Village perché de Lantosque © richard matéo – Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Lantosque à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 06450.
  • Habitants. Lantosquois.
  • Superficie. 44,76 km2.
  • Altitude. Minimum 330 m – Maximum 2.018 m.
  • Population. 1.318 habitants (2013).
  • Coordonnées. N 43° 58′ 28″  7° 18′ 47″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte.

 

 

Situation de Lantosque


 

 

Village de Montagne © Verlinden

 

 

Communes limitrophes de Lantosque

 

 

 

Accès à Lantosque

 

 

Ancien passage du tramway © Verlinden

 

 

 

 

Distances de Lantosque

 

 

 

La Nature à Lantosque


 

 

 

Village perché de Lantosque © Verlinden

 

 

Reliefs, sols

 

  • Partie centrale de la vallée de La Vésubie.
    1. La vallée a été creusée par l’érosion de la fonte des glaciers alpins pendant plusieurs centaines de milliers d’années.
    2. Le département des Alpes-Maritimes (06) possède 5 grandes vallées de ce type.
  • Altitude minimale dans la Plaine du Suquet 300 m.
  • Beau territoire montagneux.
    1. Haute altitude de 1.900 m aux granges de la Brasques.
    2. Altitude maximale à la Pointe de Siruol 2018 m.
  • Une partie de la commune de Lantosque est bâtie sur les rives de La Vésubie.
    1. Le sol y est constitué de sédiments qui se sont entassés contre un verrou glaciaire.
    2. Il en résulte une instabilité historique des terrains pouvant causer des dommages aux constructions.
  • Le bourg est surélevé et allongé en 2 parties sur un promontoire.
    1. Son environnement proche est encaissé.
  • Plusieurs grottes.
    1. Grotte de la Balme.
    2. Grotte des Limaces, sert de chapelle.

 

Rivières, eau

 

 

 

Gorges de La Vésubie © Raolison – Fotolia.com.

 

 

 

Forêts, arbres

 

  • Forêt de la Maïris.
  • Forêt de la Sauma – Longa.
  • Exploitation forestière.
  • Oliviers.
  • Châtaigniers.
  • Sapins.

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Pâturages, prairies.
  • Coopérative laitière.

 

 

Activités dans la nature

 

 

Via Ferrata © Verlinden.

 

 

  • Via Ferrata.
  • Nombreuses excursions.
    1. La laune de l’éléphant ou la Via ferrata des Canyons de Lantosque.
    2. Circuits des hameaux.
  • Station climatique d’été.
  • Chasse.
  • Pêche.
  • Cercle Hippique.
  • Colonie de Vacances.

 

 

Histoire de Lantosque


 

 

 

© Verlinden

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 7e s. Création du hameau de Sanctus Colombanus.
  • 9e s. Charlemagne fait don du fief à l’abbaye de Saint-Pons de Nice.
  • Fin 10e s. Après la Libération de la Provence de l’occupation musulmane, les comtes de Provence établissent leur autorité sur la vallée.
  • 12e s. Lantuscia est cité.
  • La Route du sel passe par Levens, Utelle, Lantosque et le col de Fenestre vers le Piémont.
    1. Le développement des échanges profite très largement à Lantosque.
  • 13e s. Naissance de 2 confréries de Pénitents qui durent jusqu’au 20e s.
    1. Pénitents Noirs. Les plus importants en nombre.
    2. Pénitents Blancs. Les plus influents.
  • Lantosque est administrée en république autonome.
    1. Cette faveur est concédée par les comtes de Provence.
    2. Un Baylo est élu chaque année par les hommes. Ce chef de la commune est assisté par des Sindici, des Consiglieri, des Arbitri, des Abbati
  • 1271. La seigneurie passe aux Tournefort.
    1. Les Tournefort remettent le château en état.
    2. Le fief est ensuite érigé en comté.
  • 1494. 23 juin. Lantosque et Roquebillière subissent un très fort séisme.
    1. Les séismes se succèdent du 15e s. au 17e s.
    2. 1556. 20 avril. Loda et quelques maisons de Lantosque sont détruits.
    3.  1564. 20 juillet. Le village et l’église sont détruits. Emmanuel Philibert fait remise des impôts à la population.
  • 1518. André de Tournefort est le seigneur du fief.
  • 1542. Le village est incendié par le seigneur d’Ascros pendant la guerre qui oppose le duc de Savoie, Charles III et François Ier.
  • 1621. Les Pénitents Blancs créent un hôpital destiné à recueillir les pauvres du village et les passants démunis.
  • 1630. Epidémie de peste.
  • 1668. Consécration de l’église Saint-Sulpice.
  • 1698. Création d’un  » monte granatico  » à Saint-Colomban.
    1. Sur le principe du Mont-de-Piété, il a pour vocation d’avancer aux paysans des céréales : blé, orge, seigle.
    2. L’initiative est probablement celle des Pénitents Blancs.
  • 1699. Jean Ribotti rachète le fief des Tournefort.
  • 1701. Jean Ribotti revend le fief à Lazare Riccardi d’Onéglia (actuelle Imperia).
    1. Victor Amédée II de Savoie lui peu de temps après le titre de comte.
  • 1705. Les soldats de Louis XIV pillent le village.
  • 17071713. Nouvelle occupation du village.
  • 17441747. La guerre de Succession d’Autriche oppose la France et l’Espagne à l’Autriche et la Savoie.
    1. Le comté de Lantosque est occupé par les troupes franco-espagnoles.
  • 17921793. Lantosque est de nouveau occupée par les troupes françaises.

