Chevet de l’église de l’Invention-de-La-Sainte-Croix avec ses trois beaux culs-de-four. © Verlinden

 

 

Provence 7

Valdeblore à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

  • La commune de Valdeblore se situe au centre-nord du département des Alpes-Maritimes (06). Elle est composée de 5 hameaux.
    1. La Bolline – La Colmiane – La Roche – Mollières – Saint-Dalmas.
  • Code postal. 06420.
  • Habitants. Valdeblorois.
  • Superficie. 94,16 km2.
  • Altitude. 339 m – 2 880 m.
  • Population. 891 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N 44°04’00.6″ E  7°12’09.1″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Valdeblore.
  • Nom. Blour vient du celtique qui signifierait pente herbeuse sur la montagne.

 

 

Situation de Valdeblore (06)

 

 

Communes limitrophes de Valdeblore

 

 

Accès à Valdeblore

 

 

Distances de Valdeblore

 

 

 

La Nature à Valdeblore

 

 

Reliefs, sols

 

  • Vaste territoire de Haute et Moyenne montagne.
  • Au nord, hauts sommets de la frontière italienne.
    1. Tête de Clans. 2 897 m.
    2. Cime de Tavel. 2 795 m.
    3. Cime de la Frémamorte. 2 730 m.
  • Le vallon de Molières coupe est/ouest les hauts reliefs du nord.
  • Au centre, d’autres sommets.
    1. Pointe Giegn. 2 888 m.
    2. Mont Pépoiri. 2 674 m.
    3. Tête de Margès. 2 550 m.
  • Ligne de reliefs dégradés jusqu’à la terrasse glaciaire fertile est/ouest de 1 000 m en moyenne.
    1. Les ensembles habités se situent dans ce secteur.
  • Remontée en limite sud.
    1. Cayre Gros. 2 087 m.
    2. Mont Viroulet. 1 809 m.
  • Parc National du Mercantour.

 

Rivières, eau

 

  • Nombreux beaux lacs alpestres.
    1. Lac d’En Veillos.
    2. Lac de Frémamorte.
    3. Lac de Tavel.
    4. Lac des Bresses.
    5. Lac des Millefonts.
    6. Lac du Barn.
    7. Lac Gros.
    8. Lac Nègre.
    9. Lac Scluos.

 

Forêts, arbres

 

  • Forêts de Malaterra et du Bois Noir.
  • Châtaigniers, épicéas, mélèzes, pins sylvestres, sapins.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Oliviers.
  • Ovins.
  • Coopératives oléicoles de St-Jean-la-Rivière et de Cros d’Utelle.

 

Activités dans la nature

 

  • Stations climatiques d’été d’Utelle et de St-Jean-la-Rivière.
  • Grande variété de promenades, d’excursions et d’alpinisme.
    1. Passage des GR5 et GR 52.
  • Parc Naturel du Mercantour.
  • Station de Sports d’Hiver de La Colmiane.
    1. 1 500 m.
    2. Pistes nombreuses.
  • Via ferrata « Baus de la Fremas« .
    1. Aménagement permettant de s’initier à l’escalade, de maîtriser le vertige et de se divertir.
  • Chasse.
  • Pêche.

 

 

Histoire de Valdeblore

 

 

Antiquité

 

