Village perché de Venanson © 412.

 

 

Provence 7

Venanson à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

 

 

Situation de Venanson (06)

 

 

Communes limitrophes de Venanson

 

 

Accès à Venanson

 

 

Distances depuis Venanson

 

 

 

La Nature à Venanson

 

 

Reliefs, sols

 

  • Le village occupe un éperon rocheux vertigineux.
    1. Remarquables points de vue sur le bassin de Saint-Martin-Vésubie et les sommets.
  • Territoire de moyenne montagne coupé par le Riou de Venanson, affluent de la Vésubie.
  • Vaste cirque.
  • Plusieurs sommets.
    1. Cayre-Gros. 2 087 m. A l’ouest.
    2. Le Tournairet. 2 086 m.
    3. La Tête de Siruol. 2 053 m.
    4. La Cime de Colmiane. 1 790 m.
    5. Le Conquet 1 776 m. Au nord.

 

Rivières, eau

 

 

Forêts, arbres

 

  • 3 belles forêts.
    1. Forêt de la Malune.
    2. Forêt de Libaret.
    3. Forêt de Tournairet. Pour partie.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Pâturages ovins et bovins.

 

Activités dans la nature

 

  • Camping.

 

 

Histoire de Venanson

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 11e s. In Castro Venacione est cité.
    1. L’évêque Raimond Ier (1064 1074) joue un rôle important lors des restitutions de biens et de dîmes usurpés à l’église à Venanson et dans d’autres sites des actuelles Alpes-Maritimes.
    2. Le fief est une seigneurie des Thorame-Glandevès.
    3. 1064. 25 novembre. Hugues Rostains, apparenté à la famille comtale de Glandevès fait don de la 4ème partie du château de Venaison au chapitre de Cimiez.
      1. Le château de Venanson a disparu, il aurait vraisemblablement occupé le site du village actuel.
  • 1067. 15 mai. Une charte conservée dans le cartulaire du chapitre de la cathédrale de Nice possède une charte faisant état de la donation des dîmes de Venatione au chapitre de l’église Sainte-Marie de Cimiez par les Rostaing-Raynardi.
  • 1388. Pour lutter contre l’influence de la Maison d’Anjou qui règne sur la Provence, le baron de Beuil se place sous la protection du comte de Savoie.
    1. Venanson compte parmi les pays de la région de Nice qui sont remis au Comte de Savoie.
  • 1428. Septembre. Louis de Glandevès, évêque de Nice, fonde un archidiaconat en faveur de son grand vicaire, Michel de Bellegarde.
    1. Les seigneuries de Venanson et de Saint-Martin-de-Lantosque font partie des donations.
    2. 1455. Antoine Salvanhi, successeur de Louis de Glandevès, porte plainte de cette donation auprès du cardinal-légat d’Avignon.
    3. La donation est confirmée sur la base du fait que les dons sont constitués de biens patrimoniaux de la Maison de Glandevès.
  • 1496. 8 juillet. A  la mort de Charles Jean Amédée de Savoie, les députés de Venanson prêtent serment à son successeur Philippe II de Savoie.
  • 1560. Intervention du duc Emmanuel-Philibert dans un conflit entre les communautés de St-Martin-Vésubie et de Venanson.
  • 1564. 20 juillet. Venanson est victime d’un tremblement de terre qui fait 38 morts et 11 blessés.
  • 1700. La seigneurie des Thorame-Glandevès est érigée en Comté au profit de la famille Alziari.
  • Avant la Révolution. Le comté passe successivement aux Genesi, aux Laurenti, aux Trincheti et aux Belli.
  • 1754. 260 habitants.
    1. Presque le double d’aujourd’hui.

 

 

Monuments de Venanson

 

 

  • Quelques maisons anciennes.
  • Ancien moulin.
  • Ancien four à pain.
  • Granges alpines et « vacheries » en montagne.
    1. Plusieurs granges aménagées en résidences secondaires.
  • Jolis hameaux.
    1. Hameau de Libaret, au sud.
    2. Hameau de Rigons.
    3. Hameau des Granges.

