Superbe ancienne Collégiale Sainte-Marie. © aze

 

 

Provence 7

Clans à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

 

  • Guide de la visite de la commune de Clans dans le département des Alpes-Maritimes (06).
  • Code postal. 06420.
  • Habitants. Clansois.
  • Superficie. 37,79 km2.
  • Altitude. 264 m – 2 082 m.
  • Population. 582 habitants.
  • Coordonnées et Carte. N  43°59’43.6″  E  7°08’51.8″.  Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune de Clans.
  • Nom.  Le mot latin clantium dérivé de la racine pré-indo-européenne kala (rocher) est très vraisemblablement à l’origine du nom de Clans.

 

 

Situation de Clans (06)

 

 

  • Le village et la commune occupent la basse vallée de la Tinée, au nord de Nice.

 

Communes limitrophes de Clans

 

 

Accès à Clans

 

  • M 2205. Route de La Tinée. Vers Marie, au nord, et vers la vallée du Var et la Route de Grenoble, au sud.
  • M 55. Depuis la M 2205, la Route de Clans donne accès au village de Clans qui est au bout du chemin.

 

Distances de Clans

 

 

 

La Nature à Clans

 

 

Reliefs, sols

 

  • Magnifique territoire de moyenne montagne.
    1. Mont Tournairet. 2 086 m. A l’est.
    2. Tête de Clans. 1 959 m. Au nord.
    3. Mont Maujiarde. 1 623 m. A l’est.
    4. Pointe de Serenton. Crête parallèle au vallon de Clans.
  • Le relief s’abaisse de l’est à l’ouest. jusqu’à la vallée de la Tinée.
  • Vallée de la Tinée.
    1. 300 – 400 m d’altitude.
    2. Rive gauche de La Tinée.
  • Vallon de Clans.
    1. Nord-est / Sud-ouest.
    2. Entouré d’un vaste cirque boisé.
    3. Coupé de nombreux ravins.
  • 3 grottes dont la Barma Spiga de 50 m de développement.

 

Forêts, arbres

 

  • Le village est entouré de montagnes boisées et de pâturages.
  • L‘Office National des Forêts a aménagé 40 km de promenades.
  • Belle forêt de résineux : épicéas, mélèzes, pins, sapins.
    1. Forêt du Tournairet.
  • L’exploitation forestière existe au moins depuis le Moyen-Age.
    1. Les grumes étaient livrées jusqu’aux chantiers navals de Toulon.
    2. Le transport par flottage empruntait La Tinée, puis le Var

 

Rivières, eau

 

  • La Tinée.
    1. Principal affluent du Var.
    2. Affluent en rive gauche.
    3. Le cours suit l’axe nord / sud.
    4. La Tinée marque la limite ouest du territoire communal.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Elevage.
  • Pâturages.

 

Activités dans la nature

 

  • Promenades et excursions.
    1. 40 km de pistes aménagées par l’ONF.
    2. Excursion au Mont Castel, à Caire-Gros, au Pont-de-Clans, au Tournairet
    3. Passage du GR 5.
  • Pêche.
  • Chasse. Réserve.

 

 

Histoire de Clans

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Vestiges préhistoriques.
    1. Au nord-est.
    2. Cachette de Clans.
  • Ancienne voie de communication de Nice à Barcelonnette.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1066. Le cartulaire de la cathédrale de Nice mentionne de Sancta Maria de Clancio.
    1. L’église de Clans est donnée à l’évêque de Nice.
  • 11e s. Clans et le hameau de Marie sont la propriété des Thorame-Glandèves.
  • 12e s. Clancius et Clanz sont cités.
  • 1137. L’église Sainte-Marie de Clans est instituée en Collégiale.
  • 1252. In castro de Clans est mentionné dans une enquête du comte Charles 1er.
  • 1297. Le rationnaire de Charles II mentionne Johan de Clans.
  • 1333. Johan de Clantio figure dans l’enquête de Léopard de Fulginet.
  • 1340. La reine Jeanne 1ère affranchit Clans.
    1. Un juge et une gabelle sont établis à Clans.
  • 1348. L’épidémie de peste pourrait avoir provoqué l’abandon de l’ancien village, au lieu-dit Poet, à proximité de la chapelle Saint-Sébastien.
    1. A l’époque, le site actuel du village devait être un hameau d’alpage.
  • 1370. Raymundus de Clans est cité dans le cartulaire de l’Abbaye St-Pons de Nice.
  • 1388. Caïs cite Villa de Clans.
  • 1389. Le comte de Savoie confisque le bien des 2 coseigneurs de Clans : Jacques de Revest et Florent de Castellane.
    1. Clans conserve toutefois ses privilèges.
  • 1427. Le hameau de Marie obtient son autonomie sans que le partage des terres soit totalement réalisé.
  • 1635. Honoré Orsier achète les fours, moulins et pâturages de Clans dont il devient le seigneur.
    1. 1645. Le fief est érigé en comté.
    2. Le nom Orsier est à l’origine de l’ours représenté sur les armoiries de Clans.
  • 1673. Le partage des terres avec Marie est entièrement achevé.