  • Vestiges romains.
    1. Inscription romaine provenant d’un cippe dans le mur d’une maison de Saint-Dalmas.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • Le territoire de Valdeblore se situe sur une route très fréquentée.
    1. La route relie La Provence au Piémont.
    2. 8e s. Cette route est très utilisée par les Chrétiens lorsque la côte est interdites aux Chrétiens par les occupants musulmans.
  • Rostaing (ou Rostainy) de Thorame est le 1er seigneur de Valdeblore.
    1. 1009. Rostaing de Thorame est mentionné dans une donation à l’église Sainte-Marie de Moustiers d’un manse à Thorame.
    2. Rostaing épouse une fille du vicomte de Nice qui lui apporte en dot le fief d’Aspremont.
    3. Le couple a un fils prénommé Rainart.
  • Plusieurs actes mentionnent le nom de Rainart Rostaing.
    1. 1056. Rainart Rostaing, sa femme Adalaxia, ses fils Feraud, Guillaume et Pierre, donnent à l’abbaye Saint-Victor de Marseille les trois églises de Puy-Agut sur le territoire de Thorame-Basse.
    2. 1060.  Les mêmes membres de la famille vendent à l’abbaye Saint-Dalmas de Valdeblore un jardin, un pré, des hommes, des moutons du troupeau seigneurial, des droits de pâturage sur le pré d’Aspremont. L’acte de vente figure la première mention d’un prieur de Saint-Dalmas de Valdeblore, Alemanus monachus.
    3. v. 1060. Rainart Rostaing fait une donation d’un territoire alpestre.
    4. 1067. Rainart Rostaing rend à l’évêque de Nice Raimond Ier les dîmes que sa famille avait saisies dans plusieurs fiefs.
    5. 1067. In valle Blora est cité.
    6. À la mort de Rainart, ses biens sont partagés entre ses fils.
      1. L’aîné Féraud Rostaing s’établit à Thorame.
      2. Le puîné Pierre Rostaing pourrait avoir été seigneur de la Haute Tinée.
      3. Le cadet Guillaume Rostaing est seigneur du Val de Blore,
  • 1109. Guillaume Rostaing et son épouse Advenia ont deux fils, Bertrand et Hugues.
    1. Hugues est chanoine à Nice.
    2. Bertrand est vraisemblablement seigneur de Val de Blore.
  • 1249. Raymond Rostaing est seigneur de Val de Blore.
    1. Il a des liens de parenté avec le comte de Vintimille pour lequel il accomplit des missions d’ambassade.
  • 1271. Le village de La Roche est cité pour la 1ère fois.
  • 1298. La famille Rostaing abandonne son nom pour celui de Balb pour une raison inconnue.
  • 1320. 1er acte citant La Bolline, La Roche et Saint-Dalmas.
  • v. 1350Pierre Balb est seigneur de Valdeblore, de Marie, de Rimplas, de Saint-Sauveur et de Roure.
    1. Pierre Balb ayant pris une position hostile à la Reine Jeanne 1ère perd ses seigneuries :  Valdeblore en 1352, Roure en 1353, Saint-Sauveur en 1358.
  • 1353. Valdeblore est inféodé à Gui Flotte, viguier de Sospel.
  • 1376. Pierre Balb prête hommage à la reine Jeanne. Il est seigneur de Rimplas et de coseigneur de Saint-Sauveur. Il n’a donc pas récupéré ses biens dans le Valdeblore.
  • 1382. L’assassinat de la Reine Jeanne 1ère à Naples provoque une importante crise de succession.
    1. Pierre Balb soutient Louis d’Anjou.
    2. Jean Grimaldi de Beuil soutient Charles de Duras et engage des contacts avec le comte de Savoie qui lui permettent de prendre l’ascendant.
    3. Pierre Balb est dépossédé de ses fiefs par le comte de Savoie.
    4. Il en va de même pour tous les féodaux fidèles au parti angevin :  les Puget, les Castellane, les Glandèves, les Revest, les Barras de Saint-Étienne, les de Flotte d’Ascros, les Tournefort de Lantosque.
    5. Les Grimaldi de Beuil reçoivent certains des fiefs confisqués.
  • 17e s. Création de la Confrérie des Pénitents-Blancs de La Bolline.
  • 1654. Création de la Confrérie des Pénitents Blancs de Saint-Dalmas.
  • 1673. Création de la Confrérie des Pénitents Noirs de La Roche.
  • 1669. 10 juillet.  Les trois communes de Saint-Dalmas la Bolline et la Roche s’unissent par convention notariale en une seule commune.
  • 1699. Territoire inféodé et érigé en comté en faveur des Ribotti.
  • 1716. Une nouvelle convention passée entre les trois villages renforce leur accord antérieur.

 

Période contemporaine

 

  • 1860. Valdeblore devient définitivement français.
    1. La commune perd toutefois une partie de son territoire qui devient italien.
  • 1944. Le hameau de Mollières est incendié par les Allemands.
  • 1947. Par le Traité de Paris, Valdeblore récupère ses territoires passés à l’Italie en 1860.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Valdeblore

 

 

La Bolline

 

  • Village de plateau légèrement étagé.
  • Habitat typiquement montagnard.
    1. Ensemble hétérogène.
    2. Quelques maisons intéressantes.
      1. Portes et linteaux sculptés.

 

La Colmiane

  • En occitan alpin la Cuòla miana signifie la montagne moyenne,
    1. Lou cuol fait référence à un col et désignerait un passage entre la Tinée et la Vésubie.
    2. La Colmiane désigne une station de sports d’hiver.
    3. Petit groupe d’habitations au col Saint-Martin.

La Roche

  • Village de plateau légèrement étage contre une arête rocheuse.
  • Habitat typiquement montagnard.
    1. Quelques hautes maisons de type alpin.
    2. Balcons de bois.
    3. Quelques toits en lauze ou en bardeaux.

Mollières

 

  • Hameau isolé au nord de la commune.
    1. Accès par Saint-Martin-Vésubie et la piste du vallon de Salèse.
    2. Le hameau est déserté après la Seconde Guerre Mondiale.
    3. Jusqu’en 1947, la vallée a été italienne.
    4. Des bergers sont venus le réoccuper l’été.
  • Dans la zone centrale du Mercantour.