 

 

Monuments chrétiens de Venanson

 

 

  • Eglise St-Michel.
    1. A l’extrémité sud du village.
    2. 17e s.
    3. A noter que l’église ne possède pas de façade.
    4. La massive tour-clocher carré tronqué possède un porche qui protège l’entrée dans l’église.
    5. 1645. Tableau figurant le donateur Claude Guigonis, notaire et riche propriétaire qui finance la reconstruction de l’église.
    6. Retable du Rosaire.
    7. 16e s. et 17e s. Croix processionnelles.
    8. 18e s. Reliquaire.
    9. 1769. Parchemin de Clément XV, avec bulle de plomb.
  • Chapelle Saint-Sébastien ou Sainte-Claire.
    1. Sur la place d’entrée dans le village. Façade remaniée.
    2. 15e s.
      1. 1467. Epidémie de peste à l’origine de la construction de la chapelle.
      2. Fin de la réalisation des fresques datée du 26 juillet 1481.
    3. Remarquables fresques de Giovanni Baleison. Classées Monuments Historiques.
    4. Fond de la chapelle.
      1. Christ en Croix entre la Vierge Marie et saint Jean l’Evangéliste.
      2. Partie inférieure : martyre de saint Sébastien entre 2 archers qui le percent de flèches. Sur les côtés, saint Grat, évêque d’Aoste, et saint Roch.
    5. 6 scènes de la vie de saint Sébastien sous Dioclétien. Partie inférieure gauche de la voûte.
      1. Sébastien à genoux est fait chevalier par l’empereur Dioclétien.
      2. Sébastien visite et bénit Marc et Marcellin, les frères chrétiens emprisonnés.
      3. Les épouses viennent supplier Marc et Marcellin d’abjurer afin de sauver leurs vies.
      4. Sébastien enseigne sa foi à des femmes agenouillées, parmi lesquelles Zoé, épouse de Nicotraste.
      5. Sébastien face à l’empereur romain Dioclétien qui lui demande d’abjurer. Sébastien lui répond qu’il adore le vrai dieu.
      6. Dioclétien impose à Sébastien d’adorer les idoles que ce dernier va renverser.
    6. 6 scènes de la vie de saint Sébastien. Partie inférieure droite de la voûte.
      1. Sébastien rapporte à Dioclétien les flèches de son supplice.
      2. L’empereur fait bastonner à mort Sébastien.
      3. Le corps de Sébastien est jeté dans une fosse en présence de sainte Lucine.
      4. Sainte Lucine fait retirer le corps de saint Sébastien de la fosse.
      5. Sainte Lucine fait inhumer le corps du saint.
      6. Scène d’épidémie ou de miracle.
    7. Partie inférieure du mur gauche.
      1. Objets de la vie quotidienne.
      2. Fresque des saints protecteurs : sainte Appoline, sainte Barbe, saint Blaise et saint Laurent.
      3. Fresque très effacée des 7 péchés capitaux : orgueil, avarice, luxure, colère, gourmandise, envie, paresse.
    8. Partie inférieure du mur droit.
      1. Fresque des saints protecteurs de la communauté : saint Nicolas, saint Bernard des Alpes, saint Maur, sainte Catherine, sainte Marguerite, sainte Claire.
      2. La bonne et la mauvaise prière.
      3. Frise des 7 vertus : humilité, chasteté, charité, fraternité, tempérance, patience, vigilance.
  • Chapelle des Pénitents Blancs.
    1. A côté de l’église.
    2. Matériel de confrérie.
    3. Sculpture rustique sur bois.
  • Chapelle Saint-Roch.
    1. A 1 km à l’ouest du village.
    2. Fresques signées Paul Macario, racontant la vie du saint protecteur du village contre la peste.
  • Chapelle de Libaret.
    1. Au sud-ouest.

 

 

Célébrités liées à Venanson

 

 

  • Balaison (Jean). 15e s. Peintre.
  • Macario (Paul). Peintre.

 

 

Films liés à Venanson

 

 

  • 1957. Cas du docteur Laurent. Jean-Paul Le Chanois.
    1. Jean Gabin interprète le rôle d’un médecin parisien qui pratique les méthodes d’accouchement sans douleur dans l’arrière-pays montagnard.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Venanson

 

 

  • Février. Carnaval.
  • Août. 1517. Fête.

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.