 

Période contemporaine

 

 

  • 1880. Création des hameaux de Bancairon et de Pont-de-Clans suite à la construction de la route.
  • 1887. 23 février à 5h43. Clans est touché par un tremblement de terre dont l’épicentre est au large d’Imperia, en Italie.
    1. Le séisme de magnitude comprise entre 6,5 et 6,8 est ressenti dans un rayon de 300 km.
    2. A Clans, plusieurs dizaines de maisons sont détruites ou endommagées.
  • Guerre 19391945. De nombreuses familles et enfants juifs trouvent refuge à Clans où un service d’alerte est mis en place par les habitants.
  • Légère reprise de la démographie.
    1. 1946. 471 habitants.
    2. 1982. 367 habitants.
    3. 2013. 582 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Clans

 

 

  • Hameaux : Bancairon – Pont-de-Clans – Tremagne.
  • Village médiéval de montagne établi sur un alpage.
    1. Clans est perché sur un contrefort du mont Castéo.
  • Maisons des 13e s. et 14e s.
  • Maison de la Reine Jeanne.
    1. 1510. Construction.
    2. Façade gothique à l’ouest et façade Renaissance, au nord.
    3. La maison pourrait avoir abrité le dépôt de sel et avoir servi de résidence au juge.
  • Maison claustrale.
    1. Proche de la collégiale.
    2. 1515. Construction par l’archiprêtre Louis Serre.
    3. Un blason sculpté orne sa grande porte.
  • Fontaine-Abreuvoir.
    1. Sur la place du village.
    2. 1807. Construction.
  • Usine hydroélectrique du Bancairon.
    1. 1929.

 

 

Monuments chrétiens de Clans

 

 

  • Superbe patrimoine chrétien.
  • Ancienne Collégiale Sainte-Marie. Eglise de la Nativité-de-Notre-Dame.
    1. 1066. Construction des églises Saint-Pierre et Sainte-Marie.
    2. 1680. Eglise actuelle sur l’emplacement des églises précédentes.
    3. Abside et clocher probablement construits par un atelier lombard.
    4. 14e s. Rare et remarquable fresque médiévale représentant des Scènes de chasse et vie de saint Pierre, cachée dans le chœur, derrière le retable.
    5. 1520. Triptyque de La Vierge sur bois polychrome.
    6. 1650. Beau retable du Rosaire dans la nef. Il est peint par Jean Rocca.
    7. 1780. Retable du maître-autel , en stuc, faux marbre et gypserie.
    8. Bénitiers creusés dans d’anciens chapiteaux.
    9. En façade pots à feux.
    10. 1792. Orgue issu de l’atelier d’Honoré Grinda.
    11. 1986. Classée Monument Historique (CMH).
    12. Pour la visite de l’église, les clefs sont à l’Office de Tourisme.
  • Chapelle Saint-Michel.
    1. 1500. Construction.
    2. 1515. Fresque du chœur attribuée à Andrea de Cella.
    3. 1964. Classée Monument Historique.
  • Chapelle Saint-Antoine.
    1. 15e s. Construction.
    2. 1480.  Fresque retraçant sur 30 panneaux la Vie de saint Antoine.
    3. 1942. Classée Monument Historique (CMH).
  • Chapelle Sainte-Anne.
    1. Juchée sur un promontoire en pleine forêt. Lieu-dit Le Mounar. Accès par la piste de Raous en allant vers la forêt. Compter plusieurs heures pour l’aller-retour.
    2. 1655. Construction. La chapelle est consacrée à saint Antoine de Padoue.
    3. Lieu de pèlerinage le dernier dimanche de juillet.
    4. Ex-voto.
    5. Voir article Anne en Provence.
  • Chapelle Saint-Jean.
    1. Un peu à l’écart du village. Sur le chemin vers Marie.
    2. 1728. Construction.
    3. 2007. Vie de saint Jean-Baptiste peinte à fresque par l’artiste Patrick Moya.
    4. Très beau cadran solaire sur la façade.
  • Chapelle des Pénitents Noirs ou Saint-Roch ou de la Miséricorde.
    1. Située derrière la collégiale.
    2. Construction antérieure au 17e s.
    3. Voir article Pénitents en Provence.
  • Saint-Sébastien.
    1. Sur la route de Pont-de-Clans çà Clans.
    2. La chapelle primitive daterait du 5e s.
    3. 1575. Reconstruction.Elle est située sur la route qui mène de Pont-de-Clans à Clans.
  • Chapelle Saint-Roch.
    1. A l’entrée du vieux cimetière.
    2. 1875. Destruction de l’ancienne chapelle Saint-Roch et construction de la chapelle actuelle.

 

 

Célébrités liées à Clans

 

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Clans

 

 

  • Fête du Bois. Tous les ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.