Saint-Dalmas

 

  • Encore appelé Saint-Dalmas de Valdeblore pour le distinguer de Saint-Dalmas-le-Selvage.
  • Village autrefois fortifié.
    1. Sont conservés : une porte de ville,défendue par des meurtrières, et un chemin de ronde protégé par un crénelage.
    2. Restes d’un château cité au 13e s.
  • Ancien Prieuré de St-Dalmas de Pedona, dans le Piémont.
  • Village étalé sur un plateau en légère pente.
  • Village ancien de caractère.
    1. Réseau de charmantes ruelles et de passages voûtés en arcs brisés.
    2. Belles maisons.
      1. Rue des Unimos. Fenêtres géminées, de facture et de pierres différentes.
      2. Rue principale. Moitié de cippe romain enchâssé à la base d’une fenêtre.
  • Fontaine.
    1. Beaux motifs floraux à sa base.
  • Musée du Terroir.
    1. Proche de l’église de l’Invention-de-La-Sainte-Croix.

 

 

Monuments chrétiens de Valdeblore

 

 

  • Eglise de l’Invention-de-La-Sainte-Croix.
    1. A Saint-Dalmas.
    2. Probablement du 9e s.
    3. Classée.
    4. Très rare style de transition entre la période Pré-Romane et le premier Roman Lombard.
    5. Certains éléments pourraient remonter à l’époque carolingienne.
    6. Le chevet de l’église présente trois beaux culs-de-four couverts de lauzes rouges et agrémentés de bandes lombardes.
    7. C’est la seule église d’Europe à avoir conservé ses surfaces internes en l’état d’origine.
    8. L’église représentait l’ancien Prieuré de Saint-Dalmas-de-Pedona en Piémont (fondé en 613).
    9. Dans un décor montagnard majestueux, l’église se signale par son clocher carré latéral, avec une flèche pyramidale contenant deux cloches du 15e s., et son grand porche-auvent.
    10. A l’intérieur, trois nefs voûtées en cul-de-four et les plus anciennes peintures murales des Alpes-Maritimes (14e s. et 15e s.) dont l’une représente un évêque.
      1. La nef centrale est voûtée d’arêtes.
      2. Une sépulture du 9 e s.  se dresse dans une nef collatérale.
    11. 18e s. Le décor baroque, largement garni de stuc, est ajouté.
    12. Trois retables dont deux qui portent de prestigieuses signatures :
      1. 1520. Saint-François-d’Assise.
      2. 1584. Guillaume Planeta.
      3. Le troisième est consacré au Rosaire.
    13. Les 3 parties de la crypte, dont la plus ancienne pourrait remonter au 11e s., sont d’une grande beauté.
    14. Le trésor contient de nombreux objets liturgiques et de procession de grande qualité.
  • Eglise Saint-Jacques-le-Mineur.
    1. A la Bolline.
    2. 16e s. et 18e s. Inscrite aux Monuments Historiques.
    3. Beau clocher de style Roman tardif surmonté d’une pyramide.
    4. La façade est Classique.
    5. Le porche est Roman.
    6. Le maître-autel est en bois doré.
    7. Toiles des 17e s. et 18e s. de l’école vénitienne.
  • Eglise de l’Annonciation.
    1. A Mollière.
  • Chapelle des Pénitents-Blancs.
    1. A La Bolline.
    2. Façade classique.
    3. Clocher baroque en forme de bulbe.
    4. 15e s. Vierge en bois polychrome.
    5. 17e s. Descente de Croix de Rocca.
  • Chapelle des Pénitents-Blancs.
    1. A Saint-Dalmas, Intégrée aux maisons.
  • Chapelle des Pénitents-Noirs.
    1. A La Roche.
    2. Clocher carré à dôme en fer forgé.
    3. Lavoir sous appentis.
    4. 16e s. Retable en bois doré.
    5. 17e s. Triptyque de saint Bernard.
    6. Stalles sculptés.
  • Voir article Pénitents en Provence.
  • Chapelle rurale Saint-Joseph.
    1. A Saint-Dalmas, sur la route de La Bolline.
  • Chapelle Notre-Dame-des-Colmianes.
    1. A Saint-Dalmas, avec un porche-auvent.
  • Plusieurs chapelles de montagne.
    1. Saint-Jean-Baptiste. A l’est.
    2. Saint-Donat, à l’ouest.
    3. Saint-Joseph, au nord.

 

 

Célébrités liées à Valdeblore

 

 

  • Bergondi (Constantin). Valdeblore (royaume de Sardaigne),  14 décembre 1819 –  Nice, 6 mai 1874. Homme politique.
    1. 18611864, 18681874. Conseiller général de Saint-Sauveur.
    2. 18711874. Député des Alpes-Maritimes.
    3. Une rue Constantin-Bergondi existe à Nice.
  • Juge (Victor) – Giuge (Ricardo Vittorio). 18171886. Ingénieur français.
    1. Génie civil (région de Nice).

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Valdeblore

 

 

  • Mars. 19. Fête des Pénitents Blancs.
  • Août. 3ème dimanche. Fête de la Sainte-Croix.

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.
// Exit if accessed directly if ( !defined('ABSPATH')) exit; /** * Footer Template * * * @file footer.php */ /* * Globalize Theme options */ global $responsive_options; $responsive_options = responsive_get_options(); ?>