Eglise Saint-Maxime. © Verlinden

 

 

Provence 7

Eyragues à visiter (13)

 

 

 

 

 

 

 

 

Situation d’Eyragues (13)

 

 

Communes limitrophes d’Eyragues

 

 

Accès à Eyragues

 

 

Distances d’Eyragues

 

 

 

La Nature à Eyragues

 

 

Reliefs, sols

 

 

Rivières, eau

 

  • Réal.
  • Canal des Alpilles.

 

Forêts, arbres

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Commune à vocation agricole.
  • Primeurs.
  • Fruits.
  • Vignes.
    1. Vin de pays des Alpilles qui est un vin de pays de zone.
  • Graines pour les semences maraîchères.
  • Haricots. Le coco nain rose.
  • Coopératives.

 

Activités dans la nature

 

  • Promenades de la Gardy.
  • Visites de jardins maraîchers et vergers.
  •  Chasse.

 

 

Histoire d’Eyragues

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Présence gallo-romaine attestée par des vestiges découverts sur plusieurs points de la commune.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1094. Paludis de Ayraga est cité.
  • 13e s. Seigneurie des Sabran.
  • 14e s. Co-seigneurie incluant les hoirs de Sabran.
    1. Rostaing Gantelmi, baille de Sisteron (1306), viguier de Marseille (1338), est seigneur d’Eyragues et conseiller de Charles II.
  • 15e s. et 16e s. Co-seigneurs et Belleval, Louis de Lorraine (gendre du roi René), Etienne de Vesq, François d’Agoult (comte de Sault) en 1554, les Créqui.
  • 17e s. Les Drac de Villeneuve sont co-seigneurs.
  • 1628Révolution française. Les Bionneau sont co-seigneurs.

 

Période contemporaine

 

  • 1962. 2 092 habitants.
  • 2012. 4 178 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables d’Eyragues

 

 

  • Village de plaine étalé dans un environnement verdoyant.
  • 2 tours ruinées. Vestiges des anciennes fortifications.
  • Détails architecturaux médiévaux dans les rues du bourg : chaînages d’angles, modillons ou niches…
  • Marteau-heurtoir de la mairie.
  • Beaux mas dans la campagne.

 

 

Monuments chrétiens d’Eyragues

 

 

  •  Eglise Saint-Maxime.
    1. 11e s. ou 12e s. Nef romane.
    2. Abside et bas-côté nord gothiques.
    3. 2 chapelles romanes forment un faux transept.
    4. 18e s. Clocher.
  • Chapelle du Christ.
    1. Inscrite aux Monuments Historiques.
    2. Origine controversée pouvant être paléo-chrétienne.
    3. 1257. Existence attestée.
    4. Voûte à caissons.
    5. 1840. Chœur néo-roman.
    6. 17e s. Clocher.
    7. Chemin de ronde crénelé gothique.
    8. Statue reliquaire de Saint-Eloi.
  • Chapelle Notre-Dame-du-Pieux-Zèle ou Saint-Bonnet
    1. Accès par le chemin Notre-Dame.
    2. En réalité Notre-Dame-de-la- Pieucello (de la jeune fille).
    3. 1757. Vocable modifié par Mgr. Manzi.
    4. La chapelle est aussi connue comme Ermitage de saint-Bonnet.
    5. 11e s. Origine. Abside romane.
    6. Chapelle coupée longitudinalement en deux : partie gauche du culte et partie droite privée…
    7. 17e s. et 19e s. Agrandissements.
    8. Sarcophage paléo-chrétien réemployé en tympan : Adam et Eve, le Serpent, l’Arbre de Vie.

 

 

Artisanat d’Eyragues

 

 

  • Antiquaires.

 

 

Célébrités liées à Eyragues

 

 

  • Batier (Aimée). Versailles, –  Paradou-Eyragues, . Femme politique.
    1. Présidente de l’office HLM de Paris.
    2. Conseillère technique adjointe au Ministère des Anciens Combattants.
    3. 1966, Janvier. Membre du Conseil Economique et Social.
    4. 19671968. Députée de Paris.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés d’Eyragues

 

 

  • Marché quotidien, sauf dimanche.
  • Janvier. 15. Fête de la Saint-Bonnet. Dégustation de saucisses et d’andouilles grillées.
  • Juin. Dernier dimanche. Fête de la Saint-Eloi.
  • Août. 22. Fête de la Saint-Symphorien.
  • Novembre. Courses de taureaux.
  • Festival de groupes folkloriques et des Floralies.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.