Le Saut du Capelan  © Nono – Fotolia.com

 

 

Provence 7

La Motte à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

  • Le village de La Motte est dans le département du Var (83) entre Le Muy et Draguignan (10km).
  • Code postal. 83920.
  • Habitants. Mottois – Mottoises.
  • Superficie. 28,12 km2.
  • Altitude. 10 m – 320 m.
  • Population. 2.988 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 29′ 41″  E   6° 32′ 09″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

 

Situation de La Motte (83)

 

 

Communes limitrophes de La Motte

 

 

Accès à La Motte

 

 

Distances de La Motte

 

 

 

La Nature à La Motte

 

 

  • Village fleuri.

 

Reliefs, sols

 

  • Plaine fertile dans laquelle se situe le village.
    1. Plaine fortement irriguée.
    2. Protection par les collines.
  • Colline boisée de Peyblou.
  • Colline du Rousset.

 

Rivières, eau

 

  • La Nartuby.
    1. Affluent de l’Argens.
    2. Longueur. 34,7 km.
    3. Source. Plan de Canjuers, à Montferrat.
    4. Belle cascade de 30 m au lieu dit Le Saut du Capelan.
      1. Accès par une un chemin de campagne bordé de vignes et de vergers.
    5. Le torrent Vallat de San Jousé passe sous le village avant de rejoindre la Nartuby.
    6. Réserves de truites aménagée au ravin de la Gansarde.
  • L’Endre.
    1. Affluent de l’Argens.
    2. Longueur. 28,5 km.
    3. Source. Tourrettes.

Forêts, arbres

 

  •  Belles forêts de pins sylvestres.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Commune viticole.
    1. 12 domaines et une importante cave coopérative.
  • Oliviers.
  • Tradition maraîchère et horticole.
    1. Fruits, melons.
    2. Cultures florales sous serres : roses, œillets, chrysanthèmes.
  • Pisciculture.
    1. Truites.

 

Activités dans la nature

 

  • Golf de Saint-Endréol.
  • Point de départ de nombreuses promenades fléchées.

 

 

Histoire de La Motte

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  •  Présence romaine attestée.
    1. Site gallo-romain de Meyas.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • A partir de 1039. La Mota et Motta -Lamberti sont cités.
  • 1044. Guillaume, vicomte de Marseille, fait don du site à l’abbaye Saint-Victor de Marseille.
  • Le prieuré de « Motta » est cédé par le chapitre de Saint-Victor à l’abbé Le Blance, prieur de La Celle, en contrepartie d’une autre cession.
  • 1201. La famille Villeneuve prend le fief après inféodation des terres de La Motte à celles de Trans, en leur faveur.
  • 1505. Le fief est érigé en Marquisat.
  • La commune obtient son autonomie, un peu plus tard.
  • Après la Révolution française, le territoire de la commune est étendu par l’acquisition des terres d’Esclans.
  • Le site est réputé pour sa fabrication de boulets de canons.

 

Période contemporaine

 

  • 1944. La Motte est la 1ère commune de Provence libérée par les Alliés.
    1. Les troupes aéroportées prennent le village à 2h30 du matin.
    2. L’état-major américain  s’installe au hameau du Mitan.
  • 1962. 676 habitants.
  • 2012. 3 000 habitants. Forte poussée démographique.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de La Motte

 

 

  • Le village présente quelques originalités.
    1. Ponts suspendus nommés « bardas » qui font communiquer les maisons par-dessus la rue. Ex. rue Aymar.
    2. Construction des maisons anciennes avec le tuf local.
    3. Rues caladées en pente.
    4. Placette du Moulin.
  • Beffroi.
  • Nombreuses fontaines.
    1. Fontaine avec boules de pierre et griffons de cuivre.
  • Jolie Place de Tressavaou.
    1. Monumental escalier taillé dans le tuf.
  • Vestiges d’un château.
    1. A Esclans. 6 km au nord.
    2. 1201. Le château est donné par le comte de Provence à Géraud de Villeneuve.
  • Château des Petits-Esclans.
  • Château de Valbourgès.
    1. 2 km au sud-ouest.
    2. Ancien fief des Villeneuve.
    3. Blason au-dessus de la porte du cellier.
    4. Parc.
  • Musée de l’Histoire et des traditions mottoises.
    1. 2001. Installation dans un ancien moulin à huile.
  • Musée des œuvres de Robert Pizay.
    1. 2008. Les œuvres deviennent patrimoine communal.

 

 

Monuments chrétiens de La Motte

 

 

  • Eglise paroissiale Saint-Victor.
    1. 11e s. Origines avec un  prieuré dédié à Saint-Victor en raison de son rattachement à la grande abbaye marseillaise.
    2. 19e s. Statue en bois de saint Victor.
    3. 17771787. Agrandissement. Grande entrée  réalisée dans la nef principale avec une porte en noyer doublée de bois de pin. Clocher avec 2 cloches.
    4. 1872. 2ème agrandissement avec la réalisation du chœur et de la sacristie.
    5. 1978. Travaux de consolidation de la toiture et de la voûte.
    6. 1987. Vitraux offerts par la communauté à l’initiative du Père Lahal.
    7. 1988. Restauration intérieure est effectuée.
    8. 18e s. Autel de Saint Quinis avec retable en bois doré du 17e s.
    9. Fonts baptismaux avec une peinture du Baptême du Christ (19e s.).
    10. Dans la nef principale une toile de Feraud (18e s.) et un autel majeur en marbre (fin 19e s.).
    11. Buste reliquaire de Saint Faustin (18e s.).
    12. Statue en bois doré de Saint Romain (début 19e s.).
    13. Statue en bois de Saint Victor (début 19e s.).
  • Chapelle Saint-Michel-d’Esclans.
  • Oratoires.

 

 

Artisanat à La Motte

 

 

  •  Tradition artisanale.

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.