© Verlinden

 

 

Provence 7

Noves à visiter (13)

 

 

 

 

 

 

 

 

Situation de Noves (13)

 

 

Communes limitrophes de Noves

 

 

Accès à Noves

 

 

Distances de Noves

 

 

 

La Nature à Noves

 

 

  • Au cœur du Val de Provence.

 

 

Reliefs, sols

 

  1. Commune étalée dans la plaine alluviale de la Durance.
  2. Une longue crête nord/sud sépare la plaine de la Durance de celle du Rhône.
  3. Colline du Puech.
    1. Le Puech désigne un tertre.
    2. Base de la première colonie celto-ligure.
    3. Site du village médiéval.

 

Rivières, eau

 

 

Forêts, arbres

 

  • Bois du Devès.
  • Bois du Rougadou.
  • Oliviers.
  • Pépinières.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  •  Centre viticole.
    1. La Cuvée des Amours.
    2. Coopérative vinicole.
    3. Le Cellier de Laure.
      1. IGP.
      2. Avenue Agricole Viala.
      3. Couleur. Rouge.
      4. Cuvée. In Greso.
  • Production maraîchère et fruitière.
    1. Primeurs.
  •  Coopérative agricole.

 

Activités dans la nature

 

  • Chasse.
  • Pêche.
  • Camping.

 

 

Histoire de Noves

 

 

  • Le gué sur la Durance en fait un lieu de passage privilégié est à l’origine d’une grande partie de son histoire.

 

Préhistoire / Antiquité

 

  •  Station néolithique au Puech.
  • 5e s. av. J.-C. Fondation probable par la tribu celto-ligure des Cavares.
    1. La tribu occupe la colline du Puech où a été découverte la célèbre Tarasque de Noves qui est conservée au Musée Lapidaire d’Avignon.
  • Les Romains s’établissent dans la plaine, à l’emplacement du village actuel.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 5e s. – 10e s. Très grande instabilité avec exactions provoquant ruines et misère.
  • Pour des raisons de sécurité, les habitants se réfugient à nouveau sur les hauteurs.
  • 11e s. Mention du Castrum.
  • La commune est reconstruite sous l’autorité papale et épiscopale.
    1. Les évêques et les Papes d’Avignon, seigneurs du lieu, font assécher les paluds et contribuent à mettre en culture le territoire.
    2. La seigneurie est conservée par les évêques d’Avignon jusqu’à la Révolution française.
  • 13e s. Fondation d’un ermitage sur la colline du Puech.
    1. L’ermitage servira de base à la construction de la chapelle Le Vœu-de-la-Peste en 1721.
  • 14e s. Etablissement du marché et de la foire.
  • Laure de Noves est chantée par Pétrarque dans son Canzoniere.
  • 1481. Noves est rattaché au Royaume de France sous Louis XI.

 

Période contemporaine

 

  • 1962. 3 267 habitants.
  • 2012. 5 293 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Noves

 

 

  • Petite cité ancienne d’un grand caractère.
  • Château.
    1. Lieu ou vécut Laure de Noves.
    2. Esplanade du château.
  • Demeure des Papes.
    1. 1611. Henri IV ordonne son démantèlement.
  • Remparts.
    1. 12e s. et 14e s. Les plus beaux pans de l’enceinte médiévale sont visibles côté nord.
    2. Le beffroi et deux portes subsistent.
      1. Porte d’Aurose ou de Châteaurenard qui est agrémenté du beffroi.
      2. Porte d’Agel, ouverte sur une place, au sud.
  • Elégantes maisons du 17e s.
    1. Dans le bourg.
    2. Hôtel de Bournissac.
  • Beaux mas dans la campagne.
  • Moulin de La Roque.
    1. Sur la rivière de l’Anguillon.
    2. v. 1790. Charles-Baudile Roux (époux de Thérèse Poulinet et grand-oncle de Frédéric Mistral) achète, au lieu-dit la Roque un ensemble de terres et de constructions comprenant un ancien moulin à draps. Il y édifie un moulin à eau.
    3. 1981. Le dernier héritier vend le bien au baron Guy Fallon qui restaure élégamment les bâtisses et aménage des chambres d’hôtes.
  • Moulin à huile.
  • Pont moderne de Bonpas.