 

 

Période contemporaine

 

  • 1848. 2.573 habitants.
  • 1860. Annexion du comté de Nice à la France. Grande activité au quartier du Rivet.
    1. Relais de diligences.
    2. Hôtel de la Poste.
    3. Gendarmerie.
  • 1863. Passage de la 1ère route moderne reliant LevensDuranus -Lantosque.
  • 1894. Ouverture de la route entre Saint-Jean-La-Rivière et Plan-du-Var.
  • 19091928. Construction de la ligne de tramways desservant La Vésubie.
  • 19201940. Présence de l’armée sur la commune dans des casernes qui serviront de QG et  de forteresse en Juin 1940 au 74ème Bataillon Alpin.

 

 

Village, monuments et bâtiments de Lantosque


 

 

 

Village étagé et perché © Verlinden

 

Lantosque-Fotolia_68653874 

© Verlinden &Y.Roth – Fotolia.com

 

 

  • La commune est composée de plusieurs hameaux Camari, Loda, Pélasque, Saint-Colomban et de quartiers sur les hauteurs : les Brucs, Campaouri, les Clapières, les Quinsons, Saint-Georges, la Serisière, le Seuil, les Tabalons, le Terron, la Vilette…

 

   

Habitat ancien – Belles montées © Verlinden.

 

 

  • Hautes Maisons anciennes.
    1. Loggias du 18e s.
    2. Portes sculptées (une décorée de swastika).
  • Grandes montées en longues marches d’escalier.

 

 

  

Village accueillant © Verlinden

 

 

  • Fontaine de la place de la mairie. 1886.
  • Monument aux Morts.
    1. Devant l‘église Saint-Pons.
  • Château de Loda.
    1. Vestiges du 13e s. Tour percée de meurtrières.
  • Fort de Gordolon.
    1. Vestige de la Ligne Maginot.
  • Pont du Martinet.
    1. Son nom est celui d’un ancien moulin de la rive droite.
    2. Plusieurs activités artistiques se concentraient autour du moulin qui fournissait de l’énergie hydraulique.
    3. Jusqu’en 1926. Le train, puis le tramway, passent par le pont.
    4. 1932 et 1999. reconstruction.
  • Pont muletier sur le Riou.
  • Ancien moulin à eau sur le Riou servant à moudre le grain.
  • Grande salle polyvalente : sport et culture.

 

 

Grande passerelle de la Via Ferrata © Verlinden

 

 

  • Grande passerelle de la via ferrata.
    1. Une centaine de mètres de haut.

 

Monuments chrétiens de Lantosque


 

 

 

Eglise paroissiale St-Pons © Verlinden

 

 

  • Eglise Saint-Pons.
    1. Au sommet du village.
    2. 1668. Construction de style Classique.
      1. Conception adaptée aux séismes : façade élargie et basse.
    3. Belle porte sculptée.
    4. Plan cruciforme, unique dans la vallée de la Vésubie.
    5. Autel Saint-Pons, saint patron de Lantosque.
    6. Autel de Saint-Sulpice pour lequel le Pape a fait don de reliques.
    7. Belles toiles du 17e s et du 18e s. ex. Saint Antoine de Padoue recevant l’enfant, La Glorification du Saint Sacrement…
    8. 1605. Fonts baptismaux en pierre.
  • Une dizaine de chapelles et églises.
    1. Chapelle, ancienne Eglise Saint-Arnoux, à Loda.
    2. Chapelle, ancienne Eglise Saint-Colomban, à St Colomban.
    3. Chapelle Sainte-Claire. 15e s.
    4. Chapelle Saint-Roch.
    5. Chapelle St-André.
    6. Chapelle St-Arnoux.
    7. Chapelle de la Colonie de vacances.
    8. Chapelle Notre-Dame-des-Anges. Dans le village de Pélasque.
    9. Chapelle rurale Saint-Georges. 1,5 km nord-est de Pélasque.
    10. Chapelle Sainte-Croix. 1 km au sud de Pélasque
  •  Sanctuaire de Notre-Dame-de-la-Balma.
    1. En aval du village.
    2. Grotte sanctuaire accueillant tous les ans une procession des Pénitents Blancs suivie par toute la population.
  • Joli cimetière.
    1. Tombes oratoires.

 

 

Célébrités liées à Lantosque


 

 

  • Barelli (Aimé). 1917, 1er Mai Lantosque1995, 13 juillet à Monaco. Musicien. Chef d’orchestre. Trompettiste de jazz.
  • Passeroni (Gian Carlo). Italien. 1713, 11 mars naissance aux Condamines – 1803, décès à Milan.

    1. Ordonné prêtre à Nice par Mgr Cantono.
    2. Il vit à Milan où habite son oncle et où il a fait ses études.
    3. Admis à l’Académie des Trasformati qui rassemble l’élite des jeunes milanais.
    4. Auteur du célèbre Cicerone.
    5. Rousseau publie un article élogieux de Charles Passeroni.
    6. L’impératrice Marie-Thérèse le dote de pensions importantes qu’il utilise à des fins charitables.
  • Thaon (Jean). Homme politique.
    1. Maire de Lantosque.
    2. Vice-président du Conseil général des Alpes-Maritimes.
    3. Membre du CASDIS.
  • Thaon de Revel de St-André.
    1. Vice-Roi de Sardaigne.
  • Tournefort (Jean de). Religieux.
    1. 1362. Abbé de Saint-Pons.
    2. 1365. Abbé de Lérins.
    3. 1382. Evêque de Nice.
  • Proverbio (Vincent).  Sportif.
    1. Triathlète .
    2.  2011. 8 août. 1er Français du Norseman Xtreme Triatlhon en Norvège.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Lantosque


 

 

 

 

Articles liés à Lantosque


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.