dite « traditionnelle » comporte des décorations incluant des figurines (Père-Noël, lutins, animaux…) et des objets (scie, hache, champignons) moulés en plastique ou en sucre.
    2. Les versions les modernes et les plus luxueuses ne présentent plus de décoration de ce type.

 

 

La bûche au chocolat


 

 

 

Bûche-chocolat-marron-Fotol

Bûche de Noël au chocolat et crème de marron © mimon – Fotolia.com

 

 

  • Bûche glacée ou non.
  • La bûche au chocolat est souvent agrémentée de marrons glacés.

 

 

Articles liés à Bûche au chocolat en Provence


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

    

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : ,
.