 

 

Monuments chrétiens de Noves

 

 

  • Eglise Saint-Baudile.
    1. Saint Baudile est un légionnaire romain converti au Christianisme et qui subit le martyre en 300, à Nîmes.
    2. 12e s -13e s. Construction de style Roman.
    3. L’une des plus belles églises de la région.
    4. Classée aux Monuments Historiques.
    5. Le petit clocher contraste avec la puissance dégagée par l’édifice.
    6. Portail latéral en arc brisé d’une grande élégance.
    7. Imposant toit de lauzes qui témoigne d’un beau travail de conservation.
    8. Nef romane à 4 travées.
    9. 12e s. Chœur et abside à cul-de-four ornée d’une colonnade à arcatures.
    10. 14e s. Collatéraux de style gothique.
    11. Magnifique coupole octogonale sur trompes.
  • Chapelle votive Notre-Dame-de-Pitié / Le Vœu-de-la-Peste .
    1. Sur le rocher du Puech, établissement primitif des celto-ligures.
    2. 1721. Sur des bases romanes, la chapelle est édifiée après la grande épidémie de peste commencée en 1720, à Marseille.
    3. Lieu de pèlerinage.
  • Chapelle Notre-Dame-des-Vacquières ou Notre-Dame-des-Œufs.
    1. Sur la route d’Eyragues.
    2. Porche soutenu par un pilier central.
  • Chapelle du Sacré-Cœur.
    1. Les Paluds-les-Noves.
  • Chapelle des Pénitents-Blancs.
    1. 12e s. Construite par le pape Jean XXII sur l’emplacement d’une ancienne synagogue. Elle est consacrée à la Vierge Marie sous la dénomination Notre-Dame-d’Enville.
    2. 1325. 13 janvier. La chapelle est le lieu de la signature du contrat de mariage de Hugues de Sade avec Laure, fille d’Audibert de Noves dite « La belle Laure« .
    3. 1581. Mai. Mgr. d’Armagnac, archevêque d’Avignon, attribue la chapelle à la Confrérie des Pénitents blancs qui vient d’être créée.
    4. Fin 16e s. Peintures murales.
    5. Révolution française. La commune  s’attribue la chapelle. Les cloches, avec celles de la chapelle Notre-Dame-de-Vacquières, sont envoyées à Tarascon où elles sont fondues et transformées en monnaies.
    6. 1950. Désaffectée, l’ancienne chapelle est transformée en lavoir.
    7. 1995. Inauguration de la médiathèque municipale Marc-Mielly dans les locaux transformés.
  • Chapelle Notre-Dame.
    1. Transformée en bains publics.
  • Beaux oratoires.
    1. Saint-Eloi.
    2. Font-de-Vacquières.
  • Croix de Carrefour.
    1. Classée aux Monuments Historiques.

 

 

Artisanat à Noves

 

 

  •  Antiquaires.

 

 

Célébrités liées à Noves

 

 

  • Baudile. Saint originaire d’Orléans.
    1. Légionnaire romain converti au Christianisme.
    2. Baudile ou Baudille, Bauzile, Bauzille, Bauzély, Baudelle, Baudel, ou encore Baudilio, Baudelio, Boal, Bol en espagnol, Baldiri ou Boi en catalan,
    3. Il  décide avec son épouse d’évangéliser la région de Nîmes.
    4. 300. Baudile subit le martyre à Nîmes. Il y est décapité pour avoir interrompu un sacrifice païen.
    5. Son culte se répand alors bien au-delà de Nîmes : de nombreuses localités portent son nom et plus de 400 édifices religieux lui sont consacrés, surtout en France et en Espagne.
    6. La fête de saint Baudile est célébrée le 20 mai.
  • Noves (Laure de). Avignon, 1308Avignon, 1348 (victime de la peste).
    1. Laure de Noves serait la fille d’Audibert de Noves.
    2. 1325. Elle épouse Hugues de Sade à Noves.
    3. Pétrarque l’aperçoit à l’église Sainte-Claire d’Avignon et s’éprend immédiatement d’une violente passion.
    4. Cet amour qui aurait été partagé et platonique, inspire à Pétrarque le Canzoniere qui est composé de 366 poèmes : 263 durant la vie de Madonna Laura et 103 après sa mort.
    5. D’un amour pur comme celui de Pétrarque pour Laure, on dit aujourd’hui pétrarquiser.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Noves

 

 

  • Août. 15. Courses au taureaux « à la cocarde ».
  • Août. Fin de mois. Aïoli populaire, lâcher de taureaux dans les rues (encierro).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.